Doc du juriste

Consultez plus de 40605 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

1400 résultats

.doc
28 mai 2012

Droit public économique: les mutations profondes de la fin du XXe siècle à nos jours

Cours de 10 pages - Histoire du droit

La crise de l'État providence est la crise de cet État tout puissant et responsable du progrès. C'est la fin des trente glorieuses. Les années 1970 sont marquées par le choc pétrolier et diverses crises. Des problèmes de chômage vont alors réapparaitre. Le premier signe d'alarme est de dire...

.doc
24 mai 2012

La rédaction officielle des coutumes aux temps modernes

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

Elle a eu lieu sous l'initiative du Roi à partir de la seconde moitié du XVe siècle et surtout au XVIe siècle. Toutefois, bien auparavant, quand les villes ont cherché , à la suite du renouveau économique, à desserrer l'étreinte du pouvoir seigneurial en obtenant ou négociant des franchises ou...

.doc
22 mai 2012

Les successions après Rome

Cours de 3 pages - Histoire du droit

A la différence du droit romain qui connaissait un formalisme multiple, l'ancien droit ne retiendra que deux formes : - Le testament nuncupatif : s'il est écrit par le notaire, ce qui fait sa valeur c'est l'oral (l'écrit n'étant à Toulouse ou Besançon, pas obligatoire). Il doit y avoir 7...

.doc
13 mai 2012

Droit international: droit de la coexistence pacifique

Cours de 61 pages - Histoire du droit

Violence et droit sont souvent opposés dans la doctrine. La violence c'est l'état de nature : «l'homme est un loup pour l'homme ». Le droit, lui, renvoie à une idée opposée qui est l'idée d'une société civilisée qui bannit la violence. Dans la société contemporaine, les conflits se règlent devant...

.doc
11 mai 2012

Les sources positives du droit français

Cours de 7 pages - Histoire du droit

Concernant le droit objectif, il existe une pluralité de sources. Il existe un droit écrit qui s'exprime essentiellement au travers de la loi. Les règles sont alors formulées par une autorité sociale établie à cet effet et dont la mission consiste à les exprimer. Il existe également les usages...

.doc
26 avril 2012

La gestion du royaume en France du XIIIe au XVIIe siècle

Cours de 25 pages - Histoire du droit

Aussi exigu qu'ait pu être initialement le domaine capétien, il était évident que le roi ne pouvait gouverner seul. Longtemps cependant, ce gouvernement n'est que purement domestique : c'est la maison, l'hôtel ou le palais du roi qui est le centre de l'activité royale. Le roi y est d'abord...

.doc
21 avril 2012

Les fondements de l'autorité de l'intendant et ses attributions régaliennes

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

Depuis 1715, Louis XV est à la tête du royaume de France et de Navarre. Celui-ci fut couronné à la mort de son arrière grand père Louis XIV alors qu'il n'était âgé que de 5 ans. Son pouvoir est alors délégué au duc d'Orléans qui est proclamé : « Régent du royaume » de 1715 à 1723. Louis XV prend...

.doc
20 avril 2012

Les droits du Roi sur l'Eglise de France (XIVème - XVIIIème siècle)

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

« Dieu gouverne tous les peuples et leur donne un Roi » affirme Bossuet. Le Roi de France tient sa légitimité dans le fait qu'il a été choisi par Dieu parmi les grands seigneurs. L'appellation du Roi « très chrétien » était à l'origine décernée par le pape, le Roi de France devient ainsi le plus...

.pdf
05 avril 2012

Comment le Droit romain se distinguait-il du reste des règles de la société?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Le Droit romain, ancêtre du Droit, a traversé de nombreux siècles et a subi bien des évolutions. Ce n'est qu'au fil de ces évolutions qu'il a pu se spécifier, se différencier de part sa nature et de part les diverses distinctions pouvant être relevées. Nous ne nous intéresserons particulièrement...

.pdf
05 avril 2012

Le droit royal et le droit canon sous l'Ancien Régime et leur évolution dans le temps

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

"Rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu. Mais tout appartient à Dieu". Telle fut la parole de Saint-Augustin, qui nous permet ici d'illustrer grossièrement le propos de l'Église catholique durant la période de l'Ancien régime, qui s'est étalée de 476 à 1789....

