Doc du juriste

Consultez plus de 39636 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

6800 résultats

.pdf
28 Jan 2016

Commentaire d'arrêt Cass, Soc 23 mars 2011 : groupement d'intérêt économique des laboratoires

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L'influence des sources internationales et régionales prend une place de plus en plus importante dans la jurisprudence de la Cour de cassation. A plusieurs reprises, les juges statuent sur la conformité de la loi du 20 aout 2008 vis-à-vis du principe de la liberté syndicale. C'est ce que fait...

.pdf
28 Jan 2016

Commentaire d'arrêt Cass - Civ 1ère du 20 février 2008

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, un vendeur (Fernand X) conclu en contrat de vente emportant la transfert de propriété de son immeuble à un acquéreur (Francis Y, son neveu) en contre partie du paiement de 60 000 francs. La clause prix a été convertie en l'obligation pour l'acquéreur envers le vendeur de lui assurer...

.pdf
28 Jan 2016

L'incapacité juridique des majeurs

Fiche de 2 pages - Droit civil

En cas de nécessité, certains majeurs seront protégés par la mise en place de l'un des régimes prévu par le Code civil de façon proportionné et individualisé (article 428 al. 1 et 2). Ce régime de protection concerne les personnes atteintes d'une altération de leurs facultés mentales ou...

.doc
25 Jan 2016

Arrêt du 18 avril 2013 : la causalité en matière de responsabilité civile

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

« La causalité en droit n'est qu'une probabilité acceptable. » Cette sentence de J. Fischer exprime toute la complexité que représente la détermination de la causalité en droit. Le lien de causalité, élément nécessaire à tout régime de responsabilité, est parfois complexe, si ce n'est impossible,...

.pdf
25 Jan 2016

L'incapacité juridique des mineurs

Fiche de 4 pages - Droit civil

Cette incapacité juridique des mineurs est très ancienne mais il y a eu de nombreuses évolutions dans le temps. Une personne est mineure jusqu'à ses 18 ans selon l'article 388 du Code civil. L'article 414 du Code civil dispose que la majorité est fixée à 18 ans accomplis, à cet âge chacun est...

.doc
24 Jan 2016

Introduction à la responsabilité civile

Cours de 11 pages - Droit civil

La responsabilité désigne « l'obligation faite par la loi à l'auteur d'un dommage pour autrui de réparer le préjudice qu'il lui a causé ». L'on retrouve les caractéristiques de l'obligation car le créancier sera la victime et le débiteur sera le responsable du dommage. Le débiteur devra une...

.pdf
23 Jan 2016

Le droit de mise en mouvement de l'action publique

Fiche de 2 pages - Droit civil

C'est l'acte initial par lequel est engagé l'action publique. Les magistrats du siège ne peuvent pas eux-même déclencher l'action publique; ils doivent attendre que soit mise en mouvement l'action publique et elle peut l'être soit par le ministère public, soit par une administration...

.pdf
23 Jan 2016

La notion de nationalité en Droit civil

Fiche de 3 pages - Droit civil

La nationalité permet l'identification des personnes dans le but de les identifier dans la communauté internationale. On peut obtenir sa nationalité soit par le droit du sang, c'est à dire en fonction de ses parents, soit par le droit du sol c'est à dire en fonction de son pays de naissance. Le...

.pdf
23 Jan 2016

La protection de l'intégrité physique de la personne en Droit civil

Fiche de 3 pages - Droit civil

Ce principe est très ancien car il existait bien avant l'institution du Code civil en 1804, il provient d'un adage latin selon lequel : noli me tanguere => « ne me touche pas ». Il n'a pas été retranscrit dans le Code civil de 1804, il était de moins en moins respecté avec l'évolution....

.pdf
23 Jan 2016

Le respect de la vie privée de la personne

Fiche de 2 pages - Droit civil

Il repose sur un principe général qui défend la dignité de la personne humaine avec la protection de l'image de la personne et le droit à l'honneur des personnes. Le respect de la vie privée est un principe fondamental qui va trouver son fondement dans différentes sources : - L'article 9 du...

