Doc du juriste

Consultez plus de 39856 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

Dissertation en Droit de la famille 271 à 300

482 résultats

.doc
18 juin 2009

L'avenir du droit de la famille : épanouissement individuel ou considérations collectives ?

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

Le droit de la famille a un long passé. Du Décalogue à nos jours, en passant par le droit romain, le droit canon où il était au cœur des préoccupations, puis le droit napoléonien, qui a institué le divorce, il a traversé le temps mais il a aussi évolué avec les mœurs et les...

.doc
18 juin 2009

La nature juridique du pacte civil de solidarité

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

Le pacte civil de solidarité (PACS) fut mis en place par la loi du 15 novembre 1999 et le législateur venait « d'enfanter un monstre » selon M. Malaurie. En effet le texte fut unanimement critiqué par la doctrine à cause de ses insuffisances et de ses maladresses, et si les nombreuses réserves...

.doc
14 juin 2009

Cas pratique sur le divorce, la tromperie et les problèmes médicaux

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

Un homme qui soupçonne que sa femme le trompe engage un détective privé et découvre que sa femme est la maitresse d'un autre homme. Selon l'article 212 du Code civil, les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance. D'après les faits, il apparaitrait que les deux...

.doc
14 juin 2009

Cas pratique sur les effets du mariage

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

Igor a fait subir à sa femme Marianne diverses violences corporelles, dont la cassure de deux cotes et s'en est pris aussi à leur enfant depuis qu'il est devenu dépendant des cercles de jeux, où il a perdu beaucoup d'argent. Ce dernier a également été licencié et ne sait plus comment rembourser...

.doc
09 juin 2009

Le divorce, entre droit au bonheur et raison d'Etat - contrat de mariage et liberté individuelle

Dissertation de 2 pages - Droit de la famille

Selon le droit romain classique, l'état de mariage supposait un consentement permanent. Il y avait l'idée de perpétuité du mariage. Aucune procédure n'était à respecter. Il suffisait de prononcer des paroles tel que « Va-t-en ! Dehors ! », pour rompre le lien du mariage. Pour l'Eglise...

.doc
08 juin 2009

Le régime patrimonial de l'enfant handicapé

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

Un conseil peut tout d'abord être donné concernant le régime matrimonial des parents de l'enfant handicapé. En effet dans l'hypothèse de la disparation d'un parent de l'enfant, le conjoint survivant n'a pas bien souvent les ressources pour subvenir aux besoins de l'enfant. D'autant plus qu'à...

.doc
08 juin 2009

Les libéralités au sein du couple

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

Si le couple a souvent été synonyme de mariage, cette affirmation n'est plus d'actualité. De nombreux couples ont fait le choix de l'union libre et du PACS. Le choix des libéralités peut varier en fonction du choix de l'union choisie. Avec la mise en place de la loi du 23 juin 2006, le...

.doc
03 juin 2009

Droit de la famille : la famille et la filiation

Dissertation de 130 pages - Droit de la famille

Quand on confronte les termes « droit » et « famille » rien ne les rapproche, tout les oppose. Quand on parle de droit c'est un système de contraintes organisées, avec une logique d'intérêt. A l'inverse quand on quitte le droit pour la famille, la famille est idéalement un cercle humain qui se...

.doc
16 mai 2009

Divorce et réconciliation

Dissertation de 2 pages - Droit de la famille

En droit français, la notion de réconciliation s'applique lorsque l'époux offensé pardonne à l'époux coupable qui accepte son pardon. Les conditions tenant à la notion de réconciliation doivent être appréciées non seulement du côté de l'époux qui doit être pardonné mais également du côté de...

.doc
16 mai 2009

Les conséquences pécuniaires du divorce

Dissertation de 9 pages - Droit de la famille

On parle d'un triple instant du divorce. En principe, le divorce prend effet au jour où le jugement qui le prononce est passé en force de chose jugée. Mais il y a deux exceptions à ce principe : - A l'égard des tiers, les effets du divorce sont reportés dans le temps - Le divorce rétroagit...