.doc
05 avril 2012

Le système juridique et la notion de justice: exemples de l'affaire Dreyfus, le procès Landru et l'arrêt Perruche

Étude de cas de 2 pages - Histoire du droit

Les systèmes politiques nécessitent tous une organisation juridique qui les fonde et les légitime. C'est la raison pour laquelle, toutes les sociétés se sont organisées autour de principes qui permettaient de donner une cohérence à l'ordre social : ordre divin, ordre naturel ou droit positif....

.doc
05 avril 2012

Les moyens de preuves utilisés en matière de sorcellerie

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

En Europe, fin XVIe, début XVIIe, des milliers de personnes sont massacrées, condamnées au bûcher, pour crime de sorcellerie. La sorcellerie est définie selon le site www.science-magie.com comme « pratique magique en vue d'exercer une action néfaste sur une entité, un lieu, ou objet. Les moyens...

.doc
30 Mars 2012

Les Parlements, force d'opposition au Roi

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

"C'est en ma personne seule que réside la puissance souveraine, dont le caractère propre est l'esprit de conseil, de justice et de raison. C'est à moi seul qu'appartient le pouvoir législatif sans dépendance et sans partage. L'ordre public tout entier émane de moi" déclara le Roi Louis XV au...

.doc
17 Mars 2012

Le discours du 24 thermidor an III, le 11 août 1795 - Antoine Thibaudau

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

En 1795, le système de l'équilibre et la séparation totale des pouvoirs sont considérés comme mauvais ; Emmanuel Sieyès propose le 20 juillet 1795 le « concours » (chaque organe concourt à la décision) réglant ainsi le problème de l'immobilisme politique. Mais Sieyès souhaite également que les...

.doc
16 Mars 2012

La mise en oeuvre du droit

Cours de 8 pages - Histoire du droit

La loi doit être interprétée par le législateur. Les parlements, avant la révolution, n'avaient pas le droit d'interpréter la loi. Il fallait par une procédure dite de référé législative qui obligeait les tribunaux à saisir le corps législatif toutes les fois qu'il croyait nécessaire de faire...

.doc
14 Mars 2012

Justinien : empereur législateur, juge et interprète absolu

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

L'Empire romain autrefois unifié, se trouve partagé en deux; on parle alors des Empires romains d'Orient et d'Occident. L'an 476 marque la chute de l'Empire d'Occident suite aux invasions barbares; quant à l'Empire d'Orient, il se maintient jusqu'au XVème siècle. Ainsi, même le droit romain reste...

.doc
08 Mars 2012

La présomption de connaissance de la loi : fiction ou principe nécessaire au fonctionnement de l'ordre judiciaire ?

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Nul n'est censé ignorer la loi s'intéresse à la connaissance de la loi, mais en réalité cette règle englobe un plus vaste rayonnement et est jugée indispensable à la stabilité sociale : l'autorité du droit ne peut dépendre de circonstances de fait propres à un individu, spécialement adapté à ses...

.doc
07 Mars 2012

Histoire de la société française : l'entrée en République

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune ». C'est ainsi que commencent les articles de la DDHC, un texte fondamental et révolutionnaire. En effet, ce texte transforme les sujets du roi en citoyens...

.doc
06 Mars 2012

Effondrement de l'Empire Carolingien

Cours de 4 pages - Histoire du droit

[...] Chute de l'Unité de l'Empire A la suite de ces nombreuses discordes, les trois frères décident de mettre en place en 843 le traité de Verdun qui consiste à partager l'Empire en trois parties.Charles le Chauve héritera de la Francie Occidentale, Louis le Germanique récupèrera la Francie...

.doc
06 Mars 2012

Quels usages sont devenus des règles de Droit et quelles sont leurs caractéristiques ?

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

« Le roi Pépin ordonna que partout où il n'y aurait point de loi, on suivrait la coutume, mais que la coutume ne serait pas préférée à la loi. » [Montesquieu, L'esprit des lois]. C'est un terme de jurisprudence féodale, une législation introduite par l'usage seul en certaines provinces, par...

