Doc du juriste

Consultez plus de 40606 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

3525 résultats

.doc
14 déc. 2010

Le lien social peut-il être seulement contractuel ?

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Les règles sociales ne semblent pas inhérentes à l'espèce humaine, mais nous savons néanmoins qu'il a fallu, pour sortir de notre état de nature, édicter des règles et des préceptes de vie afin de vivre en société. On a donc mis en place un lien social qui permet aux individus de vivre en...

.doc
10 déc. 2010

La compilation justinienne

Fiche de lecture de 3 pages - Droit autres branches

Le code Justinien représente aujourd'hui l'une des seules archives que l'on ait du Droit romain ainsi que sa plus grande compilation. C'est par ce fait qu'il donne l'occasion d'appréhender l'évolution historique du droit romain, ainsi que de comprendre pourquoi celui-ci est un fondement du droit...

.doc
10 déc. 2010

La responsabilité délictuelle - publié le 10/12/2010

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Celui qui crée un risque par son activité doit réparer le dommage qui en résulte. A ce moment là, la responsabilité est objective, elle est liée à l'existence du dommage sans qu'il y ait nécessairement une faute de la part de son auteur (ex de la responsabilité de l'automobiliste qui renverse un...

.doc
10 déc. 2010

La bonne foi dans le droit des biens - publié le 10/12/2010

Dissertation de 2 pages - Droit autres branches

Le discernement est au cœur de fonction de juge : un individu a-t-il ou non violé la loi ? Cependant son rôle ne se limite pas à cette question et à une application stricte de la loi. En effet, il se peut que l'individu en question soit en effet coupable, mais de bonne foi. La bonne foi est...

.doc
09 déc. 2010

La protection des particuliers devant les juridictions nationales et communautaires

Cours de 35 pages - Droit autres branches

Selon le Professeur AMI BARAV, "le juge national est le juge du contentieux communautaire de Droit commun".En effet, il vaut mieux invoquer le Droit devant le juge national que communautaire. Les grandes vagues de jurisprudence de la cour :- 1ère génération du contentieux : articulation des...

.doc
09 déc. 2010

La logique de l'unité territoriale des premiers constituants

Cours de 3 pages - Droit autres branches

Le mouvement des Lumières avait commencé, dès la fin de l'Ancien régime, à entraîner un début de modernisation de l'administration. Cependant, les réformes entreprises étaient souvent trop limitées et échouèrent devant des réflexes conservateurs. Lorsqu'une réelle modernité était introduite, elle...

.doc
09 déc. 2010

Le régime américain : régime présidentiel ou congressionnel ?

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

Le modèle américain est considéré par pratiquement tout le monde comme modèle du régime présidentiel. Ainsi, si on consulte l'article « régime présidentiel » de l'Encyclopédie Universalis, écrit par Georges Vedel, il est dit que les Etats-Unis en sont « le modèle parfait, et peut-être même le...

.pdf
09 déc. 2010

Les espaces du droit

Cours de 6 pages - Droit autres branches

Les espaces du droit sont les espaces dans lesquels les systèmes, ordres et règles juridiques vont s'appliquer. Il importe d'établir les distinctions suivantes : - il y a des manifestations juridiques, par exemples les règles juridiques (lois, décrets, arrêtés), contrats, testaments, jugements...

.pdf
09 déc. 2010

L'application de la norme juridique dans le temps

Cours de 6 pages - Droit autres branches

Le droit est aussi une technique, il faut aussi le considérer comme tel, et on prend comme démonstration de la technicité du droit une notion nouvelle : l'application de la norme juridique dans le temps. Il faut considérer 2 types de source : -­la source traditionnelle du droit légitime et...

.doc
08 déc. 2010

La définition du droit objectif

Cours de 10 pages - Droit autres branches

La définition du juste, de la justice :Le juste consiste à rendre à chacun le droit qui lui revient.Ulpien : la justice est entendue de 2 manières différentes depuis Aristote, on distingue la justice distributive, de la justice commutative.La justice commutative est une justice objective qui...

