Doc du juriste

Consultez plus de 40017 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

2182 résultats

.doc
21 mai 2010

Cas pratique - procédure pénale

Étude de cas de 6 pages - Droit pénal

Une nuit, des agents de la paix en patrouille dans une ville, connue comme étant un lieu de commission de nombreux vols, décident de procéder au contrôle d'identité d'un jeune homme qui au vu des gardiens de la paix décide de déposer un sac dans le coffre de sa voiture. Après avoir fourni un...

.doc
21 mai 2010

La mémoire en droit pénal

Cours de 8 pages - Droit pénal

Le droit pénal exprime les valeurs essentielles d'une société. Pour leur protection et la sanction des atteintes qui leur sont portées, il est la mémoire d'une civilisation en un temps et en un moment donnés. Mais, le droit pénal est également l'expression de la mémoire des individus pris...

.doc
20 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 16 octobre 2007 - la démonstration de l'élément moral et le délit de prévention

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Depuis l'intégration du dol éventuel, appelé plus couramment la faute de mise en danger délibérée, dans le Code pénal, la chambre criminelle de la Cour de cassation s'est prononcée à plusieurs reprises sur de telles situations, notamment le 16 octobre 2007. En l'espèce, alors qu'un arrêté...

.doc
18 mai 2010

Infraction et principe de légalité criminelle

Mémoire de 86 pages - Droit pénal

Pour le commun des mortels, ce qui caractérise le droit pénal, c'est son caractère punisseur. Le droit pénal est souvent considéré dans l'histoire comme la branche du droit dont l'objet n'est pas tant de sanctionner, mais de punir. La sanction n'est pas forcément punitive. Lorsqu'on commet un...

.doc
18 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 26 janvier 2005 - le principe de rétroactivité in mitius

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

En l'espèce, M. Claude X, chef de parc à la DDE du Jura, passe, en 1995, un marché d'une valeur supérieure à 300 000 francs, sans recourir à une mise en concurrence, par le biais d'un fractionnement des commandes à une société prête-nom et permet ainsi à la société USMO d'avoir un avantage...

.doc
15 mai 2010

Les dispositions pénales et douanières applicables pour lutter contre l'économie souterraine de la drogue

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Le démantèlement d'un trafic de stupéfiants sur une cité sensible ne peut être efficace que si le produit du trafic est saisi et l'enrichissement sanctionné pénalement et administrativement. Seule cette démarche permet d'empêcher le trafic de continuer, de prospérer ou de reprendre alors que les...

.doc
15 mai 2010

Responsabilité pénale et responsabilité politique

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

De l'affaire Stavisky à l'affaire du sang contaminé, l'erreur politique, dictée par l'opportunité et les normes en vigueur, a été traduite à de maintes reprises en termes de responsabilité pénale. En effet la responsabilité politique, suppose que les élus soient responsables devant le peuple dont...

.doc
15 mai 2010

La "loyauté" dans l'enquête de police

Étude de cas de 7 pages - Droit pénal

Le principe de loyauté est un attribut du principe de légalité qui guide l'action des enquêteurs de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale. Selon le Doyen Bouzat, c'est la « recherche des preuves, conforme au respect des droits de l'individu et à la dignité de la Justice". En fait,...

.doc
11 mai 2010

Cas pratiques - le vol

Étude de cas de 8 pages - Droit pénal

Trois amis veulent aller à la mer. Pour ce faire, François, l'un d'eux, s'empare d'une voiture en stationnement pendant que ses deux autres compères, Jean-Pierre et Dominique, surveillent les alentours. Une fois partis, ils récupèrent une quatrième personne, Ginette, qui entre apeurée dans le...

.doc
11 mai 2010

Le fait principal punissable

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

« Pour être complice d'un crime ou d'un délit, il faut sciemment par aide ou assistance, faciliter la préparation ou la consommation de l'infraction », c'est ce qu'a rappelé la Cour de cassation dans un arrêt en date du 6 mars 2007 relatif au délit de complicité de presse.La complicité est régie...

