Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Quote-part

Quote-part

  
Quote-part

Nos documents

.doc
05 Sept. 2016

L'hypothèque d'un bien indivis

Fiche de 3 pages - Droit civil

L’hypothèque est définie à l’article 2393 du Code civil comme un droit réel sur les immeubles affectés à l’acquittement d’une obligation. Lorsque l’obligation en question n’est pas exécutée, le créancier hypothécaire peut faire saisir le bien immeuble concerné, voire...

.doc
28 Nov. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 28 novembre 2006 - les droits de mutation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit fiscal

Les droits d’enregistrement, ces droits de mutation à titre onéreux, sont un des plus vieux impôts, ils datent en effet de la loi du 22 frimaire an VII, partant certains frottements peuvent se produire au moment de la confrontation de cet impôt d’autrefois avec les techniques...

.doc
17 déc. 2010

Commentaire d'arrêt : CE, 16 février 2000, SA Ets Quémener

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Par sa célèbre formule imagée, le Professeur Cozian qualifia de « sac d’embrouilles » la société de personnes relevant de l’impôt sur le revenu (Rev. Sociétés 1980, p.217). Entre un législateur fiscal chétif et une jurisprudence incertaine, l’épineuse question de la neutralisation...

.doc
13 juil. 2010

La copropriété : principes, fonctionnement, etc.

Cours de 17 pages - Droit autres branches

La loi ne vise que les immeubles divisés par lots comprenant chacun une partie privative et une quote-part des parties communes.L'article 6 de la loi 1965 précise que les parties privatives et communes sont indissociables (ne peut pas vendre les parties communes sans les privatives).Les tantièmes...

.doc
12 juin 2013

Commentaire comparé des arrêts de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 12 mai 2010 et du 5 avril 2011

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Le contrat portant sur un bien indivis n'ayant pas recueilli le consentement de tous les co-indivisaires sera frappé de sanctions différentes selon le type de contrat dont il s'agit. C'est relativement à ce sujet qu'a eu à se prononcer la 3e Chambre civile de la Cour de cassation dans les arrêts...

.doc
10 Sept. 2007

Conseil d'Etat, "SA Ets Quémner", 16 février 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La question de la neutralisation de la double imposition des résultats en matière de cession de parts de sociétés de personnes est une question épineuse, où le législateur fiscal ne s’aventure guère et où la jurisprudence est incertaine. Par un arrêt de section rendu le 16 février...

.doc
22 Janv. 2009

La loi sur la copropriété et le lot dit de jouissance

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le lot dit de jouissance stigmatise une carence dans la loi sur la copropriété qui n’en donne aucune définition. En effet, une pratique antérieure à la loi de 1965 admet la constitution d’un droit de jouissance privatif sur une partie commune de l’immeuble (jardin, cour,...

.doc
08 déc. 2016

Conseil d'État, 16 février 2000 - Décision Quémener - Le régime d'imposition des plus et moins values réalisées sur les cessions de parts sociales de société de personnes

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

En l'espèce, une société anonyme (SA) a acquis des parts dans une société en nom collectif (SNC) en 1978. En 1978 et 1979, la société de personnes subit des pertes, non comblées par ses associés. La SA déduit de ses résultats imposables à l'impôt sur les sociétés la quote-part qu'elle...

.doc
27 Nov. 2007

La problématique des sociétés de personnes : Commentaire : CE 16 février 2000 SA Etablissements Quémener

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

« Le principe de neutralité fiscale ne s’oppose pas à toute politique fiscale, mais elle entraîne la recherche de la suppression des distorsions qui enlèvent à la fiscalité sa cohérence » . C’est notamment au nom de ce principe traditionnel de neutralité de la loi fiscale que fut rendu...

.doc
28 févr. 2010

Cas pratique - la liquidité d´une communauté légale

Étude de cas de 6 pages - Droit de la famille

Monsieur Didoune, responsable achat au sein d’un hypermarché, s’est marié le 15 mai 2008 avec Mademoiselle Hedwige sans avoir fait précédé son union d’un éventuel contrat de mariage. Compte tenu des informations concernant le patrimoine des époux, vous envisagerez les difficultés...

