Doc du juriste

Consultez plus de 41516 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Légicentrisme

Légicentrisme

  
Légicentrisme

Nos documents

.doc
21 Mars 2009

Le parlement est-il une chambre d'enregistrement ou un co-législateur ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

« Le Parlement ne doit pas gouverner » a déclaré Michel Debré. En effet la V° République n’est pas un régime parlementaire, elle est l’objet d’un compromis entre la tradition parlementaire de la IV° République et la volonté de restaurer l’autorité étatique, d’où sa...

.doc
20 mai 2009

Le pouvoir normatif du juge en droit administratif

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

L’existence même d’un pouvoir normatif du juge s’inscrit à contrario de la tradition politique et juridique française au sein de laquelle le rôle du juge a pendant longtemps été très restreint. En effet la tradition révolutionnaire qui par la suite a inspiré la législation du Code...

.pdf
18 Sept. 2009

Le pouvoir du juge constitutionnel est-il illimité ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« La reconnaissance par la théorie du droit d’un pouvoir discrétionnaire des juges pose à la théorie politique un problème redoutable, celui de la légitimité de ce pouvoir dans un système démocratique ». Michel Troper résume ici en une phrase le questionnement juridico-politique résultant de...

.doc
28 Nov. 2009

Amélioration et diversification de l'énonciation et de la garantie des droits et libertés fondamentaux

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La constitutionnalisation est réalisée par le passage de l’État légal à l’État de droit. Les droits et libertés doivent être garantis au plus haut niveau pour que leur effectivité soit assurée et pour qu’ils puissent s’imposer efficacement au législateur. En France, ce fut...

.doc
01 déc. 2009

L'application de l'article 55 de la Constitution - la primauté des traités internationaux sur le droit interne

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Quand en 1958 l’article 55 de la Constitution dispose que les « traités et accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie », on assiste non...

.doc
31 Janv. 2010

L'ère des codifications

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

La codification napoléonienne n’aurait pas été possible sans le mouvement doctrinal favorable au droit commun coutumier. Pourtant l’entreprise impériale fait aussi à sa manière table du passé, elle met fin à la diversité coutumière qui caractérisait la constitution même de...

.doc
01 Mars 2010

Les collectivités territoriales et la loi Draft

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Alors que le légicentrisme paraissait garantir la protection des droits du peuple français, en posant la loi comme « expression de la volonté générale » (article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789) et en prévenant ainsi toute dérive du pouvoir exécutif, les...

.doc
25 févr. 2011

L'immunité de la loi promulguée

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

En France la tradition républicaine qui prévaut depuis la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et la Constitution de 1791, avait consacré la loi comme norme suprême expression de la souveraineté nationale. Carré de Malberg avait écrit pour illustrer ce principe que la loi est...

.doc
24 juin 2011

La puissance publique centrale ou l'extension du pouvoir réglementaire à travers la décentralisation et la déconcentration

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

La suprématie de la loi et la tradition légicentriste de la France a progressivement évolué et connut un recul relatif avec l'apparition du pouvoir réglementaire. La loi, avant acte tout puissant, est maintenant cantonnée à certaines matières. Le pouvoir réglementaire, selon P. Pactet, est le...

.pdf
25 févr. 2013

La dispersion du pouvoir réglementaire

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Le pouvoir réglementaire est défini comme le pouvoir dont disposent les autorités exécutives et administratives de prendre unilatéralement des actes exécutoires comportant des dispositions générales et impersonnelles. Le pouvoir réglementaire a connu avec la Ve République un changement...

.doc
26 Mars 2013

Le Conseil constitutionnel est-il le défenseur des droits de l'homme en France ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Lorsque Hans Kelsen émet l’idée de juge constitutionnel, les pays européens majoritairement légicentristes l’accueillent avec d’assez grandes réserves. C’est pourquoi le Conseil constitutionnel est une institution nouvelle et surprenante de la Vème république, définie sous...

.doc
23 Oct. 2013

Les conséquences de l'élargissement de la saisine du Conseil Constitutionnel

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Dans son discours devant l’Assemblée générale du Conseil d’État, Michel Debré présente la nouvelle constitution, et définit le Conseil constitutionnel comme une arme contre la déviation du régime parlementaire. Le Conseil constitutionnel est chargé de contrôler la conformité des traités...

.doc
25 mai 2014

La Ve République est-elle un régime parlementaire classique ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« Après l’expérience que nous fîmes, sous la IVe République, il était inévitable et sans doute indispensable que, dans les débuts de la Ve, le Parlement se trouvât resserré dans un lacis de contraintes ». Michel Rocard, par ces mots, exprime la volonté d’une grande majorité des...

.doc
10 juil. 2007

Y a-t-il un déclin du principe de l'autonomie de la volonté ?

Dissertation de 5 pages - Droit civil

La théorie de l'autonomie de la volonté, paradigme juridique du siècle des Lumières, fondée sur une idée individualiste et libérale, connue une certaine évolution au XXe s. En effet, à travers la doctrine, la jurisprudence et la loi, un recul du principe se fit rapidement observer. Le libéralisme...

.doc
28 mai 2008

La crise de la loi - publié le 28/05/2008

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

L'« Homme du 18 Juin » en serait-il encore si sûr aujourd'hui ?De nos jours, de nombreux auteurs constatent en France une déliquescence, une dégénérescence, une déchéance de la loi, ou en d'autres termes, une décadence de « l'expression de la volonté générale ». Alors que la tradition...

