Doc du juriste

Consultez plus de 39944 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

2595 résultats

.doc
24 févr. 2010

Les contrats publics conclus par des personnes privées

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Le principe, posé par la jurisprudence, est qu'un contrat passé entre deux personnes privées est un contrat de droit privé - TC 1969, Interlait. Mais cette solution n'est pas toujours adaptée dans la pratique administrative, parce que des personnes de droit privé peuvent très bien être chargées...

.doc
23 févr. 2010

Étude comparée du contrat de vente et du contrat d'entreprise

Mémoire de 41 pages - Droit des obligations

Le Code civil dispose d'un corps de règles au sein duquel se distingue la théorie générale des obligations, relatives aux exigences mutuelles entre les cocontractants, ainsi que les règles spécifiques qui répondent à certains types de contrats dits « nommés ». Majoritairement la doctrine estime...

.doc
23 févr. 2010

Le contrat de vente - une approche méthodologique de sa définition et mise en oeuvre

Mémoire de 30 pages - Droit des obligations

La vente est une convention par laquelle une personne dite « le vendeur » cède, à une autre personne dite « l'acheteur », ses droits de propriété sur une chose ou une valeur lui appartenant. La vente peut revêtir différentes formes. Elle peut être simple (comme la vente au comptant), se conclure,...

.doc
22 févr. 2010

Incapacité et conclusion du contrat

Cours de 7 pages - Droit des obligations

L'article 1123 du Code civil énonce : « Toute personne peut contracter, si elle n'en est pas déclarée incapable par la loi ». Il ressort de ce texte que le principe est la capacité de contracter, et l'incapacité est l'exception. L'incapacité est l'état d'une personne privée par la loi de la...

.doc
22 févr. 2010

La qualification et le domaine de protection contre les clauses abusives

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

La notion de clause abusive est apparue en France avec la loi du 10 janvier 1978 « sur la protection et l'information des consommateurs des produits et services ». Cependant, il faudra attendre la directive européenne du 5 avril 1993, transposée en France par la loi du 1er février 1995 pour que...

.doc
22 févr. 2010

L'erreur sur la valeur

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Le Code civil a posé, parmi les conditions de formation du contrat l'exigence d'intégrité du consentement. Ce dernier doit donc être éclairé et libre, c'est-à-dire exempt de vices. L'article 1109 du Code civil prévoit ainsi qu'un consentement vicié n'est pas valable, et peut donc entraîner la...

.doc
22 févr. 2010

La violation d'une promesse de contrat

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Un contrat est formé dès lors qu'il y a rencontre des volontés des contractants. Toutefois, cet accord des volontés est bien souvent difficile à trouver et ne va se réaliser que progressivement au cours de pourparlers précontractuels. À côté de ces pourparlers, il existe également des...

.doc
22 févr. 2010

La violation du pacte de préférence (2010)

Cours de 6 pages - Droit des obligations

Le pacte de préférence peut être défini comme l'avant-contrat par lequel le propriétaire d'un bien (le promettant) s'engage, pour le cas où il se déciderait à conclure un contrat déterminé, à préférer le partenaire du pacte (le bénéficiaire) à autrui , c'est-à-dire à en faire prioritairement la...

.doc
22 févr. 2010

L'inexécution du contrat et les tiers

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

L'inexécution d'un contrat synallagmatique offre la possibilité pour le cocontractant lésé d'opposer l'exception d'inexécution au cocontractant défaillant, cette exception d'inexécution lui permet de suspendre l'exécution de son obligation tant que son partenaire n'exécute pas lui-même son...

.doc
22 févr. 2010

L'indivisibilité des contrats

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

La question de l'indivisibilité des contrats est si compliquée, que comme le souligne M. Moury, la seule unanimité qui se puisse faire autour du concept d'indivisibilité a trait à son caractère obscur et fuyant. Le concept d'indivisibilité n'est envisagé dans le Code civil que concernant...

