Doc du juriste

Consultez plus de 39527 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Consensualisme

Consensualisme

  

Nos documents

.doc
27 Mar 2009

Consensualisme et formalisme dans la conclusion du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le consensualisme est le principe selon lequel les contractants peuvent exprimer leur volonté par tout mode permettant de l’extérioriser : c’est la liberté d’exprimer sa volonté comme on l’entend, par tout moyen utile. A l’inverse, le formalisme manifeste un...

.doc
15 Fév 2010

L'évolution du droit romain vers le consensualisme

Cours de 14 pages - Histoire du droit

Les contrats consensuels se forment uniquement par l’effet de la volonté. Ils n’exigent aucun respect d’une formalité quelconque, ni la remise d’une chose. L’apparition de ces contrats à Rome est une véritable révolution juridique. Elle se produit au IIIe siècle av. J.-C....

.doc
12 Avr 2013

Le principe du consensualisme en droit civil

Cours de 4 pages - Droit civil

Ce principe signifie que le contrat se forme normalement par le seul échange de consentement sans qu’aucune forme particulière ne soit nécessaire. Notamment, en vertu du principe du consensualisme, la signature d’un document n’est pas une condition de formation du contrat....

.doc
21 Nov 2012

Commentaire d'arrêt, 3ème chambre civile, Cour de Cassation, 27 novembre 1990: le principe du consensualisme

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

« On lie les bœufs par les cornes et les hommes par la parole » Loysel. L’arrêt à commenter est un arrêt de la 3ème chambre civile de la Cour de Cassation, rendu en audience publique le 27 novembre 1990. Mesdames Béatrice et Joséphine X ont signé un acte authentique en 1973 pour la...

.doc
04 Déc 2009

Première chambre civile de la cour de cassation, 13 mars 2008 et 14 janvier 2003 - le principe du consensualisme et l'éxecution forcée du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La loi est une règle de droit, d'origine étatique, qui doit être respectée par tous. C'est une source d'obligation générale. Or il existe bien d'autres sources d'obligations comme le contrat par exemple. Celui-ci se différencie des autres sources d'obligations par deux volontés à la base du lien...

.doc
14 Avr 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 20 novembre 2007 - le consensualisme en procédure pénale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Procédure pénale

« Le consentement de l’auteur scelle l’accord et paralyse le parquet (Yannick Joseph-Ratineau). Tel pourrait être le résumé de la décision rendue par la chambre criminelle de la Cour de cassation le 20 novembre 2007. Il se posait ainsi la question de savoir si le procureur de la...

.doc
05 Fév 2008

Le moment du transfert de propriété

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

La maxime de Loysel « On n’a pas plus tôt vendu la chose qu’on n’y a plus rien » est représentative de l’état actuel du droit positif en matière de transfert de propriété. Effectivement le contrat de vente opère à lui seul le déplacement de la propriété du vendeur à...

.doc
16 Juin 2008

« La conclusion semble claire : dans la loi se manifeste une renaissance, dans la jurisprudence une décadence, du formalisme. », Jacques Flour

Dissertation de 7 pages - Droit autres branches

Au XIXième siècle, il est impossible de vivre sans avoir à contracter selon des formes imposées. Alors que quelques siècles plus tôt, la quasi-totalité des contrats était formée par simple consentement oral entre des contractants le plus souvent analphabètes, ce consensualisme,...

.doc
29 Juil 2010

L'évolution du formalisme en Droit des contrats

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

Afin de former un contrat, l'accord de volonté du ou des parties doit être d'une manière ou d'une autre extériorisé. Sur cette manière d'extérioriser son consentement, deux concepts s'opposent. Le consensualisme consacre la liberté quant à la manière d'exprimer le consentement, tandis qu'à...

.doc
31 Déc 2005

L'évolution du formalisme en droit des contrats

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

Cet exposé retrace l'évolution du formalisme en droit des contrats. Il soulève des problématiques historiques et théoriques. Après un rappel de l'évolution du droit depuis le formalisme romain jusqu'au consensualisme actuel, l'exposé s'attache à montrer un regain récent de formalisme...

.doc
21 Mar 2009

Les contrats non écrits

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Selon le célèbre adage d’Antoine Loysel (1536-1617) considéré comme le premier penseur de droit français, « on lie les bœufs par les cornes et les hommes par la parole ». Cet adage traduit l’idée du consensualisme qui demeure en droit français des contrats, selon lequel un...

.doc
20 Jan 2010

La formation du contrat de vente

Cours de 9 pages - Droit civil

La vente est sans aucun doute le plus usuel des contrats du seul fait des nécessités de la vie quotidienne qui en font le centre de vie des affaires. Le consensualisme, principe fondamental de notre droit, ne trouve pas mieux a s'exprimer qu'au sein du contrat de vente. En effet dès le...

.doc
04 Oct 2016

L'expression de la volonté en droit civil

Dissertation de 4 pages - Droit civil

C’est le seul moyen pour que la volonté d’une partie se rende évidente à autrui. Le droit va utiliser un signe, et le futur contractant va adopter un comportement explicite qui est compris de tous comme valant une volonté de contracter. Sociologiquement, chacun sait comment exprimer sa...

.doc
26 Oct 2009

Le cautionnement est-il un contrat consensuel ?

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le droit des contrats repose en majorité sur le principe du consensualisme, principe qui entraîne la formation d’un contrat par le seul échange de consentements des parties sans qu’il y ait la nécessité d’une forme quelconque de validation de ces consentements. Un contrat...

