Doc du juriste

Consultez plus de 40104 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

2184 résultats

.doc
28 Oct. 2010

Droit des contrats spéciaux: faut-il généraliser la lésion en Droit français ?

Dissertation de 9 pages - Droit pénal

Denis MAZEAUD définit la lésion comme le préjudice causé à un contractant lors de la conclusion d'un contrat et engendré par un défaut d'équivalence, par une inégalité de valeur entre les prestations contractuelles. Le sujet, à savoir la question « faut-il généraliser la lésion en Droit...

.doc
25 Oct. 2010

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 30 septembre 2009 - l'envoi de messages électroniques écrits entre-t-il dans la qualification du délit de menace ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Quelles infractions doivent-elles s'appliquer à l'envoi réitéré de messages électroniques écrits à caractère menaçant ? Autrement dit, l'article 222-16 du Code pénal peut-il se combiner avec le délit de menaces alors que cet article énonce uniquement « les appels téléphoniques malveillants...

.doc
25 Oct. 2010

Commentaire d'arrêt : Civ. 3ème 15 Février 1972

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

L'hypothèque est un droit réel sur un immeuble qui est affecté à l'acquittement d'une obligation. Plus précisément, c'est une sûreté réelle immobilière constituée sans la dépossession du débiteur. Le créancier qui a procédé à l'inscription hypothécaire dispose de la faculté de faire vendre...

.doc
13 Oct. 2010

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 29 novembre 1972 - détermination de l'infraction intentionnelle

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Depuis la fin des années 50, et notamment un arrêt de la Chambre Criminelle du 3 janvier 1958, il est constant que les mobiles ne soient pas pris en compte dans la détermination de l'intention. C'est ce que cet arrêt du 9 mai 1969 nous rappelle très clairement. En l'espèce, le 9 mai 1969, Viaut...

.doc
13 Oct. 2010

Mesures de sûreté et principe de non rétroactivité de la loi pénale plus sévère

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

La sanction pénale en France est la réponse de l'État contre l'auteur d'un comportement incriminé. Elle ne se distingue des autres sanctions, par exemple civiles ou disciplinaires, que par le fait qu'elles sont prévues dans le Code pénal et prononcées par une juridiction pénale. Les mesures de...

.doc
13 Oct. 2010

Cour de cassation, crim, 25 oct 1962

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

En l'absence de texte spécifique incriminant une complicité particulière, les juges ne peuvent sanctionner la complicité d'une infraction qui n'est pas commise. C'est cette nécessité de l'acte principal punissable que la Cour de Cassation impose strictement, tout demandant implicitement au...

.doc
08 Oct. 2010

Cour de cassation, Chambre criminelle - 19 février 1959

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Le «pacte social» de Jean Jacques Rousseau, engage tout homme qui y souscrit, à aliéner une partie de sa liberté, au profit de la société. Une condition nécessaire à la vie du groupe, afin que disparaisse la loi plus du plus fort, en permettant à la société de faire justice avec équité. Ainsi en...

.doc
07 Oct. 2010

La criminologie : fondements et évolution

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

Selon Garofalo, la criminologie doit, à l'inverse et en complément du droit pénal, tenir compte de l'Homme délinquant et des conditions sociales de la délinquance. Elle regroupe l'étude d'un objet : le crime, d'une méthode et d'un phénomène. Retenons toutefois que les termes délinquance, délit,...

.doc
07 Oct. 2010

Commentaire d'arrêts comparé : Arrêt du 01/02/1956 cour de Cassation, Chambre Criminelle et Arrêt du 20/03/1980 cour de Cassation, Chambre Criminelle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

« Le juge de l'action est juge d'exception ». Ce principe est posé par l'article 384 du Code de procédure pénale qui dispose que « Le tribunal saisi de l'action publique est compétent sur toutes exceptions proposées par le prévenu pour sa défense, à moins que la loi n'en dispose autrement, ou que...

