Doc du juriste

Consultez plus de 40017 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

1312 résultats

.doc
09 Mars 2010

Justice royale et justices concurrentes, Xe, XIIIe et XVIIIe siècle

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La désagrégation de l'État carolingien va provoquer le morcellement du royaume et va éparpiller les prérogatives judiciaires à travers celui-ci. Les relations féodo-vassaliques reposant sur l'attribution d'une terre où un seigneur y exerce un pouvoir absolu, la justice est pratiquée sur autant de...

.doc
06 Mars 2010

La protection juridique du respect de la dignité de la personne humaine

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Les possibilités d'utilisation de l'être humain, ou de son corps, sont accrues par les progrès technologiques récents. Le droit a dû, et doit certainement encore se mettre à jour pour protéger suffisamment la personne de toutes les atteintes qu'elle est susceptible de subir aujourd'hui. Il...

.doc
06 Mars 2010

Que requiert du juge l'exercice de son activité dans l'espace public d'une démocratie ?

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

L'espace public est le lieu de formation de l'opinion publique si on le considère comme un espace physique, mais c'est aussi un espace théorique dans lequel seront créées toutes les normes d'une démocratie, accessibles à tous. Selon Habermas, l'espace public est "un ensemble de personnes privées...

.doc
05 Mars 2010

L'Ancien droit

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La notion de la propriété mobilière sous l'ancien droit est largement héritée du droit romain. On note une confusion entre la possession de bonne foi et la propriété mobilière illustrée par l'adage : "en fait de meuble, possession vaut titre". Cet adage valait pour règle essentielle de la...

.doc
03 Mars 2010

Pourquoi émanciper le droit de la morale et de la religion ?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La France a été durant de nombreux siècles soumise à une monarchie de droit divin, jusqu'à ce que la Révolution institue pour la première fois un régime d'apparence laïque. L'Eglise catholique ne perd cependant pas de son influence et il faut attendre la fin du XIXe siècle pour que l'Etat se...

.doc
02 Mars 2010

La hiérarchie des normes juridiques

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

La hiérarchie des normes est principalement fonction de la hiérarchie établie entre les organes auteurs de ces normes. Elle présente un intérêt capital, car elle détermine la validité de chaque norme, les règles inférieures devant, dans un même secteur de compétences ou de matières, être...

.doc
01 Mars 2010

Cours de Théorie du Droit

Dissertation de 36 pages - Histoire du droit

Première approche des problèmes et questions de théorie du droit : l'approche par l'étude du raisonnement judiciaireRaisonnement juridique (syllogisme classique : majeure, mineure et conclusion) = Raisonnement logique qui amène une série de question. Le raisonnement du juge est déductif. Un...

.doc
01 Mars 2010

Les grandes notions du droit public

Cours de 7 pages - Histoire du droit

? La populationElle est constituée d'individus soumis au pouvoir de cet Etat. Lorsque la population d'un Etat est dotée d'un lien social, on peut parler de l'existence d'une nation mais il y a deux conceptions de la Nation :- Conception objective de la Nation. Pour appartenir à une même Nation,...

.doc
24 févr. 2010

Le juge et l'équité - la reconnaissance normative de la conciliation

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

"L'équité est l'ennemie de la justice, et souvent lui fait grand tort", cette citation de Schopenhauer révèle les liens antagonistes entre le juge et l'équité. En effet, alors que l'office du juge, comme le dispose l'article 12 du Nouveau Code de Procédure civile est de « [trancher] le litige...

.doc
24 févr. 2010

Introduction au droit - identification, classification et difficultés d'application

Cours de 85 pages - Histoire du droit

Robinson est d'abord seul sur son île. Il n'a pas besoin du droit, car ce dernier est là pour empêcher tout conflit entre les hommes. Or, il est seul. Jusqu'à ce qu'il rencontre Vendredi. Alors, le droit devient une nécessité. Dans quel contexte apparaît le droit ? Le jour où un groupe humain...

