Doc du juriste

Consultez plus de 39803 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

3930 résultats

.doc
19 juin 2010

Au regard de la Constitution, qui détient le pouvoir réglementaire ?

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

La constitution est un ensemble de règles écrites ou coutumières qui organise les pouvoirs publics, définit leur rôle et leurs relations entre institutions et avec les citoyens, ainsi que les libertés fondamentales des individus. Elle peut être dite souple, quand elle occupe la même place...

.doc
19 juin 2010

Les réserves d'interprétation du Conseil constitutionnel

Cours de 12 pages - Droit constitutionnel

S'inspirant d'exemples étrangers (Allemands et Italiens notamment), les réserves d'interprétation sont apparues dès 1959 pour des règlements des assemblées parlementaires et en 1968 pour les lois parlementaires ordinaires. Elles se sont rapidement étendues aux lois de finances, engagements...

.doc
19 juin 2010

Bundestag et Bundesrat au sein de la République fédérale d'Allemagne

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

L'Allemagne, comme son nom officiel de République fédérale d'Allemagne en souligne l'importance, est un Etat fédéral. Les constituants de la Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne du 23 mai 1949, appelée également constitution de l'Allemagne, ont institué cinq organes fédéraux...

.doc
18 juin 2010

Le contrôle de constitutionnalité des normes

Cours de 7 pages - Droit constitutionnel

Le domaine du contrôle est prévu de manière stricte par le constituant, il est obligatoire pour les lois organiques et les règlements des assemblées et facultatif pour les lois ordinaires et l'examen des Traités. Concernant les lois organiques qui sont prévues par la Constitution, elles se...

.doc
18 juin 2010

Justice constitutionnelle, ordre juridique et protection des droits fondamentaux

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Ce document étudie deux branches de la justice constitutionnelle : le rapport entre la justice constitutionnelle et l'ordre juridique d'une part, et son rapport avec les droits fondamentaux d'autre part. Voici un extrait de la première partie : "Le Conseil constitutionnel a pour mission de...

.doc
18 juin 2010

Justice constitutionnelle et pouvoirs publics

Cours de 6 pages - Droit constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a interprété avec beaucoup de bienveillance la compétence législative alors qu'au départ on pensait qu'il allait cantonner le législateur à l'article 34C. Les matières visées à l'article 34C ont été interprétées avec souplesse avec par exemple la détermination des...

.doc
18 juin 2010

Peut-on parler d'un déclin de la loi en France depuis 1958 ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

En 2001, le vice-président du Conseil d'Etat Renaud Denoix de Saint-Marc annonçait : « La loi devrait être solennelle, brève et permanente. Elle est aujourd'hui bavarde, précaire et banalisée. » En effet, dans un pays où nul n'est censé ignorer la loi, il apparaît difficile de s'y retrouver au...

.doc
18 juin 2010

La révision constitutionnelle - portées et limites

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

D'un point de vue historique et juridique, la Constitution se définit comme un ensemble de textes fondamentaux qui établissent la forme d'un État. Chaque Constitution est propre à un régime particulier (présidentiel, parlementaire), à un type de distribution du pouvoir particulier (monarchie,...

.doc
17 juin 2010

La justice constitutionnelle - émergence, justification et modèles

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

L'actualité du droit constitutionnel est plus que jamais source d'attention en cette année 2010 avec l'entrée en vigueur de la question prioritaire de constitutionnalité. Cependant, cette petite révolution juridique dont les effets tardent à se faire sentir n'est que la partie émergente de...

.doc
17 juin 2010

L'organisation du travail parlementaire

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Les sessions sont les périodes de l'année où les assemblées se réunissent valablement pour exercer les pouvoirs que leur confie la Constitution. Leur encadrement constitutionnel, voulu par Michel Debré, est donc révélateur de la volonté de limiter les prérogatives du Parlement sous la Ve...

.doc
17 juin 2010

Les questions parlementaires

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

Liées en Angleterre à l'affirmation du pouvoir législatif, les questions émergent en France sous la IIIe République dans les règlements des chambres. Procédé de dialogue direct, elles sont posées oralement ou par écrit. Les questions orales trouvent même, en 1958, un fondement constitutionnel...

.doc
17 juin 2010

Les organes des Assemblées

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Si la Constitution ne mentionne qu'incidemment le Bureau de l'Assemblée nationale (articles 26 et 89), le Bureau n'en constitue pas moins la plus haute autorité collégiale de l'Assemblée. De tradition constante, le Bureau détient, soit directement, soit par délégation de pouvoirs accordés à...

.doc
17 juin 2010

Le Parlement et les citoyens

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

La révision constitutionnelle de juillet 2008 a donné vie à un vieux projet : instituer un mécanisme impliquant le peuple français dans le déclenchement d'un référendum législatif. Certes, nous sommes loin du référendum d'initiative populaire : le système mis en place requiert que 184 députés et...

.doc
17 juin 2010

Commentaire de l'article 49 de la Constitution de 1958 : la responsabilité du gouvernement devant le parlement

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit constitutionnel

« Le gouvernement doit être responsable devant le Parlement » figure comme étant l'une des cinq prérogatives inscrites dans la loi constitutionnelle du 3 juin 1958, confiant le pouvoir de révision de la constitution au gouvernement investi le 1er juin de cette même année, soit le dernier...

.doc
17 juin 2010

De quelle manière le régime parlementaire est-il particulier tant substantiellement que dans son application ?

