Doc du juriste

Consultez plus de 41184 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Sens juridique

Sens juridique

  
Sens juridique

Nos documents

.doc
30 Nov. 2011

L'offre et l'acceptation : 3 cas pratiques

Étude de cas de 8 pages - Droit des obligations

Monsieur Maréchal, désireux de vendre sa maison publie une annonce dans un quotidien. Monsieur Lavigne, potentiel acceptant, se rend le lendemain de la parution au lieu indiqué sur l’annonce pour visiter l’immeuble à vendre. Mais on lui oppose que ce dernier a changé d’avis....

.pdf
17 Janv. 2013

commentaire d'arrêt, Cour de Cassation, première chambre civile, 11 février 2010: la conciliation entre liberté, solidarité et justice

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Comme en témoigne cette solution prétorienne, une conciliation entre liberté, solidarité et justice est parfois difficile à opérer, une tension constante entre l'autonomie de la volonté et la solidarité au sens juridique du terme caractérisant de nombreux rapport de droit. Par un...

.doc
16 déc. 2009

Droit des sociétés : les restructurations

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Ces opérations touchent à la structure de la société et font l’objet d’une classification entre celles qui ont un effet vigoureux, car elles se traduisent par la disparition de la personne morale. C’est donc une dissolution instantanée, plus proche de la TUP. On parle ici des...

.doc
17 déc. 2009

Droit et religion depuis la séparation des Eglises et de l'Etat en 1905

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

On retrouve entre le droit et la religion les mêmes types de rapports qu’entre le droit et la morale : de nombreuses règles juridiques sont inspirées de règles religieuses (l’octroi de délais supplémentaires par le juge est ainsi inspiré par la charité), certains commandements...

.doc
08 Oct. 2010

Le patrimoine, notion et caractéristiques

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La notion de patrimoine est une notion clé en droit des biens. Cependant il apparaît clairement que celle-ci ait été « boycottée » par le code civil, puisque le code civil ignore cette notion. Ainsi la notion de patrimoine est le fruit de la doctrine, en particulier d’une doctrine élaborée...

.doc
02 févr. 2016

L'exigence de licéité du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Lors d’un récent procès, l'un des prévenus poursuivis au chef d’accusation de trafic de stupéfiant, a déclaré : « Il y avait un contrat d’exclusivité : j’étais le seul à les fournir. » Mais y avait-il vraiment au sens juridique un contrat qui liait ce receleur de...

.doc
04 déc. 2006

Commentaire d'arrêt du 16 juin 1993

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Depuis quelques années, le législateur favorise le développement des modes alternatifs de règlement des conflits, qui permettent de désengorger les tribunaux et de parvenir à une solution négociée du conflit. Ces modes de règlement parallèles à la justice étatique se caractérisent par un dialogue...

.doc
23 Oct. 2009

Que signifie l'affirmation de l'article 16 du Code civil, selon lequel la loi interdit toute atteinte à la dignité de la personne ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

«Quelque chose est dû à l'être humain du seul fait qu'il est humain», cette phrase de Paul Ricoeur peut très bien traduire l'idée de la dignité de la personne. Notion exprimée dans l'article 16 du Code civil qui dispose que "la loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la...

.doc
25 Mars 2010

La nature juridique du mariage

Dissertation de 8 pages - Droit de la famille

La constitution d'une famille peut être définie comme passant par la formation d'un couple, liant ainsi les deux partenaires en une nouvelle famille. Cette alliance peut être officialisée ou non : le mariage institutionnalise le couple et fixe les droits et les devoirs des conjoints tandis...

.doc
08 juil. 2010

La dignité humaine

Dissertation de 8 pages - Libertés publiques

L’idée de dignité humaine a une longue histoire et la difficulté de la définir vient de ce que l’accumulation des discours qui s’en emparent et celle des institutions qui la mettent en œuvre en modifie les contours. La dignité humaine est sans doute le résultat d’un...

