Doc du juriste

Consultez plus de 39913 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

6597 résultats

.doc
16 févr. 2010

L'action de groupe

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le recours collectif ou action de groupe (« class action » en anglais) est une action en justice qui permet à un grand nombre de personnes, des consommateurs notamment, de faire valoir leurs droits refusés ou méconnus afin d'obtenir une indemnisation morale et financière auprès d'une personne...

.doc
15 févr. 2010

Cour de cassation, assemblée plénière, 17 novembre 2000 - le préjudice du fait d'être né

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Concernant la responsabilité civile délictuelle, le domaine du dommage, qui est une atteinte portée à une victime dans ses biens ou dans sa personne, a mené à de nombreux débats doctrinaux ou jurisprudentiels. Dans l'arrêt de l'assemblée plénière de la Cour de cassation du 17 novembre 2000,...

.doc
14 févr. 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 1er octobre 2008 - la date d'effet de la résiliation judiciaire d'un bail

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Les baux commerciaux ou autres, comme les baux d'habitation sont des contrats à exécution successive, c'est-à-dire des contrats où la prestation se renouvelle ou s'échange dans le temps. Dans les contrats à exécution successive la nullité ou la résolution du contrat n'ont d'effet que pour...

.doc
14 févr. 2010

La libéralisation du divorce

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le droit de la famille est une certainement une des branches du droit les plus soumises aux évolutions de la société. La définition même de la famille évolue sans cesse. Elle est aujourd'hui considérée comme un groupe de personnes reliées par des liens fondés sur le mariage et la filiation. Le...

.doc
14 févr. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 6 avril 1987 - l'exonération de la responsabilité du gardien de la chose par la faute de la victime

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Dans l'arrêt Jand'heur en date du 13 février 1930, les juges s'étaient prononcés sur les causes d'exonération de la responsabilité du fait des choses telles que le cas fortuit, la force majeure ou la cause étrangère. Toutefois, l'arrêt commenté propose lui aussi une autre cause d'exonération. En...

.doc
13 févr. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 16 janvier 1962 - la réparation du préjudice

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Selon l'expression consacrée de Loïc Cadiet, le régime de la responsabilité civile est emprunt de l'« idéologie de la réparation ». Cette conception pousse toute personne victime d'un dommage quelconque à demander la réparation de son préjudice, quelles qu'en soient la nature et la gravité. C'est...

.doc
12 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 20 juin 2006 : l'article 1415 du Code civil et la garantie à première demande

Commentaire d'arrêt de 11 pages - Droit civil

Le dirigeant social d'une société, marié sous le régime de la communauté légal, avait consenti au créancier social une garantie à première demande sans qu'y soit expressément adjoint l'accord de son épouse. Tantôt, le bénéficiaire avait été autorisé, par ordonnance de référé, de procéder à la...

.doc
12 févr. 2010

Cas pratique - l'article 215 alinéa 3 du Code civil

Étude de cas de 1 pages - Droit civil

Le 26 juin 1999, deux époux se sont mariés sans avoir conclu de contrat de mariage préalable. Après quelque temps, les relations entre les deux conjoints se sont dégradées et l'épouse souhaite vendre des meubles laissés à l'époux par sa grand-mère sans demander l'accord de ce dernier. Un des...

.doc
12 févr. 2010

Cas pratique - le mécanisme de la représentation

Étude de cas de 1 pages - Droit civil

Un mariage sans contrat préalable a été conclu le 10 novembre 1989. Quelques mois plus tard, l'épouse est victime d'un accident de voiture qui la plonge dans le coma. Elle possédait une maison en nom propre que le couple avait pris pour domicile familial et désirait en signer la vente qui avait...

.doc
12 févr. 2010

Cas pratique : le mariage sans contrat préalable

Étude de cas de 1 pages - Droit civil

Un mariage sans contrat préalable a été conclu le 18 juin 2002. Le couple se sépare en 2007. L'épouse est restée au domicile familial qu'elle avait acquis grâce à l'apport de ses parents avant son mariage. L'époux vit quant à lui dans un appartement prêté par un ami. Par la suite, elle désire...