.doc
05 Mars 2012

Philosophie du Droit: les théories d'Aristote, Hegel et Schmitt

Cours de 10 pages - Histoire du droit

Qu'est-ce que la philosophie du droit ? Les juristes romains disaient qu'en droit toute définition est périlleuse. Le philosophe est l'ami de la sagesse et la philosophie la recherche de la sagesse. Cette définition remonte à Pythagore. En grec le mot «sophia» désigne la sagesse, mais également...

.doc
04 Mars 2012

Les états historiques du droit naturel - publié le 04/03/2012

Cours de 37 pages - Histoire du droit

Dans la Critique de la raison pure, Kant a dit « les juristes cherchent encore une définition pour leur concept de droit » (1787). Les choses ont-elles changé ? Il y a une inflation de la norme. Est-ce que dire plus signifie dire mieux ? C'est la problématique de l'inflation elle-même. Il reste...

.doc
03 Mars 2012

Le principe d'égalité tiré de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen en droit positif

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

« Sitôt que les hommes sont en société, ils perdent le sentiment de leur faiblesse ; l'égalité qui est entre eux cesse, ou l'état de guerre commence ». Pour Montesquieu dans L'esprit des lois, les Hommes à l'état de nature sont égaux les uns par rapport aux autres et ce n'est qu'à partir du...

.pdf
29 févr. 2012

Quelle place pour la religion en France de 1801 à 1848 ?

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

La Constitution civile du clergé de 1790, qui affaiblit considérablement le pouvoir de l'Église, marque une rupture entre celle-ci et l'État. L'Église ressort ensuite traumatisée de l'épisode révolutionnaire de déchristianisation dans la violence entre 1793 et 1794. Après ces évènements, il est...

.pdf
29 févr. 2012

Louis Philippe : roi bourgeois ou roi citoyen ?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La biographie de Louis Philippe (1773 - 1850) suffit à souligner toute l'ambigüité du personnage : tiraillé entre héritage noble et ardeur révolutionnaire. Il est le fils aîné du duc d'Orléans, « Philippe-Egalité », chef de la branche cadette des Bourbons, issu de Philippe d'Orléans, frère de...

.doc
28 févr. 2012

Les ordonnances royales

Cours de 4 pages - Histoire du droit

Jusqu'au XIIIème siècle, le roi n'avait pas les moyens de promulguer des ordonnances exécutoires dans tout le royaume car son pouvoir était faible du fait de la féodalité. Pour qu'elles puissent s'appliquer dans tout le royaume, le roi devait obtenir l'acceptation de ses vassaux. A partir du...

.doc
23 févr. 2012

Peut-on vivre sans droit ?

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

Le Droit régit la vie en société; il pose des contraintes et des libertés. Vivre implique une vie en société, une existence et concrètement un partage. Dans une société, il existe des lois, un Droit qui contraint les personnes à des obligations et des libertés. Le droit est l'ensemble des règles...

.doc
23 févr. 2012

La rigidité de la Constitution sous la cinquième République

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Roger Bonard disait « La distinction du pouvoir constituant et du pouvoir législatif est destinée à permettre de poser la supériorité de la loi constitutionnelle sur la loi ordinaire afin de pouvoir imposer des limitations au législateur ordinaire ». La rigidité constitutionnelle, c'est la...

.doc
18 févr. 2012

Comment le droit objectif et les droits subjectifs peuvent-ils former un même ensemble: le Droit ?

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

« Les droits subjectifs sont nés et réalisés sous l'égide du droit objectif ». Selon Cornu, l'objet du droit objectif est de délimiter les droits subjectifs. Avant tout, le droit est une notion dont on peut énoncer deux sens essentiels. Tout d'abord, le droit est un corps de règles dont l'objet...

.pdf
14 févr. 2012

Le mariage dans le Code civil de 1804

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

Le Code civil de 1804 est, avant tout, une forme de codification. La codification est définie dans le Manuel d'introduction historique au droit de Jean- Marie Carbasse comme le fait de faire une loi, ou un ensemble de lois, qui rassemble la totalité des règles applicables. L'objectif de ces...