.doc
15 mai 2009

La preuve de la filiation par la possession d'état

Dissertation de 2 pages - Droit de la famille

Selon l'article 310-3 du Code Civil, « la filiation se prouve par l'acte de naissance de l'enfant, par l'acte de reconnaissance ou par l'acte de notoriété constatant la possession d'état ». La filiation se définit comme étant un lien de droit qui unit un enfant à son père et à sa mère ou à un des...

.doc
13 mai 2009

Présentation générale des réformes en droit de la famille

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

L'inflation et l'instabilité législatives sont 2 mots contemporains dénoncés de manière récurrente. La loi n'est plus expression de la volonté générale, c'est devenu un acte politique de gouvernement destiné à satisfaire les revendications de groupes minoritaires. Aujourd'hui le droit familial...

.doc
07 mai 2009

La notion de cohabitation et la responsabilité civile parentale

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

« Le père et la mère doivent tout à l'enfant, l'enfant ne leur doit rien » (Jules Renard, Journal); et si l'on en croit l'article 1384 alinéa4, ils peuvent même voir leur responsabilité civile engagée en raison du dommage causé par leur enfant mineur habitant avec eux. De ce fait, « l'enfant,...

.doc
06 mai 2009

Législation spécifique : l'IVG (interruption volontaire de grossesse)

Dissertation de 12 pages - Droit de la famille

La sexualité est un domaine dans lequel la société, la famille et les tabous religieux sont trop présents pour qu'elle puisse être abordée de façon sereine. Pourtant, ses implications sont trop nombreuses pour être négligées. Dans les années soixante les femmes ont revendiqué des droits dans le...

.doc
30 avril 2009

Cas pratique sur la liquidation de la succession

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

Monsieur BRISSEAU est décédé au début de l'année 2007, soit après l'entrée en vigueur de la Loi du 23/06/2006, ce sont les dispositions nouvelles du Code civil qui s'appliquent. Monsieur BRISSEAU laisse trois enfants légitimes issus de son mariage avec Madame BREVIER qui ont vocation à lui...

.doc
29 avril 2009

Droit des succesions : cas pratique

Dissertation de 8 pages - Droit de la famille

Monsieur Mortonne est décédé le 30 juillet 2007, soit après l'entrée en vigueur de la Loi du 23/06/2006 donc, ce sont les dispositions nouvelles du Code Civil qui s'appliquent. Monsieur Mortonne laisse quatre enfants légitimes issus de son mariage avec Madame Bardeau qui ont vocation à lui...

.doc
24 avril 2009

Le consentement matrimonial

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

L'article 146 du Code civil dispose qu'« il n'y a point de mariage lorsqu'il n'y a point de consentement ». Le consentement matrimonial est donc une des conditions essentielles à la formation et surtout à la validité du mariage français. C'est une condition que l'on pourrait qualifier d'ordre...

.doc
21 avril 2009

La résidence de l'enfant en cas de séparation des parents

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

En vertu de l'article 371-3 du Code civil, l'enfant mineur a pour domicile celui de ses père et mère. Un problème subsiste donc : en cas de séparation des parents, où doit vivre leur enfant ? Le choix de la résidence de l'enfant après la séparation de ses parents est difficile. Il convient de...

.doc
19 avril 2009

Mandats d'administrer la succession

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

L'un des apports majeurs de la loi du 23 juin 2006 est de faciliter le recours au service d'un mandataire pour gérer ou administrer la succession dans l'intérêt des héritiers. Le mandataire pourra être désigné après le décès par les héritiers eux-mêmes ou, en cas de désaccord, par le juge à la...

.doc
19 avril 2009

Les modifications apportées à la dévolution ab intestat par la réforme du 23 juin 2006

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

Les causes de la réforme La réforme du 23 décembre 2001 n'était que partielle car elle n'a revu que les droits du conjoint survivant et les discriminations concernant les enfants adultérins. Le règlement successoral a été laissé de côté, de même que les libéralités. C'est pourquoi une nouvelle...

