Doc du juriste

Consultez plus de 42025 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Cours en Histoire du droit

416 résultats

.doc
08 juin 2021

Introduction à l'ordre juridique - Le positivisme juridique ou le droit institué

Cours de 5 pages - Histoire du droit

Selon Brunet "le positivisme désigne une idéologie de la justice que résume la formule Gesetz ist Gesetz laquelle entend traduire qu'il y a une obligation morale d'obéir au droit (quel que soit son contenu)", soit pour faire bref une éthique légaliste qui s'opposerait à une éthique naturaliste....

.doc
07 juin 2021

Introduction à l'ordre juridique - Le positivisme normatif kelsénien

Cours de 8 pages - Histoire du droit

Pour Hans Kelsen, la règle de droit est sans référence à une valeur métajuridique (Dieu, la nature humaine (sous-entendu la raison dans l'école du droit naturel)), l'existence de valeurs. En ce sens il est un positiviste. Le droit est un système de normes qui prescrivent une conduite à des sujets...

.doc
04 juin 2021

Les droits de l'homme, expression de l'individualisme occidental

Cours de 2 pages - Histoire du droit

Les droits de l'homme trouvent leur origine dans la philosophie politique occidentale inscrite notamment dans les textes fondamentaux issus des révolutions britannique, américaine et française. L'anthropologue français Louis Dumont, après avoir étudié le système indien des castes, s'est attaché à...

.doc
04 juin 2021

L'opposition de l'Etat libéral et de l'Etat autoritaire

Cours de 2 pages - Histoire du droit

Cette opposition paraît tranchée et l'est souvent dans les faits : Winston Churchill définissait l'État libéral comme étant celui où les citoyens sont sûrs, en entendant un coup de sonnette, au petit matin, qu'il s'agit du laitier… Mais ce pragmatisme, très anglo-saxon, a des limites,...

.doc
04 juin 2021

Les auteurs de l'interprétation des sources

Cours de 1 pages - Histoire du droit

Jusqu'au milieu du 19e siècle, le parlement était le seul interprète de la loi, on considérait qu'il était le mieux placé pour cela parce qu'il crée et vote les lois. Le juge était obligé d'interroger le parlement en cas de doutes dans l'application des textes. On disait que le juge était...

.doc
04 juin 2021

L'évolution du droit civil

Cours de 4 pages - Histoire du droit

C'est une période qui recouvre toute la période avant 1789. À cette époque le droit français représentait une double diversité. Au sud on trouvait les pays de droit écrit qui s'inspirent du droit romain. Au nord on trouvait les pays de droit coutumier qui s'inspiraient du droit germanique. On...

.doc
03 juin 2021

Ce fascisme venu de gauche : le Frontisme et le Parti Populaire Français (PPF)

Cours de 8 pages - Histoire du droit

Gaston Bergery naît à Paris en 1892 : il est le fils illégitime d'un riche financier allemand d'origine juive. Engagé volontaire en 1914 alors qu'il prépare un doctorat de droit, il est grièvement blessé en Champagne en 1915. Démobilisé, il devient un avocat brillant spécialisé dans le...

.doc
03 juin 2021

Le droit comme institution : l'institution fonde le droit

Cours de 4 pages - Histoire du droit

La théorie de l'institution a été développée par un publiciste toulousain, Maurice Hauriou au début du XXe siècle (notamment : Hauriou "Principes de droit public", Sirey 1910, p. 123). Elle s'est perpétuée notamment en Italie avec Santi Romano (L'Ordre juridique, Dalloz, 1975)....

.doc
01 juin 2021

Introduction à l'ordre juridique - Positivisme sociologique : le groupe fonde la règle

Cours de 9 pages - Histoire du droit

H. Lévy Bruhl définit le droit comme "l'ensemble des règles obligatoires déterminant les rapports sociaux imposés à tout le moment par le groupe auquel on appartient". "Pour le sociologue le droit est avant tout un phénomène social" le droit est un fait social que le législateur...

.doc
01 juin 2021

Histoire du droit - Le socialisme non conformiste et sa dérive fasciste au XXe siècle

Cours de 5 pages - Histoire du droit

Née en 1905, la SFIO (Section française de l'internationale ouvrière) connaît sa première crise grave au congrès de Tours de 1921 : c'est l'époque de la naissance du Parti Communiste Français né d'une scission au sein de la SFIO. Dix ans plus tard, la SFIO, à son congrès de 1931, est une...

