Doc du juriste

Base documentaire juridique en ligne

à partir de 9.95 € sans engagement de durée

à partir de
9.95 €
Contrats, commentaires d'arrêt, dissertations, cours

Voir les offres

Quelles sont les étapes de la dissertation juridique ?

Il convient pour le nouvel apprenti juriste de comprendre ce fait : la dissertation juridique comme son nom l'indique est un exercice à distinguer de l'essai littéraire, de la dissertation littéraire et de la dissertation philosophique, car la dissertation juridique suit une méthode et un ensemble de règles différents des exercices qu'il a pu étudier en classe de terminal.

Quelles sont les étapes de la dissertation juridique ?

Credit photo : Unsplash Mathilde Langevin

Définition de la dissertation juridique
Les étapes de la dissertation juridique
Première partie : l'introduction de la dissertation juridique
Deuxième partie : le développement de la dissertation juridique
Troisième partie : la conclusion de la dissertation juridique
Exemple d'introduction d'une dissertation juridique

Définition de la dissertation juridique

La dissertation juridique est un exercice dans lequel l'étudiant en droit tout comme le professionnel de droit sont appelés à adapter leurs connaissances juridiques emmagasinées (dans les cours, les recherches personnelles et leur expérience professionnelle) à une question de droit donnée.
Le décor ainsi planté, nous pouvons entrer dans le but du sujet.


Les étapes de la dissertation juridique

La dissertation juridique est un exercice qui comporte trois parties à savoir : l'introduction, le développement et la conclusion. La plupart du temps, le sujet de dissertation juridique se traite en deux parties, la conclusion étant considérée comme facultative.


Première partie : l'introduction de la dissertation juridique

L'introduction de la dissertation juridique comporte 7 éléments :

1- La généralité
Pour réussir sa généralité, il y a deux options : le juriste peut soit partir d'une idée générale qui réunit le sujet soit partir de la définition du mot-clé du sujet.

2- La présentation du sujet
Il faut donc présenter le sujet et si possible l'expliquer de façon brève.

3- La délimitation du sujet (facultative)
Plusieurs notions peuvent se rapprocher du sujet ou le sujet en question peut se retrouver dans un grand ensemble de notions juridiques. Alors, la délimitation permet d'expliquer ou de dire pourquoi on considère que telle ou telle notion est nécessaire ou pas à l'étude du sujet.

4- L'historique du sujet (facultatif)

5- L'intérêt du sujet
Un sujet présente toujours un intérêt qui peut être théorique, pratique. Ainsi, cela consiste pour l'impétrant à montrer l'importance juridique du sujet. En quelque sorte, dire que le sujet est intéressant et essayer en quelques mots de le démontrer.

6- Le problème de droit
Ce sont le ou les différentes interrogations autour desquelles seront développées les idées du développement.

7- L'annonce du plan
Le plan indique les étapes à suivre pour répondre au problème de droit. Ceci laisse comprendre que le plan annoncé doit concorder avec les idées qui seront développées.


Deuxième partie : le développement de la dissertation juridique

Le développement de la dissertation juridique suit une méthodologie unique et obligatoire. Le développement se présente comme il suit : I et II avec des sous-parties A et B dans lesquelles seront développées les différentes idées des parties I et II. Pour faire un très bon développement il faut : d'abord avancer un argument, expliquer l'argument, donner un exemple et enfin si possible renchérir par une citation.


Troisième partie : la conclusion de la dissertation juridique

En principe, la conclusion en ce qui concerne la dissertation juridique est facultative. Toutefois, certains enseignants peuvent demander à ce que l'étudiant rédige la conclusion ou encore l'impétrant lui-même peut vouloir faire une conclusion. La conclusion, il faut le préciser, n'est pas le résumé des idées développées, c'est plutôt une sorte d'ouverture permettant d'aborder un sujet en rapport avec le devoir, mais qui n'a pas été traité.


Exemple d'introduction d'une dissertation juridique

Sujet : les éléments constitutifs de l'État


Généralités : À l'étude du droit constitutionnel est rattaché l'État, car l'étude du droit constitutionnel elle-même parle de plusieurs notions à savoir : l'Etat, la Constitution, le pouvoir politique, la souveraineté, les régimes politiques et bien d'autres.


Présentation et définition du mot clé du sujet : dans le cadre de cet exercice, nous nous focaliserons sur l'État seul. L'État est une notion incontournable dans l'étude du droit en général et surtout dans l'étude du droit constitutionnel comme pouvait le dire Carré de Malberg. L'État est défini comme une entité ayant la personnalité morale de droit public. Alors, poser le sujet : les éléments constitutifs de l'État, revient donc à faire ressortir les éléments sur lesquelles repose l'existence ou la naissance de l'État.


L'intérêt du sujet : ce sujet est assez pertinent et présente pour nous un très grand intérêt en ce sens qu'il nous permet de savoir d'où part l'existence de tout État et par là, sa reconnaissance au plan international.


Problème de droit : l'on se pose la question de savoir : quels sont les éléments constitutifs de l'État ?


Annonce du plan : la réponse à cette interrogation commande de voir d'une part l'élément charnel qui constitue l’État (I) et d'autre part les éléments spatial et politique (II).

NB : c'est une introduction pour débutant. Les étudiants aguerris peuvent la façonner à leur goût. Cependant, il convient de noter qu'elle montre les différentes étapes de l'introduction de la dissertation juridique qui doit être respectée de façon stricte.


Le développement : proposition de plan
I. L'élément charnel : la population
A. Définition du terme « population »
B. La formation de la population

II. Les éléments spatial et politique : le territoire et la souveraineté
A. L'élément spatial : le territoire
B. L'élément politique : la souveraineté de l'État