.pdf
19 avril 2011

Commentaire d'arrêt de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation du 30 avril 2003 relatif à l'usucapion en matière de copropriété

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Le droit de la copropriété, tel qu'issu de la loi du 10 juillet 1965, distingue traditionnellement entre parties privatives et parties communes. Selon l'article 1 de cette loi, chaque copropriétaire dispose d'un ou plusieurs lots de copropriété. Un lot se définit comme un ensemble comportant une...

.doc
04 févr. 2008

L'opposabilité du contrat aux tiers et par les tiers

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Le sujet dont nous avons à parler ici a trait à l’effet des contrats et plus particulièrement à l’effet obligatoire du contrat. Le principe de la force obligatoire du contrat est énoncé à l’article 1134 alinéa 1 du Code Civil qui assimile le contrat au caractère sacré de la loi....

.doc
27 Sept. 2010

Cas pratique - l'actif propre

Étude de cas de 8 pages - Droit de la famille

Maître Aurélien L, notaire de son état, a épousé Virginie en mai 2000 sans faire précéder leur union d’un contrat de mariage. Ils se sont installés dans un appartement situé à Lyon 6e attribué à Virginie dans la succession de son père. Par la suite les époux décident d’acquérir le...

.doc
10 Mars 2011

Cour de cassation, 7 avril 2009 - la détermination du prix de la vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Une banque a consenti à une société S un prêt destiné à l’acquisition de 2 immeubles. Une 2e banque est venue prendre une participation à concurrence d’un certain pourcentage du prêt. Le 18 mars 1999, la société MAAF, a acquis les créances détenues par la 2e banque dont celles détenues...

.doc
31 Mars 2011

Commentaire d'arrêt de la Cour de Cassation, 7 avril 2009, relatif à la détermination du prix dans le contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Afin qu’une cession de créances soit réalisable, il faut qu’elle soit parfaite. Cela passe notamment par l’objet. Il convient alors de rappeler que le prix de la cession de créances doit être déterminé ou déterminable. En l’espèce la banque Licorne Gestion a consenti à la...

.doc
08 mai 2007

Les servitudes : Commentaire de l'arrêt de la troisième chambre civile du 30 juin 2004

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’article 637 du Code civil définit la servitude comme la charge imposée sur un héritage pour l’usage et l’utilité d’un héritage appartenant à un autre propriétaire. Ce critère d’utilité a souvent constitué l’objet d’un contentieux abondant en droit des biens....

.doc
27 Sept. 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 4 juillet 2012 : la qualification de parts sociales non négociables en régime de communauté

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

De par un arrêt du 4 juillet 2012 rendu par la Première Chambre civile de la haute juridiction de l’ordre judiciaire, les juges du quai de l’horloge ont eu l’occasion de se prononcer sur la question de la qualification de parts sociales non négociables en régime de...

.doc
17 juin 2009

Les parties communes et les parties privatives dans la copropriété

Dissertation de 26 pages - Droit civil

Arrivée de la loi du 28 juin 1938 :- Cette loi dote la copropriété par appartement d'un véritable statut.- La loi n'est pas impérative : possibilité d'adopter un autre mode de gestion.- Les co-propriétaires pouvaient librement le modifier sur les points jugés utiles.- Réunion obligatoire des...

.doc
26 Oct. 2009

Cas pratiques sur les libéralités à cause de mort

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

Une marraine a institué légataire son filleul ainsi que le frère du filleul par testament olographe pour chacun 50% des biens le 30 février 2000. Elle est décédée. Le frère du filleul est décédé quant à lui en 1998 et le fils unique de ce dernier et les héritiers de la marraine estiment avoir...

.doc
10 févr. 2020

Ensemble de quatre cas pratiques en droit civil - Le régime primaire

Étude de cas de 10 pages - Droit civil

Pour le premier cas, voici les faits : "Deux époux ont constitué une SCI au sein de laquelle des parts ont été réparties de manière déséquilibrée 99 pour l’époux et 1 part pour son épouse. La SCI a acquis un immeuble qui est occupé par les époux à titre de logement de famille....