.doc
19 avril 2009

Les droits au logement du conjoint survivant

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

Le conjoint survivant successible dispose de deux droits successifs destinés à lui assurer la jouissance de son logement : - Il a d'abord le droit de rester gratuitement dans les lieux pendant un an et de bénéficier pendant la même durée de la jouissance du mobilier ; - Et il peut ensuite...

.doc
19 avril 2009

Les dons manuels

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

Le don manuel est une donation effectuée par la remise matérielle (« la tradition réelle ») du bien donné au donataire. Il peut porter non seulement sur de l'argent mais également sur tout bien meuble corporel. Les meubles incorporels sont en principe exclus du champ du don manuel, parce...

.doc
19 avril 2009

Le sort du passif subsistant après la dissolution de la communauté

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

La pratique notariale ne partage que l'actif net obtenu par soustraction des dettes de l'actif existant. Les liquidités et les biens facilement réalisables sont réservés pour payer les créanciers. Mais, évidemment, il peut arriver que certaines dettes ne puissent pas être payées avant de procéder...

.doc
19 avril 2009

Le nouveau régime du partage en droit des successions

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

Les donations consenties à un héritier venant à la succession sont rapportables, sauf si elles ont été expressément consenties avec dispense de rapport (art 843). Mais si l'héritier gratifié renonce à la succession, la libéralité rapportable se transforme en libéralité hors part successorale (art...

.doc
18 avril 2009

L'incidence du divorce sur les libéralités entre époux et les avantages matrimoniaux

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

La loi de 2004 voulait pacifier les relations entre époux, pour atteindre cet objectif elle a consacré un principe général de déconnexion des causes et des conséquences du divorce. Ce principe s'illustre à propos de l'incidence du divorce sur les libéralités entre époux et les avantages...

.doc
14 avril 2009

La fente successorale

Dissertation de 2 pages - Droit de la famille

Le Code civil pose le principe de l'indivisibilité de la succession, ce qui suggère l'application de règles uniques à tous les biens de la succession. Toutefois comme tout principe l'indivisibilité de la succession est parfois altérée par l'existence de règles dérogatoires. Afin d'opérer un...

.doc
14 avril 2009

Cas pratique : la modification du contrat de mariage

Dissertation de 9 pages - Droit de la famille

Albert Hibasque, âgé de 20 ans, est père d'un petit garçon né en 1978 prénommé Cyril. Il épouse Virginie, qui a 19 ans, le 14 février 1980, après l'avoir rencontrée un mois plus tôt. Ils n'ont pas établi de contrat de mariage lors de leur union. En 1982, le mari s'éprend des courses de chevaux...

.doc
13 avril 2009

Mariage, concubinage, PACS : comparez la situation patrimoniale des couples

Dissertation de 2 pages - Droit de la famille

Les couples, appelés aussi ménages, ont à leur disposition différents régimes pour lesquels ils peuvent librement opter. Selon ces régimes, des règles particulières s'appliqueront à leur situation patrimoniale. Le régime le plus connu est le mariage. Mais il existe également deux autres formes de...

.doc
08 avril 2009

Les aspects patrimoniaux du remariage

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

Qu'attendre d'un divorce sinon qu'il débouche sur un remariage ? Cette phrase provocante traduit une certaine réalité. Le nombre des divorces ayant depuis 1975 considérablement augmenté, le nombre de remariages après divorce s'en est par voie de conséquence logique démultiplié à son tour....

.doc
08 avril 2009

La vérité en matière de filiation

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

La vérité, du latin « veritas », peut être définie de manière générale par ce à quoi l'esprit peut et doit donner son consentement. Cependant si on se distingue de la généralité, plusieurs vérités se font face. Dans un premier temps, la vérité matérielle ou biologique qui se définit comme la...