.doc
22 févr. 2010

Le contrat de prêt d'argent

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Notre droit civil est basé sur le principe du consensualisme, c'est-à-dire qu'il considère qu'un contrat est conclu par le simple échange des consentements, en dehors de tout formalisme. Néanmoins, par exception, certains contrats sont soumis au titre de leur validité au respect de certaines...

.doc
22 févr. 2010

Comment envisager les clauses léonines dans les cessions d'actions ?

Dissertation de 9 pages - Droit des obligations

Une des conditions essentielles du contrat de société est la participation des associés au résultat positif ou négatif. L'article 1832 alinéa 2 du Code civil nous parle de la participation aux bénéfices autant qu'aux pertes, on pourrait cependant faire prévaloir la vocation aux bénéfices sur la...

.doc
22 févr. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 2 avril 2009 - le préjudice de perte de chance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Il faut distinguer le préjudice certain, réparable, du préjudice éventuel, non réparable. La perte de chance est un intermédiaire entre ces deux types de préjudices, et l'arrêt de la première chambre civile du 2 avril 2009 va nous donner une illustration des éléments nécessaires à sa réparation....

.pdf
21 févr. 2010

L'extension du contrôle des clauses abusives aux relations entre professionnels

Dissertation de 9 pages - Droit des obligations

Selon D. Mazeaud, « le label de professionnel n'est pas un antidote à l'inégalité et à l'injustice contractuelles ». Le législateur s'est fait attendre, mais est finalement intervenu. Si la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008, dite loi « LME », a renforcé le mécanisme de lutte...

.pdf
21 févr. 2010

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 11 octobre 2005 - la qualification du contrat de coffre-fort

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit des obligations

La qualification du contrat de coffre fort a suscité de nombreux débats en doctrine et jurisprudence, et reste à ce jour, une question ouverte. En effet, par un arrêt du 11 octobre 2005, la chambre commerciale de la Cour de cassation a eu à se prononcer, de nouveau, sur cet épineux problème. En...

.doc
20 févr. 2010

Garantie de conformité et garantie des vices cachés

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Le droit contractuel contemporain est dominé par la volonté de protéger le consommateur. De ce fait, le vendeur est tenu à certaines obligations et garanties qui sont les effets du contrat de vente à l'égard du vendeur. Il convient de s'intéresser plus particulièrement à la garantie des vices...

.doc
20 févr. 2010

L'exécution et l'inexécution du contrat

Cours de 3 pages - Droit des obligations

Après la formation du contrat, des obligations naissent à la charge des parties. L'article 1134 du Code civil précise que "les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites." Les conventions ne peuvent donc être révoquées que par leur consentement mutuel ou pour...

.doc
19 févr. 2010

La liberté contractuelle, valeur absolue et portée relative

Cours de 6 pages - Droit des obligations

La liberté est la faculté d'agir selon sa volonté sans être entravé par le pouvoir d'autrui. Quant au contrat, il s'agit d'une convention faisant naître une ou plusieurs obligations ou bien créant ou transférant un droit réel. Ainsi, un contrat est une convention, mais une convention n'est pas...

.doc
19 févr. 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 10 décembre 1997 - le décès du pollicitant

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le contrat est présenté classiquement comme le fruit de la rencontre d'une offre et d'une acceptation puisqu'une personne, l'offrant ou le pollicitant, émet une offre de contracter qui est acceptée par le destinataire de cette dernière et c'est en réalisant l'accord des volontés de chacun que...

.doc
18 févr. 2010

Chambre commerciale, 12 janvier 2010 - l'opposabilité de la cession de créances et ses effets

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La société Kalenda, propriétaire de locaux, avait loué ceux-ci à la société Sodexca. Le bailleur (le cédant) avait ensuite cédé sa créance sur les loyers futurs dus par sa locataire (le débiteur cédé) à la société Semavil (le cessionnaire). La cession de loyers futurs intervenait dans la limite...

