Doc du juriste

Consultez plus de 40869 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Cours en Droit des affaires 121 à 150

658 résultats

.doc
26 Janv. 2015

Présentation des différents types de sociétés

Cours de 5 pages - Droit des affaires

L'article 1845 alinéa 2 du Code civil énonce qu'ont le caractère civil, toutes les sociétés auxquelles la loi n'attribue pas un autre caractère en raison de leur forme, de leur nature ou de leur objet. Cela veut dire que dans notre système juridique, la société civile est le principe mais qui...

.doc
26 Janv. 2015

Focus notarial, les sociétés propres au secteur libéral

Cours de 13 pages - Droit des affaires

La société est civile lorsqu'elle a une activité civile et qu'elle ne correspond pas à une société à laquelle la loi confère le caractère commercial en raison de sa forme ou de son objet : article 1845 alinéa 2 du Code civil. A l'exception des activités agricoles, les activités civiles...

.doc
23 Janv. 2015

Cours magistral sur les Contrats spéciaux (2013-2014)

Cours de 55 pages - Droit des affaires

Il s'agit du droit commun des conventions. Il y a dans la plupart des conventions d'autres règles qui trouvent à s'appliquer car si on arrive à entendre que le droit commun est une roue de secours, il est fait pour toutes situations générales, il n'est donc spécifiquement adapté à rien. C'est en...

.doc
23 Janv. 2015

Cours complet de Droit de sociétés

Cours de 80 pages - Droit des affaires

Le groupement est inscrit dans un contexte juridique de droit civil français qui s'est importé en droit commercial. On parle de groupement de plusieurs personnes. Dans un contexte commercial, économique, le droit des groupements est abordé en intégrant une approche économique. Nous devons...

.doc
23 Janv. 2015

Cours complet de Droit commercial

Cours de 72 pages - Droit des affaires

On parle de droit commercial car on va développer une règlementation qui relève du droit commercial. Mais c'est une branche de droit privé, donc la base est le droit civil (régime général des obligations). Le droit des groupements nous amène à évoquer l'idéologie à l'origine de l'adoption du...

.doc
04 Janv. 2015

Pourquoi constituer une société ?

Cours de 3 pages - Droit des affaires

La société est définie à l'article 1832 du Code civil. Selon ce texte, la société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent d'affecter des biens ou leur industrie à une entreprise commune, afin de partager le bénéfice ou de profiter de l'économie s'il y a lieu. La société est...

.doc
20 Nov. 2014

Les éléments incorporels et corporels du fonds de commerce

Cours de 3 pages - Droit des affaires

La clientèle est un élément essentiel du fonds de commerce. Si elle disparait, il ne survit pas. On peut tout de même céder le droit au bail même si on a perdu la clientèle. C'est le seul élément indispensable. Du caractère indispensable de la clientèle découle un certain nombre de...

.doc
15 Oct. 2014

Le domaine et la mise en oeuvre de la sanction de l'erreur

Cours de 5 pages - Droit des affaires

Pour savoir si un contrat est nul par erreur, il faut connaitre l'état d'esprit de celui qui se plaint d'une erreur. Peu importe l'attitude de son cocontractant, on regarde s'il y a erreur. Cependant, si le contrat est annulé, l'autre partie va en subir les répercussions négatives. On va donc...

.doc
19 Sept. 2014

Cours de droit des sociétés : société sujet de droit, acteurs de la vie sociale, contrat, évolution de la société et dette sociale

Cours de 104 pages - Droit des affaires

Le droit des sociétés est une matière d'organisation, qui relève du droit des contrats spéciaux. C'est une matière fondatrice du droit commercial puisqu'il permet de créer des entités qui exerceront une activité d'entreprise. C'est un droit à la croisée des chemins (droit privé/ droit...

.doc
25 juil. 2014

Le contrat de société à Madagascar : conditions de fond et éléments spécifiques

Cours de 4 pages - Droit des affaires

Le droit malgache des sociétés a récemment connu une profonde refonte opérée par le législateur. Il est largement inspiré du droit français, ainsi que du droit Africain (OHADA). Les sources législatives du droit des sociétés sont : la loi n° 2003 - 036 du 30 janvier 2004 sur les sociétés...

