Doc du juriste

Consultez plus de 40211 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Tentative d'homicide volontaire sur une personne déjà morte

Tentative d'homicide volontaire sur une personne déjà morte

  

Nos documents

.doc
07 juil. 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 16 juin 1986 - la tentative d'homicide volontaire

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Cet arrêt en date du 16 juin 1986 illustre parfaitement le régime de la tentative aussi bien dans sa logique que dans son évolution. En l’espèce, à la suite d’une rixe au cours de laquelle M. W. aurait été assommé à coup de barre de fer par M. C. ; celui-ci aurait appliqué ladite...

.doc
26 déc. 2018

Cour de cassation, chambre criminelle, 16 janvier 1986 - Tentative d'homicide volontaire sur une personne déjà morte

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Il s'agit d'un arrêt rendu par la chambre criminelle de la Cour de cassation, en date du 16 janvier 1986 et relatif à la tentative d'homicide volontaire sur une personne déjà morte. Dans cette affaire, la phrase du professeur Prothais, trouve ici sa pleine...

.doc
15 déc. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 16 janvier 1986 relatif à la tentative de meurtre d'un cadavre

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Le « meurtre d'un cadavre » est puni par le droit pénal, c'est la théorie de l'infraction impossible. Ainsi, tuer une personne que l'on croyait vivante expose à des sanctions pénales. C'est-ce qui est arrivé à Mr Perdereau, poursuivi pour tentative d'homicide...

.doc
08 juin 2009

homicide">"L'animus necandi" : l'intention homicide

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Dans son Vocabulaire Juridique, le doyen Cornu relève que l’expression latine d’“animus necandi” (respectivement “âme” ou “esprit” et “mort”) désigne très littéralement l’intention homicide : la volonté de tuer. Cela renvoie donc à...

.doc
14 avril 2009

L'animus necandi : l'élément intentionnel constitutif d'une atteinte volontaire à la vie de la personne s'entend-il nécessairement d'une intention d'homicide ?

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Les différentes infractions d’atteinte volontaire à la vie ou à l’intégrité physique de la personne se caractérisent par un ou plusieurs éléments matériels, et par un élément intentionnel. La question de l’élément intentionnel revêt une importance toute particulière...

.doc
18 Janv. 2011

Droit pénal spécial : infractions contre les personnes et contre les biens

Cours de 102 pages - Droit pénal

On peut le faire en confrontant le droit pénal spécial en le confrontant aux autres branches du droit pénal. Le droit pénal spécial c'est la 3ème grande branche du droit pénal. Lorsque l'on confronte le droit pénal général, la procédure pénale et le droit pénal spécial ce dernier s'y oppose car...

.doc
31 Oct. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 16 janvier 1986 - La tentative d'homicide sur un cadavre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Lors d’une dispute, M. Charaux assomme M. Willekens à coups de barre de fer. M. Perdereau, ayant appris que M. Willekens n’était sans doute pas mort, décide de l’assommer à plusieurs reprises avec une bouteille puis de l’étrangler. Il sera démontré que seul le coup violent...

.doc
05 août 2010

Les atteintes à la vie de la personne

Cours de 25 pages - Droit pénal

Meurtre de soi-même, n'est pas punissable en la personne qui se suicide ni en celle du complice (complicité de droit commun) car principe d'emprunt de criminalité (pas de fait principal punissable donc pas de complicité punissable).Atténuation : si on ne peut poursuivre le complice du...

.doc
07 avril 2010

Cour de cassation, 16 janvier 1986 - la protection pénale d'une personne déjà morte

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Depuis plus d’un siècle, nous sommes confrontés à la question de la protection pénale notamment la protection pénale d’une personne déjà morte. En l’espèce, à la suite d’une rixe entre Willekens et Charaux, ce dernier s’est saisi d’une barre de fer et...

.doc
28 déc. 2018

L'affaire Perdereau - Peut-on être condamné pour avoir tenté de tuer une personne déjà morte ?