.doc
18 févr. 2010

Le droit commun des contrats de distribution

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Les contrats de distribution placent le distributeur sous une sorte de dépendance plus ou moins forte avec le producteur. C'est une dépendance exclusivement économique, commerciale, puisque sur le plan juridique les deux parties au contrat son bien évidemment totalement indépendantes. C'est cette...

.doc
18 févr. 2010

Le contrat de concession à exclusivité réciproque

Cours de 8 pages - Droit des obligations

Le contrat de concession commercial est celui par lequel le titulaire d'une marque, que l'on appelle le concédant, s'engage sur un territoire donné, à ne vendre ses produits qu'à son cocontractant, que l'on appelle le concessionnaire. En contrepartie, le concessionnaire s'engage à distribuer les...

.doc
16 févr. 2010

Le droit commun de la responsabilité contractuelle

Cours de 7 pages - Droit des obligations

Le jeu de la responsabilité contractuelle dépend de plusieurs conditions. Tout d'abord, le créancier doit mettre en demeure le débiteur d'exécuter ses engagements. Le débiteur ensuite doit commettre une faute. Cette faute ne doit pas être excusée par exemple par un cas de force majeure, et le...

.doc
15 févr. 2010

Les effets du contrat de vente commerciale

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Dès lors que la vente est conclue, il y a un transfert de propriété de la chose. Les parties doivent respecter l'engagement qu'elles ont souscrit. En matière civile, la vente porte le plus souvent sur un corps certain. Dans ce cas-là, le principe de transfert de propriété se réalise...

.doc
15 févr. 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 22 janvier 2008 - la déchéance tardive d'une caution

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

En matière de cautionnement, il est acquis que le créancier a des obligations envers la caution, par exemple de prendre en compte ses attentes, mais il est cependant nécessaire d'instaurer des limites. La chambre commerciale de la Cour de cassation a rendu un arrêt dans ce sens, le 22 janvier...

.doc
14 févr. 2010

Le contrat de bail commercial et le contrat de location-gérance de fonds

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Dans l'analyse du bail commercial et de la gérance libre, deux temps forts du processus contractuel peuvent être distingués : la conclusion du contrat et son exécution. Les pouvoirs publics sont intervenus à propos des deux contrats qui font l'objet de cette étude. Il s'agit donc de deux...

.doc
13 févr. 2010

Cour de cassation, assemblée plénière, 12 juillet 1991 - l'effet relatif des contrats

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

Dans le Code Napoléon de 1804, les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Par principe, la convention ne produit des effets de droit qu'aux parties contractantes, les tiers n'y sont pas liés. C'est l'idée d'effet relatif. De tout temps, le juge judiciaire a...

.doc
13 févr. 2010

Cas pratique - la responsabilité contractuelle - les recours et sanctions pour non exécution

Étude de cas de 4 pages - Droit des obligations

La société Telplus est spécialisée dans la fabrication d'accessoires pour téléphone portable. Elle exploite plusieurs établissements en France et à l'étranger. Ayant connu une importante expansion au cours de l'année précédente, elle décide de s'équiper d'un logiciel de gestion des stocks et de...

.doc
13 févr. 2010

Le contrat de société - apports, associés et clauses leonines

Cours de 19 pages - Droit des obligations

Il n'y a pas de société sans mise en commun des apports. Les apports sont soumis au risque de l'exploitation sociale. Les apports forment le capital social qui est constitué au moment de la constitution de la société de la somme des apports. Ils sont relativement diversifiés, on peut apporter des...

.doc
12 févr. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 20 février 2007 - les sûretés réelles pour autrui

Commentaire d'arrêt de 11 pages - Droit des obligations

Il est, parfois, des arrêts de la Cour de cassation qui s'avèrent remarquables en ce qu'ils contribuent à clarifier le droit et permettent de saisir les méandres d'un raisonnement juridique fondamental parfois très complexe. Ces décisions doivent être soulignées. Participe de cette cohérence...