.doc
01 juin 2021

Le positivisme classique : l'État fonde la règle

Cours de 2 pages - Histoire du droit

Le professeur Bobbio définit le positivisme comme le courant de pensée qui n'admet pas qu'il puisse y avoir une distinction entre droit naturel et droit positif, affirmant "qu'il n'existe pas de droit en dehors du droit positif" posant un principe d'exclusivité, à l'inverse du droit naturel qui...

.doc
31 mai 2021

Histoire du droit (1880-1945) - La tentation fasciste des intellectuels

Cours de 9 pages - Histoire du droit

Emmanuel Mounier (1905-1950) quitte Grenoble à l'âge de 19 ans pour entreprendre des études scientifiques à Paris ; mais féru de littérature et de philosophie, lesquelles alimentent sa foi chrétienne non conformiste, il décide de passer l'agrégation de philosophie. Le diplôme obtenu, il...

.doc
30 mai 2021

Le droit, une science d'interprétation

Cours de 2 pages - Histoire du droit

Interpréter, à l'origine, c'est donner un sens à une réalité, une matière intellectuelle, un signe. C'est ainsi que Champolion, savant français, avait interprété (déchiffré) les hiéroglyphes égyptiens. Mais à l'heure actuelle, interpréter, c'est assurer à un texte une signification, un sens...

.doc
30 mai 2021

Le droit, une science de systématisation

Cours de 3 pages - Histoire du droit

Nous empruntons à LAROUSSE la définition d'un système : "Ensemble organisé d'éléments intellectuels ou ensemble conçu par l'esprit, à titre d'hypothèse ou de croyance, d'objets de pensées unies par une loi". En partant de cette définition, on pourrait concevoir un système comme un...

.doc
26 mai 2021

L'itinéraire fasciste de Drieu la Rochelle (1893-1945)

Cours de 7 pages - Histoire du droit

Né en 1893 en Normandie d'un couple à la dérive (cf. Rêveuse bourgeoisie, 1936), Pierre Drieu la Rochelle s'inscrit avant-guerre à la Faculté de Droit de Paris en vue d'obtenir un diplôme de Sciences politiques pour embrasser la carrière de diplomate. Il échoue à l'examen terminal, ce qui...

.doc
26 mai 2021

La dégradation de la IVe République

Cours de 1 pages - Histoire du droit

La 4e République avait été imaginée pour fonctionner sur des coalitions solides, on va de nouveau tomber dans le multipartisme, des gouvernements qui ne peuvent pas s'appuyer sur des majorités stables. On a à l'époque trois grands partis qui essayent de gouverner ensemble : PC, PS et MRP,...

.doc
26 mai 2021

L'organisation et le fonctionnement des pouvoirs publics de la IVe République

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Le préambule est important car on affirme des droits économiques et sociaux. Encore aujourd'hui il a une valeur de droit positif. Il comporte deux éléments distincts. Il réaffirme des principes contenus dans la déclaration de 1789, on réaffirme les principes fondamentaux reconnus par les lois de...

.doc
26 mai 2021

La mise en place de la IVe République

Cours de 4 pages - Histoire du droit

Il a fallu attendre octobre 1946 pour qu'une nouvelle constitution soit mise en place, ça a été long, car les Français ont manifesté leur volonté de changer les institutions et vont refuser le premier projet qui leur est proposé. Le gouvernement provisoire va laisser le choix aux Français de...

.doc
26 mai 2021

L'organisation et le fonctionnement des pouvoirs publics sous la IIIe République

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Le président de la République est élu à la majorité absolue par le Sénat et la chambre des députés réunie en Assemblée nationale, le président élu par les chambres. Il suffit d'être électeur pour être président. Le président est élu au scrutin secret, il est élu pour 7 ans et il est rééligible,...

.doc
26 mai 2021

La mise en place de la IIIe République

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Le 4 septembre 1870, Napoléon III perd la bataille de Sedan, il capitule, c'est la fin de l'Empire. La fin de l'Empire se fait par des manifestations parisiennes qui proclament la République le 4 septembre 1870 faite par Gambetta. Mise en place d'un gouvernement de fait (gouvernement provisoire à...

