Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

1324 résultats

.pdf
29 févr. 2012

Louis Philippe : roi bourgeois ou roi citoyen ?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La biographie de Louis Philippe (1773 - 1850) suffit à souligner toute l'ambigüité du personnage : tiraillé entre héritage noble et ardeur révolutionnaire. Il est le fils aîné du duc d'Orléans, « Philippe-Egalité », chef de la branche cadette des Bourbons, issu de Philippe d'Orléans, frère de...

.doc
28 févr. 2012

Les ordonnances royales

Cours de 4 pages - Histoire du droit

Jusqu'au XIIIème siècle, le roi n'avait pas les moyens de promulguer des ordonnances exécutoires dans tout le royaume car son pouvoir était faible du fait de la féodalité. Pour qu'elles puissent s'appliquer dans tout le royaume, le roi devait obtenir l'acceptation de ses vassaux. A partir du...

.doc
23 févr. 2012

Peut-on vivre sans droit ?

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

Le Droit régit la vie en société; il pose des contraintes et des libertés. Vivre implique une vie en société, une existence et concrètement un partage. Dans une société, il existe des lois, un Droit qui contraint les personnes à des obligations et des libertés. Le droit est l'ensemble des règles...

.doc
23 févr. 2012

La rigidité de la Constitution sous la cinquième République

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Roger Bonard disait « La distinction du pouvoir constituant et du pouvoir législatif est destinée à permettre de poser la supériorité de la loi constitutionnelle sur la loi ordinaire afin de pouvoir imposer des limitations au législateur ordinaire ». La rigidité constitutionnelle, c'est la...

.doc
18 févr. 2012

Comment le droit objectif et les droits subjectifs peuvent-ils former un même ensemble: le Droit ?

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

« Les droits subjectifs sont nés et réalisés sous l'égide du droit objectif ». Selon Cornu, l'objet du droit objectif est de délimiter les droits subjectifs. Avant tout, le droit est une notion dont on peut énoncer deux sens essentiels. Tout d'abord, le droit est un corps de règles dont l'objet...

.pdf
14 févr. 2012

Le mariage dans le Code civil de 1804

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

Le Code civil de 1804 est, avant tout, une forme de codification. La codification est définie dans le Manuel d'introduction historique au droit de Jean- Marie Carbasse comme le fait de faire une loi, ou un ensemble de lois, qui rassemble la totalité des règles applicables. L'objectif de ces...

.doc
14 févr. 2012

La Loi et la Coutume au Moyen Âge

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

« Le Royaume est régi principalement par les coutumes et usages », Philipe Le Bel par ses dires reconnait deux formes du Droit. La Coutume et la Loi. Au Royaume de France, la coutume est omniprésente dans toutes les provinces où la loi n'est pas. Elle est un Droit non écrit né des usages, des...

.doc
13 févr. 2012

La IIIème République : du régime parlementaire au régime d'assemblée

Cours de 4 pages - Histoire du droit

Le Second Empire chute après la bataille de Sedan. Est mis alors en place un gouvernement provisoire de défense nationale. Ce gouvernement provisoire va essayer de rétablir la situation militaire et de repousser les Prussiens. Cependant, c'est un échec et le gouvernement se résout à négocier la...

.doc
12 févr. 2012

Le principe universellement admis en matière de jurisprudence : « nul n'est censé ignorer la loi »

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

En 1801, dans son « Discours préliminaire du premier projet de Code civil », Jean-Étienne-Marie Portalis énonce déjà que « les lois ne peuvent obliger sans être connues ». L'un des objectifs recherchés par les rédacteurs du Code civil était celui d'édicter un code plus lisible, plus clair et plus...

.doc
26 Janv. 2012

Philosophie du droit : la portée de la dignité

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Est-ce que la dignité peut être vue comme un principe matriciel, certains auteurs, comme B. Mathieu, défendent l'idée qu'il s'agirait d'un tel principe, c'est-à-dire fondateur de l'ordre juridique au même titre que la liberté et l'égalité. Cette thèse peut trouver une assise textuelle dans la...