.doc
30 Sept. 2010

La détention provisoire : motivations légales et prétoriennes

Cours de 21 pages - Droit pénal

En France, la question de la détention provisoire dans le système de justice pénale a toujours été controversée. La fréquence des réformes législatives modifiant les conditions de recours à cette mesure de sûreté (15 lois depuis 1959), et les rapports de la commission de suivi de la détention...

.doc
23 Sept. 2010

L'infanticide et le droit français

Mémoire de 202 pages - Droit pénal

Pour Antoine Loisel, « qui fait l'enfant, doit le nourrir ». Cette maxime intervient surtout en matière civile, et peut être complétée par ces mots de Portalis : « Nourrir, entretenir et élever ceux auxquels on a donné le jour ». Il en découle donc une obligation pour les parents de prendre soin...

.pdf
13 Sept. 2010

Cybercriminalité, contenus et aspects

Cours de 11 pages - Droit pénal

Il n'existe pas de définition mondialement partagée sur la cybercriminalité et délimiter toutes les infractions s'y rapportant serait une gageure. Avec l'avènement d'Internet c'est en effet de toutes nouvelles formes de crimes et de délits jusque là inconnus qui se sont créées mais aussi des...

.doc
10 Sept. 2010

La gradation des fautes en droit pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Cours de Droit pénal sur la gradation des fautes.

.doc
10 Sept. 2010

Le ressortissant français auteur ou victime d'une infraction sexuelle commise à l'étranger.

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

En matière pénale, pour régler les conflits de lois entre les différents ordres juridiques nationaux, il faut appliquer le principe de territorialité. Ce principe est définit à l'article 113-2 du code pénal, qui dispose que « la loi pénale française est applicable à toutes les infractions...

.doc
09 Sept. 2010

Le déni de grossesse en droit

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

La notion de « déni de grossesse » est apparue relativement récemment dans nos sociétés. Nous allons, dans un premier temps, tenter d'étudier le phénomène, afin de démontrer qu'il serait opportun pour le législateur d'en tenir compte. Il y a encore quelques temps, le déni de grossesse était...

.doc
08 Sept. 2010

Le résultat est-il nécessaire à la constitution de l'infraction pénale ?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Le droit pénal français exige toujours qu'il y ait un acte matériel pour qu'il y ait infraction, mais il n'est pas nécessaire que cet acte ait été mené jusqu'à son terme et ait produit un résultat nuisible. Se pose donc le problème de la tentative, qui est de savoir si elle peut être réprimée....

.doc
18 août 2010

Les responsabilités pénales et civiles

Cours de 36 pages - Droit pénal

Toute définition repose sur une distinction entre le genre et l'espèce. Le genre désigne la division fondée sur un ou plusieurs caractères communs. L'espèce désigne l'ensemble de notions qui ont un caractère commun qui les distingue des autres du même genre. La responsabilité désigne un système...

.doc
16 août 2010

L'Animus Necandi (2010)

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Animus necandi, expression latine désignant l'intention homicide de l'auteur d'un fait incriminé. Cette volonté de donner la mort constitue un dol spécial, dol spécial rattaché à un dol général, en l'espèce le meurtre. Si le dol général peut être défini comme « la volonté de commettre un acte que...

.doc
11 août 2010

Le légalisme du droit pénal ou la légalité pénale

Cours de 10 pages - Droit pénal

La loi pénale est une nécessité, celle-ci résulte du principe de légalité qui domine le droit pénal. Pas d'infraction, pas de peines qui ne soient prévues par la loi. Comme l'art 4 de l'ancien code pénal, le nouveau code pénal réaffirme son attachement à la légalité en plaçant symboliquement ce...

.doc
11 août 2010

La lutte contre la criminalité

Cours de 8 pages - Droit pénal

Le crime a d'abord été considéré comme une atteinte, une agression dirigée contre les intérêts d'un clan qui devait y répondre. C'est le stade dit pour cette raison de la vengeance privée. Il en résulte une responsabilité pénale collective totalement indépendante de la responsabilité pénale de...