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

Peut-on être condamné pour avoir tenté de tuer une personne déjà morte ? C’est la question à laquelle la chambre criminelle de la Cour de cassation a dû répondre dans un arrêt du 16 janvier 1986. Dans cette affaire, un homme a trouvé la mort dans une bagarre après s’être...

.doc
25 mai 2009

Le Droit pénal spécial : infractions contre les personnes, les biens, l'état

Dissertation de 100 pages - Droit pénal

Pendant longtemps, la peine a fait l'objet d'une définition qui reposait sur sa finalité juridique ; à raison de ses effets dits afflictifs et infamants, la peine étant la sanction juridique qui affecte le corps de la personne qui la subit et qui porte atteinte à son honneur. C'est le...

.doc
18 avril 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 16 janvier 1986 - la tentative d'homicide sur un cadavre

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

« Par définition, la théorie de la tentative permet de réprimer dans les cas ou la consommation ne le permet pas » (A. Prothais, Tentative et attentat, 1985, nº144, p 103). La théorie de l’infraction impossible est un sujet épineux du droit pénal, qui donne lieu à de...

.doc
18 juin 2010

L'homicide entre époux et ses conséquences civiles

Mémoire de 76 pages - Droit de la famille

Il arrive parfois lorsque les rapports conjugaux se dégradent, un époux brise brutalement les liens du mariage en supprimant son conjoint. Le décès de l’un des époux entraîne la rupture du lien matrimonial et l’ouverture de sa succession, ce qui oblige à deux liquidations successives....

.doc
23 mai 2007

Les infractions contre la vie et l'intégrité des personnes

Cours de 26 pages - Droit pénal

Cours de droit pénal spécial, niveau M1 spécialité sciences criminelles. Cette partie aborde les infractions contre la vie et l'intégrité des personnes, et va jusqu'au délit de non assistance à personne en péril. Un document au format Word, composé de 14 792 mots.

.doc
30 Mars 2012

La responsabilité pénale: les personnes responsables et irresponsables

Cours de 79 pages - Droit pénal

Notre droit pénal actuel ne punit pas de façon aveugle une personne contrairement à ce qui se passait dans les sociétés primitives. Pour que cette personne soit condamnée à une peine, il faut qu’elle soit reconnue pénalement responsable par le juge. Ce concept de responsabilité...

.doc
25 mai 2010

Droit pénal spécial : les infractions contre les personnes et contre les biens

Dissertation de 23 pages - Droit pénal

Le DPS est la branche de science criminelle (Droit pénal général, procédure pénale et droit pénal spécial) qui traite de la spécificité de chacune des infractions incriminées dans un ordre juridique donné.Incriminée : prévue par le CP et interdite.Les conditions, les éléments constitutifs et les...

.doc
31 mai 2010

Cas pratiques - tentatives de vol et de tromperie

Étude de cas de 3 pages - Droit pénal

Cas pratique nº 1 - En l’espèce, un homme prépare depuis un an le braquage d’une bijouterie. Il a acheté tout le matériel nécessaire à cette fin. Lorsqu’il s’apprête à entrer dans la bijouterie, armé, il est interpellé par la police et est alors mis en examen pour vol. Une...

.doc
07 Janv. 2008

Le droit des personnes : attribution de la personnalité juridique, identification des personnes, etc.

Cours de 62 pages - Droit civil

Qui fait cette déclaration de naissance ? Le Code Civil dit que c'est au père de la faire, la mère étant naturellement plutôt affaiblie ; cependant, le père n'étant pas toujours présent, le père ou de toute personne ayant connaissance de la naissance (sage-femme, par exemple) peuvent...

.doc
14 Janv. 2016

Les personnes pénalement responsables

Cours de 27 pages - Droit pénal

Il faut avant tout s’attarder sur les personnes qui peuvent être responsables pénalement. Evident que ce sont les êtres humains qui peuvent êtres rendus responsables pénalement. Avant on ne se posait pas la question. Mais depuis 1994, dans le Code pénal des textes sont sur la...

