Consultez plus de 42767 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Droit bancaire

Filtrer par :

Effacer les filtres

449 résultats

30 mai 2013
doc

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre Civile de la Cour de cassation du 18 février 2009 : le devoir de mise en garde du banquier

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit bancaire

Le banquier est soumis à des obligations contractuelles et extracontractuelles découlant du droit commun des contrats. Cependant, il s'est vu imposer un certain nombre d'autres devoirs, plus spécifiques, parmi lesquels figure le devoir de mise en garde qui impose « au banquier de se renseigner...

30 mai 2013
doc

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière de la Cour de cassation du 4 mars 2005 : le monopole bancaire

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit bancaire

L'arrêt de principe rendu par l'Assemblée plénière de la Cour de cassation le 4 mars 2005 est relatif à la sanction civile qu'encourent les actes conclus, avant l'entrée en vigueur de la directive communautaire du 15 décembre 1989, par un établissement de crédit d'un État membre de l'Union...

30 mai 2013
doc

Les sources du droit bancaire

Dissertation - 3 pages - Droit bancaire

Selon le professeur Philippe Neau-Leduc, « l'activité bancaire a toujours été l'un des instruments de la politique monétaire d'un État ». Ainsi, l'activité bancaire fût-elle encadrée précisément, notamment par les pouvoirs publics, malgré les privatisations massives des banques (aujourd'hui...

21 mai 2013
doc

Le devoir de conseil du banquier

Dissertation - 3 pages - Droit bancaire

Le banquier, tout comme n'importe quel autre contractant, est soumis aux obligations contractuelles et extracontractuelles dérivant du droit commun des contrats et de la responsabilité civile. Certains de ces devoirs qui sont plus particuliers mériteront de retenir l'attention. Les...

03 mai 2013
pdf

La responsabilité professionnelle de la banque

Cours - 6 pages - Droit bancaire

La jurisprudence apprécie sévèrement la responsabilité des établissements de crédit et plus largement de tous les intermédiaires financiers. Cette sévérité se justifie dans la mesure où la qualification de la profession bancaire fonde la confiance de la clientèle et impose des diligences...

23 avril 2013
doc

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale, financière et économique de la Cour de cassation du 13 novembre 2012

Commentaire d'arrêt - 3 pages - Droit bancaire

Les relevés de compte courant envoyés chaque mois, à tout détenteur d'un compte courant, peuvent parfois être porteurs d'anomalies telles que des prélèvements que l'on n'aurait pas autorisés. Mais afin de pouvoir contester valablement ces relevés, il faut respecter les délais impartis, car comme...

18 Mars 2013
doc

Commentaire de l'arrêt de rejet de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 25 octobre 2011

Commentaire d'arrêt - 4 pages - Droit bancaire

La Chambre commerciale de la Cour de cassation, par un arrêt de rejet en date du 25 octobre 2011, s'est prononcée sur la convergence des moyens dès l'instance initiale. En l'espèce, une personne physique s'était rendue caution d'une SCI auprès d'une banque. Suite à une défaillance de la...

21 févr. 2013
doc

La contre-passation, commentaire d'arrêt, Cour de Cassation, 18 Septembre 2012

Commentaire d'arrêt - 4 pages - Droit bancaire

Il est depuis longtemps acquis en jurisprudence que la contre-passation est l'exercice des recours cambiaires. Cela étant, si la contre-passation d'un effet de commerce équivaut à un paiement et prive de tous ses droits sur le titre contre-passé la banque qui perd immédiatement sa qualité de...

19 févr. 2013
doc

Le compte bancaire et les règles spéciales pour les comptes courants

Cours - 11 pages - Droit bancaire

Le compte est un élément essentiel dans le cadre de l'activité professionnel/ vie particulière. La banque est dépositaire du fond de client. Il s'agit d'un dépôt irrégulier puisque la banque devient propriétaire des fonds déposés avec l'obligation de représenter les fonds lorsque le client le...

19 févr. 2013
doc

Les mécanismes concourant à la sécurisation du paiement de la lettre de change

Dissertation - 4 pages - Droit bancaire

Dès le Moyen Age, les commerçants ont introduit dans la pratique des affaires un moyen de paiement sécurisé qui est celui de la lettre de change. En effet, celle-ci représentait la créance, et permettait d'éviter le transport de fonds en liquide. Aujourd'hui, la lettre de change est sollicitée...