.doc
24 Janv. 2012

L'évolution du Code pénal depuis 1810 - évolution vers le libéralisme et réforme de 1994

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Le droit pénal a longtemps été régi par le Code pénal de 1810, et de nombreuses lois postérieures à l'entrée en vigueur de ce Code, qui n'y ont pas toujours été intégrées, et qui ont apporté à ce Code d'importantes modifications ou additions (il était faux de dire que notre droit pénal datait de...

.doc
06 Janv. 2012

La loi à Athènes, au Vème siècle avant notre ère

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

« La participation commune à un système de gouvernement » : Telle est la pensée politique grecque qui manifeste un intérêt particulier sur la réflexion des systèmes politiques. De cette réflexion naît la notion de « Constitution » sous le terme de « Politéia ». On assiste à la classification de...

.doc
22 déc. 2011

Commentaire de l'ordonnance de Montils-Lès-Tours, avril 1454, article 125

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Histoire du droit

L'ordonnance de Montils-Lez-Tours fut édictée par le roi Charles VII en avril 1454. Charles VII fut roi de France de 1422 (sacré en 1429) à sa mort et s'était autoproclamé régent en 1418. Il était le fils de Charles VI (1368-1422) et d'Isabelle de Bavière. Charles VII eu des difficultés pour...

.doc
20 déc. 2011

Les grands principes du droit processuel

Cours de 67 pages - Histoire du droit

Droit processuel : c'est l'examen de la procédure civile, pénale et administrative. Depuis ces dernières années, on a assisté à une judiciarisation de certaines procédures grâce au développement de 2 phénomènes : - le développement de la jurisprudence de la CourEDH - le développement de la...

.doc
09 déc. 2011

Gaius: jurisconsulte et professeur de droit du IIe siècle

Cours de 2 pages - Histoire du droit

Gaius déclare que « la loi est ce que le peuple prescrit et établit ». Elle constitue la source obsolète majeure. Le mot « loi » doit être entendu, au sens de la « lex romana » dans le sens où elle n'est pas exactement « la loi » comme on l'entend aujourd'hui. La lex pouvait ainsi être un contrat...

.doc
09 déc. 2011

Le droit français doit-il être soumis au droit international et de l'Union européenne ?

Cours de 3 pages - Histoire du droit

Lorsque l'on parle de primauté d'un droit sur un autre, on parle en fait de hiérarchie des normes. C'est au XXe siècle que Hans KELSEN parle pour la première fois de cette notion, elle consiste un ensemble de composantes d'un système juridique (constitution, loi, règlement...) considérées dans...

.doc
08 déc. 2011

Evolution du pouvoir d'interprétation du juge et conciliation avec l'unité de la législation prônée dès la révolution française de 1789 ?

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Une certaine méfiance régnait sous l'Ancien Régime envers les juges. En effet, chacun avait des griefs à faire valoir contre les parlements. Ils disposaient de trois compétences à savoir une compétence judiciaire,- bien que le coût de la justice fut élevé -, une compétence législative -dans la...

.doc
08 déc. 2011

L'histoire des institutions publiques, du Ier au XIXè siècle

Cours de 70 pages - Histoire du droit

Le droit est un produit de l'histoire. Une règle essentielle est le principe de présomption d'innocence, qui figure dans l'article préliminaire du code de procédure pénale. Ce passage présente un style plutôt désuet. Il n'est en fait pas tiré du code de procédure pénale, il pourrait venir du code...

.doc
30 Nov. 2011

Fiche : La règle juridique élémentaire

Cours de 6 pages - Histoire du droit

La règle de droit est « une règle de conduite imposée dans les relations sociales pour organiser la Société ». Soit elle crée chez le citoyen l'obligation d'agir d'une certaine façon, soit elle lui interdit d'agir de telle autre façon. Pour affirmer ce caractère obligatoire, les textes emploient...

.doc
30 Nov. 2011

L'admission de la jurisprudence comme source de droit objectif

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

« On ne peut pas plus se passer de jurisprudence que de lois ». Cette citation de Portalis, auteur du Code civil, met en évidence la nécessité de la jurisprudence dans la création de droit. Le droit objectif c'est l'ensemble des règles de droit régissant la vie en société. Ce droit se base sur...

