Doc du juriste

Consultez plus de 40211 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

2605 résultats

.doc
09 Janv. 2011

Le détournement de l'interdiction de la rupture brutale des relations commerciales établies de l'article L. 442-6 Ccom

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

La rupture du contrat est source d'un contentieux important. Pendant longtemps, celle-ci n'a été soumise qu'au droit commun. La rupture brutale pouvait alors être sanctionnée sur le fondement des articles 1134 et 1135 du Code civil, voire sur le fondement de l'article 1382 du même Code. La...

.doc
08 Janv. 2011

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 1er décembre 1995 - la détermination du prix dans les contrats-cadres

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

A travers son arrêt rendu en assemblée plénière le 1er décembre 1995, la Cour de cassation qui a alors confirmé une première décision remettant en cause toute une jurisprudence de plus de 30 ans, s'est trouvé confronté à une question sensible touchant à la fois au droit bien sûr mais également...

.doc
11 déc. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 25 février 2003 - l'enrichissement sans cause

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Nul ne peut s'enrichir injustement aux dépens d'autrui. C'est alors l'action de in rem verso qui permet à la personne appauvrie, qui a payé et permis un enrichissement sans cause, d'agir pour obtenir le remboursement de la chose versée. Cependant, l'arrêt de 1892 pose un principe qui contient...

.doc
10 déc. 2010

Faut-il conserver la cause dans le droit français des obligations ?

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L'article 1108 du Code civil dispose que "l'obligation sans cause ou sur fausse cause ou sur une cause illicite ne peut avoir aucun effet". Cet article peut donc se révéler déterminant dans l'exécution du contrat. Cependant, bien que le Code civil de 1804 comprenne 4 articles concernant la cause...

.doc
01 déc. 2010

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 17 février 2010 - la force majeure et l'application d'un clause résolutoire

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le juge judiciaire est souvent amené à se prononcer en matière d'inexécution d'un contrat. Cependant, le cas de l'existence d'une clause résolutoire restreint les pouvoirs de ce même juge qui peut alors chercher à invoquer d'autres fondements à la résolution de la convention. Par un arrêt de...

.doc
29 Nov. 2010

Commentaire d'arrêt : Cass civ 1e, 6 février 2008

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Une fraude paulienne du débiteur permet à son créancier d'écarter l'opposabilité d'un acte à titre gratuit à travers l'exercice d'une action paulienne. L'arrêt de la 1e chambre civile de la Cour de cassation du 6 février 2008 est venu préciser la portée de cette règle lorsque l'acte à titre...

.pdf
25 Nov. 2010

Première chambre civile de la Cour de Cassation,22 février 1984, droit des obligations

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La première chambre civile de la Cour de Cassation, rend le 22 février 1984 un arrêt de cassation. En l'espèce, un acte de caution solidaire est établi dans le cadre d'un bail d'habitation. Celui-ci revêt la mention "bon pour caution solidaire" suivie de la signature de la caution. Cependant,...

.doc
23 Nov. 2010

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 25 mars 2009 - les contrats préparatoires à la vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Un pacte de préférence est l'engagement d'une personne envers une autre de lui céder ou de lui acheter un bien, et ce de préférence à tiers. Un pacte de préférence n'est pas tout à fait comme une promesse de vente, c'est plutôt un droit de préemption. Et il est des cas où ce pacte n'est pas...

.doc
18 Nov. 2010

Cour de Cassation, Chambre Civile 3, mercredi 2 juillet 2008

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

L'arrêt du 2 juillet 2008 rendu par la 3ème chambre civile de la Cour de Cassation différencie le contrat de vente et le contrat d'entreprise. La société Cogemip a confié la construction d'un lycée à un groupement d'entreprises : « Les sociétés Maisons Espace Baldessari et Axis Midi Pyrénées....

.doc
15 Nov. 2010

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 20 mai 1992 - le délai raisonnable d'acceptation d'une offre

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

A la naissance de tout contrat se trouvent l'offre et l'acceptation signifiant respectivement la « proposition ferme de conclure un contrat déterminé et ce, sous certaines conditions » et l'acceptation n'est autre que la réponse positive du destinataire du contrat à l'offre donc son intention à...

