Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

Cours en Droit civil 271 à 300

892 résultats

.doc
14 Janv. 2014

Cours complet de droit du crédit/ droit des sûretés - Niveau Master 1 droit privé

Cours de 116 pages - Droit civil

Le cautionnement est régi par les articles 2288 à 2320 du Code civil. Il n'a pas été touché par la réforme du droit des suretés, car la loi d'habilitation ne visait pas le cautionnement. On en est donc resté pour l'essentiel aux dispositions du code de 1804 et à ses modifications. De...

.doc
17 déc. 2013

La dignité et ses éléments

Cours de 7 pages - Droit civil

Le terme de dignité provient du latin « dignitas » et s'applique par extension aux « choses où l'on sent éminence et noblesse », et évoque le « respect dû à une personne, une chose ou à soi-même ». Selon Muriel Fabre-Magnan, « le principe de dignité permet de poser juridiquement la valeur des...

.doc
25 Nov. 2013

Les responsabilités complexes en droit : le fait d'autrui et le fait des choses

Cours de 28 pages - Droit civil

La question de la responsabilité du fait d'autrui se pose dans le cas où le fait illicite d'une personne n'engage pas seulement la responsabilité de cette personne dans le cadre de la responsabilité du fait personnel ; mais aussi elle est de nature à engager la responsabilité d'une autre personne...

.doc
25 Nov. 2013

Le droit commun de la responsabilité civile : le dommage

Cours de 11 pages - Droit civil

Le droit commun recouvre les règles auxquelles on doit se référer lorsque la loi n'en a pas prévu de spécifique à telle ou telle situation. On aperçoit habituellement, dans l'article 1382 du Code civil, le droit commun de la responsabilité. Il existe différentes variétés de dommage, il y a des...

.doc
25 Nov. 2013

La causalité en droit

Cours de 11 pages - Droit civil

Il faut établir un lien entre le fait générateur de responsabilités et le dommage pour qu'il y ait responsabilité après que la victime ait établi le dommage et la faute. La charge de la preuve du lien de causalité pèse sur la victime. La causalité est une condition légale qui résulte de la...

.doc
25 Nov. 2013

La faute en droit : la faute délictuelle et la faute contractuelle

Cours de 12 pages - Droit civil

Pour qu'il y ait responsabilité civile, il faut, outre la preuve d'un dommage, la preuve d'une faute de l'auteur du dommage. Cette preuve incombe à la victime par application du droit commun de la preuve et de l'article 1315 du Code civil. En droit commun de la responsabilité civile, le fait...

.doc
25 Nov. 2013

La forme du contrat: formalisme direct et formalisme indirect

Cours de 5 pages - Droit civil

La règle est qu'il n'y a pas de condition de forme : c'est le principe du consensualisme juridique : le consentement peut s'extérioriser d'une manière quelconque. Il connaît toutefois des exceptions et atténuations : le formalisme direct est l'exception véritable de principe. Aussi, le contrat...

.doc
18 Nov. 2013

Les contrats spéciaux en Droit civil

Cours de 134 pages - Droit civil

Il convient de dissiper certaines obscurités terminologiques. Il faut bien voir que l'appellation « contrats spéciaux » est trompeuse, même si elle est souvent utilisée pour désigner les manuels traitant de la question. Elle est trompeuse, car il n'existe pas de contrats généraux qui...

.doc
04 Nov. 2013

Vente immobilière et pouvoirs des époux

Cours de 8 pages - Droit civil

Le régime matrimonial des époux a une incidence sur la vente ou l'acquisition d'un bien immobilier. Selon les hypothèses, l'accord du conjoint sera ou non nécessaire pour vendre ou acquérir un bien immobilier. Cette obligation d'obtenir le consentement du conjoint varie selon le régime...

.doc
04 Nov. 2013

Les conflits entre droits et préemption

Cours de 15 pages - Droit civil

Le droit de préemption est le droit reconnu par la loi à certaines personnes publiques ou privées de se porter prioritairement acquéreurs d'un bien. Le droit de préemption est généralement présenté comme une faculté légale de substitution. Le législateur a multiplié les droits de préemption...

