Doc du juriste

Consultez plus de 40548 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

Cours en Droit pénal 181 à 210

411 résultats

.doc
06 août 2010

Les éléments constitutifs du recel

Cours de 2 pages - Droit pénal

Il faut l'existence d'un crime ou un délit préalable. Une simple contravention ne suffit pas. Il faut un fait initial délictueux qui doit être objectivement punissable.Ce délit n'est pas constitué si le fait antérieur ne supporte aucune qualification pénale. Il faut que l'infraction originelle...

.doc
06 août 2010

Les éléments constitutifs de l'escroquerie

Cours de 4 pages - Droit pénal

Art 313-1 : c'est le fait par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, par l'abus de qualités vraies, par l'emploi de manoeuvres frauduleuses de tromper une PP ou une PM et de la déterminer ainsi à son préjudice ou au préjudice d'1/3 à remettre des fonds, des valeurs ou biens quelconques, à...

.doc
06 août 2010

Les éléments constitutifs du vol

Cours de 4 pages - Droit pénal

- Les droits ou biens incorporels : en principe, ces droits ou biens sont exclus du vol, mais une chose matérielle incorporelle peut être volée si elle est intégrée à un objet ou à un titre corporel. Ex : vol du plan d'une maison.On peut voler l'écrit sur lequel s'exprime l'idée. Un vol ne peut...

.doc
06 août 2010

L'atteinte au secret professionnel

Cours de 4 pages - Droit pénal

Art 226-13. Le secret dont la violation est pénalement sanctionnée se caractérise doublement : un secret fait référence au caractère confidentiel d'une information. Il suppose que l'intéressé l'a fait venir à la connaissance d'une pers qui exerce une profession et cette pers va trahir la parole...

.doc
06 août 2010

Les atteintes à la dignité de la personne

Cours de 3 pages - Droit pénal

Beaucoup peuvent être commises dans le cadre de la criminalité organisée (art. 706-73). Cela concerne la criminalité de trafics et de stupéfiants, les crimes et délits aggravés de proxénétisme (art. 225-4-2 à -4-7), les crimes et délits aggravés de traite des êtres humains (art. 225-4-2 à -4-7)...

.doc
06 août 2010

Les risques causés à autrui

Cours de 2 pages - Droit pénal

Art 223-1 « l'exposition d'autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente, par la violation manifestement délibérée d'une O de sécurité ou de prudence. ».La lecture de cet art. révèle que le préjudice n'est qu'une éventualité....

.doc
06 août 2010

Les régimes spéciaux applicables aux violences

Cours de 2 pages - Droit pénal

Art 222-16 : appels et agressions en vue de troubler la tranquillité d'autrui. C'est puni de 1 an d'emprisonnement et 15 000? d'amende. On pt recevoir directement l'appel ou en écoutant sa boîte vocale.S'il n'y a pas d'incapacité totale de travail, on retient cette qualification car n'exige pas...

.doc
06 août 2010

La mise en danger d'autrui : les menaces

Cours de 2 pages - Droit pénal

Infractions hétérogènes : l'infraction est consommée par le seul fait de mettre en danger une personne sans exiger qu'elle subisse réellement une atteinte à son intégrité physique ou psychique. Si le danger se réalise ce sera une circonstance aggravante (...)

.doc
06 août 2010

Les incriminations de violences en Droit pénal spécial

Cours de 3 pages - Droit pénal

Les violences doivent être commises sur une personne. Il doit s'agir de la personne d'autrui, sauf cas particulier, le droit français ne puni pas les violences qu'un être humain se ferait intentionnellement à lui même. L'incrimination requiert une personne humaine et vivante. L'impossible n'est...

.doc
06 août 2010

Les atteintes volontaires à la vie : les violences

Cours de 6 pages - Droit pénal

Elles font l'objet, selon le dommage subi par la victime, de plusieurs incriminations : contraventionnelle, délictuelle - art R 624-1 ; R 625-1 et art 222-9.Les violences délictuelles appartiennent à la catégorie des infractions de résultat. La gravité du dommage est un élément constitutif, ce...

