Doc du juriste

Consultez plus de 40176 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

3774 résultats

.doc
16 août 2010

Contentieux constitutionnel : normes de référence, contrôle de constitutionnalité des lois, etc.

Cours de 64 pages - Droit constitutionnel

A l'instar du bonheur dont on a pu dire qu'il était une idée neuve, la tentation est forte de dire que le contrôle constitutionnel et donc le contentieux constitutionnel est une idée neuve en France, tout du moins, une idée relativement récente.Néanmoins, s'il n'est pas contestable qu'un contrôle...

.doc
16 août 2010

La révision de la Constitution : procédures, limites, etc.

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

(...) On peut définir la Constitution comme étant le document relatif aux institutions politiques, dont l'élaboration et la modification obéissent à une procédure différente de la procédure législative ordinaire. La Constitution est basée sur un principe démocratique, la démocratie étant le...

.doc
16 août 2010

Les présidences de François Mitterrand (1981-1995)

Cours de 2 pages - Droit constitutionnel

Premier président de gauche de la Vème République, Mitterrand veut « changer la vie ».En 1981, Mitterrand, candidat du PS, est élu Président de la République avec près de 52% des voix. Le report des voix communistes a bien fonctionné, malgré la rupture de l'union de la Gauche, alors qu'à Droite,...

.doc
12 août 2010

Président de la République et Premier Ministre sous la Vème République

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 a institué le régime de la Vème République. Le pouvoir exécutif se présente sous une forme bicéphale et dyarchique.Cette représentation se fait par fidélité à la théorie classique de la séparation des pouvoirs. On retrouve un exécutif composé d'organes qui...

.doc
11 août 2010

Le problème de l'activité du contrôle parlementaire

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

Selon l'article 14 DDHC de 1789 : « Tous les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes ou par leurs représentants la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée ».Cette...

.doc
11 août 2010

La place de l'opposition en France : l'état du droit avant la révision constitutionnelle

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

L'opposition est apparue véritablement à la suite de la révision constitutionnelle de 1974 qui a permis à 60 députés ou 60 sénateurs de saisir le Conseil constitutionnel. Cette possibilité a permis de voir apparaître la notion d'opposition parlementaire. Dans son message au Parlement du 30 mai...

.doc
11 août 2010

La question écartée de la composition du gouvernement

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Le premier projet initial visait à modifier l'article 8 alinéa 2 de la Constitution en vue de limiter le nombre maximum de membres du gouvernement à 15. Mais cette promesse n'a pas été tenue. Le projet de loi constitutionnelle prévoyait le renvoi à une loi organique afin de fixer les modalités...

.doc
11 août 2010

La dégradation de la procédure législative

Cours de 2 pages - Droit constitutionnel

L'ordre du jour des assemblées parlementaires, à la veille de la réforme de 2008, est totalement encombré ; le gouvernement n'a d'autres ressources que de légiférer par voie d'ordonnances, cette pratique étant devenue le principal mode de législation. Cela est grave : les ordonnances désignent la...

.doc
11 août 2010

A la recherche de la revalorisation du Parlement : constats originels de faiblesses

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

L'idée de la revalorisation du Parlement est un serpent de mer de la vie politique française. Le Parlement aujourd'hui n'est plus le centre de gravité du pouvoir politique, et ceci depuis la seconde guerre mondiale. Les parlements ont perdu cette fonction traditionnelle de médiateur démocratique...

.doc
11 août 2010

Révision constitutionnelle : les droits des citoyens, ou la participation des citoyens

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

C'est devenu un lieu commun de constater le désintérêt, la désaffection des citoyens pour la vie publique. Ce thème, alimentant la réflexion, amène à s'interroger sur le régime représentatif : au fond, un tel régime vieux de deux siècles favorise-t-il la participation des citoyens à la vie...

.doc
10 août 2010

Le Parlement français et le Congrès américain : comparaison

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

Pendant longtemps, le Parlement a incarné "le destin de la démocratie" pour reprendre la formule de Hans Kelsen. S'il s'identifie toujours à la démocratie, la tendance générale, au-delà des particularités nationales, est l'accroissement des contraintes qui encadrent son action, limitent son...

.doc
10 août 2010

La Constitution de la IVème République constitue-t-elle un remède aux dysfonctionnements de la IIIème République ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le choix, après la Seconde Guerre mondiale, d'une nouvelle constitution plutôt que celui d'une reprise de la IIIe République, a été fait dans le but de créer une rupture, justement, avec cette IIIe République.En effet, le souvenir de la collaboration et de l'immobilisme des institutions face à ce...

.doc
10 août 2010

L'instauration de la question préjudicielle de constitutionnalité

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Ce texte est un extrait d'une étude sur « Le nouveau Conseil constitutionnel, vers la fin de l'exception française? » écrit par André Roux et publié dans La semaine juridique du 30 juillet 2008. On peut tout d'abord noter que ce document a donc été publié après la révision constitutionnelle de...

.doc
09 août 2010

La place du premier ministre dans les institutions de la Ve République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La difficulté de la question réside dans la distorsion qu'il existe entre le texte constitutionnel et la pratique des institutions ; en effet, si les attributions du premier ministre visées par la constitution de 1958 en font le chef de l'exécutif, il semble pourtant que c'est la figure...

.doc
09 août 2010

Les éléments de prépondérance du Président de la République

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Le chef de l'Etat est élu au SUD (suffrage universel direct), il puise une légitimité populaire qui est difficilement contestable. Le taux de participation en France reste encore relativement élevé par rapport aux autres pays. « L'élection au SUD est la rencontre entre un Homme et un peuple »...

