Doc du juriste

Consultez plus de 41685 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Garde à vue

Garde à vue

Garde à vue

Nos documents

.doc
07 Nov. 2013

Commentaire de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 6 janvier 2011 : le compte

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Cet arrêt est intéressant dans la mesure où il met fin à la summa divisio entre compte courant et compte de dépôt en instaurant un nouveau critère de distinction qui permet d’écarter ou non les règles protectrices du Code de la consommation. De plus, il rappelle que le caractère...

.doc
24 avril 2007

Commentaire de l'arrêt de la Cour de cassation réunie en Chambre mixte le 6 avril 1987

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le Code civil de 1804 n’avait envisagé la possibilité pour un sujet de droit d’être responsable du fait d’une chose, que dans quelques hypothèses relatives aux faits des animaux et des bâtiments en ruine. La responsabilité du fait des choses est une responsabilité délictuelle, qui,...

.doc
08 Oct. 2007

Cour de Cassation, 2ème chambre civile, 23 janvier 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

En matière de responsabilité du fait des choses, la Cour de cassation s'est montrée audacieuse à plusieurs reprises en affirmant tout d'abord à travers l'arrêt Teffaine du 16 juin 1896 (à propos des accidents du travail) qu'existait un principe général de responsabilité du fait des choses. Puis...

.doc
01 Janv. 2008

Civ 1ère, 21 février 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

«Il y a une convergence objective des intérêts du prêteur et de l’emprunteur, en vue de conclure un contrat tenant compte des capacités de remboursement de ce dernier ». Pour que ces intérêts respectifs soient au mieux respectés et pour éviter l’insolvabilité de...

.doc
08 Nov. 2008

Chambres réunies, 13 février 1930, Jand'heur - la responsabilité du fait des choses

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Histoire du droit

Au XIXe siècle, l’alinéa 1er de l’article 1384 du Code Civil ne retenait l’intérêt de personne, puisque selon Monsieur le Professeur Alain Bénabent, il semblait ne servir que de phrase de transition entre les textes précédents et les cas de responsabilité du fait d’autrui....

.doc
09 Mars 2010

Cour d'appel de Paris, 21 octobre 1949 - le contrat d'entreprise et le dépôt

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Alors que le contrat d’entreprise consiste en l’accomplissement d’un travail, le contrat de dépôt quant à lui revient à recevoir la chose d’autrui en vue de la conserver et la restituer en nature. En l’espèce, le 4 mars 1943 Dame L. s’est fait traiter les...

.doc
10 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 24 mars 2009 - les obligations du banquier

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit bancaire

L’arrêt rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 24 mars 2009 précise les contours du devoir de mise en garde de la banque à l’égard du garant en fonction de la garantie souscrite. En l'espèce, la caisse régionale du Crédit Agricole consent à la société...

.doc
30 Mars 2010

Cour de cassation, 8 janvier et 19 juin 2008 - la responsabilité générale du fait d'autrui

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Ces arrêts, rendus par la Cour de cassation, s’inscrivent dans le registre de l’indemnisation des victimes en se fondant sur la responsabilité générale du fait d’autrui. En effet Jonathan x, est mineur, dans un établissement géré par l’association du foyer Beyris placé par...

.doc
28 avril 2010

La garde et la responsabilité du fait des choses

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L’alinéa 1er de l’article1384 dispose qu’ « on est responsable…par le fait…des choses que l’on a sous sa garde », cet article s’est transformé en règle générale à portée normative, dans la mesure où il a à partir de cet arrêt cessé, d’avoir...

.doc
11 juin 2010

Conseil d'État, 13 novembre 2009 - la responsabilité sans faute

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

En l’espèce, dans la nuit du 25 septembre 2005, trois mineurs délinquants, placés sur décision judiciaire dans un foyer public (direction départementale de la protection judiciaire de la jeunesse) d’action éducative, agressent M. Cyril P, majeur en danger faisant l’objet d’une...