.doc
08 déc. 2010

La vente d'une chose détruite - publié le 08/12/2010

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Le contrat de vente est, dans nos sociétés consuméristes et développées, probablement le contrat le plus utilisé dans la vie quotidienne.En plus d'être un contrat couramment utilisé, le contrat de vente est aussi celui qui comporte le plus d'applications, la vente peut être simple ou complexe,...

.doc
08 déc. 2010

L'évolution du rôle du Conseil d'Etat

Cours de 5 pages - Droit autres branches

La révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, outre les modifications profondes qu'elle a entrainé, établit enfin pleinement la fonction juridictionnelle du Conseil d'Etat (CE) dans le texte constitutionnel au nouvel article 61-1 qui dispose que lorsqu' "il est soutenu qu'une disposition...

.pdf
07 déc. 2010

Force probante et loyauté de la preuve

Cours de 6 pages - Droit autres branches

Notre droit oscille entre deux systèmes différents : soit que la loi exige que la preuve soit faite par certains moyens qu'elle désigne précisément et qui ne laissent au juge aucun pouvoir d'appréciation (système dit de la preuve légale) ; soit qu'au contraire la preuve soit libre, comme l'est,...

.doc
07 déc. 2010

Distinction entre droit privé et droit public

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

Complexe, le droit français l'est incontestablement. En effet pour concevoir le droit de manière saine, le comprendre, il est nécessaire de se référer à bon nombre de discipline issues des sciences humaines et sociales, notamment la sociologie, la science politique, la philosophie,...

.doc
06 déc. 2010

Qu'est-ce que la décentralisation administrative ?

Dissertation de 8 pages - Droit autres branches

L'histoire des collectivités territoriales « se confond (…) avec celle de la décentralisation, c'est-à-dire le lent mouvement de reconnaissance d'une autonomie juridique au profits d'entités locales » (M. Verpeaux). Les progrès de l'autonomie locale ont été lents, et ce n'est que...

.doc
03 déc. 2010

L'applicabilité directe des normes communautaires

Cours de 3 pages - Droit autres branches

L'applicabilité directe (ou effet direct) du droit communautaire réside dans sa capacité à créer directement des droits ou des obligations dans le chef des particuliers, droits ou obligations que ces derniers peuvent invoquer devant le juge national, qui a obligation de les...

.doc
03 déc. 2010

La révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 - publié le 03/12/2010

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Lancée le 12 juillet 2007 par Nicolas Sarkozy à l'occasion d'un discours à Epinal, la réforme des institutions aboutit au vote, le 21 juillet 2008, de « la loi constitutionnelle de modernisation des institutions de la Ve République », au terme d'une intensité politique et d'une attention...

.pdf
03 déc. 2010

Le contrat est-il la loi des parties ? - publié le 03/12/2010

Cours de 6 pages - Droit autres branches

La contractualisation pose la question fondamentale de la liberté, celle de contracter, ou pas. Ce postulat qui semble évident, fonde, à juste titre, le droit des contrats. Le principe de l'autonomie de la volonté permet d'en appréhender les bienfaits, notamment celui du respect de la liberté de...

.pdf
03 déc. 2010

Le procès équitable au sens de l'art. 6 de la CEDH

Cours de 6 pages - Droit autres branches

La notion de procès équitable, à laquelle est consacré l'article 6 de la Convention européenne des droits de l'Homme (ci-après CEDH), est problématique. Elle fait en effet appel au concept d'équité, dont le sens en droit est hautement contingent au contexte national dans lequel il est énoncé :...

.pdf
03 déc. 2010

L'indépendance des juges

Cours de 5 pages - Droit autres branches

Montesquieu affirmait, au XVIIIème siècle dans le livre XI de L'esprit des lois qu' « Il n'y a point encore de liberté, si la puissance de juger n'est pas séparée de la puissance législative et de l'exécutrice ». Il posait ainsi le principe de séparation des pouvoirs. L'indépendance de la justice...