.doc
14 juil. 2014

L'entreprise en redressement judiciaire

Cours de 6 pages - Droit des affaires

Un administrateur judiciaire est un mandataire de justice, qui est chargé d'assister le débiteur pendant la période d'observation (toute la période postérieure au jugement d'ouverture au cours de laquelle on va élaborer un plan, jusqu'à qu'on arrête le plan de redressement ou la liquidation...

.doc
30 mai 2014

Loi Florange : mesures en faveur de l'actionnariat de long terme

Cours de 5 pages - Droit des affaires

Les articles 7 et 9 de la loi Florange n° 2014-384 du 9 mars 2014 visant à reconquérir l'économie réelle instaurent des mesures relatives à l'attribution du droit de vote double dans les sociétés anonymes et au relèvement du plafond d'attribution des actions gratuites. Dans les grandes lignes,...

.pdf
09 mai 2014

Droit des sociétés: quels sont les éléments qui vont guider le créateur dans son choix de structure juridique ?

Cours de 41 pages - Droit des affaires

Quand on a un projet, quelles sont les opportunités qui s'offrent à moi ? Suis-je obligé de constituer une société ? Association : pas de but lucratif, contrairement à une société : qui a un but lucratif. En cas de bénéfice, l'association doit le réinvestir dans la société,...

.doc
08 mai 2014

Droit des contrats spéciaux: la vente, les prêts, le dépôt, le contrat d'entreprise, le mandat et la transaction

Cours de 136 pages - Droit des affaires

Article 1107 : « Les contrats, soit qu'ils aient une dénomination propre, soit qu'ils n'en aient pas, sont soumis à des règles générales, qui sont l'objet du présent titre. Les règles particulières à certains contrats sont établies sous les titres relatifs à chacun d'eux ;...

.doc
08 mai 2014

Les contrats portant sur le fonds de commerce - publié le 08/05/2014

Cours de 5 pages - Droit des affaires

Le fonds de commerce peut être l'objet de plusieurs opérations, qu'il soit loué, vendu ou qu'il serve de garantie aux créanciers. Il ne faut pas confondre la location-gérance et le bail commercial. En matière de bail commercial, l'exploitant loue, en qualité de locataire, un immeuble dans...

.doc
08 mai 2014

Le statut des baux commerciaux

Cours de 5 pages - Droit des affaires

Contrat par lequel l'exploitant d'un fonds de commerce loue les locaux nécessaires pour établir son commerce. La Loi (décret du 30 septembre 1953) protège le fonds de commerce en encadrant le bail commercial. C'est ce que l'on appelle encore le « statut des baux commerciaux »....

.doc
28 avril 2014

Le contrôle de la concentration d'entreprises

Cours de 3 pages - Droit des affaires

C'est un domaine plus important que la pratique anti concurrentielle. C'est le quotidien des entreprises. La vocation des entreprises n'est pas pérenne. Une entreprise se crée, se développe et peut disparaitre en étant absorbée dans une fusion.

.doc
25 avril 2014

L'exploitation du fonds de commerce

Cours de 5 pages - Droit des affaires

On voit bien que l'exploitation du fonds de commerce c'est finalement sa raison d'être parce que la création du fonds de commerce suppose un commencement d'exploitation puisque s'il n'y a pas d'exploitation il n'y a pas de clientèle, s'il n'y a pas de clientèle, il n'y a pas de fonds. Quand...

.doc
23 avril 2014

L'égalité des créanciers en procédure collective

Cours de 13 pages - Droit des affaires

La période d'observation qui a vocation à observer l'entreprise implique qu'on fige la situation du débiteur et qu'on préserve l'intérêt des créanciers. Le patrimoine est le gage commun des créanciers et donc il faut le préserver. D'autre part, l'égalité des créanciers ne peut être obtenue que si...

.doc
23 avril 2014

Les exceptions au principe d'égalité des créanciers

Cours de 9 pages - Droit des affaires

Au terme de l'article L.622-17 du Code de commerce, les créances nées régulièrement après le jugement d'ouverture et sous réserve qu'elles soient pour les besoins de la procédure ou de la période d'observation ou en contrepartie d'une prestation fournie, bénéficient du privilège légal de la...

