Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Contreseing ministériel

Contreseing ministériel

  
Contreseing ministériel

Nos documents

.doc
24 Janv. 2007

Commentaire : Conseil d'Etat, 5 mai 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

« Les ordonnances de l’article 38 sont, sous une appellation nouvelle, la constitutionnalisation des décrets-lois de la IIIème et de la Ivème République  « Cette vision est énoncée communément par Jean RIVERO et Jean WALLINE. Le 12 juillet 2005, une requête est déposée au secrétariat du...

.doc
29 avril 2009

Quelle analyse avez-vous de la distinction qui est faite à propos des pouvoirs du Président de la République entre pouvoir propre et pouvoir partagé ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Il existe une distinction dans les pouvoirs du Président de la République en France. D’une part, le Président de la République a des pouvoirs propres. Les pouvoirs propres sont des pouvoirs dispensés du contreseing ministériel. Ils revêtent une grande importance en période de...

.doc
06 Nov. 2006

Commentaire de l'article 8 alinéa premier de la Constitution de 1958

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

« Le président de la République nomme le premier ministre.Il met fin à ses fonctions sur la présentation par celui-ci de la démission du Gouvernement » : l’article 8 alinéa premier de la Constitution de 1958 illustre parfaitement le fait que les constituants, à travers la pensée du Général...

.doc
21 mai 2007

La portée des pouvoirs propres du président de la République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Dans son discours prononcé le 27 août 1958 devant le Conseil d' Etat, Michel Debré qualifiait le président de la République de « clé de voûte du système ». Le statut du Chef de l'Etat a ainsi beaucoup évolué par rapport aux Républiques précédentes et on peut dire qu’il occupe aujourd'hui une...

.doc
20 juil. 2010

Le paradoxe parlementaire sous la Restauration et la Monarchie de juillet (1814-1848)

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Sous la Restauration, le roi est bien entendu irresponsable politiquement. Le législatif ne peut bien entendu pas le renverser. Il a l’initiative de la loi. Le parlement ne l’a pas. De plus, le roi a un droit de véto absolu sur les lois du parlement. Cela n’est pas du tout dans une...

.doc
08 Oct. 2007

L'article 8 al 1er de la Constitution de 1958

Commentaire de texte de 4 pages - Droit constitutionnel

L’instauration d’un régime parlementaire comme fondement de la Cinquième République n’est pas une innovation du constituant de 1958. On retrouve déjà un tel régime sous la IIIe et la IVe république pour ne citer qu’elles deux. Cependant, ces régimes ont rapidement montré leurs...

.doc
02 févr. 2010

Le Président de la Vème République est-il responsable ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Le Président de la République français est, depuis 1958, élu au suffrage universel direct. Ce mode de scrutin permet au chef de l'Etat de bénéficier d'une forte légitimité et, depuis la loi constitutionnelle du 2 octobre 2000 relative à l'instauration du quinquennat, aura en principe toujours sa...

.doc
22 mai 2010

Le Président de la République, gardien de la Constitution ?

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

Le 23 juillet 2008, la révision constitutionnelle modifie l’article 18 de la Constitution, permettant au Président de la République de s’adresser au Parlement réuni à cet effet en Congrès. Cet article révisé élargit les pouvoirs du Président, qui jusqu’à présent était «...

.doc
04 Oct. 2007

La Vème République s'inscrit-elle dans la continuité de la IVème République ?

Dissertation de 8 pages - Histoire du droit

Malgré la volonté de contrecarrer l’instabilité ministérielle, la IVème République se fonde sur le rôle prépondérant du Parlement. Ce dernier est bicaméral, soit composé d’une Chambre basse qui porte pour la première fois le terme d’Assemblée nationale et d’une Chambre haute...

