Doc du juriste

Consultez plus de 40612 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

7012 résultats

.doc
27 déc. 2016

Le partage de l'indivision

Cours de 3 pages - Droit civil

Le partage peut être demandé par tout indivisaire. Ce principe est admis depuis 1804 et ce principe est énoncé à l'article 815 al 1 du Code civil : « nul ne peut être contraint de demeurer dans l'indivision et le partage peut toujours être provoqué ». Le partage est un droit imprescriptible,...

.doc
27 déc. 2016

La réserve héréditaire

Cours de 3 pages - Droit civil

La loi de 2006 a modifié le domaine de la réserve héréditaire, en a diminué la force et en a altéré la nature. La loi de 2006 a supprimé la réserve héréditaire de l'ascendant, elle a également substitué la réserve en valeur à la réserve en nature. Elle a fait disparaître le caractère d'ordre...

.doc
27 déc. 2016

Les règles de la dévolution successorale

Cours de 10 pages - Droit civil

Les seuls rapports pris en compte pour succéder sont les rapports de parenté et de mariage. Le rapport de parenté ou lignage s'entend des personnes unies par le sang auxquelles s'ajoute l'adopté. Le rapport de mariage crée entre les époux une vocation successorale entre les époux. Toutefois, le...

.doc
27 déc. 2016

Les principes directeurs de la transmission de la succession

Cours de 4 pages - Droit civil

C'est d'une part la transmission immédiate des biens du défunt aux héritiers par le seul effet de la mort. Ce mode de transmission de la succession est comparable au mode de transmission de la propriété en dehors du décès puisque dans ce cas, la transmission se fait par le seul échange des...

.doc
27 déc. 2016

Le droit commun des libéralités

Fiche de 3 pages - Droit civil

L'article 893 du Code civil définit la libéralité comme « l'acte par lequel une personne dispose à titre gratuit de tout ou partie de ses biens ou de ses droits au profit d'une autre personne ». Il ressort de cette définition, deux caractères : - la libéralité est un acte juridique libre et...

.doc
27 déc. 2016

L'ouverture de la succession : le défunt et la qualité de successible

Cours de 5 pages - Droit civil

L'article 720 du Code civil dispose que : « les successions s'ouvrent par la mort au dernier domicile du défunt ». L'ouverture de la succession est subordonnée à l'établissement d'un acte de décès délivré par un officier d'état civil. L'absence et la disparition sont des situations juridiques qui...

.doc
27 déc. 2016

Les actes de l'état civil - publié le 27/12/2016

Fiche de 3 pages - Droit civil

Depuis le 20 septembre 1992, l'établissement et la conservation des registres d'état civil appartiennent aux communes, héritières des paroisses de l'ancien régime. La qualité d'officier d'état civil n'est pas déterminée par le Code civil, mais par les lois municipales. La fonction n'a cessé de se...

.doc
27 déc. 2016

La théorie de la personne

Cours de 3 pages - Droit civil

La catégorie des personnes est une catégorie relativement difficile à définir. Chacun a l'impression de savoir ce que sont les personnes. Lorsqu'on cherche à définir les personnes, on peine à trouver les mots. Les juristes ont surmonté cette difficulté, ils retiennent que les personnes sont des...

.doc
27 déc. 2016

Le concubinage : effets, dissolution...

Cours de 12 pages - Droit civil

Le concubinage a longtemps été marqué par un esprit de liberté mais corrélativement, les concubins ont été dans l'indifférence juridique. En effet, les concubins ne disposent pas de statut juridique, le concubinage a longtemps été a-juridique (en dehors du droit). Cela était considéré comme...

.doc
27 déc. 2016

Le domicile : définition, détermination et caractères

Cours de 3 pages - Droit civil

La résidence a une signification concrète. Elle désigne le lieu où la personne demeure effectivement de façon normale et habituelle. Le plus souvent, domicile et résidence coïncident. Cependant, il existe des hypothèses où les deux notions divergent. Cela s'explique notamment par le fait que la...