.doc
09 août 2010

Le modèle britannique et son inadaptation au régime présidentiel

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Le modèle en termes de droits de la minorité et le statut de l'opposition est le modèle britannique. Depuis longtemps, celui-ci représente la consécration la plus institutionnalisée, la plus formalisée, de l'opposition dans un régime parlementaire. Force est de constater que le bon fonctionnement...

.doc
09 août 2010

Le contexte et la procédure de la révision constitutionnelle du 21 juillet 2008

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

Le chef de l'Etat a décidé de moderniser les institutions ; en atteste la dénomination du projet de loi : « loi constitutionnelle de modernisation des institutions de la Ve République ». Ce texte répond aux engagements que le Président de la République avait pris devant les Français durant la...

.doc
09 août 2010

La question de l'encadrement du pouvoir de nomination du Président de la République

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

L'article 13 de la Constitution reconnaît au Président de la République une compétence générale pour nommer aux emplois civils et militaires de l'Etat. Le 3e alinéa de l'article 13 de la Constitution avant la révision énumère un certain nombre d'emplois pour lesquels la nomination intervient en...

.doc
06 août 2010

Faut-il réformer le contrôle de la constitutionalité en France ?

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

Le contrôle de la constitutionnalité a été instauré lors de la Constitution de 1958 qui amena la Vème République. Cette innovation majeure a pour but de vérifier que la Constitution, norme suprême n'est pas contredite par des normes inférieures.

.doc
06 août 2010

La France, un Etat de droit

Dissertation de 16 pages - Droit constitutionnel

La France est un Etat de droit, du moins elle prétend l'être. Cela signifie qu'elle a mis en place dans son dispositif juridique les moyens de respecter un certain nombre de libertés, qualifiées de fondamentales, et qu'elle en a exigé le respect de l'Etat lui-même, c'est-à-dire exécutif et...

.doc
06 août 2010

Le référendum et la révision constitutionnelle sous la Ve République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Vingt-quatre révisions constitutionnelles ont été réalisées depuis 1958, mais la révision du 23 juillet 2008 se distingue par son ampleur puisqu'elle concerne plus de la moitié des articles de la Constitution. Elle a notamment révisé l'article 11 qui concerne le référendum législatif, c'est une...

.doc
05 août 2010

Le Conseil constitutionnel assure-t-il une garantie satisfaisante des droits fondamentaux ?

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

La mise en place d'un contrôle constitutionnel fut envisagée en 1795, mais rejetée. Il faudra attendre la IIIe République, en 1946, pour la mise en place d'un Comité constitutionnel peu efficace, le seul contrôle efficace sera celui de la Constitution de 1958. En effet, le Conseil constitutionnel...

.doc
05 août 2010

Le droit constitutionnel belge

Cours de 46 pages - Droit constitutionnel

Depuis que la Belgique existe (1830), nos institutions sont caractérisées par un principe très ancien, par la séparation des pouvoirs. Nous sommes dans un état qui est en cours de transformation : Nous vivions dans un état unitaire. Celui-ci est en train de se transformer en un état Fédéral....

.doc
29 juil. 2010

Peut-on parler d'une responsabilité du gouvernement sous la Vème République ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Michel Debré dans son discours du 27 août 1958 avait déclaré que "le Parlement ne doit pas gouverner. Une grande nation suppose un gouvernement qui ait sa responsabilité, c'est-à-dire dont la responsabilité ne doit pas chaque jour être remise en cause et qui ait sa durée c'est-à-dire qu'il ne...

.doc
23 juil. 2010

Les réserves d'interprétation du Conseil Constitutionnel

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

« La réserve d'interprétation est un mode d'énonciation, un type d'acte, par lequel le Conseil constitutionnel prononce son énoncé juridique » . Echappant de plus en plus à son rôle originel de conseiller, le Conseil constitutionnel tend à augmenter son rôle juridictionnel par l'ouverture d'une...

.doc
22 juil. 2010

La Suisse - un régime politique original

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Suisse est un pays multiculturel, la Constitution reconnaît quatre langues nationales (l'allemand, le français, l'italien et le romanche, le romanche n'étant par ailleurs pas langue officielle contrairement aux trois autres). La politique suisse s'est alors très vite pensée comme une façon...

.doc
22 juil. 2010

Dans quelle mesure le gouvernement est-il responsable devant le Parlement ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Dans "Le sang contaminé. Essai critique sur la criminalisation de la responsabilité des gouvernants ", Olivier Beaud nomme un chapitre « Une étrange absence : la responsabilité politique » : il n'y aurait donc pas, selon lui, de réelle responsabilité politique du gouvernement devant le Parlement....

.doc
22 juil. 2010

Est-ce que l'État unitaire est une forme d'État rigide ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

A l'heure de l'avènement de l'Union européenne, se pose naturellement le problème de concept d'État. Il faut toutefois noter que ce concept est difficile à cerner et à définir. Mais de manière très générale, l'État représente la personne morale titulaire de la souveraineté au sein d'une nation.

.doc
21 juil. 2010

Le rationalisme sous la IVème République

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

Au lendemain de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'État français s'est retrouvé face à des dégâts matériels, humains, moraux considérables ainsi qu'un manque total de confiance envers les gouvernants. Le temps de la reconstruction est rapidement venu, mais fallait-il remettre en place les...

.doc
21 juil. 2010

La Vème République : rupture ou continuité ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

« La nation devient une machine à laquelle le maître imprime une accélération effrénée » ainsi le Général De Gaulle s'exprime dans son Discours de Bayeux le 16 juin 1946.