Doc du juriste

Consultez plus de 41516 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Contreseing ministériel

Contreseing ministériel

  
Contreseing ministériel

Nos documents

.doc
21 Nov. 2007

Les responsabilités du pouvoir exécutif

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Les pouvoirs attribués aux ministres et au président de la République nécessitent en contrepartie que ceux-ci soient responsables de leurs actes. Les responsabilités gouvernementales sont plus lourdes que celles du président de la République, notamment de par le mécanisme du contreseing,...

.doc
10 juil. 2012

Le pouvoir réglementaire du ministre

Cours de 3 pages - Droit administratif

[...]Le nombre de ministères en France n'est pas fixé par un texte, mais la pratique démontre qu'il y en a une quinzaine. Le nombre de ministres dépend essentiellement du nombre de ministères. Les ministères font partie du gouvernement, les ministres donc sont considérés comme membres du...

.doc
29 Oct. 2009

Faut-il supprimer le poste de premier ministre ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Peut-on dire que le premier ministre est un organe inutile ? N’est-il pas au contraire l’élément principal de l’articulation entre pouvoirs exécutif et législatif ? La suppression de son poste ne modifierait-elle pas radicalement le sens de la Constitution et le régime politique...

.pdf
20 Mars 2013

L'importance véritable des pouvoirs propres au Président au sein de la République française

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

L’article 5 de la Constitution de 1958 met en évidence trois missions du président de la République. La première est relative à son rôle de gardien de la Constitution. La deuxième, à son rôle d’arbitre, en effet, il doit assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et la...

.doc
22 avril 2013

Le bicéphalisme de l'exécutif sous la Vème République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

[...] Le pouvoir exécutif sous la Vème République est donc bicéphale, c'est-à-dire que l'organe chargé de la fonction d'exécution des lois comporte « deux têtes ». Le bicéphalisme est avant tout une caractéristique du régime parlementaire. Le président de la République est chargé d'assurer...

.doc
18 févr. 2009

Le droit de dissolution sous la Ve république

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

A l'article 19 de la Constitution de la Ve République sont énumérés les pouvoirs propres du Président de la République, ceux dont il peut se servir sans le contreseing du premier ministre ou d'un autre membre du gouvernement. Parmi ceux-ci, on trouve celui dont traite l'article 12 : le...

.doc
03 juin 2009

L'utilisation des pouvoirs propres du Président de la République depuis 1958

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

Acteur majeur de la vie politique et du régime politique français, le Président de la République dispose de très larges prérogatives. Ses pouvoirs sont cependant partagés entre deux catégories, en vertu de l'article 19 de la Constitution française. Sont distingués, d'une part, les pouvoirs...

.doc
20 Sept. 2008

La constitution du 4 octobre 1958 entre continuité et rupture avec le passé

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

Penser la Constitution du 4 octobre 1958 en termes de rupture ou de continuité avec le passé revient à se demander dans quelle mesure la Ve République de 1958 est parvenue à se différencier de la IIIe et, surtout, de la IVe République. Il s’agit de comprendre si rupture avec ces régimes il...

.doc
24 juin 2011

Droit constitutionnel: synthèse sur les pouvoirs du président de la république

Cours de 2 pages - Droit constitutionnel

Le chef d'État est le détenteur du pouvoir exécutif, et bénéficie de pouvoirs propres et contresignés selon la constitution de 1958. Ses pouvoirs propres ne nécessitent aucun contreseing et sont à son initiative, alors que ses pouvoirs contresignés supposent un consensus avec le...

.doc
03 avril 2013

Les pouvoirs propres du Président de la République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Selon la formule du Général de Gaulle, le Président de la République ne peut limiter son action à « inaugurer les chrysanthèmes ». Le fondateur de la Vème République, bien qu’en instaurant un régime parlementaire, veut marquer une rupture avec le rôle du Président de la République sous les...

.doc
30 avril 2009

Le droit de dissolution sous la Vème République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Vème République restaure alors pleinement le droit de dissolution qui devient une prérogative personnelle du chef de l'Etat, un pouvoir propre qu'il exerce sans contreseing. L'article 12 de la Constitution de 1958 précise simplement que le Président de la République doit consulter le...

.doc
28 mai 2010

Le premier ministre en cohabitation

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Le ministre est un membre du gouvernement ou du ministère (groupe de services publics placés sous l'autorité d'un ministre). Le ministre est chargé d'un département ministériel, c'est-à-dire de la gestion des services de l'État correspondant à un domaine d'action. Le nom de premier...

.doc
31 Mars 2007

Le Gouvernement sous la Vème République

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Cours sur le Gouvernement sous la Vème République. Le Premier ministre est nommé par le Président, puis les ministres sont nommés par le Président sous contreseing sur proposition du Premier ministre. De Gaulle ne voulait pas que le Gouvernement procède du Parlement. Présentation du statut...

.doc
11 mai 2009

Le gouvernement a-t-il gagné son autonomie sous la Vème République ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

"Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation". Tel est spécifié le rôle du gouvernement par l'article 20 de la constitution de 1958. Cette définition cependant, résulte du fort sentiment d'antiparlementarisme, du aux précédents régimes. En effet, sous les IIIème et IVème...

.pdf
22 Mars 2013

La liberté d'exercice du pouvoir règlementaire

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

Lorsque l’on entend « pouvoir règlementaire », cela laisse présupposé à un droit, une liberté, mais pourtant le pouvoir règlementaire apparait également comme une obligation telle que l’arrêt KEVERS-PASCALIS en 1962 l’explique « l'autorité détenant le pouvoir réglementaire est...