04 févr. 2013
doc

Effets du cautionnement: La protection de la caution

Dissertation - 6 pages - Droit bancaire

Le contexte économique de notre société contemporaine est tel qu'il ne paraît pas nécessaire de souligner l'importance du crédit dans la vie des affaires. En effet, même si nombreuses sont les personnes qui peuvent satisfaire à leur besoin financier par des moyens d'opérations juridiques...

04 févr. 2013
doc

Le gage: étude de cas

Étude de cas - 12 pages - Droit bancaire

En effet, la banque Ruinart a consenti un prêt à Monsieur Bowmore afin de l'aider à lancer son activité professionnelle. Monsieur Bowmore s'est engagé en contrepartie à affecter un tableau de valeur en garantie de cette créance. Le tableau gagé appartient à son beau père qui l'a...

14 Janv. 2013
pdf

Le modèle de la banque universelle doit-il être remis en question ?

TD - 3 pages - Droit bancaire

Le principe de la banque universelle a été introduit en janvier 1984 ce qui veut dire que la spécialisation bancaire n'est plus imposée juridiquement. Désormais, tous les établissements de crédit peuvent offrir tous les services bancaires à l'ensemble de leur clientèle. Mais quelles sont les...

03 déc. 2012
pdf

Le droit bancaire: les mécanismes de crédit et les instruments de paiement

Cours - 96 pages - Droit bancaire

L'article L 110-1 du Code de commerce énonce que les actes de commerce, c'est-à-dire ceux qui déterminent la commercialité, les actes que l'on va viser pour l'intérêt de notre matière sont toutes les opérations de change bancaire et de courtage. Les opérations de banque ont une nature commerciale...

03 déc. 2012
pdf

Les opérations de crédit, les instruments de paiement et le compte bancaire

Cours - 3 pages - Droit bancaire

Le droit bancaire apparait comme une branche du droit commercial. En effet l'article L. 110-1 7° du Code de commerce répute acte de commerce « toute opération de change, banque et courtage ». Il faut très logiquement déduire de ce texte que l'activité bancaire est une activité...

30 Nov. 2012
pdf

La lettre de change : création et circulation

TD - 2 pages - Droit bancaire

La lettre de change est encore appelée une traite. C'est un titre par lequel une personne, appelée tireur, donne l'ordre à une autre, le tiré, de payer à une date déterminer une somme d'argent à un bénéficiaire ou porteur. Le bénéficiaire est le dernier à avoir la lettre en main. Les porteurs...

30 Nov. 2012
pdf

Les conditions de forme et de fond du chèque

TD - 2 pages - Droit bancaire

Ordre donné par le tireur à une autre personne, le tiré, la banque, de payer à vue une somme d'argent déterminée, à un personne désignée comme le bénéficiaire. Le chèque ne peut se rattacher à un crédit, contrairement à la lettre de change. Il met rarement en jeu le droit cambiaire du fait qu'il...

30 Nov. 2012
pdf

Etude d'un cas pratique sur le bordereau Dailly

Cas Pratique - 4 pages - Droit bancaire

Monsieur Crook, créancier de M. Linossan, tira sur ce dernier une LC, le 30 juillet, qu'il accepta, sans préciser la date de son acceptation. En qualité de tiré, il paya le porteur de la traite, M. Quidam. Or, le 5août, ledit tireur céda la même créance par voie Dailly à la Banque Crédit facile....

30 Nov. 2012
pdf

Le rôle et les effets de l'acceptation d'une lettre de change

Dissertation - 5 pages - Droit bancaire

L'acceptation, au même titre que la création et l'émission, l'endossement, l'aval ou encore le paiement, est l'une des nombreuses étapes qui marquent la vie d'une lettre de change. L'acceptation consiste en un engagement que prend le tiré à l'égard du porteur de la lettre de change. Pour que ce...

19 Nov. 2012
doc

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 3 juillet 2012 : le bordereau Dailly

Commentaire d'arrêt - 3 pages - Droit bancaire

« L'allégement du formalisme trouve sa contrepartie dans la dévolution de la charge de la preuve ». Cette citation de Rives-Lange et Contamine-Raynaud met en exergue un assouplissement du formalisme pour le bordereau Dailly, mais l'envers du décor plongera le cessionnaire dans un mécanisme de...