.doc
29 Nov. 2011

L'histoire des institutions des Gaules jusqu'au second versant du Moyen-âge

Cours de 90 pages - Histoire du droit

Le droit n'est ni plus ni moins qu'un produit de l'histoire. Il existe une règle qui permet de s'en rendre compte : « Nul juge ne doit homme ou femme condamner à mort si justice ne trouve chose claire et apparente. Ainsi doit-être toute justice plus émue d'absoudre que de condamner. Et tous...

.doc
28 Nov. 2011

Droit des services publics

Cours de 15 pages - Histoire du droit

Ce sont des appareillages installés par le seigneur sur son fief et nécessaires à la vie quotidienne (moulin, four...). Juridiquement ces installations préfigurent un régime lié aux nécessités de la vie collective. Elles ont plusieurs aspects : Un monopole du seigneur (la maitrise de...

.doc
28 Nov. 2011

Histoire et sources des institutions juridictionnelles

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La justice est l'inspiration de toute société, de tout homme. « Là où il y a une société, il y a du droit/une justice ». En Egypte ancienne, 30 juges étaient choisis. Le juge est indissociable de la société humaine, même dans des sociétés qui ne sont pas étatiques (sport. Entreprise.) Car...

.doc
27 Nov. 2011

Histoire des institutions publiques

Cours de 65 pages - Histoire du droit

Comment expliquer l'émergence et l'affirmation de la notion d'État ? La notion d'État est une résurgence de théories plus anciennes. C'est en effet un héritage de l'Antiquité. Les juristes médiévaux parviennent à lui donner une signification originale en fixant des règles, s'appliquant à tous...

.doc
22 Nov. 2011

Evolutions du droit du travail, de 1945 à nos jours

Cours de 9 pages - Histoire du droit

Ce droit est apparu très tard en histoire, il est lié à l'organisation libérale du travail. Il est apparu après la disparition du système des corporations et en réaction contre ce système, car c'était un système rigide, contraignant, calqué sur le modèle familial de l'époque (pater...

.doc
17 Nov. 2011

Qu'est-ce-que le droit ?

Cours de 30 pages - Histoire du droit

Depuis la Révolution française, il existe le dualisme juridictionnel (juridiction de l'ordre judiciaire, c'est-à-dire privé, ou juridiction de l'ordre administrative c'est à dire publique). Du fait de cette existence, la distinction entre droits public ou privé est importante en France. Il est...

.doc
16 Nov. 2011

La préface des Institutes de Justinien

Cours de 3 pages - Histoire du droit

La préface des Institutes, texte de nature normative, est le préambule d'un des quatre recueils composant la plus grande compilation de droit romain antique : le Corpus juris civilis. Œuvre de Justinien Ier, empereur byzantin de 527 à 565, le Corpus juris civilis renferme également le...

.doc
13 Nov. 2011

Le principe de la légalité criminelle

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

« Nullem crimen nulla poena sine lege », il n'y a pas d'infraction sans texte et pas de peines sans loi. Ce principe de légalité criminelle a été conceptualisé au temps des lumières, notamment par Cesare Beccaria. Mais il a pris une réelle valeur juridique lors de la Révolution française afin de...

.doc
13 Nov. 2011

La philosophie du droit

Cours de 28 pages - Histoire du droit

La question philosophique par excellence est la question « qu'est-ce que ? » qui avait été posée par Platon. Donc qu'est-ce que le droit ? Le droit peut se définir comme un ensemble un système de normes, système juridique qui désigne un agencement hiérarchisé de normes. Une réflexion sur le...

.doc
08 Nov. 2011

Droit et pouvoir, de la période franque à la Révolution

Cours de 85 pages - Histoire du droit

Dans le langage courant, c'est ce qui est établi par les hommes par opposition à ce qui est naturel. L'acte sexuel est naturel et le mariage est une institution. La mort est naturelle mais l'héritage, la monarchie est une institution. Donc les institutions sont les structures fondamentales...