.doc
09 Nov. 2010

Les modalités de protection du commerçant et de sa famille

Dissertation de 5 pages - Droit civil

La protection du commerçant et de sa famille constitue un « véritable confort psychologique » nécessaire à celui-ci pour entreprendre. En effet, le commerçant est exposé beaucoup plus facilement à des risques financiers que les autres professions ce qui explique que le domaine législatif...

.doc
28 Oct. 2013

Les animaux ont-ils des droits fondamentaux ?

Cours de 5 pages - Histoire du droit

Le terme « animal » désigne un être vivant organisé, généralement capable de se déplacer et qui se différencie de l’homme. Au sens juridique, l’animal est placé dans la catégorie des biens meubles, mais il est distingué des choses inanimées et l’article 528 du Code...

.doc
27 Janv. 2012

La place et l'autorité de la loi en droit français - publié le 27/01/2012

Cours de 6 pages - Droit autres branches

En passant « du Royaume au Loyaume », la France chercha, à partir de la Révolution de 1789, d'ancrer la Loi au sein de l'ordre social, établissant progressivement un Etat de droit. Ut universi, la loi ? du latin lex ? peut désigner tout ce qui est juridiquement obligatoire : au sens...

.doc
10 avril 2020

La place de la sécurité et de l'égalité dans le Droit Public Économique (DPE)

Cours de 3 pages - Droit administratif

C’est la sécurité au sens juridique. La sécurité juridique est un principe général du droit de l’UE. Il a été consacré en 1962 dans un arrêt Bosch par la CJCE. Ce principe a, en droit de l’UE, une acceptation assez large. Il inclut notamment la stabilité de la...

.doc
13 avril 2007

Les garanties du contribuable (Juin 2006)

Dissertation de 44 pages - Droit fiscal

Historiquement, le terme « contribuable » provient du verbe « contribuer » employé en 1309 et qui signifie « apporter sa part », de « cum » et de « tribuere » qui signifient « répartir entre les tribus ».Dès 1581, le terme « contribuable » désigne une personne assujettie à un impôt....

.doc
08 juil. 2008

Les codifications du droit : en quoi la codification a-t-elle permis l'émergence d'un droit nouveau et éclectique, unifié et unificateur ?

Dissertation de 8 pages - Histoire du droit

« Tu ne tueras point, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne voleras pas, tu ne feras pas de faux témoignages, tu ne désireras pas la femme de ton prochain». Cet extrait des X Commandements de l’Eglise catholique est un code de sorte, non-seulement car il constitue un code de conduite...

.doc
03 déc. 2009

Les notions de vie et de mort : aspect juridique

Cours de 19 pages - Droit civil

De la fécondation à la mort, la vie d’un être humain est une évolution continue passant par différents stades : stade embryonnaire, fœtus, nouveau-né, enfant… Cette notion de « vie » du point de vue de la biologie est tout autre au sens juridique. En effet, on ne...

.doc
04 Nov. 2010

Personne humaine et personne juridique, y-a-t-il lieu de les distinguer ?

Dissertation de 5 pages - Droit civil

« L’embryon est un être humain et vivant, mais n’a pas toujours la personnalité juridique. Il est un être humain parce qu’il vit . Si l’on peut soutenir que c’est à la loi de définir la personnalité juridique, c’est sûrement et seulement la nature qui...

.doc
23 Oct. 2011

Droit civil : le droit des personnes et de la famille

Cours de 45 pages - Droit civil

L’espèce humaine présente cette particularité que ses membres ne sont pas seulement des individus humains, mais des personnes. Au sens juridique, la personne est le sujet de droit, l’être revêtu de la personnalité juridique. La notion de personnalité...

.doc
16 juin 2014

Méthodologie théorique du commentaire d'arrêt et illustration pratique dans un arrêt

Guide pratique de 12 pages - Droit civil

Comme définition, le commentaire d’arrêt est un exercice qui permet d’abord de résumer toutes les situations d’un arrêt ensuite de le structurer afin de trouver des thèmes et idées dont l’approfondissement donnera un sens juridique au comportement des parties...