.doc
15 Nov. 2010

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 4 juillet 2007 - demande d'annulation de contrat

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

L'arrêt rendu le 4 juillet 2007 par la 3e chambre civile de la Cour de cassation est relatif à une demande d'annulation d'un contrat. Le 7 juillet 2003 Mme X, marchande de biens a signé une promesse de vente immobilière avec une SCI représentée par M et Mme X, pour un montant de 457 347 euros....

.doc
11 Nov. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 21 décembre 2006 - les engagements unilatéraux de volonté

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

La première chambre civile de la cour de cassation rend un arrêt en date du 21 décembre 2006 relatif aux engagements unilatéraux de volonté. MM. X et Y ont conclu en 1992 un contrat d'association, pour une durée de cinq ans, visant notamment à partager leurs honoraires en parts égales. M. X,...

.doc
04 Nov. 2010

La cession de créances professionnelles - cas pratique

Cours de 5 pages - Droit des obligations

Une personne achète des droits sur une promesse de vente d'un bien immeuble. Après l'achat de cette créance, le cessionnaire s'adresse au débiteur pour acheter l'immeuble. Celui-ci affirme qu'il ne le connaît pas, qu'il n'a jamais contracté avec lui et refuse de lui vendre l'immeuble. Le...

.doc
02 Nov. 2010

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 14 septembre 2005 - l'obligation de bonne foi dans un contrat

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Bien que présumée en droit français, la bonne foi, dans certains cas, ne vaut même pas la peine d'être recherchée. La cour de cassation illustre cette situation dans un arrêt rendu le 14 septembre 2005. En l'espèce, une promesse de vente a été signée dans laquelle les vendeurs promettent de...

.doc
26 Oct. 2010

Troisième chambre civile de la cour de cassation, 20 mai 2009 - l'offre de vente et la notion de délai raisonnable

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L'offre de contrat est une offre qui n'est susceptible que d'acceptation pure et simple et qui ne laisse par conséquent aucune place à la négociation. L'offre est un engagement unilatéral marquant une volonté de contracter. Dès lors que l'on parle d'engagement unilatéral, l'offre acquiert une...

.doc
26 Oct. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 mars 2008 et 14 janvier 2003 - tous les types de contrat obligent-ils les cocontractants à respecter leurs engagements ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Un contrat est une manifestation réciproque de volontés destiné à produire des effets de droit entre deux individus et dont le mode de preuve varie tout comme le montre les arrêts rendus par la première chambre Civile de la Cour de cassation du 13 mars 2008 et du 14 janvier 2003. Dans la...

.doc
25 Oct. 2010

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 27 mai 2008 - le sous-cautionnement

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Il peut arriver dans certains cas que la caution n'accepte de s'engager qu'à la condition que le débiteur soit en mesure de lui fournir une contre-garantie pour couvrir son recours en remboursement. Ainsi, le contrat de sous-cautionnement peut se définir comme l'opération par laquelle une...

.doc
25 Oct. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 24 septembre 2009 - le droit de rétention est-il opposable aux tiers ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Par un arrêt de principe du 24 septembre 2009, la Cour de cassation a statué, de manière solennelle et en explicitant ses fondements théoriques, sur la nature et l'opposabilité du droit de rétention. En l'espèce, une société de tourisme, la société Hecla, a acheté en 2004 trois camping-cars à...

.doc
25 Oct. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 3 mai 2000 - des manoeuvres consistant un manque d'informations de la part de l'acceptant d'une offre sont-elles de nature à caractériser un dol ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La volonté de contracter est un élément constitutif fondamental d'une convention. Le rôle du législateur, et du droit en général, sera dès lors de protéger cette manifestation de volonté contre toutes manœuvres vouées à l'extorquer de force, ou par erreur. C'est ce que relate l'arrêt du 3...

.doc
22 Oct. 2010

Pour une efficacité des conséquences de l'inexécution contractuelle : l'exécution forcée et le refus de la réparation

Mémoire de 48 pages - Droit des obligations

« Où manque la force, le droit disparaît ; où apparaît la force, le droit commence de rayonner. » L'exécution forcée en matière contractuelle est de l'essence du droit. Elle suppose au préalable une inexécution imputable au débiteur, encore appelée en droit anglais, « breach of contract »....