.pdf
15 Janv. 2014

Les limites du pouvoir du président de la République française

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La Constitution de la Ve République, en 1958, pose les bases du système politique parlementaire français, à tendance présidentialiste, qui de par la volonté du général De Gaulle, donne à l’exécutif un pouvoir fort. Ainsi, bien que les personnalités des présidents de la République aient été...

.doc
21 Janv. 2009

La répartition des pouvoirs entre le Président et le 1er ministre sous la Vème République

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

Par réaction aux maux ayant marqué les IIIe et IVe Républiques (instabilité gouvernementale avec respectivement cent sept et vingt quatre Gouvernements successifs, hégémonie parlementaire inhibitrice de l'action gouvernementale, pouvoirs honorifiques octroyés au Président de la République...

.doc
25 févr. 2021

La responsabilité du Président de la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le terme "responsabilité" provient du latin "respondere". Cela signifie répondre aux attentes, se porter garant. Il désigne ainsi l'obligation de répondre d'un acte, c'est-à-dire d'en assumer les conséquences, comme dans le cadre d'une présidence de la République. Cette dernière est une fonction...

.doc
29 Janv. 2007

L'exécutif sous la IIIe République - relations internes complexes et pouvoir subordonné

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Depuis la Révolution, la France a connu cinq Républiques mettant en place cinq constitutions différentes et des institutions distinctes. Elles se démarquent les unes des autres par leur fonctionnement et le rôle des différentes institutions qui les composent. La IIIe République (1870-1940) a été,...

.doc
26 Janv. 2007

La rationalisation sous la 4ème République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

En octobre 1946 voit donc le jour un nouveau projet de constitution respectant la séparation stricte des pouvoirs avec la poursuite de la pratique des messages véhiculés entre l’assemblée et le gouvernement, mais garantissant également plus de pouvoir au gouvernement, satisfaisant ainsi...

.doc
30 mai 2010

La rationalisation parlementaire

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Sous la IIIe et notamment sous la IVe République, de nombreux mécanismes ont été mis en place afin de rationaliser le parlement, et ainsi de le stabiliser, comme la question de confiance, ou encore l’interpellation, cependant, ces mécanismes ne semblent avoir été réellement efficaces, car de...

.doc
03 avril 2013

La rationalisation du régime parlementaire sous la IVe République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

« Voulez-vous que l’Assemblée élue ce jour soit constituante ? », « Voulez-vous que, jusqu’à l’adoption d’une nouvelle Constitution, les pouvoirs publics soient organisés selon le texte joint ? ». Telles furent les questions posées par le général de Gaulle lors du référendum...

.doc
17 Mars 2009

La révision constitutionnelle de 1962 : le président élu au suffrage universel

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

« Il doit être évidemment entendu que l’autorité indivisible de l’Etat est confiée tout entière au Président par le peuple qui l’a élu, qu’il n’en existe aucune autre, ni ministérielle, ni civile, ni militaire, ni judiciaire, qui ne soit conférée ou maintenue par...

.doc
07 Mars 2011

Les relations entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif sous la Ve République

TD de 4 pages - Droit constitutionnel

L’adoption de la loi du 3 juin 1958 a permis au gouvernement de De Gaulle d’entamer le travail de rédaction de la Constitution. Cette loi fixe plusieurs principes que la nouvelle Constitution devra respecter, notamment la séparation des pouvoirs. En effet, il y a trois pouvoirs...

.pdf
21 févr. 2016

La IV° République - Articles 51 et 52 de la Constitution de 1946

Commentaire de texte de 5 pages - Droit constitutionnel

Article 51: "Si, au cours d'une même période de dix-huit mois, deux crises ministérielles surviennent dans les conditions prévues aux articles 49 et 50, la dissolution de l'Assemblée nationale pourra être décidée en Conseil des ministres, après avis du président de l'Assemblée..." Article 52:...

.doc
04 août 2009

La dissolution de l'Assemblée Nationale sous la cinquième République

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 instaure un régime parlementaire et offre au chef de l’État de nouveaux pouvoirs qu’il va exercer à des fins d’arbitrage et indépendamment, c'est-à-dire sans contreseing. Ce sont donc des pouvoirs propres énoncés à l’article 19 de la...

.doc
18 juin 2009

Quelles sont les inspirations du régime politique instauré en France en 1958 ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Les constituants de 1958 n’ont pas scellé seuls l’avenir constitutionnel de la France. Ils se sont notamment basés sur une idéologie et un esprit intellectuel prolixe et fertile au niveau politique à cette époque, tant le dysfonctionnement (instabilité politique et constitutionnelle)...

.doc
27 Mars 2010

La démocratie allemande et le rôle du chancelier

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

C’est sous Konrad Adenauer, premier chancelier après la Loi fondamentale de 1949, qu’est née l’expression de ''kanzlerdemokratie'' en Allemagne. Sous la république de Weimar (1919-1933), la constitution allemande prévoit un président de la République directement élu par le peuple...

.doc
30 mai 2010

La pratique de la Constitution de 1958 vous semble-t-elle conforme au texte de cette dernière ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

En France, de 1875 à 1958 à partir d’un schéma classique de régime parlementaire, la multiplicité des partis politiques a conduit à une situation dans laquelle la collaboration des pouvoirs se transforma progressivement en une suprématie parlementaire, ayant comme corollaires la faiblesse de...

.doc
11 mai 2009

Le Président sous la Vème République est-il un gouvernant ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

"Le président de la République ne saurait être confondu avec aucune fraction. Il doit être l'homme de la nation tout entière, exprimer et servir le seul intérêt national". Cette phrase du Général De Gaulle résume parfaitement le fond de sa pensée, et surtout, la politique qu'il va tenter de...