.doc
12 févr. 2010

Cas pratique : la séparation des biens

Étude de cas de 1 pages - Droit civil

Des époux se sont mariés le 3 septembre 2001 sous le régime de la séparation de biens conclu le 14 août 2001. Le couple travaille à Rennes où ils ont un logement et passent leur temps libre dans leur bien de Dinard. De plus, l'époux a acquis un immeuble en 2005 à Saint-Malo. Dans un premier...

.doc
12 févr. 2010

La répartition des tâches procédurales

Dissertation de 9 pages - Droit civil

La procédure est à la fois une technique, dans la mesure où elle détermine les règles d'organisation des procès dans un Etat, et un moyen pour la société d'exprimer ses valeurs dans le choix de l'attribution des prérogatives des juges et des parties, ainsi que de la manière d'instruire le procès...

.doc
12 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la Cour européenne des Droits de l'Homme du 13 juillet 2006 : Jäggi c/ Suisse

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'arrêt Jäggi contre Suisse n'est pas sans rappeler la médiatique affaire de l'exhumation du corps d'Yves Montand. Cette dernière avait fait grand bruit à l'époque. Elle avait aussi entraîné une loi du législateur français, empêchant l'exhumation d'un corps à des fins de recherche de...

.doc
12 févr. 2010

Le contrat national de transport terrestre, de marchandises et de personnes

Cours de 8 pages - Droit civil

S'ils sont nationaux, ils sont soumis au droit interne. S'ils sont internationaux, ils sont le plus souvent régis par des conventions internationales. Ces conventions sont toutes impératives et directement applicables. Ce sont des conventions édictant des règles matérielles qui se substituent aux...

.doc
12 févr. 2010

Commentaire de l'arrêt Axa rendu le 12 décembre 2002 par la Cour de cassation : la responsabilité du fait d'autrui

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La question qui va dès lors se poser à la Cour est celle de savoir s'il est possible, sue le fondement de l'article 1384 alinéa 1 du Code civil, d'engager la responsabilité de plein droit d'une association en réparation d'un préjudice résultant d'un dommage causé par l'un de ses membres à...

.doc
12 févr. 2010

Le contrat d'assurance : notions, caractères, effets, etc.

Cours de 8 pages - Droit civil

L'assurance est fondée sur la loi des grands nombres, c'est-à-dire sur une masse considérable de risques possibles. Un nombre à peu près constant se réalise chaque année. Il faut demander aux assurés une prime qui multipliée par leur nombre correspond à la somme des sinistres prévisibles. Pour...

.doc
11 févr. 2010

Cas pratique - la rupture des fiançailles et les personnes disposées à s'opposer à un mariage

Étude de cas de 2 pages - Droit civil

Selon le Code civil créé en 1804, les fiançailles sont vues comme étant un simple fait juridique. Cela signifie qu'en principe il n'y a aucune obligation contrairement au mariage qui est un acte juridique et qui produit des effets entre les époux. Dans cette affaire, les deux frères Arthur et...

.doc
11 févr. 2010

Assiette du droit de propriété

Cours de 20 pages - Droit civil

Ce document précise les limites du droit de propriété, en s'appuyant sur des distinctions entre le bien et ses fruits, les notions d'accession et d'acquisition. Extrait : "Le propriétaire d'une chose est-il aussi propriétaire de l'image de cette chose ? Sur ce point, la jurisprudence a évolué....

.doc
11 févr. 2010

Cour de cassation, 13 février 1930 - la présomption de responsabilité du fait des choses

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Notre droit civil français distingue différentes formes de responsabilité. La responsabilité du fait des choses fait partie des principes généraux de responsabilité et est consacrée dans l'article 1384 alinéa 1 du Code Civil. Mais ce texte législatif a connu certaines évolutions au cours du temps...

.doc
11 févr. 2010

Cour de cassation, 6 Avril 1987 - la responsabilité du fait des choses et la faute de la victime

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Le principe général de la responsabilité du fait des choses est consacré dans l'article 1384 alinéa 1 du Code Civil. A l'origine de cet article, il y a une envie de protection des victimes, la jurisprudence a d'ailleurs suivi cette idée initiale. Mais elle a tout de même posé quelques situations...