.doc
11 mai 2010

Droit pénal général : infraction, délinquant, etc.

Cours de 11 pages - Droit pénal

Le Code pénal et le Droit pénal prévoient le maximum des peines mais il n'y a pas de minimum. Exception : pédophilie : peine plancher : emprisonnement obligatoirement > 2 ans).Le tribunal de droit pénal est compétent en matière pénale et civile.Cour d'assises : juridiction criminelle (Douai et...

.doc
11 mai 2010

La responsabilité pénale du dirigeant et de la personne morale

Dissertation de 18 pages - Droit pénal

Le droit pénal français reconnaît, depuis 1994, la responsabilité pénale de la personne morale. Parmi les nombreuses questions que soulève ce bouleversement pénal, celle du lien entre cette responsabilité et celle des personnes physiques et celle des peines applicables sont particulièrement...

.doc
11 mai 2010

La faute inexcusable de l'employeur

Dissertation de 10 pages - Droit pénal

La faute inexcusable de l'employeur est un concept de droit de la sécurité sociale. L'article L 452-1 du Code de la sécurité sociale en fixe les conséquences sans d'ailleurs en établir la définition, laissant ce soin à la jurisprudence. Ce qui est en jeu, ce sont les mécanismes et niveaux...

.doc
11 mai 2010

Le tribunal de grande instance de Chaumont - le métier de procureur

Rapport de stage de 14 pages - Droit pénal

Mon stage s'est déroulé à Chaumont au sein de la région Champagne-Ardenne dans le département de la Haute-Marne (52). Ce département est composé d'un tribunal de Police à Saint-Dizier, d'un tribunal d'instance et d'un tribunal de grande instance se situant toutes deux rue du Palais à Chaumont et...

.doc
10 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 16 janvier 2001 - la preuve d'une faute qualifiée

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Dans l'arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation en date du 16 janvier 2001, le responsable d'une société a été déclaré coupable pour homicide involontaire, car il a commis des fautes de négligences. En l'espèce, le corps d'un salarié a été retrouvé au fond d'une cuve contenant des...

.doc
10 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 16 décembre 2009 - mesures de sûretés et non-rétroactivité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

La chambre criminelle de la Cour de cassation le 16 décembre 2009 a dû se prononcer s'agissant de la condamnation d'une personne atteinte de troubles mentaux. Ceux-ci, étant des causes de non-imputabilité écartant ou atténuant donc la responsabilité pénale de l'auteur. En l'espèce, un homme se...

.doc
10 mai 2010

Cour d'appel de Versailles, 4 mars 2009 - la pratique médicale illégale

Commentaire d'arrêt de 1 pages - Droit pénal

Un syndicat de masseurs kinésithérapeutes a accusé des esthéticiennes d'un institut de beauté d'avoir pratiqué le drainage lymphatique ou "esthétique" alors que celui-ci ne se fait qu'en tant que masseurs kinésithérapeutes : il l'accuse de "pratique illégale". Le syndicat a exigé une réparation...

.doc
08 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 11 juin 2002 - le délit de recel et les droits de la défense

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Le respect des droits de la défense et celui du secret de l'instruction peuvent s'avérer être inconciliables dans la mesure ou il s'agit de deux prérogatives fondamentales ; se pose alors le problème de savoir laquelle des deux prédomine sur l'autre. L'arrêt de la chambre criminelle de la Cour...

.doc
08 mai 2010

Réflexion : La faute délibérée dans les infractions non intentionnelles

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

Le droit pénal spécial opère une summa divisio classique entre les infractions intentionnelles et les infractions non intentionnelles. La première catégorie a pour caractéristique principale, l'intention par l'auteur de commettre l'acte cause du dommage infractionnel. Dans la seconde catégorie,...