.doc
21 Oct. 2010

La classification des obligations selon leur objet

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L'obligation est un rapport juridique entre deux personnes déterminées, mais c'est aussi un élément du patrimoine. Il existe trois types de classification des obligations, fondées selon la source, l'objet et l'intensité de l'obligation. La classification des obligations selon leur source est...

.doc
20 Oct. 2010

Chambre de Cassation civile du 4 janvier 2005

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le contrat a été consacré dans le Code civil , durant longtemps, comme la source principale en matière de droit des obligations faisant par conséquent exister une méfiance à l'égard de la volonté unilatérale. La formule de Fouillée « qui dit contractuel dit juste » a eu sa place, lorsque...

.doc
19 Oct. 2010

L'exécution forcée en matière contractuelle : comparaison entre droit anglais et droit français

Mémoire de 33 pages - Droit des obligations

« Où manque la force, le droit disparaît ; où apparaît la force, le droit commence de rayonner. » L'exécution forcée en matière contractuelle est de l'essence du droit. Elle suppose au préalable une inexécution imputable au débiteur, encore appelée en droit anglais, « breach of contract »....

.doc
18 Oct. 2010

Conseil d'Etat du 30 juin 2000 - Association Promouvoir

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La police administrative est définie par sa mission de faire respecter l'ordre public et l'intérêt général. Au-delà du cadre de la police administrative générale, il existe une police administrative spéciale, dont les pouvoirs sont détenus par des autorités différentes, telles que le ministre de...

.doc
16 Oct. 2010

L'ordre public, les bonnes moeurs et la fraude à la loi

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Ces notions limitent la volonté en affirmant la supériorité de l'intérêt général sur l'intérêt des particuliers. Ainsi, pour être valable, un contrat ne doit pas être contraire à l'ordre public selon les articles 6 et 1131 du Code Civil. Et ne doit pas constituer non plus de fraude à la loi. En...

.doc
15 Oct. 2010

Cas pratique sur les conditions de validité des obligations

Étude de cas de 3 pages - Droit des obligations

En 1980, âgée de 75 ans, Mme Pretty craint de ne pas avoir suffisamment de revenus pour assurer sa fin de vie, notamment si, désirant à tout prix rester dans sa maison, elle doit avoir recours à une aide médicalisée à domicile. De fait, elle n'a, pour famille, qu'un frère, beaucoup plus jeune,...

.doc
15 Oct. 2010

Le formalisme facilite-t-il la preuve ? (2010)

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

"Idem est non esse, aut non proban". Cet adage est un principe selon lequel "c'est la même chose de ne pas exister ou de ne pas pouvoir prouver". Pour qu'un contrat soit valide, certaines conditions doivent impérativement être présentes. Il existe les conditions de forme du contrat ainsi que les...

.doc
13 Oct. 2010

L'état de la chose lors du transfert de propriété

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

Le problème de la destruction ou de la détérioration de la chose entre la signature de la promesse de vente et la réitération de la vente par acte authentique renvoie à la question du transfert de propriété et à son corollaire, le transfert des risques. Il s'agit en effet de savoir qui du...

.doc
13 Oct. 2010

Chambre des requêtes, cour de cassation, 7 janvier 1925 - la fixation du prix et la formation de la vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Comme pour la chose, il doit y avoir accord sur le prix. Un désaccord à cet égard empêche la conclusion de la vente, au contraire d'une volonté obscure et ambiguë, qui appelle seulement l'interprétation. Tout ceci n'est que l'application du droit commun. Le particularisme du droit français de la...

.doc
11 Oct. 2010

Première chambre civile cour de cassation, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

« Un peuple d'hommes et de femmes » telle est la définition de la clientèle que nous donne Savatier, en pratique elle paraît bien loin de la possibilité de cession de clientèle civile. C'est pourtant ce qu'essaie d'envisager la Cour de cassation dans son arrêt du 7 novembre 2000. Dans cet arrêt...