.doc
29 Oct. 2008

La responsabilité pénale du chef d'État sous la Ve République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Depuis la passation de pouvoir entre l’ancien Président Chirac, et le nouveau Président Sarkozy, la question sur la responsabilité de Mr Chirac est de plus en plus d’actualité. Dans un régime parlementaire classique, comme l’est en théorie la Vème République, seul le gouvernement...

.doc
05 mai 2010

La dissolution présidentielle

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Face à l’instabilité gouvernementale posée par l’octroi du pouvoir de dissolution au chef du gouvernement sous la IVe République, le constituant de 1958 a voulu innover pour préserver ce pouvoir qui est nécessaire à l’équilibre institutionnel dans un régime parlementaire tout en...

.doc
05 févr. 2013

Introduction générale au droit : explication de la hiérarchie des normes

Cours de 6 pages - Histoire du droit

Cantonné d'abord au respect de la loi au sens strict, ce principe s'est progressivement élargi. Les sources de la légalité administrative se sont enrichies d'apports successifs. Elles comprennent les normes suivantes :I. La Constitution : norme sacréeLa C° se trouve au sommet de la pyramide...

.doc
03 Mars 2008

La signature et le contreseing des décrets

Fiche de 4 pages - Droit constitutionnel

Dissertation de Droit relatif au pouvoir réglementaire axé sur la signature et le contreseing des décrets.

.doc
14 Mars 2009

Le pouvoir réglementaire des autorités administratives centrales

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

L'autorité administrative centrale est placée sous le contrôle du président de la République et du premier ministre, auquel sont associés les ministres, chargés du contreseing dans leur domaine d'activité. La répartition des compétences administratives entre le premier ministre et le...

.doc
22 avril 2013

Le Président de la République et la majorité parlementaire (sous la Vème République)

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

Lors d'une conférence qu'il donne à l'Elysée le 31 janvier 1964, De Gaulle énonce que « L'autorité indivisible de l'Etat est confiée toute entière au président par le peuple qui l'a élu. Il n'en existe aucune autre, ni ministérielle, ni civile, ni militaire, ni judiciaire qui ne soit conférée et...

.doc
24 févr. 2020

Sujet pratique de droit constitutionnel

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Sous la Ve République, le président dispose d’un grand pouvoir, surtout un rôle d’arbitre pour permettre la bonne collaboration entre les pouvoirs exécutif et législatif dans ce régime parlementaire qui est la France. Pour se faire, le président dispose de pouvoir propre, qu’il...

.doc
12 Sept. 2009

Le président du Conseil sous la IIIe et IVe République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Les IIIe et IVe Républiques sont des régimes parlementaires. Conformément au principe traditionnel du parlementarisme, les trois lois constitutionnelles de 1875 puis la Constitution de 1946 établissent la dualité des organes de l’exécutif : un président de la République, irresponsable...

.doc
05 mai 2009

Le contreseing ministériel sous la Vème République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Le Président de la République est irresponsable, d'où la présence d'un Premier Ministre. L'irresponsabilité apparaît en Angleterre dans une monarchie.Les articles 67 et 68 de la Constitution précisent que le Président de la République est irresponsable pour les actes accomplis dans l'exercice de...

.pdf
03 avril 2008

Cours de Droit Constitutionnel : les Institutions politiques de la France

Cours de 80 pages - Droit constitutionnel

Cours de Droit constitutionnel général relatif aux " Institutions politiques de la France ". Ce cours de droit constitutionnel est bien illustré (par de nombreux exemples, diverses observations ainsi que des schémas très didactiques).

.doc
13 avril 2007

Le Président de la République sous la Vème

Cours de 27 pages - Droit constitutionnel

Cours de droit constitutionnel de niveau Licence sur les pouvoirs du Président de la République sous la Vème République, d'après des prises de notes d'un cours donné par un Sénateur. Ce cours explique en détail les fonctions du Président sous la Vème République, mise en place en 1958 par De Gaulle.