.doc
11 févr. 2010

Assemblée Plénière de la Cour de cassation, 9 mai 1984 - la responsabilité d'une personne sans discernement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Notre droit civil considère que, pour qu'il y ait existence d'une faute, l'auteur de celle-ci doit être pleinement conscient de la gravité de son acte. Mais la jurisprudence a connu une certaine évolution, qui a élargi la notion de faute à des personnes sans discernement, comme le montre l'arrêt...

.doc
11 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation du 27 mars 2008 relatif aux promesses unilatérales de vente

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Par un arrêt du 27 mars 2008, la Troisième chambre civile de la Cour de cassation a dû repréciser quelques règles relatives à la promesse unilatérale de vente.En l'espèce, une promesse unilatérale de vente portant sur un immeuble et sur la commercialité de celui-ci valable jusqu'au 15 octobre...

.doc
10 févr. 2010

Le formalisme des testaments

Dissertation de 2 pages - Droit civil

Le testament est un acte par lequel le testateur exprime ses dernières volontés et “dispose, pour le temps où il n'existera plus, de tout ou partie de ses biens ou de ses droits et qu'il peut révoquer” (article 895 du Code civil.) Il s'agit d'un acte unilatéral et l'acceptation des...

.doc
09 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation le 12 juillet 1995 relatif à la compensation

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

Le débiteur cédé peut opposer au cessionnaire une créance postérieure à la notification de la cession dès lors qu'elle est connexe à celle qui a été l'objet du transport. Ce principe retenu par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation, dans un arrêt rendu le 12 juill. 1995, bien qu'en...

.doc
09 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 17 mars 1992 relatif à l'opposabilité des exceptions

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La délégation est un instrument de paiement simplifié. C'est également une garantie. Elle peut en outre permettre de réaliser une donation indirecte.Elle se forme par un consentement tripartite : elle peut résulter d'un acte unique ou de deux actes successifs.En janvier 1979, l'acquéreur d'un...

.doc
09 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 13 décembre 2005 relatif à la condition potestative

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La validité d'un terme n'est pas affectée par le caractère potestatif de la condition alternative à ce terme. Telle est la solution novatrice posée par la Cour de cassation dans cet arrêt. Le terme et la condition sont des modalités susceptibles d'affecter les obligations dont le régime et les...

.doc
09 févr. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 6 décembre 2006 : l'effet du contrat à l'égard des tiers

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Par un arrêt du 6 octobre 2006, l'Assemblée plénière, formation la plus solennelle de la Cour de cassation, a mis fin à une divergence fondamentale de jurisprudence existant entre la Chambre commerciale et la 1ère Chambre civile concernant la question de la relativité de la faute contractuelle,...

.doc
08 févr. 2010

Le premier cri, le dernier soupir

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« La mort ne vous concerne ni mort, ni vif. Vif parce que vous êtes, mort parce que vous n'êtes plus » Montaigne. Par cette formule, cet auteur du XVIe siècle montre à quel point l'existence d'une personne est liée à sa naissance et à sa mort. Ce postulat évident se vérifie sur le plan...

.doc
08 févr. 2010

Plan de commentaire d'arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 23 mai 2007 relatif à l'admissibilité des "S.M.S" comme élément de preuve en matière civile

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

La société dans laquelle nous vivons n'est pas figée, elle change au fil des décennies et le droit est ainsi amené à évoluer. Il faut en effet répondre aux besoins de la société en y adaptant les règles juridiques.Ainsi la jurisprudence a admis la licéité des « SMS », (short message service, à...

.doc
08 févr. 2010

Plan de commentaire de l'arrêt de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation du 1er février 2006 relatif à l'obligation du vendeur de garantir la chose qu'il vend

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La Cour de Cassation rejette le pourvoi en cassation de Madame X le 1er février 2006, au motif que celle-ci reste tout de même redevable du fait de l'existence des vices cachés.Dans un premier temps nous verrons ce que signifie l'existence des vices cachés dans une vente immobilière (I), puis...