Doc du juriste

Consultez plus de 39801 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau

  

Nos documents

.doc
02 févr. 2010

Lolme: Le Parlement anglais peut tout faire sauf changer une femme en homme

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« Le Parlement anglais peut tout faire sauf changer une femme en homme. », a dit Jean-Louis de Lolme. Juriste calviniste de Genève et disciple de Jean-Jacques Rousseau, il était un admirateur du système politique britannique. Ce système politique britannique est un régime...

.doc
16 juin 2010

Le domaine de la loi

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

La France a longtemps communié avec Jean Jacques Rousseau dans le culte de la loi et la croyance en une loi qui peut tout faire sans mal faire, irréprochable et incontestable. Cette conception classique s’est érodée dès la IIIe République avec l’apparition des...

.doc
08 Oct. 2010

Cour de cassation, Chambre criminelle - 19 février 1959

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Le «pacte social» de Jean Jacques Rousseau, engage tout homme qui y souscrit, à aliéner une partie de sa liberté, au profit de la société. Une condition nécessaire à la vie du groupe, afin que disparaisse la loi plus du plus fort, en permettant à la société de faire justice avec...

.pdf
16 juil. 2013

Les Cours constitutionnelles

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« La loi est l’expression de la volonté générale ». Cette formule de Jean-Jacques Rousseau a largement été reprise par les révolutionnaires qui jugeaient la Loi souveraine car découlant de la volonté du peuple, idéal démocratique du XVIII ème siècle. Cela justifie qu’en...

.doc
24 août 2013

La construction progressive du régime parlementaire de Grande-Bretagne

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

« Le Parlement anglais peut tout faire sauf changer une femme en homme ». Cette citation est tirée du juriste calviniste de Genève, et disciple de Jean-Jacques Rousseau, Jean-Louis de Lolme, qui témoigne par celle-ci son admiration pour le régime politique britannique, reconnu comme...

.doc
02 déc. 2013

Commentaire d'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 8 mars 2011 : l'état de nécessité

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

« L’histoire de l’humanité est un mouvement constant du règne de la nécessité vers le règne de la liberté », Jean Jacques Rousseau avait déjà fait le rapprochement au XVIIe siècle entre la notion de nécessité et celle de liberté. Cette approche se retrouve dans...

.doc
12 déc. 2014

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat en date du 9 janvier 2014 : le respect de l'ordre public et la garantie des libertés

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

« La police administrative a pour but de prévenir les atteintes à l’ordre public ». Professeur Waline Le professeur Waline, à travers cette phrase, déclare que l’État, les autorités publiques ne peuvent laisser les citoyens agir à leurs guises, sans règles. En effet, cela...

.doc
04 juin 2009

Le contrat et les tiers

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Le Contrat Social de Jean-Jacques Rousseau témoigne éloquemment des larges prétentions du contrat. Mais il s'agit alors plus d'une image que d'une technique. Au sens juridique - à distinguer du sens commun, le contrat étant une démarche d'une grande banalité : louer son logement,...

.doc
04 août 2009

La notion de constitution : origines et caractères généraux

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

La constitution matérialise le contrat social de Jean-Jacques Rousseau : « La société politique est le résultat d'un contrat passé entre l'ensemble des individus qui l'appellent le contrat social ».Pour les révolutionnaires, la constitution c'est l'acte qui matérialise le fait que...

.doc
05 Nov. 2009

La place de la loi comme source du droit

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Victor Hugo affirmait dans Les Misérables que « Le travail ne peut être une loi sans être un droit », c'est-à-dire qu'à travers cet exemple l'auteur présente la loi comme indissociable du droit. La loi serait donc par ce raisonnement au service du droit. Historiquement, la loi a occupé dès la...

.doc
12 mai 2010

Commentaire de l'arrêt rendu le 10 juillet 2006 par le Conseil d'Etat relatif à la déclaration d'utilité publique

Cours de 6 pages - Droit administratif

"Pour connaître les hommes il faut les voir agir" ; Jean-Jacques Rousseau, extrait d'Emile ou de l'éducation.Afin de rendre cette jurisprudence du 10 juillet 2006 Association interdépartementale et intercommunale pour la protection du lac de Sainte Croix, le Conseil d'Etat a dû...