.doc
20 Mars 2009

La valeur juridique de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et des principes généraux du droit

Cours de 4 pages - Droit autres branches

D'abord, les doyens Maurice Hauriou (faculté de droit de Toulouse) et Léon Duguit (faculté de droit de Bordeaux) se sont rejoints sur un point important, à savoir que la DDHC avait une valeur supraconstitutionnelle ; cette thèse n'avait aucun fondement juridique car le contexte juridique ne s'y...

.doc
25 mai 2009

L'autorité des décisions du Conseil constitutionnel

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

La création du Conseil constitutionnel en 1958 est une innovation majeure de la Vème République ainsi que le pensait le doyen Favoreu qui affirmait : "L'Etat de droit est désormais complet en France". Cependant, cette création vise avant tout à servir d'"arme contre la déviation du régime...

.doc
19 Oct. 2009

Le parlement peut-il encore faire la loi ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

L'article 6 de la Constitution française de 1971 proclame qu' « il n'y a point en France d'autorité supérieure à la loi ». Jusqu'à encore peu de temps la loi était considéré comme tout puissante, irréprochable et incontestable.Il y avait un culte de la loi caractérisé par le mouvement du...

.doc
06 août 2010

La France, un Etat de droit

Dissertation de 16 pages - Droit constitutionnel

La France est un Etat de droit, du moins elle prétend l'être. Cela signifie qu'elle a mis en place dans son dispositif juridique les moyens de respecter un certain nombre de libertés, qualifiées de fondamentales, et qu'elle en a exigé le respect de l'Etat lui-même, c'est-à-dire exécutif et...

.doc
02 févr. 2016

La constitutionnalité des lois

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Depuis la Constitution du 4 octobre 1958, la constitutionnalité des lois semble être assurée au sein de l’édifice normatif français. En effet, la Vème République a instauré une innovation : le Conseil constitutionnel. Cette institution, totalement étrangère à la tradition française héritière...

.doc
23 Nov. 2017

Les différentes formes de justice constitutionnelle

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Dans une décision du 8 août 1985 intitulée Loi sur l'évolution de la Nouvelle-Calédonie, le Conseil constitutionnel a affirmé que "la loi n'exprime la volonté générale que dans le respect de la Constitution". Cette affirmation consacre donc la Constitution comme la norme suprême et écarte la...

.doc
14 juin 2007

Les Normes de référence du contrôle de constitutionnalité sous la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Sous la Ve République, le contrôle de constitutionnalité des lois est garanti par le Conseil Constitutionnel. Son rôle est défini par les articles 56 à 63 de la Constitution de 1958 regroupés sous le titre VII. Il est compétent pour constater la vacance de la Présidence ; il est juge électoral ;...

.doc
13 mai 2008

Les transformations des sources du droit français - publié le 13/05/2008

Fiche de 3 pages - Histoire du droit

Dissertation sur les transformations des sources du droit français. On désigne par l'expression "sources du droit" ce qui crée du droit, c'est-à-dire des règles qui permettent de contrôler les comportements et les interactions sociales. Ces règles peuvent être de nature normative ou coutumière et...

.doc
10 déc. 2014

L'arrêt « société des cafés Jacques Vabre » relatif à la primauté des normes communautaires sur les normes nationales

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit international

La hiérarchie entre ordre juridique interne et ordre juridique international n'a donc pas toujours été claire. Il a fallu attendre le 24 mai 1975 pour que le juge judiciaire donne la primauté des traités et accords internationaux sur les lois nationales postérieures, ce qui est précisé dans...

.doc
14 avril 2008

Une constitution implique-t-elle un contrôle de constitutionnalité ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Une constitution est la norme fondamentale d’un système juridique donné, la Grundnorm selon Hans Kelsen. Cette norme est fondamentale dans la mesure où elle est à la base de l’ensemble des règles de droit qui gouverne l’Etat. En effet, elle est, selon un critère matériel, la norme...

.doc
22 févr. 2013

La Constitution dans la hiérarchie des normes - garantir droits et libertés, exemples en Europe, États-Unis et France

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Comme l’écrivait, en 1998, Georges Vedel, professeur de droit public : « Peut-être ce que la Constitution de 1958 a apporté de plus neuf et de plus assuré pour l’avenir, c’est cette « présence »… La Constitution n’est plus alternativement, comme très souvent dans le...

.doc
14 déc. 2007

La place du Conseil constitutionnel dans la Constitution de 1958, L. Favoreu

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La création du Conseil constitutionnel en 1958 inspirait cette phrase au doyen Favoreu : « L’Etat de droit est désormais complet en France ». Spécialiste reconnu du Conseil constitutionnel, Louis Favoreu (1936-2004) a souvent été consulté sur les questions relatives à cet organisme, tant...

.doc
29 déc. 2010

Les Etats européens sans justice constitutionnelle

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Herman Schwartz, professeur à l'American University de Washington et spécialisé dans l'étude des démocraties émergentes de l'Europe de l'Est, précisait que "une des surprises agréables que les pays de l'Europe centrale et orientale nous ont apporté après 1989, c'est un institut nouveau - celui...

.doc
14 déc. 2009

Le contrôle de constitutionnalité est-il démocratique ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

« Chien de garde de l’exécutif » : c’est par ces mots que Jean Gicquel qualifie le Conseil Constitutionnel tel qu’il l’était lors de sa création en 1958 et dont le but était de surveiller le parlement, de manière à ce que celui-ci n'empiète pas sur les compétences de...

.doc
26 août 2014

La suprématie de la Constitution sur les lois en France

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

Au début du 20e, le juriste autrichien Hans Kelsen développe dans son ouvrage Théorie pure du droit, le concept désormais largement rependu de la hiérarchisation des normes. Ce concept suppose qu’une norme n’a de valeur que comparativement aux autres et plus particulièrement à celles...