.doc
08 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 18 juin 2003 - "l'affaire du sang contaminé"

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Cet arrêt de la Cour de cassation renvoie à une affaire extrêmement médiatisée, dite « l'affaire du sang contaminé », sur laquelle la France entière a donné son avis. Mais il serait important de regarder les faits réels, et leur qualification juridique, avant de former une opinion. À partir de...

.doc
08 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 18 janvier 2000 - la responsabilité pénale des personnes morales

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Si, depuis le nouveau Code pénal de 1994 et son article 121-2, on admet que les personnes morales peuvent engager leur responsabilité morale, il existe encore des difficultés et des débats sur la mise en œuvre de ce nouveau principe. Les personnes morales ayant souvent causé des dommages à...

.doc
07 mai 2010

Cas pratique - les violences sexuelles

Étude de cas de 15 pages - Droit pénal

Deux époux (Gabrielle et Carlos) en instance de divorce font toujours chambre commune. Persuadé qu'un enfant dissuaderait son épouse de divorcer, le mari surprend sa femme dans la chambre, la menotte sur son lit malgré ses protestations, profère des remarques obscènes, lui retire ses...

.doc
07 mai 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 7 septembre 2005 - le statut pénal du complice

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

M. Gilbert X, représentant de la SCI Fondation Première, a fourni à son notaire, M. Gérard Y, des documents signés en blanc par ses associés (parmi lesquels se trouvait Georges X, frère de M. Gilbert X). M. Gérard Y a rédigé des procurations aux fins de caution sur ces documents, et a établi le...

.doc
07 mai 2010

Complicité et coaction - distinctions entre les modes de participations criminelles

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Complicité et coaction définissent ainsi des situations distinctes mais qui se rattachent toutes les deux à la participation criminelle. La coaction définit la situation où les actions de plusieurs individus forment ensemble une infraction. La complicité elle, est une participation immédiate mais...

.doc
06 mai 2010

Chambre criminelle, Cour de cassation, 27 octobre 2009 - les droits de la personne gardée à vue

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

En l'espèce, l'état de santé de l'individu gardé à vue avait, dans un premier temps, été déclaré incompatible avec la mesure dont il faisait l'objet : celle-ci avait alors été prolongée et, à l'occasion d'un second examen médical, l'état de santé de l'individu avait finalement été déclaré...

.doc
06 mai 2010

Le fait principal punissable et la controverse doctrinale

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Une jurisprudence et une partie de la doctrine semblent rompre avec ce principe classique de distinction entre l'auteur principal et le complice. En effet, une autre définition du fait principal punissable retenue par la Cour de cassation permet la condamnation du complice alors que l'infraction...

.doc
05 mai 2010

La non-rétroactivté de la loi pénale

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

Traditionnellement, le critère de la sévérité de la loi déterminait la rétroactivité ou du moins l'immédiate application, ou la non rétroactivité de la loi pénale, d'autres critères émergent cependant tels que la préservation des situations acquises ou la dangerosité des individus (...)

.doc
04 mai 2010

L'abus de confiance et l'abus de biens sociaux

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Le droit pénal des affaires comprend surtout des atteintes aux biens. Si certaines de ces atteintes comme le vol ou l'escroquerie concernent aussi le droit pénal commun, d'autres comme l'abus de confiance et l'abus de biens sociaux concernent exclusivement le droit pénal des affaires. Ces deux...

.doc
04 mai 2010

La prescription de l'abus de biens sociaux

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

La prescription est une notion juridique qui désigne la période au-delà de laquelle une action en justice n'est plus recevable. En matière pénale la prescription s'applique pour toutes les infractions sauf pour les crimes contre l'humanité. La prescription de l'action publique est le principe en...

.doc
03 mai 2010

Qu'est-ce qu'une peine de prison ?

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

L'enfermement permet d'assurer une protection de la société contre l'individu criminel d'une part, et vise à une rééducation et/ou réinsertion in fine, d'autre part ; rappelons qu'il s'agit là de la mission que lui fixe la société. Or, l'inflation carcérale, les cas de récidive de plus en plus...