.pdf
22 Jan 2016

La protection du droit à l'image et du droit à l'honneur

Fiche de 2 pages - Droit civil

Le droit à l'image prohibe la diffusion de toute photo d'une personne sans son consentement préalable. Aujourd'hui, il est étendu aux vidéos, images sonores. L'autorisation de la diffusion peut être tacite. La jurisprudence pose des conditions pour délimiter les contours du droit à l'image,...

.pdf
22 Jan 2016

L'absence et la disparition en Droit civil

Fiche de 4 pages - Droit civil

L'article 112 du Code civil précise que c'est l'état d'un individu dont on ne sait pas s'il est vivant ou mort car il a cessé de paraître au lieu de son domicile ou au lieu de sa résidence sans que l'on ai eu de nouvelles. Lorsqu'il existe un doute sur la personnalité juridique de la personne va...

.pdf
22 Jan 2016

La qualité pour contracter en droit civil

Fiche de 5 pages - Droit civil

Le contrat n'est régulièrement formé que si les parties ont le pouvoir de contracter. Afin d'apprécier si les parties ont le pouvoir de contracter, il faut distinguer si le contrat est conclu pour soi-même ou pour autrui. Pour soi-même va nous amener à réfléchir sur la capacité à contracter et...

.doc
21 Jan 2016

Plan détaillé de l'arrêt du 16 décembre 2009 : le juge et le sens du vote du mandataire

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Par cet arrêt rendu par la troisième chambre civile de la Cour de cassation en date du 16 décembre 2009, celle-ci tranche une question d'abus d'égalité en retenant que dans une situation de blocage, peut être fait recours à un mandataire ad hoc. Cependant, le juge ne peut fixer le sens du vote du...

.doc
21 Jan 2016

Arrêt Clément-Bayard rendu par la chambre des requêtes de la Cour de cassation le 3 août 1915 : les abus de Droit

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

En son article 4, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 définit la liberté en ces termes : « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits […] de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres...

.pdf
19 Jan 2016

Le fonctionnement d'une assemblée générale du syndicat des copropriétaires

Dissertation de 28 pages - Droit civil

Il s'agit de l'organe délibératif du syndicat qui, pour rappel, est une personne morale regroupant tous les copropriétaires. Aucun d'entre eux ne peut en être exclu pour quelque raison que ce soit, y compris pour non-paiement des charges. Aucune décision ne peut être valablement prise en dehors...

.doc
18 Jan 2016

Arrêt de la Première Chambre Civile du 19 décembre 2006: le préjudice moral d'anxiété

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

« Nous vivons avec une épée de Damoclès sur la tête en permanence. » C'est par ces mots que le président d'une association de contaminés à l'amiante décrit l'anxiété qui sont la leur au quotidien. Pour la plupart encore en bonne santé, mais se savant contaminé à l'amiante pour avoir travaillé des...

.doc
18 Jan 2016

Quelles réflexions inspire ce constat de Holmes : « La vie du droit n'a pas été gouvernée par la logique, elle l'a été par l'expérience » ?

Dissertation de 8 pages - Droit civil

Selon Georges Gurvitch, sociologue russe, l'évolution du droit est le résultat d'expériences spontanées et immédiates. Cette expérience est à distinguer de l'expérience réfléchie qui peut être assimilée à la connaissance. La vie du droit a été rythmée par des événements qui ont eu un aspect...

.doc
18 Jan 2016

La prescription : L'efficacité de la réforme du droit de la prescription extinctive de 2008

Dissertation de 7 pages - Droit civil

Avant 2008, le délai de droit commun de la prescription était de trente ans en matière contractuelle. Cela était prévu par l'ancien article 2262 qui énonçait en effet que « Toutes les actions, tant réelles que personnelles, sont prescrites par trente ans». La prescription était également de dix,...

.doc
14 Jan 2016

Pourquoi codifier? Les enjeux de la codification

Dissertation de 8 pages - Droit civil

Codifier, dé-codifier, re-codifier et pourquoi ne plus codifier ? Non, il faut codifier car la codification en dépit des limites qui seront développées ci-dessous, a des avantages considérables. Je soutiendrai dans cet exposé l'avantage de la codification en invoquant ses limites et ses enjeux....