.doc
10 déc. 2015

Articles 89 et 11 de la Constitution française de 1958

Commentaire de texte de 5 pages - Droit constitutionnel

« Un peuple est toujours maître de changer ses lois, mêmes les meilleures » nous expose Jean-Jacques Rousseau dans Du contrat social. Ainsi, la Constitution, qui peut se définir comme l’ensemble des règles suprêmes fondant l’autorité étatique, organisant ses...

.doc
22 févr. 2018

Le Conseil constitutionnel français est-il rattaché à un modèle existant ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Pour Jean-Jacques Rousseau, la loi en ce qu'elle est "l'expression de la volonté générale" est réputée infaillible. Cela sous-entend que le législateur ne peut mal faire et que dans la mesure où celui-ci est souverain, il est inconcevable que les actes qu'il édicte puissent être...

.doc
16 avril 2018

L'opposition de deux théories : la souveraineté nationale et la souveraineté populaire

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

La souveraineté nationale, c'est celle qui suppose que le régime soit représentatif. Les représentants sont donc investis d'un mandat représentatif. C'est ce qui ressort de la DDHC de 1789 en l'article 3 : "Le principe de toute souveraineté réside dans la Nation, nul individu ne peut exercer...

.doc
10 févr. 2019

Le suffrage universel peut-il encore être considéré comme la seule source du pouvoir ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

"Le peuple est l'unité des individus associés par le pacte social. La volonté générale est la volonté du peuple", tels étaient les mots de Jean-Jacques Rousseau, célèbre écrivain et philosophe du XVIIIe siècle soutenant la théorie de la souveraineté populaire. Selon lui, la...

.doc
08 juin 2010

Les fondements du droit international, de Cicéron à Hegel

Dissertation de 5 pages - Droit international

« Il n’y a rien de pire que l’anarchie, c'est-à-dire de vivre sans gouvernement et sans lois », tels furent les propos du prédicateur et écrivain français Jacques Bossuet qui dès le XVIIe siècle met en garde le roi Louis XIV d’un éventuel désordre international qui pourrait...

.doc
14 Mars 2008

La démocratie : un idéal à appliquer, une organisation instable

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

De manière classique, la démocratie se définit comme « le régime politique dans lequel le pouvoir suprême est attribué au peuple qui l'exerce lui-même ou par l'intermédiaire des représentants qu'il élit ». Nous verrons par la suite que cette notion de représentativité à été très longuement...

.doc
25 févr. 2011

CAVEJ L2 : Fiches d'Histoire des idées politiques

Cours de 70 pages - Droit autres branches

Alexis de TOCQUEVILLE (1805-1859) et le libéralisme démocratiqueINTRODUCTION- Il naît en 1805 de noblesse normande, il fait du droit et devient magistrat.- Légitimiste, il refuse de prêter serment au nouveau régime et en 1830 il part en mission aux US pour y étudier le système pénitentiaire.- Il...

.doc
27 juin 2010

La loi est-elle l'expression de la volonté générale ?

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

"La loi est l'expression de la volonté générale". Cette formule énoncée à l'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et empruntée à Jean Jacques Rousseau, comporte deux niveaux de lecture. Elle désigne d'une part l'auteur même de la loi et d'autre part...

.pdf
10 Oct. 2012

Une exécution tardive : une inexécution ?

Dissertation de 16 pages - Droit des obligations

Selon la philosophie du Siècle des Lumières, et plus précisément du Contrat social de Jean-Jacques Rousseau, l’homme est naturellement libre mais, afin de vivre en société, il se doit d’abandonner une partie de sa liberté et ce, de manière délibérée. Il ne peut donc être...

.doc
18 avril 2013

En quelle mesure un sous-entendu est-il source d'obligations ?