.doc
22 déc. 2016

La nature juridique de la remise de dette

Fiche de 2 pages - Droit civil

Si toutes les remises de dettes se greffent sur une volonté préexistante du créancier de renoncer à tout ou partie de sa créance, alors la remise de dette n'est pas un acte juridique isolé, c'est un contrat. Les articles 1285 et suivants traitent « de la remise ou décharge conventionnelle » :...

.doc
22 déc. 2016

La durée de la prescription

Fiche de 2 pages - Droit civil

Depuis la réforme de 2008, l'article 2224 du Code civil dispose que « les actions personnelles ou mobilières se prescrivent par 5 ans » : le législateur n'a pas simplement réduit considérablement le délai de droit commun, mais il a aussi unifié les matières civiles et commerciales. Désormais, le...

.doc
20 déc. 2016

Les cessions de contrat

Fiche de 5 pages - Droit civil

Une cession de contrat est l'opération ayant pour objet le remplacement d'une partie par un tiers dans un rapport contractuel préexistant. La partie qui perd cette qualité est appelée le cédant, son cocontractant est le cédé & le tiers qui acquiert la qualité de partie au contrat est le...

.doc
20 déc. 2016

Cour de cassation, 1re Civ., 17 février 2016 - L'avance de fonds dans le cadre d'un contrat d'affacturage

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La société Gaz liquéfiés industrie (l'affacturée) a conclu un contrat d'affacturage avec la société Factofrance Heller (la société d'affacturage). Cependant, l'affacturée se prévaut d'un défaut de mention du taux effectif global, après avoir constaté qu'elle s'était acquittée de commissions...

.doc
19 déc. 2016

Cour de cassation, chambre commerciale, 31 mai 2016 - Le versement de dommages et intérêts au titre d'une rupture abusive du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, la titulaire d'une carte de retrait et de paiement sécurisée délivrée par un établissement de crédit demandait à ce dernier le remboursement de sommes prélevés sur son compte au moyen de sa carte en prétendant qu'elle n'en était pas à l'origine et après avoir porté plainte sans...

.doc
19 déc. 2016

Cour de Cassation, 1re chambre civile, 24 sept 2009 - Le droit de rétention

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

En l'espèce, une société avait acquis trois véhicules puis les avait revendus à des tiers. Dans la mesure où la société acheteuse ne s'était jamais acquittée du prix, le vendeur initial avait exercé son droit de rétention en refusant de délivrer les documents administratifs des véhicules. Afin de...

.doc
16 déc. 2016

Le droit français consacre-t-il pleinement le patrimoine d'affectation mettant alors en péril la théorie d'Aubry et Rau sur l'unicité du patrimoine ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Les auteurs Aubry et Rau ont introduit la notion de patrimoine en droit français, leur théorie se base surtout sur l'unité et l'unicité du patrimoine d'une personne. On a cru à la perte de cette théorie avec le développement de nouvelles méthodes, mais on s'aperçoit qu'en réalité cette théorie...

.doc
16 déc. 2016

Cour de cassation, Assemblée plénière, 7 mai 2004, arrêt Hôtel de Girancourt - L'utilisation de l'image d'un bien

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, la société Publicis Qualigraphie aux droits de laquelle se trouve la société Publicis Hourra, s'est vu confier par une société de promotion immobilière, la confection de dépliant publicitaire comportant, en plus des informations relatives au lieu et aux avantages de la future...

.doc
14 déc. 2016

Le transfert de créances

Cours de 9 pages - Droit civil

Toute la subtilité du régime de la cession de créances découle de cette double dimension de l'opération : d'un côté, la convention de cession de créances est bipartite et le débiteur cédé est justiciable purement et simplement de la qualité de tiers (la formation et la validité de la cession de...

.doc
13 déc. 2016

À partir de quel moment peut-on qualifier un comportement ou un autre de fautif ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La faute est un acte illicite supposant la réunion d'un élément matériel qui est le fait originel, d'un élément d'illicéité qui représente la violation d'un devoir et d'un élément moral qui est le discernement de l'auteur du fait. De plus, on parle de faute civile lorsque celle-ci engage la...