.pdf
03 déc. 2010

La force du contrat - publié le 03/12/2010

Cours de 6 pages - Droit autres branches

L'article 1101 C. civ. définit le contrat comme « une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent envers une ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose. ». Cette définition doit être mise en perspective avec l'un des principes directeurs du Code civil...

.doc
03 déc. 2010

La jurisprudence, source de droit ou source du droit ?

Cours de 5 pages - Droit autres branches

Si l'on s'accorde à dire que la jurisprudence est « source » (métaphore certes ambiguë), le courant qui l'alimente est-il créateur de droit ? La question est ancienne, et toujours controversée : qu'est la jurisprudence, et que crée-t-elle ? Dans une première approche, la jurisprudence est le...

.pdf
03 déc. 2010

La Constitution, norme suprême ? - ordre juridique interne concurrencé par les droits communautaire et international

Cours de 6 pages - Droit autres branches

Au sens large, la Constitution est « l'ensemble des règles qui régissent l'organisation politique de l'État, c'est-à-dire qui concernent l'organisation et l'exercice du pouvoir. » Au sens étroit, la Constitution est « un ensemble de règles régissant l'organisation politique de l'État qui ont été...

.pdf
03 déc. 2010

La CJCE et le principe de primauté

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Le principe de primauté du droit communautaire découle directement de l'effet direct (ou applicabilité directe) de ce droit. En effet, dès lors que le droit communautaire vient s'intégrer dans les systèmes juridiques des Etats membres, se pose la question de l'articulation entre droit...

.pdf
03 déc. 2010

La pertinence du principe d'indisponibilité du corps humain

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

En droit civil, le corps n'existe pas en soi : il est « indissociable de la personne ». Dès lors, Jean Carbonnier déclare que le corps est le « substratum de la personne ». Par conséquent, le « corps est la personne ». Il est donc indisponible et ne peut pas « faire l'objet d'une appropriation,...

.pdf
03 déc. 2010

L'équité et le droit

Cours de 4 pages - Droit autres branches

La notion d'équité désigne philosophiquement la réalisation suprême de la Justice idéale. Ainsi, celle-ci n'est-elle jamais donnée et toujours à produire pour chaque cas particulier à juger. L'équité est invoquée comme un sens de la Justice naturellement présent en chaque individu et permettant...

.pdf
03 déc. 2010

Effets et conditions de mise en oeuvre de la responsabilité contractuelle

Cours de 3 pages - Droit autres branches

La responsabilité contractuelle est prévue dans l'article 1147 du Code civil :« Le débiteur est condamné, s'il y a lieu, au paiement de dommages et intérêts soit à raison de l'inexécution de l'obligation, soit à raison du retard dans l'exécution, toutes les fois qu'il ne justifie pas que...

.doc
03 déc. 2010

La sécurité juridique - publié le 03/12/2010

Cours de 5 pages - Droit autres branches

« Entre la loi et le peuple pour qui elle est faite, il faut un moyen de communication ; car il est nécessaire que le peuple sache ou puisse savoir que la loi existe et qu'elle existe comme loi ». Cette citation de Portalis traduit bien l'impératif de connaissance de la loi par tous les citoyens...

.pdf
03 déc. 2010

Droit écrit et Common Law

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Les rapports « Doing Business » publiés par la Banque Mondiale en 2004 et 2005, en considérant que le système de droit écrit était moins favorable au développement des affaires que le système de Common Law, ont entraîné de vives réactions et fait resurgir l'opposition entre ces deux systèmes...

.pdf
03 déc. 2010

Le contrôle de constitutionnalité des lois

Cours de 4 pages - Droit autres branches

C'est avec l'avènement de la Vème République en 1958 et la création du Conseil constitutionnel que commença à se développer en France le contrôle de la constitutionalité des lois. Auparavant, conformément à la tradition rousseauiste, la loi était considérée comme une règle de droit infaillible...