Cours de 7 pages - Droit constitutionnel

On peut qualifier le régime politique, comme le type de rapports pouvant exister entre les différents pouvoirs publics. Aussi, on peut classifier les différents types de régimes. On peut d'ailleurs le faire en s'appuyant sur la théorie de la séparation des pouvoirs, théorie consistant à...

.doc
16 juin 2010

Analyse : La séparation des pouvoirs en Grande-Bretagne

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

En ce qui concerne l'histoire de la Grande-Bretagne et plus précisément la formation de son tout premier régime parlementaire, celui-ci résulte d'une série d'évènements. En 1689, au terme de guerres civiles, Guillaume III et Marie II qui règnent alors conjointement sur la Grande-Bretagne...

.doc
16 juin 2010

La procédure législative sous la Ve République

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Le Parlement disposait sous les IIIe et IVe Républiques de la procédure législative. Or les constituants de 1958 ont fait perdre cette autorité au Parlement au profit de l'exécutif qui s'est ainsi vu attribué le pouvoir d'initiative de la loi, concurremment au Parlement d'après l'article 39 de...

.doc
16 juin 2010

La mise en cause de la responsabilité du gouvernement

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Le gouvernement est politiquement responsable devant les députés (art. 20 C) suivant des procédures rationalisées, à raison des actes passés, comme en témoigne la formule du ministre de la guerre de Louis Philippe, le général Sébastiani : « Nous vous demandons raison des actes consommés ». Cela...

.doc
16 juin 2010

Les procédures particulières d'adoption

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Le Gouvernement dispose de plusieurs procédures spécifiques pour paralyser tout flibustage et faire avancer ses projets de loi : faire échec aux amendements par le vote bloqué, le débat chronophage, la dénaturation du texte par l'engagement de sa responsabilité, la perte de temps par l'examen...

.doc
16 juin 2010

Le domaine de la loi

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

La France a longtemps communié avec Jean Jacques Rousseau dans le culte de la loi et la croyance en une loi qui peut tout faire sans mal faire, irréprochable et incontestable. Cette conception classique s'est érodée dès la IIIe République avec l'apparition des décrets-lois, puis avec les...

.doc
16 juin 2010

L'ordre du jour des assemblées

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

L'objet de la discussion en séance dépend de la fixation de l'ordre du jour (article 48C). La liberté dont dispose le Parlement pour fixer son ordre du jour donne la mesure des rapports entre le pouvoir exécutif et législatif. Ainsi, sous les régimes précédents, l'ordre du jour était fixé par...

.doc
16 juin 2010

L'initiative parlementaire

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

L'article 39C confie concurremment l'initiative des lois à deux entités distinctes : le Premier ministre et les membres du Parlement. Si les projets de loi sont formellement identiques aux propositions de loi, les propositions de loi suivent une tout autre procédure que les projets émanant du...

.doc
16 juin 2010

L'initiative gouvernementale

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Les avant-projets de lois, qui ont généralement fait l'objet d'un arbitrage entre ministères, sont adressés au Conseil d'État par le secrétaire général du Gouvernement. Celui-ci l'examine, d'abord en section puis en assemblée d'un point de vue avant tout juridique. L'examen du texte par le...

.doc
16 juin 2010

L'indépendance des assemblées

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Depuis la Révolution, seuls le Directoire et l'Empire ont dérogé au principe qui autorise une assemblée à organiser librement ses services et la délibération législative. Au nom de la séparation des pouvoirs, les assemblées ont, dès 1789, affirmé leur autonomie. Elle protège les parlementaires...

.doc
16 juin 2010

La séparation des pouvoirs dans les régimes français et britannique

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

La théorie de séparation des pouvoirs est initiée par deux philosophes des lumières, l'un britannique, Locke (1632-1704), l'autre français, Montesquieu (1689-1705). Tous deux convenaient qu'il fallait distinguer trois pouvoirs dans un État. La différence intervient dans le fait que l'un, le...

.doc
16 juin 2010

Le jugement des gouvernants

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La mise en cause de la responsabilité pénale des membres de l'exécutif, très liée à l'affirmation de leur responsabilité politique, a, jusqu'à une période récente, été entièrement confiée aux parlementaires et retirée aux juges. La séparation des pouvoirs et la méfiance à l'égard des juges, de...

.doc
16 juin 2010

Les sources du droit parlementaire

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

On distingue classiquement, en droit parlementaire comparé, les assemblées dont le droit parlementaire est essentiellement écrit, comme c'est le cas dans les pays continentaux, des assemblées soumises à un droit majoritairement prétorien, comme c'est le cas au Royaume-Uni par exemple. Une seconde...

.doc
16 juin 2010

L'examen en séance publique

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

Aux termes de l'article 91 RAN, la discussion des projets et propositions s'engage par l'audition éventuelle du gouvernement, par la présentation du rapport de la commission saisie au fond et, s'il y a lieu, par l'audition du rapporteur de la ou des commissions saisies pour avis. Pour les projets...

.doc
16 juin 2010

Les lois constitutionnelles

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

« Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures » : c'est en ces termes que l'article 28 de la Déclaration des droits précédant la Constitution du 24 juin 1793 posait le principe des...

.doc
16 juin 2010

Les commissions législatives parlementaires

Cours de 6 pages - Droit constitutionnel

Les commissions permanentes, trop nombreuses sous la IVe République et constituant autant de brisants pour le gouvernement, ont été limitées par les constituants de 1958. Ainsi, la préférence était donnée, dans le texte initial, aux commissions spéciales et éphémères, les commissions permanentes...