.doc
11 déc. 2008

Arrêt rendu par la Chambre commerciale de la Cour de cassation le 3 mai 2006 concernant le droit des sûretés

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

C'est en vertu de l'adage latin « pacta sunt servanda », visant à garantir l'équilibre dans les relations contractuelles, que le législateur a récemment été amené à se pencher sur la question de la proportionnalité au sein du contrat de cautionnement. Aussi la Chambre commerciale, dans un arrêt...

.doc
21 Sept. 2009

La responsabilité du fait des choses : Toute chose est susceptible de causer un dommage

Dissertation de 8 pages - Droit civil

A l'origine, la responsabilité du fait des choses est une responsabilité qui n'existait pratiquement pas dans le Code civil, en effet l'article 1384 alinéa 1 qui précise qu'on est responsable de son fait mais aussi des personnes dont on doit répondre et des choses que l'on a sous sa garde...

.doc
27 avril 2011

Commentaire d'arrêt : Chambre commerciale, Cour de cassation, 20 octobre 2009 : la perte de la chance de ne pas contracter

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

La Chambre commerciale, par un arrêt en date du 20 octobre 2009, soulève la question de l'indemnisation de la perte d'une chance de ne pas contracter. Un établissement de crédit octroi un prêt à une débitrice, en vue du financement d'un fonds de commerce. La mère de la débitrice...

.doc
19 Sept. 2006

Commentaire de l'arrêt Cass. civ. 2ème, 28 mars 2002

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Par cet arrêt de la deuxième Chambre civile, la Cour de cassation confirme le titre de l’ouvrage de G. Durry : « L’irremplaçable responsabilité du fait des choses. » En effet, cette décision en date du 28 mars 2002 démontre que l’application de l’article 1384 alinéa 1er du...

.doc
23 Janv. 2007

L'indépendance du Parquet

Dissertation de 4 pages - Procédure pénale

Le Parquet, ou magistrature debout, est l’ensemble des magistrats représentant le ministère public auprès d’une juridiction. Sa mission est avant tout de défendre les intérêts généraux de la société dans le respect des libertés individuelles. Les magistrats du Parquet représentent...

.doc
27 août 2007

Responsabilité du fait des choses. Commentaire, ch. réunies, 13 février 1930

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

A propos de l’article 1384 du Code civil, Georges Rippert disait que « ce qui pourrait arriver de plus fâcheux à ce précieux petit lambeau d’article, c’est d’avoir la prétention d’être un grand principe de responsabilité civile ». Pourtant la Cour de cassation écoutera...

.doc
26 Sept. 2007

L'indépendance du Ministère public au regard de la Loi Perben II du 9 mars 2004

Dissertation de 9 pages - Procédure pénale

La loi du 9 mars 2004 dite Loi Perben II a entraîné un réel bouleversement institutionnel au sein de l’organisation judiciaire d’une part, par l’introduction dans notre droit procédural, du Garde des Sceaux comme véritable organe de la procédure pénale, et d’autre part,...

.doc
29 déc. 2007

Civ. 2ème, 10 mars 2004

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le propriétaire est présumé être le gardien de la chose non pas parce que la garde est attachée à la propriété mais parce que c’est le plus souvent le propriétaire qui, en utilisant la chose, cause le dommage. Mais il pèse sur le propriétaire une présomption simple pouvant être...

.doc
02 juin 2008

La Loi Perben II et l'indépendance du ministère public

Dissertation de 11 pages - Procédure pénale

La loi du 9 mars 2004 dite Loi Perben II a entraîné un réel bouleversement institutionnel au sein de l’organisation judiciaire d’une part, par l’introduction dans notre droit procédural, du Garde des Sceaux comme véritable organe de la procédure pénale, et d’autre part,...

.doc
16 févr. 2010

La garde de la chose - le système de la responsabilité du fait

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La garde de la chose est la troisième étape dans le système de la responsabilité du fait des choses. Celui-ci fut mis en place progressivement, avec la loi et par la jurisprudence. Le premier arrêt important en la matière est l’arrêt Teffaine rendu par la Cour de cassation le 16 juin...