.doc
31 Oct. 2013

Les principes directeurs du procès dans le Code de procédure civile

Cours de 5 pages - Droit civil

Chacun doit être appelé au procès pour faire valoir ses droits, on ne peut pas statuer sans que la personne ait pu se défendre. Article 14 CPC: "Nulle partie ne peut être jugée sans avoir été entendue ou appelée." Deux moyens dans cet arrêt : le premier moyen soulevé par Mme A, c'est qu'elle ne...

.doc
31 Oct. 2013

Les principes directeurs du procès hors du Code de procédure civile

Cours de 4 pages - Droit civil

Depuis le décret de 1998 : obligation de fonder en droit sa demande, donc la cause n'est plus que les simples faits, mais c'est aussi tous les droits que vous auriez pu invoquer. Arrêt fondamental : en effet, depuis cet arrêt, nouveau principe qui est le principe de concentration des moyens :...

.doc
15 Oct. 2013

Droit civil des contrats : Le transfert de propriété

Cours de 7 pages - Droit civil

La vente est un contrat translatif de droit. Il résulte de l'article 1583 que dès qu'il y a accord sur la chose et sur le prix, la vente se forme et le transfert de propriété s'opère. C'est le principe dit du transfert immédiat. Cependant, ce principe du transfert immédiat, s'il se conçoit en...

.doc
15 Oct. 2013

Droit civil des contrats : la garantie d'éviction

Cours de 7 pages - Droit civil

Cette garantie contre le risque d'être évincé pourrait a priori sembler inutile, puisque l'acquéreur est immédiatement propriétaire de la chose et que la propriété c'est le droit de jouir de la façon la plus absolue de la chose. On a parlé de la nullité de la vente de la chose d'autrui. Les...

.doc
11 Oct. 2013

La rupture abusive des pourparlers

Cours de 10 pages - Droit civil

La question de la rupture des pourparlers et de l'éventuel caractère abusif de cette rupture peut apparaître comme une question classique. Elle n'en continue pas moins de susciter des contentieux. C'est pourquoi il est utile de remettre en perspective ce sujet à la lumière des pratiques de...

.doc
01 Oct. 2013

Le régime juridique du droit de rétention

Cours de 7 pages - Droit civil

Par définition, le droit de rétention est une faculté offerte à celui qui détient la chose de la retenir tout le temps qu'il n'aura pas été payé de sa créance. Ce qui suppose qu'une fois la créance payée, il doit restituer la chose. Il fait pression sur le débiteur pour l'inciter à payer. Ce...

.doc
25 juin 2013

Les sociétés à un euro

Cours de 4 pages - Droit civil

« Souscrire le capital social, c'est s'engager à faire partie de la société en versant une contrepartie des actions ou des parts qui seront remises » selon les auteurs J. Hemard, F. Terré et P. Mabila dans l'ouvrage Sociétés commerciales (tome 1, Dalloz 1972). Cette citation met idéalement en...

.doc
27 mai 2013

Droit des contrats spéciaux : promesse de vente, pacte de préférence, contrat cadre, etc.

Cours de 100 pages - Droit civil

L'idée du droit spécial, c'est que le contrat est régi par deux types de règles. D'un côté ce que l'on appelle le droit commun : les règles applicables à tous les contrats, à tous les accords de volonté, et ce droit commun s'applique quelque soit le type de contrat.À côté de ce droit commun,...

.doc
20 mai 2013

Les notions de Droit des biens et de possession

Cours de 35 pages - Droit civil

Le droit des biens consiste en l'analyse des rapports juridiques entre une personne juridique et les biens qui l'entourent. Le droit des biens est le droit du patrimoine : nous sommes titulaires d'un droit de propriété sur une chose, non propriétaire d'une chose. Lorsque l'on vend quelque...

.doc
15 mai 2013

L'organisation de la procédure collective pour les entreprises en difficultés

Cours de 35 pages - Droit civil

Il y a impossibilité de payer de la part du débiteur en difficultés donc état de faillite est la cessation du paiement du débiteur. Code de commerce de 1807 : il va faire référence à la cessation des paiements, mais le Code de commerce ne définit pas plus la cessation des paiements et la...