.doc
27 Mars 2014

Notions fondamentales sur les sociétés: Le contrat de société et la société en tant que personne morale

Cours de 54 pages - Droit des affaires

Dans le langage des affaires, l'expression « la société » désigne quasiment une personne (physique ou morale) qui possède et fait vivre une entreprise, c'est-à-dire un groupe de salariés qui, sous l'autorité d'un employeur, exploite les matériels et matières premières en vue de...

.doc
27 Mars 2014

La protection de l'entreprise en redressement

Cours de 3 pages - Droit des affaires

Le jugement d'ouverture entraine plusieurs effets pour protéger le débiteur. Ce jugement ouvre une période d'observation durant laquelle le débiteur continue à travailler. Tous les contrats en cours devront être poursuivis. On ouvre le jugement et on dit au débiteur « on se revoit dans 2 mois »....

.doc
26 Mars 2014

Les éléments de la notion de cessation de paiement

Cours de 4 pages - Droit des affaires

Si le débiteur est en état de cessation des paiement, le débiteur doit le déclarer dans un délai de 45 jours, sauf exception. La cessation des paiements est l'impossibilité pour le débiteur de faire face à son passif exigible avec son actif disponible. Tout d'abord, les dettes du débiteur...

.doc
26 Mars 2014

Les stratégies de restructuration des entreprises en difficulté

Cours de 16 pages - Droit des affaires

Le droit de la restructuration des entreprises en difficulté, à raison de la diversité des procédures, impose de l'appréhender sous l'angle d'une véritable gestion stratégique. Cette gestion prend en considération l'intensité et la nature des difficultés rencontrées par le débiteur et les...

.doc
24 Mars 2014

Le juge et la formation du contrat international

Cours de 6 pages - Droit des affaires

Les opérations commerciales internationales sont régies par un ensemble de règles nationales et internationales qui incorporent en particulier une Lex mercatoria vivace mais quelques fois controversée. De ce fait et à l'occasion de la naissance de litiges relatifs à la formation ou à...

.doc
24 Mars 2014

Les conditions de la reprise des engagements pour une société en formation

Cours de 21 pages - Droit des affaires

Pour que la reprise des engagements puisse s'effectuer, il est un certain nombre de conditions de fond qui doivent être réunies dans un premier temps; ensuite, dans un second temps, nous mettrons l'accent sur les modalités de cette reprise. Selon les termes de l'article 5 de la loi de 1966? il...

.doc
18 Mars 2014

La procédure de conciliation, la sauvegarde et la sauvegarde financière accélérée

Cours de 9 pages - Droit des affaires

Quand on est en sauvegarde, le débiteur reste à la tête de l'entreprise : il en reste le dirigeant. S'il dépasse certains seuils, il peut y avoir un administrateur, mais sa mission sera simple, il ne représentera pas le débiteur. À l'inverse, en redressement judiciaire, le débiteur va certes...

.doc
18 Mars 2014

La cessation de paiements

Cours de 4 pages - Droit des affaires

La cessation des paiements a été présentée comme étant la clé de voûte des procédures collectives. Thierry Montera, suite à la loi de 2005, a affirmé que «  la notion de cessations des paiements n'apparait plus comme un critère des différentes procédures qui en faisait la clé de voute, mais...

.doc
11 Mars 2014

Le conseil d'administration d'une Société Anonyme sous forme classique

Cours de 7 pages - Droit des affaires

Le conseil d'administration est composé de 3 à 18 membres. Le nombre doit être fixé dans les statuts. Il y a deux manières de les fixer, soit on détermine un nombre fixe, soit on prévoit une fourchette. Le chiffre peut être porté à 24 en cas de fusion pendant 3 ans. Jusqu'à la loi du 4 août...

.doc
11 Mars 2014

La révocation du gérant de SARL

Cours de 4 pages - Droit des affaires

Cette révocation peut intervenir de plusieurs manières dans la pratique. Le principe c'est que cette révocation résulte d'une décision des associés. Le gérant peut se prononcer sur la question, s'il est lui-même un associé, et il peut avoir un pouvoir politique suffisant pour bloquer la...