.doc
26 mai 2021

La fin de la IIIe République

Cours de 4 pages - Histoire du droit

La 3e République est pour le moment le régime qui a duré le plus longtemps en France, cela a été permis grâce à la souplesse des lois constitutionnelles, ce qui a permis à la 3e République de résister face à certaines crises : affaire Dreyfus, Première Guerre mondiale. La 3e République a...

.doc
25 mai 2021

Histoire du droit public (1880-1945) - Le régime de Vichy, ou les avatars du national-socialisme à la française

Cours de 2 pages - Histoire du droit

D'abord parce que sociologiquement, la France de 1940 ne pouvait pas vouloir un projet totalitaire du fait de la résistance qu'elle avait su opposer à l'imprégnation fasciste dans les années 30. Il y a bien eu en France, dans les dix années avant Vichy, une crise du pouvoir et de sa valeur, mais...

.doc
05 mai 2021

Historique au droit - Introduction à l'étude des institutions romaines

Cours de 9 pages - Histoire du droit

L'histoire de Rome se divise en trois temps : la période royale, la République et l'Empire. La période royale : forte importance de la légende, ce n'est pas de l'histoire, mais à travers cette construction légendaire on va voir apparaître des institutions à l'importance réelle. Il...

.doc
21 avril 2021

Le citoyen et la démocratie - La participation des citoyens au pouvoir

Cours de 12 pages - Histoire du droit

Monarchie : transmission héréditaire du pouvoir. Longtemps il y a eu la monarchie absolue en France, car le roi était le représentant de Dieu sur Terre. Aujourd'hui, il y a des monarchies qui subsistent en Europe, mais ne correspondent plus à cette définition, c'est toujours la...

.doc
27 févr. 2021

Comment la monarchie française régit-elle les délits ?

Cours de 7 pages - Histoire du droit

C'est une hiérarchie qui s'est lentement précisée, jusqu'à l'élaboration du Code pénal. Un crime est plus horrible qu'un délit. Mais au XVIIe siècle tout cela est encore très flou. La justice est d'abord divine, la justice sur Terre est celle de Dieu. Le roi est l'intermédiaire, c'est un...

.doc
13 Oct. 2020

La philosophie du droit : tendances positiviste et idéaliste

Cours de 5 pages - Histoire du droit

Les positivistes partisans de cette tendance estiment que le droit n'est autre que l'expression de la volonté arbitraire des gouvernants, essentiellement de l'État. IHERING, l'Allemand, est le chef de file de cette tendance à laquelle s'est associé plus tard par l'Autrichien Haus Kelsen, de...

.doc
11 Oct. 2020

La Démocratie Athénienne - publié le 11/10/2020

Cours de 5 pages - Histoire du droit

La démocratie est issue du composé grec ancien démos (le peuple) - kratos - qui désigne pouvoir et autorité. Conformément à cette étymologie, la démocratie est ce mode de gouvernement qui met le pouvoir entre les mains du peuple. C'est désormais ce dernier qui détient l'autorité,...

.doc
20 Sept. 2020

La démocratie et ses limites

Cours de 3 pages - Histoire du droit

La démocratie (dérivée du grec demoskratia, dêmos, "peuple" ; kratein, "dirigeant") est un système politique dans lequel la souveraineté vient de tous les citoyens. Le principe fondateur de la démocratie est la "gouvernance directe". Par exemple, le principe fondamental de la démocratie...

.doc
14 Sept. 2020

Généralités sur le droit pénal - Notion, contenu et histoire

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Le droit pénal est l'ensemble des règles communes, générales à toutes les infractions. Il pose les interdits reconnus dans une société donnée et veille à leur respect. En outre, il reflète les valeurs qu'une société entend protéger. Par conséquent, le droit pénal évolue avec la société, par...

.doc
28 juil. 2020

La soumission du pouvoir exécutif au profit du pouvoir législatif dans l'histoire constitutionnelle française

Cours de 1 pages - Histoire du droit

Aussi bien sous les IIIe et IVe Républiques, le pouvoir exécutif fut soumis au pouvoir législatif. Ce constat est également retrouvé au regard du Président de la République et de ses pouvoirs. Pierre Mendès France avait par ailleurs dit à cet égard que le gouvernement français était le serviteur...