.doc
24 févr. 2010

Ordre juridique : mesure appliquée, sources des normes, etc.

Dissertation de 19 pages - Histoire du droit

Polysémie de la norme = Norme qui a 2 sens.Les destinataires de la norme ont fait évoluer la norme. Le premier destinataire de la norme c'est le juge est non pas le sujet. Article 1384 du CC : fait partie d'un ensemble qui forment le droit de la responsabilité civile délictuelle. Le premier de...

.pdf
24 févr. 2010

La définition de la règle de droit

Cours de 10 pages - Histoire du droit

Langage du droit : le françaisOrdonnance de Villers-Cotterêts (pas abrogée à ce jour) : impose l'usage du français dans les documents de procédure et dans les décisions de justice : c'était une réaction contre l'usage du latin.Art. 2 constitution : "La langue de la république est le français".Ex....

.doc
23 févr. 2010

Les destinataires des droits fondamentaux

Cours de 14 pages - Histoire du droit

Cette question était dans la théorie centrale car la philosophie libérale place l'individu au coeur de l'organisation de la vie publique en l'investissant de droits qui vont délimiter le périmètre de compétence de l'autorité publique. Ces droits de l'individu constitueront les formes de l'action...

.doc
22 févr. 2010

L'héritage de l'Antiquité en droit

Cours de 18 pages - Histoire du droit

C'est dans les cités antiques (grecques et romaines) qu'a été inventée la politique, art de gouverner le groupe social (polis = cité). Ces cités ont été les premières à considérer que la direction de la communauté est l'affaire de tous : « res publica » = la chose publique. Le cadre initial des...

.doc
19 févr. 2010

La présomption de connaissance de textes de loi

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

« Nul n'est censé ignorer la loi … Il y a plus de 200 000 lois ! » [Jules Renard] La présomption de la connaissance de ces textes est une fiction juridique ( : principe dont on sait la réalisation impossible, mais qui est nécessaire au bon fonctionnement de l'ordre juridique). Aujourd'hui...

.doc
19 févr. 2010

La notion d'interprétation en droit

Cours de 13 pages - Histoire du droit

Le passage de la disposition à la norme est effectué par l'intermédiaire d'une opération mentale, il s'agit de l'interprétation. Le terme interprétation peut être défini, dans le langage courant, comme l'action d'expliquer, de donner un sens à un texte, à des faits, à des actes ou à des paroles....

.doc
18 févr. 2010

Le droit romain des successions

Cours de 33 pages - Histoire du droit

Un système successoral est un système par lequel s'effectue la transmission du patrimoine d'une personne morte à une ou plusieurs personnes vivantes. La nature des sociétés humaines est d'avoir un système successoral puisqu'elles intègrent la mort dans leur société. Le droit des successions...

.doc
18 févr. 2010

Une approche historique du droit international

Cours de 4 pages - Histoire du droit

Le monde grec était divisé entre cités indépendantes. Lorsque ces cités ne se faisaient pas la guerre, elles avaient mis en place des institutions juridiques pour réguler les relations entre elles. Parmi ces institutions juridiques on retrouve l'arbitrage. D'autre part, les cités s'étaient...

.doc
18 févr. 2010

La qualification juridique des faits

Cours de 5 pages - Histoire du droit

Au cœur de l'interprétation, on retrouve une opération : la qualification juridique des faits. L'interprétation semble, en effet, soulever deux ordres deux problèmes : d'une part, quel est le contenu exact de la règle posée ? Si c'est un principe, est-ce qu'il souffre de certaines exceptions...

.doc
18 févr. 2010

L'approche napoléonienne du mariage et du divorce à travers le Code de 1804

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Avec la révolution de 1789, on voit apparaître de grands principes politiques qui mettent fin au régime féodal, en supprimant les privilèges et surtout en introduisant cette idée d'égalité de tous devant la loi. C'est ainsi que l'ancien droit civil va très vite s'effondrer. Cependant, quelques...