.pdf
08 mai 2013

Les marchés privés : les contrats d'entreprise

Cours de 4 pages - Droit civil

On parle de marchés privés de travaux quand il s'agit soit de signifier qu'on se situe en matière immobilière ou pour se distinguer des marchés publics. L'article 1708 du Code civil distingue le louage des choses, c'est-à-dire le bail, du louage d'ouvrage. Le louage d'ouvrage, selon l'article...

.pdf
03 mai 2013

La responsabilité des professionnels de santé

Cours de 11 pages - Droit civil

L'activité des soins qui va être exercée par les professions médicales et paramédicales présente une spécificité du fait qu'elle s'exerce sur l'homme. La dignité du patient est en cause. Les dommages qui font suite à des activités de soin conduisent souvent à des dommages corporels. Toute...

.doc
02 mai 2013

Les techniques de protection des faibles d'esprit

Cours de 4 pages - Droit civil

Tout être humain possède la personnalité juridique. Chacun peut donc participer librement au commerce juridique. Il existe un revers à cette liberté : chacun est responsable du comportement qu'il adopte. Avoir la personnalité juridique est donc négatif pour une personne qui ne mesure pas la...

.doc
02 mai 2013

Les pouvoirs des faibles d'esprit

Cours de 3 pages - Droit civil

La frontière entre capacité et incapacité peut être difficile à percevoir. Un mineur émancipé va continuer par certains aspects à être incapable : on parle d'incapacité résiduelle. Par exemple, il ne peut pas exercer une activité commerciale et aura besoin de l'autorisation de ses parents pour...

.doc
02 mai 2013

Les organes protégeant les faibles d'esprit

Cours de 4 pages - Droit civil

La représentation n'a d'intérêt que pour l'incapacité de fait et pas pour l'incapacité de jouissance où le droit est alors inexistant. On n'ouvre pas de régime de tutelle pour un mineur. Par principe, ses parents le représentent. Mais, si les deux parents décèdent ou sont privés de leur...

.doc
02 mai 2013

Le fonctionnement de la représentation du faible d'esprit

Cours de 3 pages - Droit civil

En aucun cas, le tuteur ne peut prétendre commettre un acte commercial ou libéral au nom et pour le compte de l'incapable, car ces activités sont dangereuses pécuniairement (509-2). Un tuteur ne peut donc pas acheter un fonds de commerce pour l'incapable. Ainsi, si un incapable hérite d'un fonds...

.doc
02 mai 2013

Localisation du titulaire de la personnalité juridique, le domicile

Cours de 3 pages - Droit civil

Ce n'est pas parce qu'un individu possède un domicile qu'il est obligé d'y demeurer du fait de la liberté d'aller et venir. Il a la possibilité de résider ailleurs. Un domicile est une notion théorique, un rattachement géographique légal, l'endroit où l'individu exercera ses droits et ses...

.doc
02 mai 2013

Individualisation du titulaire de la personnalité juridique, le nom

Cours de 3 pages - Droit civil

Le nom est un élément essentiel de l'individualisation des personnes, car il permet de distinguer les personnes juridiques les unes des autres. Cette individualisation est nécessaire à l'État pour qu'il puisse contrôler ses actions : il lui faut distinguer ses nationaux pour exiger certaines...

.doc
02 mai 2013

Attribution et disparition de la personnalité juridique

Cours de 4 pages - Droit civil

Pour les personnes physiques, l'attribution de la personnalité juridique semble intervenir avec la naissance viable de la personne et non une quelconque déclaration (ex : art 318, 725 et 906 al.3). Il faut être né : un embryon ou un fœtus n'a pas la personnalité juridique. Il faut aussi être...

.doc
02 mai 2013

Les couples non mariés ; Le Pacte Civil de Solidarité (PACS)

Cours de 8 pages - Droit civil

Avec le PACS, issu de la loi n  99-944 du 15 novembre 1999, codifiée aux articles 515-1 et suivant du Code civil, le droit a inventé un mode tout à fait particulier et original de rapports patrimoniaux entre deux personnes, de sexe différent ou de même sexe, qui apparaissent un peu plus que de...