Doc du juriste

Consultez plus de 40017 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

2182 résultats

.doc
02 Nov. 2009

L'effectivité de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme en droit criminel français

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Communément appelée « Convention européenne des droits de l'homme », elle fut créée en 1950 par le Conseil de l'Europe ; ratifiée, signée et appliquée par la France peu après. Ce traité international s'affirme dans de nombreux domaines, mais ces articles premiers intéressent plus particulièrement...

.pdf
02 Nov. 2009

Les principes de procédure pénale

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

L'enquêteParquet :- PJ sous contrôle et autorité parquet.- OPJ informe sans délai le proc des délits, crimes connus.- Indivisibles, interchangeables, pas inamovibles, hiérarchisés (recevoir instruction d'une hiérarchie), irrécusables, indépendants. Proc est irresponsable juridiquement.- Pouvoirs...

.pdf
02 Nov. 2009

Droit pénal (L1) : principes généraux, application

Dissertation de 83 pages - Droit pénal

Marc Ancel, vers 1935, défense sociale nouvelle : envisage le délinquant comme un être humain « récupérable »procès en 2 phases :1) déclaration de culpabilité2) la peine individualisée visant à la résinsertionLes conséquences : expertises psy, enquêtes sociales.On humanise le dossier pénal, pas...

.doc
31 Oct. 2009

L'utilisation de l'action civile française au titre de la compétence universelle

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

La compétence universelle est l'aptitude d'un Etat à juger d'infractions quelles que soient la nationalité de l'auteur et celle de la victime (ce qui la distingue de la compétence personnelle) et le lieu de l'infraction (ce qui la distingue de la compétence territoriale). Cette compétence était...

.doc
31 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 16 janvier 1986 - La tentative d'homicide sur un cadavre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Lors d'une dispute, M. Charaux assomme M. Willekens à coups de barre de fer. M. Perdereau, ayant appris que M. Willekens n'était sans doute pas mort, décide de l'assommer à plusieurs reprises avec une bouteille puis de l'étrangler. Il sera démontré que seul le coup violent de M. Charaux était...

.doc
31 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 13 septembre 2006 - la qualification des manoeuvres frauduleuses

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Le mécanisme mis en œuvre par un escroc n'est punissable que s'il correspond strictement aux exigences de l'article 313-1 du Code pénal incriminant l'escroquerie. Or, même s'il apparaît que la jurisprudence est assez peu concise en la matière notamment en ce qui concerne la qualification des...

.doc
31 Oct. 2009

Cas pratique : le vol par effraction

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

Jean et Pierre pénètrent dans une maison dans le but de subtiliser des objets. Jean prend peur et sort de la maison. Pierre ne trouvant que des objets dépourvus de valeur marchande quitte la maison sans rien dérober. Ils sont tous deux interpellés à la sortie de la maison par des policiers....

.doc
31 Oct. 2009

Cas pratique : la tentative de vol

Dissertation de 1 pages - Droit pénal

Jacques cache un carton de flacons de parfum sous un meuble dans le but d'en prendre possession au moment où il quittera l'usine en fin de journée. Mais une collègue remarque les agissements de Jacques et en informe aussitôt la direction. Peut-on reprocher à Jacques d'avoir commis une tentative...

.doc
30 Oct. 2009

La responsabilité pénale d'une personne ayant causé directement un dommage - cas pratique

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Le 15 août 2000, Henri est blessé grièvement par la barre transversale de la cage de buts mobile du terrain de sport de la commune où il réside. Henri est transporté en urgence à la clinique des Rosiers où il y décède après avoir reçu du chlorure de potassium par voie intraveineuse par une...

.doc
30 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 19 février 1959 - la légitime défense

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Les faits justificatifs sont des circonstances qui justifient ou légitiment une infraction. On peut s'étonner qu'il y ait des infractions justifiées dans la mesure où elles sont contraires à l'ordre social. Dans certaines circonstances, rares, une infraction peut être utile à la société. C'est le...

.doc
30 Oct. 2009

Chambre criminelle de la cour de Cassation, 15 novembre 2005 - les caractères de la contrainte pour que soit déclarée l'irresponsabilité pénale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Il existe des cas d'irresponsabilité pénale, et notamment l'inconscient ou encore l'individu qui agit sous la contrainte, ce qui est le cas en l'espèce. A la suite du malaise de son mari, sa femme qui était passagère a réussi à arrêter le véhicule sur la bande d'arrêt d'urgence, ceci étant...

.doc
30 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 25 juin 2002 - la personnalité juridique du foetus

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Chez l'être humain, le fœtus se développe à partir de la huitième semaine de grossesse, stade où les principaux organes vitaux sont formés. De ce fait, une importante polémique est intervenue pour se demander si cette entité en développement était une personne ou bien tout simplement une...

.doc
29 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 12 janvier 1989 - le vol d'informations

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

En l'espèce, deux employés affectés à l'atelier de photocomposition d'une entreprise d'imprimerie ont réalisé des travaux personnels préalables à la constitution de leur propre société, en appréhendant 70 disquettes qui ont été entreposées au domicile personnel de l'un deux, qu'ils ont ensuite...

.doc
29 Oct. 2009

Les corridas au regard du droit pénal

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

« Le fait publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique , ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende » énonce le Code pénal en son article 521-1...

.doc
29 Oct. 2009

La signification du principe de légalité quant au rôle du juge pénal

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

C'est en 1789 que La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen va venir transposer le principe de légalité, en effet celle-ci dispose en son article VIII : « La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie...

.doc
29 Oct. 2009

La corruption - obtention d'un avantage par un abus de fonction et système de prévention

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

« La gratification aveugle les clairvoyants et pervertit les paroles des justes » (Exode). Souvent confondu avec la concussion, le délit de corruption n'est devenu autonome qu'à partir du Code pénal de 1791. Le Code pénal de 1810 suivit l'exemple du législateur révolutionnaire en appliquant des...