.doc
16 juin 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 1er février 2000 - le plan de cession

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le paiement du prix de cession est l’obligation principale du cessionnaire, c’est ce prix de cession qui va permettre de payer les créanciers du débiteur à la procédure collective. Dans un tel plan, est précisé chaque bien concerné par la cession. Au sein de ces biens, peuvent figurer...

.doc
11 déc. 2009

L'hypothèque consentie par l'indivisaire et l'effet déclaratif du partage

Dissertation de 13 pages - Droit des obligations

Les droits hypothécaires n'ont pas la même portée selon que l'hypothèque a été consentie par l'ensemble des indivisaires ou par un seul coindivisiaire, sur la totalité des biens entrants dans l'indivision ou sur l'un d'entre eux seulement. L'hypothèque consentie par tous les coïndivisaires est...

.doc
20 mai 2009

L'indivisaire et l'indivision - publié le 20/05/2009

Dissertation de 3 pages - Droit civil

L'indivision est un régime de propriété régi par le Code Civil à l'article 815, réformé successivement en 1976 et 2006. L'indivisaire et l'indivision ont des statuts juridiques très particuliers compte-tenu de leur nature atypique. L'indivision est en effet un état de droit dans lequel deux ou...

.doc
10 avril 2008

Commentaire de l'arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation en date du 28 juin 2005

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Bien que le concubinage soit de l'ordre du fait, il entraîne des effets qui relèvent du droit jurisprudentiel. Ainsi, l’arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation du 28 juin 2005 est relatif à la répartition des charges communes émanant du concubinage. En l’espèce,...

.doc
20 juin 2009

Vente et copropriété

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

La copropriété est un statut applicable à un immeuble bâti ou à un groupe d'immeubles bâtis dont la propriété est répartie par lots en plusieurs personnes comprenant chacun une partie privative et une quote-part de parties communes. Ces dispositions sont impératives. Il ne faut pas confondre la...

.doc
09 Oct. 2009

L'hypothèque consentie par un indivisaire

Dissertation de 12 pages - Droit des obligations

La constitution d’une hypothèque sur une indivision est un montage juridique assez complexe : il consiste à mettre en relation un créancier et un ou plusieurs débiteurs propriétaires d’un immeuble en indivision. L’hypothèque consentie par tous les indivisaires est l’hypothèse...

.doc
21 déc. 2009

Cour de cassation, première chambre civile, 21 mars 1962 : le nu-propriétaire peut-il imposer des réparations d'entretien d'un immeuble à l'usufruitier?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

A une date inconnue, la compagnie d’assurance La Nationale achète à M. Bez un immeuble dont le deuxième étage est grevé d’un usufruit au profit de la mère de ce dernier, veuve Bez. En 1957-1958, la compagnie finance des travaux de ravalement de l’immeuble. À une date inconnue, la...

.doc
26 Nov. 2010

Commentaire de l'arrêt : Ch.com, 28 novembre 2006 - SAURAT

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Dans un arrêt du 28 novembre 2006, la chambre commerciale de la Cour de cassation a rendu un arrêt concernant les droits de mutation applicables à la cession de parts d’une société en nom collectif. En l’espèce, l’un des deux associés d’une société en nom collectif...

.pdf
08 Janv. 2013

Droits successoraux : la revendication tardive de la qualité d'héritier au sein d'une succession déjà partagée

Mémoire de 100 pages - Droit de la famille

Il est important de rappeler qu’en 1982, les parents de Philippe D., Monsieur et Madame Paul D. avaient fait une donation-partage à leurs quatre enfants de divers biens immobiliers en pleine propriété que ces derniers ont revendus puis remployé lesdits fonds dans l’acquisition d’un...

.doc
05 déc. 2008

La modification des charges de copropriété

Dissertation de 47 pages - Droit civil

Vivre en commun implique de devoir faire face à un certain nombre de dépenses, qu’il s’agisse de l’entretien de l’immeuble, des travaux à y effectuer, de la qualité des équipements à préserver, etc.…L’idée est de maintenir en état, voire d’améliorer,...