.doc
06 août 2010

Le meurtre (art. 221-1 CP)

Cours de 6 pages - Droit pénal

Le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre ; au regard du droit pénal général, l'élément matériel du meurtre est lié aux observations suivantes :- Un comportement actif, un acte de commission ;- Une infraction simple constituée d'un seul élément matériel (un seul acte...

.doc
05 août 2010

La répression du meurtre

Cours de 4 pages - Droit pénal

C'est un crime donc la tentative est punissable et la complicité aussi si le meurtre est tenté ou consommé. En en cas de tentative de complicité, le législateur a érigé à titre d'infraction autonome, le fait de faire vainement à une personne des offres, des promesses, de lui proposer des dons,...

.doc
05 août 2010

Les atteintes à la vie de la personne

Cours de 25 pages - Droit pénal

Meurtre de soi-même, n'est pas punissable en la personne qui se suicide ni en celle du complice (complicité de droit commun) car principe d'emprunt de criminalité (pas de fait principal punissable donc pas de complicité punissable).Atténuation : si on ne peut poursuivre le complice du suicider,...

.doc
05 août 2010

La responsabilité délictuelle - publié le 05/08/2010

Cours de 5 pages - Droit pénal

La fonction compensatoire : la compensation est aujourd'hui la première fonction attribuée à la responsabilité délictuelle qui vise à placer la victime dans la situation patrimoniale qui aurait été la sienne si le dommage ne lui avait pas été illégalement causé. A proprement parlé, dans bien des...

.doc
05 août 2010

Les agressions sexuelles autres que le viol

Cours de 6 pages - Droit pénal

Ces agressions sont caractérisées par tout acte impudique exercé directement sur une personne de l'un ou l'autre sexe.La différence avec le viol c'est qu'ici il n'y a pas pénétration. Ce sont des actes qui mettent en cause le corps même de la personne (attouchements, caresses...). Un contact...

.doc
28 juil. 2010

L'inscription de l'inceste en droit pénal

Cours de 3 pages - Droit pénal

Le code pénal prévoit, à présent, que les viols, agressions sexuelles et autres atteintes sexuelles sont qualifiées d'incestueux « lorsqu'ils sont commis au sein de la famille, sur la personne du mineur, par un ascendant, un frère, une soeur, ou par toute autre personne, y compris le concubin de...

.doc
28 juil. 2010

La protection pénale des relations familiales

Cours de 12 pages - Droit pénal

Chaque personne s'intègre à l'intérieur de différents groupes (communauté, nation, humanité). Le premier d'entre eux, celui dont elle est, au moins biologiquement, le plus proche est la famille.Famille :Longtemps perçue comme un « pilier » de la société, la famille n'a pourtant jamais fait...

.doc
23 juil. 2010

L'objet de la preuve

Cours de 4 pages - Droit pénal

La résolution de l'objet de la preuve est régie par la divergence opérée entre le fait et le droit. Les éléments relatifs au fait sont représentés par les faits, les actes et les situations juridiques. Les éléments propres au droit sont les normes juridiques que l'on revendique applicables à la...

.doc
21 juil. 2010

Le délinquant et la responsabilité pénale

Cours de 42 pages - Droit pénal

Ce document est un cours complet et synthétique de droit pénal, sur le thème de la responsabilité. En voici quelques extraits : "L'infraction, fait juridique, est avant tout un fait humain. Elle ne produit de conséquences pénales que si on peut la relier à un délinquant responsable. Notion...

.doc
14 juil. 2010

Contrôle de l'exercice des droits et sanction judiciaire

Cours de 7 pages - Droit pénal

Le droit objectif reconnaît aux particuliers des prérogatives qui s'exercent le plus souvent sans difficulté. De manière générale, l'individu se soumet spontanément au droit du législateur et respecte les droits que celui-ci consacre au profit d'autrui. Cependant, les prérogatives de chacun ne...