.doc
29 Oct. 2009

Le mensonge en droit pénal

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

« Dans la vie courante, nous sommes obligés de distinguer plusieurs degrés de mensonge, puisque le passage est lent et graduel entre l'embellissement, l'ornement, l'exagération, le camouflage, l'entourloupette, la contre-vérité, le fallacieux, la menterie, la tromperie, le mensonge et la...

.doc
29 Oct. 2009

La responsabilité pénale en cas de faute caractérisée d'imprudence ou de négligence

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Un accident mortel dont a été victime l'un des salariés d'une entreprise de BTP s'est produit sur un terrain de stockage de matériaux. M. Actif, le 3 juin 2000, vers 6h, en l'absence du directeur général, M. Travo procède à un inventaire de blocs de béton empilés destinés aux chantiers en cours....

.doc
28 Oct. 2009

La mise à l'épreuve

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Il ne fait plus de doute, depuis l'ouvrage de Saleilles sur « l'individualisation de la peine », publié en 1898, que la peine doit être adaptée à la personnalité des délinquants. Le principe de personnalisation de la peine s'impose à la juridiction de jugement, lors du prononcé la peine. Aux...

.doc
28 Oct. 2009

Analyse juridique de l'affaire Courjault

Étude de cas de 2 pages - Droit pénal

Cette affaire également appelée par les journalistes « l'affaire des bébés congelés » s'est passée assez récemment. Véronique Courjault mariée à Jean-Louis Courjault a avoué avoir tué trois de ses nouveaux-nés. Elle a tué un de ses nouveaux-nés en France en 1999 et a jeté son corps dans sa...

.doc
28 Oct. 2009

Les institutions intervenant en matière de délinquance des mineurs

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Depuis 1999, la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) s'est vue confier la prise en charge des mineurs les plus délinquants tandis que ses interventions en matière d'assistance éducative ont diminué fortement (orientation qui avait déjà été privilégiée en pratique). D'ailleurs, la loi Perben...

.doc
28 Oct. 2009

Le sursis : modalité d'obtention et réalisation

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

La création du sursis est issue d'une loi du 26 mars 1891 (dite loi Béranger). Cette mesure s'applique à l'égard de la personne qui n'est pas encore un délinquant aguerri afin de lui éviter l'emprisonnement. Elle est laissée à la discrétion du juge, ce qui lui permet d'individualiser la sanction....

.doc
28 Oct. 2009

L'accessibilité du pourvoi en révision

Dissertation de 73 pages - Droit pénal

L'opinion publique peut être profondément marquée par certaines affaires criminelles susceptibles de déboucher sur des décisions judiciaires controversées par rapport à la culpabilité du justiciable. Des procès évocateurs socialement inacceptables nourrissent un doute sur la culpabilité...

.doc
26 Oct. 2009

L'autorité du principe légaliste

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

« Nullum crimen nulla poena sine lege ». Cet adage traduit le principe de la légalité des délits et des peines. Ce principe est né au 18e siècle dans l'ouvrage « l'esprit des lois de Montesquieu » puis il est développé par Beccaria. Selon eux seules les lois peuvent fixer les peines qui...

.doc
25 Oct. 2009

Chambre criminelle de la cour de cassation, 22 novembre 1983 - la qualification des infractions par le juge

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Emanant de la chambre criminelle de la cour de cassation, l'arrêt daté du 22 novembre 1983 porte sur le problème de la qualification des faits incombant au juge. En l'espèce, Serge Coutel et André Prébet ont pris le contrôle d'un aéronef en vol par menace de violences ou violences, pris en otage...

.doc
24 Oct. 2009

Le résultat dans les violences

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Le résultat est une notion qui a un sens commun moins précis que son sens juridique. En effet, dans son acception commune le résultat des violences va aussi bien être le coup porté à la victime, que l'atteinte à son intégrité physique ou encore toutes les conséquences qui découlent du coup comme...

.doc
23 Oct. 2009

La santé mentale en prison

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

La prise en charge de la santé mentale des détenus est assurée par le service public hospitalier depuis le décret nº 86-602 du 14 mars 1986 relatif à la lutte contre les maladies mentales et à l'organisation de la sectorisation psychiatrique. De cette grande avancée pour le milieu pénitentiaire,...

.doc
22 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 1er octobre 2003 - la provocation à la preuve par un particulier et sa validité

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Un particulier navigant sur Internet a été choqué des découvertes qu'il a faites sur un site pédophile et a donc voulu démasquer les utilisateurs du site en se faisant passer pour un adolescent de 14 ans. Il a alors été contacté par un homme qui lui a donné un rendez-vous. Le particulier a alors...

.doc
22 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 21 mai 1996 - la responsabilité du complice englobe-t-elle les circonstances de l'infraction non prévues par celui-ci ?

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

« L'auteur et le complice d'une infraction vont être cousus dans le même sac » selon le doyen Carbonnier. En effet, l'acte de complicité est rattaché à l'infraction elle-même. Le complice encourt donc la même sanction pénale que l'auteur de l'infraction principale. Néanmoins, le complice ne...

.doc
20 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 9 février 1989 - dans quelle mesure les proches de la victime d'un accident de la circulation sont-ils admis à se constituer partie civile en réparation de leur propre préjudice découlant de l'infractio

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Contrairement au droit civil de la responsabilité, les juridictions pénales sont tenues par des règles strictes, notamment l'article 2 du Code de procédure pénale, concernant l'exercice de l'action civile. En effet, il existe des conditions spéciales à l'exercice de l'action civile devant les...