.doc
11 août 2010

Le droit pénal et la famille : infractions et répression

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

La lutte contre les violences faites aux femmes est un combat actuel, leur protection a été érigé cause nationale en 2010. Le constat est que la plupart des violences commises contre les femmes sont le fait du conjoint ou du concubin. Une proposition de loi du 25 février 2010 relative aux...

.doc
11 août 2010

L'infraction : définition et classification

Cours de 13 pages - Droit pénal

L'infraction se définit comme étant une action ou omission définie par la loi pénale et punie de certaines peines également fixées strictement par la loi pénale. L'infraction est donc un comportement interdit sous la menace d'une sanction pénale tel qu'il est définit de manière générale et...

.doc
11 août 2010

Les peines pour les mineurs

Cours de 45 pages - Droit pénal

Les dispositions du CP relatives à la récidive s'appliquent aux mineurs ; les juridictions prononcent soit des mesures ou des sanctions éducatives ou des peines, le cumul est impossible sauf dispositions expresses de la loi.Quand une condamnation pénale sera décidée, le mineur ne peut être placé...

.doc
11 août 2010

Les peines privatives de libertés

Cours de 11 pages - Droit pénal

Le prononcé des peines privatives se conjugue avec la personnalisation des peines. La loi de 2005 sur la récidive a énoncé les objectifs de personnalisation mais des intérêts opposés sont en présence : la protection effective de la société, la sanction du condamné, l'intérêt de la victime,...

.doc
11 août 2010

Le mineur rejeté

Cours de 8 pages - Droit pénal

Concerne le mineur de 15 ans en un lieu quelconque. Art. 227-1 ne sanctionne que l'accomplissement d'un acte positif qui exprime de la part de son auteur la volonté d'abandonner définitivement le mineur.Infraction constituée que si l'auteur a exposé sa victime à un danger : délit non punissable...

.doc
10 août 2010

Les acteurs du traitement judiciaire de la délinquance juvénile

Cours de 9 pages - Droit pénal

Le JDE et le substitut chargé des mineurs ont chacun, au sein du TGI, la charge essentielle du fonctionnement de la justice des mineurs ; mais aussi grand rôle des assesseurs des TPE ; le JI chargé des affaires de mineurs ;1 - Le juge des enfantsIl a plusieurs casquettes : rôle central dans la PP...

.pdf
09 août 2010

Droit pénal spécial : atteintes physiques, morales, juridiques, etc.

Cours de 72 pages - Droit pénal

Le droit pénal spécial est le témoin des valeurs de la société dont elle entend assurer la protection. En examinant les sanctions encourues par les auteurs des infractions on constate que certaines valeurs sont plus protégées que d'autres. Ces valeurs évoluent en fonction de la société elle-même....

.doc
09 août 2010

Dissertation sur la garde-à-vue

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

La procédure pénale a pour objectif contradictoire le respect de la personne et la sécurité des concitoyens. Elle peut avoir deux formes différentes : elle peut être de type inquisitoire ou accusatoire. La procédure inquisitoire est une procédure écrite, où les parties interviennent peu. La...

.doc
09 août 2010

Modalités de mise en oeuvre de l'action publique

Cours de 4 pages - Droit pénal

La victime peut décider de porter son action civile devant le juge pénal. Cette option est un vestige de l'ancienne procédure accusatoire et présente certains avantages pour la victime mais aussi pour la justice :- La justice pénale est plus souple : la preuve est libre, sauf dispositions légales...

.doc
06 août 2010

Les détournements : abus de confiance et délit d'abus de biens sociaux

Cours de 10 pages - Droit pénal

L'abus de confiance c'est le fait par une personne de détourner au préjudice d'autrui des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu'elle a accepté ; à charge de les rendre, de les représenter ou d'en faire un usage déterminé (...)