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Jean-Jacques Rousseau disait « puisqu'aucun homme n’a une autorité naturelle sur son semblable et puisque la force ne produit aucun droit, restent donc les conventions, pour base de toute autorité légitime parmi les hommes. ». Un contrat est défini par le Code civil à...

.doc
14 août 2010

Droit public

Cours de 155 pages - Droit administratif

Le droit est aussi ancien que la vie en société : à partir du moment où les hommes sont entrés dans l’ère de l’existence collective, ils ont éprouvé le besoin de régler leurs rapports. Depuis, l’époque primitive, le droit a subi de profondes mutations : la diversification des...

.doc
08 Janv. 2009

TD complet sur les fondements du droit constitutionnel et l'histoire constitutionnelle française de 1789 à 1958

TD de 80 pages - Droit constitutionnel

L'Etat n'a pas toujours existé, et si l'on pense parfois le contraire, c'est parce que l'on confond l'Etat (proprement dit) et les formes indéterminées d'organisation du pouvoir ou de l'autorité. Pourtant une société nomade, un fief médiéval, une cité comme Athènes au 6e siècle avant J.C.,...

.doc
16 Janv. 2017

Les principes généraux des libertés fondamentales

Cours de 66 pages - Libertés publiques

La notion même de liberté fondamentale suppose un certain environnement idéologique et on essaye parfois de faire remonter ces libertés fondamentales le plus loin possible et notamment à l'Antiquité. Toutefois, la notion de liberté à cette époque-là n'est pas du tout la même. Ainsi, Benjamin...

.doc
08 Mars 2007

Les dispositions constitutionnelles de l'article 4 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

« L’homme est né libre, et partout il est dans les fers », ainsi s’exprime Rousseau en 1762 dans son livre Du contrat social . Au XVIIIe siècles, de nombreux auteurs, notamment les Lumières, pose un regard critique sur l’organisation de la société française, centralisée...

.doc
13 Oct. 2009

Droit constitutionnel français : l'Etat et le pouvoir

Dissertation de 35 pages - Droit constitutionnel

Etat : Communauté nationale, particularisée par son passé et une certaine unité. Elle possède un caractère politique et juridique ; ce qui l'oppose ainsi aux communautés infra étatiques et aux communautés supra étatiques.L'Etat se définit par la fusion d'un territoire, d'une population (peuple /...

.doc
21 août 2008

Quelles sont les conséquences des articles 34 et 37 de la Constitution ?

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

En dehors des citoyens, il incombe au Parlement de voter la loi. L’amoindrissement du rôle normatif de ce dernier avec la Constitution de 1958 a été interprété comme une « révolution juridique » en raison de l’inversion opérée dans les rapports entre la loi et le règlement avec la...

.doc
30 juil. 2008

Quelles sont les conséquences des articles 34 et 37 de la Constitution ?

Commentaire de texte de 8 pages - Droit constitutionnel

Avant cela, le légicentrisme était prôné. Imprégnée de la conception rousseauiste « la loi exprime la volonté générale » la loi était la norme suprême. Mais, des faits ont remis en cause cette conception : avec une IIIème et une IVème République ne pouvant être efficaces du fait d'une instabilité...

.doc
02 mai 2007

La décision 2004-505 DC relative à la Charte des droits fondamentaux de l'Union est-elle conforme?

Commentaire d'arrêt de 22 pages - Droit européen

Saisi pour la neuvième fois dans le cadre de l’article 54 de la Constitution française, le Conseil constitutionnel a eu à connaître du Traité établissant une Constitution pour l’Europe signé à Rome le 29 octobre 2004. Aussitôt signé, le Traité a été transmis au Conseil constitutionnel,...

.doc
24 juil. 2012

La légitimité du Conseil constitutionnel

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

[...]Les juges constitutionnels ont un « devoir d'ingratitude ». Cette expression utilisée par l'ancien Garde des Sceaux Robert Badinter reflète bien l'ambivalence qui anime la nomination des membres du Conseil constitutionnel entre devoir de neutralité et éventuelle ?coopération'. Au niveau de...