15 Nov. 2012
doc

L'attitude du porteur d'une lettre de change et le principe de l'inopposabilité des exceptions

Dissertation - 5 pages - Droit bancaire

« La règle de l'inopposabilité des exceptions, l'une des plus fondamentales du droit de change, comporte une dérogation commandée par le principe de la bonne foi qui doit dominer les relations commerciales ». M. Carry l'exprime clairement, la règle de l'inopposabilité des exceptions est rattachée...

04 Oct. 2012
doc

Commentaire de l'arrêt rendu le 8 juillet 2009 par la première chambre civile de la Cour de Cassation

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit bancaire

L'article 221 du code civil, dans son alinéa 1, dispose que « chacun des époux peut se faire ouvrir, sans le consentement de l'autre, tout compte de dépôt et tout compte de titres en son nom personnel ». L'alinéa 1 de cet article consacre donc l'autonomie bancaire de...

24 juil. 2012
doc

CAVEJ M1 Droit bancaire : commentaire d'arrêt : Chambre commerciale, 26 mai 2010

Commentaire d'arrêt - 4 pages - Droit bancaire

[...] La question qui s'est donc posée à la Cour de cassation était de savoir, au vu de la nature du contrat de prêt conclu par un professionnel, comment s'interprétait la cause et à quel moment s'appréciait-elle. La Cour a confirmé que le contrat de prêt conclu par un...

16 juil. 2012
doc

Le paiement et le crédit en Droit bancaire : cas pratiques

Cas Pratique - 5 pages - Droit bancaire

En vertu du principe de non-ingérence, le banquier ne doit pas s'occuper de l'origine des fonds qui sont versés en compte. De plus, en cas d'ouverture d'un compte joint, chaque titulaire est réputé pouvoir effectuer librement toute opération de dépôt et de retrait. La...

04 juil. 2012
doc

La théorie du compte courant

Cours - 12 pages - Droit bancaire

Le compte courant est une variété de compte dont la technique repose sur le regroupement en un seul compte des relations financières entre les parties. On trouve là un mécanisme de règlement simplifié. Le paiement s'effectuera en une seule fois au solde du compte, au moment de la clôture du...

03 juil. 2012
doc

Le fonctionnement du compte

Cours - 6 pages - Droit bancaire

A son ouverture, évidemment le compte n'est qu'un cadre vide qui sera alimenté par les dépôts et remises et l'entrée en compte des remises fait fonctionner le compte. L'alimentation du compte par les remises réciproques c'est tout simplement le fonctionnement du contrat et donc cette alimentation...

06 mai 2012
doc

Les caractéristiques et sources du droit bancaire

Cours - 100 pages - Droit bancaire

Définition du droit bancaire : droit qui régit les activités bancaires c'est-à-dire des activités qui sont exercées par des établissements de crédit. Traditionnellement, cette activité était réservée aux établissements de crédit qui sont soumis à des contrôles très importants...

11 avril 2012
doc

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale du 24 mars 2009

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit bancaire

La pratique en matière de cautionnement, à l'origine sûreté personnelle, a conduit à la création d'une sorte d'hybride appelé « cautionnement réel ». La jurisprudence a alors eu à se prononcer sur le régime applicable à cette création pouvant donner lieu à quelques...

17 Mars 2012
doc

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation, première chambre civile, le 18 février 2009 : la responsabilité bancaire

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit bancaire

La doctrine est unanime concernant la mise en œuvre du devoir de mise en garde. Hervé Guyader énonce « L'existence d'un devoir de mise en garde est subordonnée à la démonstration d'un risque… En droit du crédit, le risque s'apprécie au regard des capacités financières de...

22 févr. 2012
doc

Les obligations du banquier lors de l'entrée en relation avec le client

Cours - 10 pages - Droit bancaire

Les banques doivent avoir un processus informatique optimisé. Il faut une parfaite connaissance du client pour qu'il y ait une parfaite adéquation entre le fonctionnement du compte et le profil du client, notamment pour la lutte anti-blanchiment (LAB). Il y a soutien abusif lorsque la...