.doc
13 Jan 2016

Droit civil des biens : La fiducie

Fiche de 2 pages - Droit civil

La fiducie est l'équivalent du trust anglo-saxon, c'est quand une personne confie ses biens à une autre personne qui doit les confier à une tierce personne. Cette institution existait à l'étranger et on a voulu l'intégrer dans notre droit.

.pdf
12 Jan 2016

Introduction au droit public (2015)

Cours de 17 pages - Droit civil

Le droit permet de vivre dans une société organisée selon une certaine logique, régit par les lois. Une fonction essentielle du droit est de réguler les rapports sociaux. Il faut donc que le droit soit efficace et doit tenir compte de deux exigences : il doit rendre compte de la réalité qui doit...

.doc
11 Jan 2016

Les évolutions des régimes spéciaux de retraite

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Bien avant que les pouvoirs publics n'aient instauré en France un système complet de sécurité sociale applicable à toute la population (1945), les travailleurs de certains secteurs considérés comme vitaux (fonction publique, transport, énergie…) ont bénéficié d'une protection contre les...

.doc
11 Jan 2016

La responsabilité civile du notaire du fait de ses préposés

Dissertation de 11 pages - Droit civil

« Il faut réparer le mal, faire ce qu'il semble n'avoir été qu'un rêve », voilà comment la responsabilité civile est définie par Jean Carbonnier. Cette citation révèle l'objectif de réparation de la responsabilité civile, qui, s'il est toujours présent, l'est encore plus en matière notariale en...

.doc
23 Déc 2015

L'accès à l'assistance médicale à la procréation en France

Fiche de 3 pages - Droit civil

L'AMP ou PMA est défini depuis 1994 par l'article L. 2141-1 du CSP et correspond à tous les moyens médicaux mis en œuvre pour la conception d'un enfant en dehors de relations sexuelles fécondes (23.000 enfants par an). En France, l'AMP réservée à un certain modèle de famille : Un couple...

.doc
23 Déc 2015

Commentaire comparé des articles L341-2 et L.341-3 du Code de la consommation : la formation du cautionnement

Commentaire de texte de 3 pages - Droit civil

«Qui cautionne, paie» selon un adage populaire, mettant en exergue le caractère accessoire du cautionnement qui devient effectif qu'en cas de défaillance du débiteur principal, le bénéficiaire du cautionnement se retournant directement vers la caution pour retrouver la somme qui lui est due....

.doc
23 Déc 2015

Arrêt du 30 septembre 2009: le rôle des parties dans la conduite de l'instance

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, une société locataire (Mc Donald's France) avait sollicité d'une étude d'huissier de justice (SCP), la délivrance d'une demande de renouvellement de son bail commercial auprès de la société bailleresse (Le Grand Bazar). Or celle-ci a signifié un congé à effet qui devait avoir effet...

.doc
23 Déc 2015

Les lois pour mourir dans la dignité

Dissertation de 5 pages - Droit civil

En janvier 1999, le journal France-Soir publiait un manifeste signé par 52 personnalités qui disaient : "nous voulons choisir le moment de notre mort, la manière de mourir et nous voulons mourir dans la dignité". Mais qu'est-ce qu'implique une mort digne ? Est-ce une mort sans souffrance ? Une...

.doc
23 Déc 2015

Commentaire de texte : ordonnance de Montils-lès-tours

Commentaire de texte de 5 pages - Droit civil

L'établissement ci-présent est un texte législatif édicté par le Roi Charles VII le 14 avril 1454. C'est une ordonnance, et par conséquent, elle s'adresse à tous les sujets du royaume. C'est un texte à portée générale. Charles le Victorieux est né en février 1403 et mort en juillet 1461. Il fut...

.doc
23 Déc 2015

Commentaire de l'arrêt Lemaistre rendu par le parlement de Paris le 22 juin 1593

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Ce texte est un texte de décision de la Cour de Paris. Plus particulièrement, c'est une remontrance. C'est lorsqu'un parlement n'est pas d'accord avec une loi que veut promulguer le roi, il va s'interposer. Pour s'assurer de la bonne application d'une loi, le parlement doit l'enregistrer, lorsque...