.doc
02 Sept. 2009

Qu'est-ce qu'une personne pour le Droit ?

Cours de 3 pages - Droit autres branches

La personnalité juridique est une abstraction qui fait des personnes physiques et de certains groupements des sujets de droit. Elle leur reconnait une existence juridique en leur permettant d'être titulaires de droits et d'obligations.Les personnes, au sens juridique...

.doc
23 avril 2010

Droit civil : droit de la famille et des personnes

Cours de 40 pages - Droit de la famille

Particularité espèce humaine : êtres humains : aussi personnes humaines.Personne -> sens juridique : personne juridique (ou sujet de droit) : individu investit personnalité juridique.-> sens courant : personne humaine : l'être humain.Dans plupart cas,...

.pdf
04 avril 2011

Cours de Droit des entreprises et sociétés

Cours de 40 pages - Droit des affaires

L'entreprise individuelle constitue le statut d'entreprise le moins formaliste ; mais à défaut de « structure écran », l'exploitant individuel est personnellement responsable de tous les actes, quelle que soit leur nature.La confusion entreprise individuelle, entrepreneur et la personne...

.doc
02 août 2012

La théorie de l'instance - publié le 02/08/2012

Cours de 16 pages - Droit autres branches

[...]Lorsqu'une partie est incapable au sens juridique ou si elle a besoin d'aide technique, elle est susceptible de faire appel à un représentant. C'est la simple application du droit des obligations à la procédure mais il y a des spécificités et il faut distinguer la...

.doc
07 Sept. 2015

L'identité préservée et l'identité choisie de la personne

Dissertation de 7 pages - Droit civil

Le terme de « personne », bien qu’issu du vocabulaire juridique romain, ne revêtait pas dans l’Antiquité le sens juridique précis que nous lui donnons aujourd’hui. Emprunté par les Romains aux Grecs, le terme « proposon », sur lequel s’est élaboré le...

.doc
21 Mars 2016

Droit de l'Entreprise - La capacité juridique et la personnalité juridique

Cours de 9 pages - Droit des affaires

La capacité en droit correspond à l’aptitude à cueillir des droits, des prérogatives donc, par exemple être propriétaire d’un bien, par exemple passer un contrat. Cette aptitude présuppose la reconnaissance de la personnalité juridique, on a des droits que parce qu’on est...

.doc
25 juin 2019

Présentation générale du droit des obligations

Cours de 5 pages - Droit des obligations

Il faut préciser que le droit des obligations c'est l'ensemble des règles qui vont s'appliquer à une personne quand elle est contrainte d'agir. C'est donc le droit qui s'applique quand une personne a une obligation au sens juridique du terme. C'est un ensemble de règles, elles ne...

.doc
09 févr. 2011

Droit civil des obligations

Cours de 78 pages - Droit des obligations

Une obligation au sens juridique du terme, au sens large, peut être une obligation d'ordre moral, religieux, logique ou encore politique. Pour qu'une obligation soit juridique, il faut qu'il y ait une contrainte juridique. Une obligation n'est juridique...

.doc
17 Sept. 2009

Droit des personnes : les personnes physiques

Dissertation de 57 pages - Droit civil

La personnalité juridique, c'est l'aptitude à être titulaire actif et passif de droit, que le droit objectif reconnaît à chacun c'est-à-dire de droit subjectif.Cette personnalité juridique, c'est ce qui va caractériser la personne au sens juridique.C'est une vocation générale...

.doc
27 avril 2011

Droit des contrats : formation et effets des contrats

Cours de 131 pages - Droit civil

Une obligation se définit comme un lien de droit entre deux ou plusieurs personnes en vertu duquel le créancier peut exiger du débiteur une prestation ou une abstention.A. Un lien de droitDans un sens courant, l'obligation n'est pas forcément de nature juridique. Il y a toute une...