Doc du juriste

Base documentaire juridique en ligne

à partir de 9.95 € sans engagement de durée

à partir de
9.95 €
Contrats, commentaires d'arrêt, dissertations, cours

Voir les offres

Comment conclure une note de synthèse en droit ?

La note de synthèse est une épreuve de 5 heures où le candidat doit rédiger une synthèse écrite de 4 ou 5 pages avec l'aide de quelques documents, des documents de 20 à 60 pages, portant sur un thème déterminé. L'objectif de l'épreuve est de voir la qualité d'analyse du candidat. En effet, il doit montrer qu'il est capable de percevoir les informations essentielles dans les documents qui lui sont fournis, montrer qu'il a été rapidement capable d'assimiler ces informations et dernièrement, montrer qu'il est capable de construire un plan et de rédiger avec clarté d'esprit.

Comment conclure une note de synthèse en droit ?

Credit Photo : Freepik jcomp

Dans ce qui suit, nous allons voir comment faire une bonne conclusion dans une synthèse en droit.

“La conclusion n'est pas obligatoire, mais elle est souhaitable.”

Il existe de nombreux règlements écrits pour conclure une note de synthèse. L'écriture doit d'abord être personnelle. Il ne faut pas tomber dans le piège du plagiat de document ou de la réécriture de vos précédents paragraphes. Il est impératif de bien utiliser vos propres mots. L'écriture doit être concise et claire. Vous devez organiser de brèves phrases, vous devez être concis. Vous ne devez pas utiliser de tirets ou de phrases sans verbes, et vous devez toujours expliquer l'abréviation que vous utilisez. Lors de l'écriture, vous ne devez pas porter de jugement et interdire toutes les formes de phrases interrogatives. Le texte doit être neutre.

Méthodologie

La conclusion est la fin de votre synthèse. Si vous optez pour celle-ci, alors elle doit être convaincante pour laisser le lecteur sur une bonne impression.

L'objectif sera donc de : faire une conclusion courte et précise sans ajouter du nouveau contenu. Pour prendre un point de repère, elle ne doit pas dépasser 20 lignes.

 

Méthode et démonstration

1. Phrase de réponse à la problématique

Répondez en une phrase simple à votre problématique.

Vous pouvez commencer votre conclusion par : « In fine  », « Pour conclure», « en conclusion ». Ensuite, poursuivez avec la réponse de la problématique.

2. Synthèse du développement

Résumez très brièvement les idées importantes de votre développement. Prenez vos meilleurs arguments pour montrer une articulation logique à ce que vous venez de montrer. Ne surtout pas amener de nouvelles idées.

3. Laissez votre lecteur sur une ouverture

Faites raisonner le lecteur sur un impact potentiel de votre sujet.

Pour faire une ouverture correcte, dites-vous comment votre sujet pourrait évoluer dans le futur. Mais n'ajoutez aucunement de remarque personnelle.

 

Exemple : sujet hypothétique concernant le droit à l'image des immeubles

1. Phrase de réponse à la problématique

Pour conclure, il semble qu'en matière de droit à l'image des bâtiments, la jurisprudence garde une position très pragmatique dans la résolution des litiges qui lui sont soumis.

2. Synthèse du développement

Elle confirme les droits exclusifs et absolus du propriétaire sur les images de la propriété, et en même temps limite ce droit à des circonstances particulières dans chaque cas.

3. Laissez votre lecteur sur une ouverture

Le développement d'Internet conduira inévitablement à de nouvelles décisions, qui pourront permettre aux législateurs de déterminer avec précision la portée de ce droit.