.doc
16 Mar 2007

Commentaire de l'arrêt : Cass. Civ.3e, 20 mai 1992

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Conformément à la théorie générale des contrats, le bail se forme lorsque le bailleur et le preneur s’accordent sur les éléments essentiels. Cependant, les parties peuvent décider de recourir à un processus plus complexe de formation du contrat. En effet, ils peuvent conclure un contrat...

.doc
22 Déc 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Troisième Chambre civile, 20 décembre 1994 : La promesse synallagmatique de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Une promesse synallagmatique contenant les éléments essentiels de la vente vaut-elle vente ?À en croire la cour de cassation, la réponse est affirmative, à la condition que les parties n'aient pas « entendu faire de la réitération de l'acte un élément constitutif de leur consentement ».En...

.doc
06 Juil 2002

L'absence de personnalité morale en droit des sociétés

Dissertation de 6 pages - Droit des affaires

Afin de préciser l'incidence de l'absence de personnalité morale en droit des sociétés, nous étudierons l'application du consensualisme dans des sociétés purement contractuelles non immatriculées (I) avant de s'intéresser à la société en formation, solution transitoire jusqu'à l'obtention...

.doc
09 Avr 2015

Le contrat réel : cours et cas pratiques

Cours de 4 pages - Droit des obligations

Pour sa formation, le contrat de prêt répond à des règles spécifiques. Le principe cardinal en droit des droits est le principe de consensualisme. C’est-à-dire qu’un contrat est formé par le simple échange des consentements. Il existe quelques exceptions : Les contrats...

.doc
30 Nov 2009

Le formalisme facilite-t-il la preuve ? (2009)

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

En droit des obligations français, on considère que le consensualisme est un principe et que le formalisme est une exception. En effet, les auteurs initiaux du Code Civil considéraient que seuls la volonté et l’échange de consentement suffisaient à ce qu’une convention ait force...

.doc
11 Mai 2010

La désolennisation des donations

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

De Loysel affirmant que l'« on lie les bœufs par les cornes et les hommes par les paroles », puis, aux XVIIe et XVIIIe siècles, à Domat puis à Pothier, l'heure vient finalement pour le principe du consensualisme d'être consacré. En 1804, celui-ci fût d'ailleurs tant considéré comme...

.doc
04 Juil 2010

Les caractères généraux du contentieux international

Cours de 9 pages - Droit international

Dans l’ensemble du contentieux international, cette question du consentement est réglée par un principe général qui connait de nombreux aménagements. C’est celui du consensualisme. Du coup, cela conduit le contentieux international à adopter des techniques qui font ressembler à...

.doc
28 Jan 2009

Droit du contrat - le système formaliste

Cours de 5 pages - Droit des obligations

La formation des contrats, en droit français, exige plusieurs éléments essentiels. En effet, l’accord de volonté constitue une étape indispensable dans le schéma traditionnel du contrat. Elle ne peut se réaliser que si le consentement des parties s’est extériorisé. La forme de...

.doc
17 Sep 2007

Commentaire d'arrêt de la Cour de Cassation en Chambre Commerciale du 21 juillet 1987

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Commentaire d'arrêt de la Chambre Commerciale de la Cour de Cassation sur le consensualisme et l'obligation de formalisme que doivent revêtir certains contrats sous peine de nullité.

.doc
18 Fév 2009

L'évolution de la notion de contrat et les règles relatives à la protection du consentement des contractants

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L’évolution du droit des contrats est subordonnée à l’évolution même de la société en ce qu’elle doit répondre de manière pragmatique aux besoins actuels des contractants. Le législateur que ce soit en droit civil ou en droit de la consommation a fait naître des instruments...

.doc
06 Avr 2010

La fonction de la responsabilité civile selon Louis Josserand

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

Le doyen de la faculté de Lyon affirme que les contrats tirent leur force obligatoire de la rencontre de deux volontés concomitantes (principe du consensualisme) et que la seule limite que celles-ci devraient rencontrer serait les règles d’ordre public. Or, après plus d’un siècle...

.doc
19 Juin 2014

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 22 février 1984 : l'étendue du cautionnement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Solus consensus obligent. Maxime célèbre en droit qui signifie « seul le consentement oblige », et qui montre la place que le droit français accorde à la parole donnée, au consentement, enfin au fond et non à la forme. Néanmoins, si le consensualisme est le principe en droit des biens, le...

.doc
23 Mai 2010

Le formalisme facilite-t-il la preuve de l'existence ou du contenu d'un contrat ?

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Par définition, le formalisme est, en droit commun, le principe juridique en vertu duquel une formalité, par exemple la rédaction d’un acte écrit, est exigée par la loi pour la validité d’un acte. En procédure civile, le formalisme est un ensemble de prescriptions dont la loi exige le...

.doc
13 Mar 2014

Le contrat de vente en droit romain

Cours de 7 pages - Histoire du droit

En principe, en droit romain le consensualisme n’est pas reconnu. C’est le droit canonique médiéval qui est à l’origine du consensualisme. Le droit romain ne reconnaît que 4 contrats : - Vente. - Louage. - Contrat de société. - Mandat. Pour Gaius, il suffit...

.doc
24 Avr 2008

Commentaire d'arrêt: cour de cassation, 1ère chambre civile, le 7 mars 2006; rejet

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

Le Code civil était très emprunt du droit romain, mais pas sur la question du consensualisme. Le droit romain était formaliste. Par exception, certains contrats pouvaient être conclus sans forme particulière. Ce formalisme a rayonné jusqu’au XVème mais il fut abandonné de manière à...

.doc
07 Août 2009

L'accord de volonté

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

« Le consensualisme est à nos sociétés contemporaines ce que le formalisme était au droit romain ». L’accord de volonté, en tant qu’entente entre plusieurs personnes s’accordant sur leurs sentiments réciproques, forme une condition essentielle à la formation des contrats....