.doc
27 févr. 2002

Le droit à la mort - le suicide et l'euthanasie, répression des actes

Fiche de 3 pages - Droit autres branches

Le professeur Dominique Turpin, dans son ouvrage Les libertés publiques, compare le suicide à une interruption volontaire de jeunesse et l'euthanasie à l'interruption volontaire de vieillesse. La différence entre ces deux choix, c'est la répression, la première n'est pas réprimée,...

.doc
08 Mars 2011

La sanction de la tentative impossible

TD de 3 pages - Droit pénal

La tentative impossible peut être expliqué par le fait qu’une infraction qui est irréalisable c'est-à-dire qu’elle ne peut être consumé du fait de deux situations qui sont l’inefficacité des moyens employés ou bien encore l’inexistence de l’objet d’infraction...

.doc
20 déc. 2006

Le droit des personnes et des biens - la personnalité juridique et ses attributs

Dissertation de 81 pages - Droit civil

Document très complet et au contenu clair présentant en trois parties (voir sommaire) le droit des personnes et des biens. Un exposé de 81 pages qui sera très utile à tous les étudiants en droit (tiré du second trimestre de première année de droit), s'agissant de l'un des chapîtres les...

.doc
09 déc. 2010

Six cas pratique sur le vol, la tentative de meurtre...

Étude de cas de 3 pages - Droit pénal

Un homme en contacte un autre afin qu’il l’aide à réaliser un cambriolage. L’homme contacté conduit la camionnette utilisée pour transporter le butin, sans avoir lui-même commis de vol. Sur quels fondements le conducteur d’un véhicule ayant servi à un cambriolage peut-il...

.doc
04 juin 2008

Droit des successions : succession légale, transmissions volontaires...

Cours de 97 pages - Droit civil

Les donations entre vifs pourraient être traitées au titre des contrats car la donation est un contrat. Mais le titre gratuit en fait une particularité importante. Une donation est un acte marqué par une intention particulière : l'animus donandi. Au fond les donations sont les actes juridiques...

.doc
12 août 2008

La tentative, l'infraction manquée et l'infraction impossible en droit pénal

Fiche de 4 pages - Droit pénal

La tentative en droit pénal est punissable sous certaines conditions.

.doc
20 déc. 2018

Cour de cassation, Chambre criminelle, 13 décembre 2016 - La présence d'un individu devant une habitation et la tentative de vol

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Contrairement au droit civil, le droit pénal reconnaît et punit la tentative de commission d'infraction. L'article 121-4 du Code pénal énonce le principe d'assimilation selon lequel, un individu tentant de commettre un crime, ou délit précisé par la loi, est considéré et jugé comme...

.doc
09 déc. 2013

La responsabilité pénale : personnes responsables et faits justificatifs

Cours de 17 pages - Droit pénal

La première personne susceptible d'être responsable d'une infraction est l'auteur de celle-ci. Par définition, l'auteur de l'infraction est celui qui réunit sur sa tête la totalité des éléments constitutifs de l'infraction, que ce soit une infraction consommée ou simplement tentée...

.doc
10 Mars 2014

Le tentative en droit pénal

Cours de 3 pages - Droit pénal

En droit pénal, pour qu’il y ait infraction, un acte matériel est toujours exigé, cependant pour que l’infraction demeure punissable il n’est pas absolument nécessaire que l’acte en question ait été mené à son terme et ait produit un résultat nuisible. C’est ici que...

.doc
23 Oct. 2011

Droit civil : le droit des personnes et de la famille

Cours de 45 pages - Droit civil

L’espèce humaine présente cette particularité que ses membres ne sont pas seulement des individus humains, mais des personnes. Au sens juridique, la personne est le sujet de droit, l’être revêtu de la personnalité juridique. La notion de personnalité juridique est donc...

.doc
16 juin 2009

Le droit français assure-t-il la protection des personnes contre elles-mêmes ?

Dissertation de 7 pages - Droit civil

"Je constate, dans un pays aussi démocratique soit-il, que la fraternité n'existe pas, que l'égalité n'existe pas, et que quand un individu demande dignement, humainement, d'être accompagné par un geste d'amour pour partir, et bien on ne lui en donne même pas la liberté".Cette phrase, prononcée...