.doc
31 Mars 2010

Chambre commerciale, Cour de cassation, 24 mars 2009 - la responsabilité du prêteur professionnel

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit bancaire

Trois prêts ont été demandés et obtenus par une société dans le but d'acquérir les parts d'un garage automobile. Le remboursement des prêts était garanti par une hypothèque consentie par le gérant de la société et son épouse. La société emprunteuse étant en liquidation judiciaire, l'établissement...

.doc
16 avril 2010

Chambre commerciale, Cour de cassation, 24 mars 2009 - le cautionnement réel

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En l’espèce, une caisse régionale de crédit a consenti à une société trois prêts pour le rachat de parts d’une société exploitante d’un garage. M et Mme X se sont alors portés garants, en consentant une hypothèque sur un de leurs biens immobiliers pour ainsi garantir le...

.doc
17 Mars 2012

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation, première chambre civile, le 18 février 2009 : la responsabilité bancaire

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

La doctrine est unanime concernant la mise en œuvre du devoir de mise en garde. Hervé Guyader énonce « L’existence d’un devoir de mise en garde est subordonnée à la démonstration d’un risque… En droit du crédit, le risque s’apprécie au regard des...

.doc
27 Nov. 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 18 février 2009 : la responsabilité bancaire

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit bancaire

La Première Chambre civile de la Cour de cassation a été amenée à statuer sur la responsabilité bancaire dans un arrêt du 18 février 2009. Suite à un défaut de remboursement d’un prêt bancaire, un établissement de crédit assigna madame X en remboursement des sommes dues en vertu de la...

.doc
27 Mars 2014

Arrêt Jand'heur, Cass. Ch. Réunies, 13 février 1930 : La responsabilité du fait des choses

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

En matière de responsabilité du fait des choses, le Code civil français est relativement muet étant donné qu’il ne vise que deux cas particuliers de cette responsabilité: c’est d’abord l’article 1385 traitant de la responsabilité du fait des animaux et ensuite l’article...

.doc
19 déc. 2007

La garde d'autrui : dommages et responsabilités

Étude de cas de 9 pages - Droit civil

Pour répondre à cette question, il convient d'abord de caractériser les dommages puis de savoir si la responsabilité de la garde d'autrui peut être invoquée ou alors si c'est la responsabilité des pères et mères qui peut l'être (...)

.doc
06 juil. 2010

La garde de la chose

Dissertation de 7 pages - Droit civil

De quelle manière la notion de garde de la chose, fruit d'une longue évolution jurisprudentielle, se voit-elle être instrumentalisée pour une plus grande facilité et efficacité de réparation des victimes ?

.doc
19 déc. 2016

La responsabilité du banquier dispensateur de crédit

Dissertation de 5 pages - Droit bancaire

John Paul Getty disait « Si vous devez cent dollars à la banque, c’est votre problème. Si vous devez cent millions de dollars à la banque, c’est le problème de la banque. », cette citation peut aussi bien s’appliquer dans les relations habituelles qui lient un client à son banquier...

.doc
26 avril 2007

Commentaire comparé : Cour de Cassation Crim. 6 décembre 2000 / Chambre d'instance de Versailles 6 décembre 2002.

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Procédure pénale

L’OPJ peut, pour les nécessités de l’enquête, placer en garde à vue toute personne à l’encontre de laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou tenté une infraction. Il doit en informer le Procureur de la République dès...

.doc
11 juin 2007

Commentaire de l'arrêt du 8 septembre 2004 rendu par la Chambre criminelle de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Procédure pénale

Le placement en garde à vue en tant que privation de liberté doit être encadré de façon stricte. Aussi, l’arrêt en date du 8 septembre 2004 rendu par la Chambre criminelle vient en délimiter les contours. En effet, en tant que mesure de contrainte, la garde à vue...