.doc
18 févr. 2010

La procédure devant les juges de premier degré

Cours de 14 pages - Histoire du droit

Il faut distinguer la procédure orale de la procédure écrite. Dans le cadre de la procédure orale, les parties peuvent toutefois, même si la procédure est orale, déposer des conclusions écrites. Même si elles ont déposé des conclusions écrites, elles ne sont pas complètement liées par elles,...

.doc
17 févr. 2010

Benjamin Constant (1767-1830)

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

Benjamin Constant est un grand personnage du XIXe siècle. Homme politique, écrivain, mais également philosophe, il fut un grand amoureux de la liberté et son défenseur. Dans les brochures, à la tribune de l'assemblée, dans ses discours, il s'évertuera à défendre les libertés fondamentales et les...

.doc
15 févr. 2010

La jurisprudence est-elle une source du droit à l'égal de la loi ?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Le droit est composé de deux grandes lignes directrices. La première est celle de l'élaboration de la loi qui permet de créer une règle de droit. Le législateur édicte la loi de manière générale et abstraite. La seconde est celle de la jurisprudence, l'application de cette loi par le juge. On...

.doc
15 févr. 2010

La valeur juridique des principes généraux du droit

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Les principes généraux du droit sont des sources du droit non écrites de la légalité, sources dégagées par la jurisprudence, applicables même en l'absence de texte et s'imposant à l'ensemble de l'administration. Ces principes sont des normes de référence trouvant leur fondement dans Le droit...

.doc
15 févr. 2010

L'évolution du droit romain vers le consensualisme

Cours de 14 pages - Histoire du droit

Les contrats consensuels se forment uniquement par l'effet de la volonté. Ils n'exigent aucun respect d'une formalité quelconque, ni la remise d'une chose. L'apparition de ces contrats à Rome est une véritable révolution juridique. Elle se produit au IIIe siècle av. J.-C. A la suite de...

.doc
15 févr. 2010

Les délits en droit romain

Cours de 15 pages - Histoire du droit

En droit romain, il n'existait pas de distinction nette entre le civil et le pénal. Cela sans doute en raison de l'origine des délits. Il est certain en effet, qu'à l'époque primitive, la réparation des délits était très simple : c'était la vengeance (le talion). Celui qui subissait un dommage,...

.doc
13 févr. 2010

Le contrat formaliste en droit romain

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Dans le droit romain ancien, on ne trouve pas de contrats consensuels, on ne trouve que des contrats formalistes : - les contrats verbis ; qui ne se forment que par les paroles - les contrats litteris ; qui se forment par des écrits (on ne les étudiera pas) - les contrats réels ; qui se...

.doc
11 févr. 2010

Analyse : Faut-il craindre la multiplication des droits subjectifs ?

Dissertation de 7 pages - Histoire du droit

Le phénomène de multiplication des droits subjectifs, aux premiers abords, apparait comme une mutation fondamentale du droit qui mérite quelques éclaircissements. Ainsi, il est nécessaire de se demander s'il faut craindre la multiplication des droits subjectifs. Les enjeux de cette «...

.doc
11 févr. 2010

Introduction au Droit : droit romain, coutumes, etc.

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Les juristes contemporains considèrent le droit civil comme étant simplement une branche, certes encore importante, d'un droit qui comporte plusieurs ramifications. On met le droit civil dans la catégorie droit privé.Lorsque l'on présente l'évolution historique du droit, on présente...

.doc
10 févr. 2010

Une société préjuridique élémentaire de droit primaire peut-elle être une société juridique ?

Dissertation de 7 pages - Histoire du droit

On peut avoir le sentiment qu'il y a peu de chances qu'il y ait du droit dans une société préjuridique élémentaire de droit primaire. Non, dit Hart, car pour lui, l'essentiel c'est l'existence de règles d'obligation. Une telle société même dépourvue de législateur, de tribunaux, d‘autorités...