.doc
13 déc. 2016

Peut-on encore parler d'une responsabilité générale du fait des choses ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La responsabilité est la possibilité pour un tiers d'engager la responsabilité de l'auteur d'un dommage. Lorsqu'on précise responsabilité du fait des choses, on parle donc du moyen pour un tiers d'engager la responsabilité de l'auteur du dommage causé par le fait des choses que l'on a sous sa...

.doc
13 déc. 2016

Cour de cassation, 3e Chambre civile, 12 décembre 2001 - La délégation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

En l'espèce, une société débitrice charge en 1986 des architectes créanciers d'une mission de maîtrise. La société débitrice se substitue à une autre société. Le projet n'étant pas réalisé à bien, les architectes sollicitent le paiement d'un solde d'honoraires auprès de la société débitrice...

.doc
13 déc. 2016

Cour de cassation, Assemblée plénière, 17 novembre 2000 - Arrêt Perruche - La réparation du préjudice d'être né

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, un médecin et son laboratoire de biologie médicale étaient chargés d'une recherche d'anticorps de la rubéole chez une patiente enceinte. En effet, celle-ci avait précisé que si elle était atteinte de la rubéole, elle souhaitait interrompre sa grossesse puisqu'il y aurait des risques...

.doc
12 déc. 2016

Commentaire comparé des arrêts de la troisième chambre civile de la Cour de cassation du 18 janvier 1995, du 27 mai 1998 et du 15 décembre 1999 - Le contrat de bail et l'action en nullité

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Dans la première espèce, une propriétaire donne un immeuble à bail jusqu'au décès des preneurs mais leur donne congé. La Cour d'appel de Rennes dans un arrêt du 13 mars 1992 a déclaré ce congé valable et ordonné l'expulsion des locataires au motif que la durée du bail n'était pas fixe et...

.doc
12 déc. 2016

Notions de droit des contrats civils

Cours de 7 pages - Droit civil

Il y a une distinction entre droit commun des contrats et des règles particulières des contrats spéciaux : Article 1107 du Code civil dispose que les contrats sont soumis à des règles générales applicables à tout contrat contenu aux articles 1108 et suivant du code et qu'il y a également des...

.doc
12 déc. 2016

Les juridictions de sécurité sociale et de protection sociale

Cours de 4 pages - Droit civil

Ces juridictions sont intéressantes parce qu'elles disent ce que doit être une juridiction et les litiges qui par principe ne relèvent pas d'une activité juridictionnelle. Ces juridictions sont mal connues, mais elles sont essentielles. Donc, tout un ensemble de droits découle du droit de la...

.doc
08 déc. 2016

La dation en paiement est-elle novatoire ?

Dissertation de 6 pages - Droit civil

La dation en paiement est née d'une pratique romaine consistant à fournir une chose à la place d'une autre en paiement de l'obligation ayant un premier objet. Les Romains appelaient cette convention « datio », de « dare » (donner en latin) la prestation nouvelle étant alors constituée par une...

.doc
07 déc. 2016

Droit des contrats civils - L'exécution du contrat de bail

Cours de 6 pages - Droit civil

Quelle est la nature du droit du preneur ? Le bail crée une situation favorable auprès du locataire. Il dispose d'un droit de jouissance sur un bien ; or ce droit de jouissance lui offre des prérogatives proches de celles d'un usufruitier. Il pourra recueillir les fruits de la chose. Si bien que...

.doc
07 déc. 2016

Droit des contrats civils - L'exécution du bail d'habitation

Cours de 4 pages - Droit civil

S'agissant d'un local à usage d'habitation, il doit être délivrer un logement décent loi de 1993. c'est à dire qui ne porte pas atteinte à la sécurité physique et santé et doit être doté de tous les éléments nécessaires à habiter le logement. Il faut une pièce principale d'au moins 9 m2. Il faut...

.doc
07 déc. 2016

Droit des contrats civils - Le processus de la formation de vente

Cours de 14 pages - Droit civil

L'article 1583 est généralement évoqué pour présenter le principe d'un accord sur les éléments essentiels du contrat. L'instantanéité de la vente rend plus importante la phase qui la précède. C'est un contrat préparatoire à la conclusion d'un autre contrat. Ce qu'il faut retenir c'est que...