.doc
06 Janv. 2012

La mise en oeuvre des pouvoirs du président de la République dans le cadre du présidentialisme

Dissertation de 11 pages - Droit constitutionnel

Le constituant de 1958 a instauré un régime parlementaire moniste. Au regard des articles 21 alinéa 1 et 20 alinéa 1 le premier ministre est le chef de l’exécutif, et le président de la République (dont le rôle et les pouvoirs sont considérablement renforcés par rapport à ceux du chef de...

.doc
14 mai 2009

Les pouvoirs juridiques, avec et sans contreseing, du chef de l'Etat

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

A l’instar des II, III et IVe République, la Constitution de 1958, instituant la Vème, crée le poste de Président de la République auquel elle confère le statut de Chef de l’Etat. Cependant, contrairement aux républiques qui l’ont précédée et notamment à la IVe, la Vème garantit...

.doc
05 Sept. 2009

L'action du président de la République

Dissertation de 16 pages - Droit constitutionnel

Sous la Ve le titre 2 de la constitution est consacré au président de la République, le titre 3 au gouvernement et le 4 au parlement. Sous la IVe le titre 2 est consacré au parlement et le président n’est envisagé qu’au titre 5. Le plan de la constitution de la Ve se justifie par la...

.doc
21 avril 2008

Les ministres et le pouvoir réglementaire

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Le Général de Gaulle, dans la conférence de presse du 31 janvier 1964 distingue le pouvoir législatif du pouvoir réglementaire en répartissant ces pouvoirs aux différentes autorités étatiques en vue de leur action pour la France : « Quant à la répartition des pouvoirs, elle a été observée suivant...

.pdf
28 Sept. 2009

La structure du pouvoir au sein de la Cinquième République

Dissertation de 8 pages - Droit autres branches

Avant 1958, la vie politique française était rythmée par une forte instabilité ministérielle (104 gouvernements entre 1871 et 1940 et 24 entre 1947 et 1958), instabilité que les événements d'Algérie vont précipiter pour aboutir à la chute de la Quatrième République. C'est par l'insurrection de la...

.doc
13 juil. 2010

Les pouvoirs présidentiels sans contreseing - du référendum à la dissolution

Cours de 9 pages - Droit constitutionnel

« Le président nomme le premier Ministre ». La conception est ici tout à fait différente des IIIe ou IVe républiques. Le président nomme qui il veut sans la moindre contrainte, puisqu’il est dispensé de tout contreseing. Est-ce une procédure conditionnée sur le plan juridique ?...

.pdf
17 Mars 2015

La responsabilité du Président sous la Cinquième République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

James O. McKinsey affirmait que "l'autorité doit aller de pair avec la responsabilité". Pourtant, sous la Cinquième République, le chef de l'Etat est par principe irresponsable, alors que la Constitution de 1958 confère au président de la République d'importants pouvoirs, pour qu'il puisse...

.doc
13 Janv. 2010

Le président de la République et le premier ministre sous la Ve République

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

Sous la Ve République l’exécutif est bicéphale, l’exercice de ce pouvoir est divisé en deux, entre le Président de la République et le premier ministre conduisant à une dyarchie qui dans certains cas peut s’avérer conflictuelle ou harmonieuse, selon qu’il y est cohabitation...

.doc
20 Mars 2009

Commentaire de l'article 8 alinéa 1 de la Constitution de 1958

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

L'analyse de l'article montre en effet que le pouvoir de nomination est entièrement libre, il n'est assorti d'aucune restriction sur le plan constitutionnel mais il doit respecter le caractère parlementaire du régime et le Premier ministre nommé doit trouver un appui majoritaire (I). Le pouvoir...

.doc
10 juil. 2012

Le pouvoir réglementaire du ministre

Cours de 3 pages - Droit administratif

[...]Le nombre de ministères en France n'est pas fixé par un texte, mais la pratique démontre qu'il y en a une quinzaine. Le nombre de ministres dépend essentiellement du nombre de ministères. Les ministères font partie du gouvernement, les ministres donc sont considérés comme membres du...