.doc
08 juil. 2010

Infractions spéciales du Droit pénal des sociétés

Cours de 12 pages - Droit pénal

L'abus de bien sociaux est un délit. Il incrimine le fait pour un dirigeant d'une société commerciale ou civile à responsabilité limitée de faire de mauvaise foi un usage du crédit des biens contraires à l'intérêt de la société à des fins personnelles ou pour favoriser une autre société ou...

.doc
06 juil. 2010

La dénonciation calomnieuse en droit pénal français

Cours de 6 pages - Droit pénal

Injure, diffamation, plainte mensongère, dénonciation calomnieuse... Autant de qualifications pénales qui ne se confondent pas et que le droit pénal aborde sous des angles et avec des objectifs très différents.

.doc
04 juil. 2010

La responsabilité pénale des dirigeants et des cadres d'entreprise

Cours de 4 pages - Droit pénal

Les dirigeants et les cadres d'entreprise peuvent voir engager leur responsabilité pénale en matière sociale, dans la mesure où ils sont chargés de veiller à la bonne application du droit du travail dans l'entreprise. Cette responsabilité peut se traduire par des contraventions et délits tels que...

.doc
03 juil. 2010

Le principe de l'interprétation stricte de la loi pénale

Cours de 4 pages - Droit pénal

Le principe de l'interprétation stricte de la loi pénale est le corollaire du principe de la légalité des délits et des peines. Interpréter, c'est chercher à comprendre par une triple opération : - d'éclaircissement de ce qui est obscur ; - du développement du cours d'une histoire ; - de la...

.doc
02 juil. 2010

La responsabilité pénale en matière de harcèlement moral et sexuel

Cours de 4 pages - Droit pénal

Le harcèlement connaît aujourd'hui un bien triste succès juridique et judiciaire en France. L'employeur lui-même doit prévenir et s'abstenir de tout comportement portant atteinte à la dignité des femmes et des hommes au travail. Ce principe reconnu au niveau européen a été retranscrit dans notre...

.doc
30 juin 2010

Le droit pénal et les sciences criminelles - incrimination et responsabilité pénale, régularité de la norme

Cours de 55 pages - Droit pénal

Le droit pénal pose avant tout les interdits fondamentaux qui sont nécessaires à la vie en société et il assortit ces interdits fondamentaux de peines qui peuvent être attentatoires à la liberté individuelle et qui pouvaient même être attentatoires à la vie même des individus. Ces interdits...

.doc
23 juin 2010

Criminologie : histoire, protection des traces et indices, etc.

Cours de 10 pages - Droit pénal

- C'est en France qu'est née la Police Technique et Scientifique, en particulier grâce à Alphonse Bertillon, qui en 1879 crée le système d'identification des criminels par leurs mensurations.- Le 20 février 1883, la première identification anthropométrique selon la méthode Bertillon d'un certain...

.doc
23 juin 2010

L'obligation de motivation des décisions de justice

Cours de 17 pages - Droit pénal

L'obligation de motivation des décisions de justice impose au juge, autorité indépendante et impartiale investie par une norme juridique du pouvoir de trancher un litige, d'exposer au travers des motifs, les raisons l'ayant conduit à retenir la solution énoncée dans le dispositif ; l'expression...

.doc
19 juin 2010

L'interdit des preuves pénales

Cours de 4 pages - Droit pénal

Cette théorie des preuves est d'une extrême importance, car un procès pénal se rapporte toujours, en définitive, à une question de preuve. Cela pose plusieurs questions : quels sont les modes de preuves admissibles et comment est-ce que l'on apprécie la force probante de ces preuves. Dans les...

.doc
19 juin 2010

Le défendeur à l'action civile

Cours de 2 pages - Droit pénal

Le défendeur voit sa responsabilité recherchée sur le terrain pénal comme sur celui du civil. Mais l'action civile comporte un nombre de défenseurs plus étendu que de personnes ayant réalisé l'infraction : l'auteur, les garants du délinquant et ses éventuels héritiers. Il y a un certain nombre de...