Doc du juriste

Consultez plus de 40763 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Article 1833 du Code civil

Article 1833 du Code civil

  
Article 1833 du Code civil

Nos documents

.doc
08 avril 2010

Le droit commun des sociétés et les règles propres à chaque type de société

Cours de 57 pages - Droit des affaires

(...) Les sociétés sont-elles simplement un contrat ou une institution ? Article 1832 Code civil ne répond pas vraiment à la question. La société est textuellement. Mais instituée. Elle fait l'objet d'une réglementation très contraignante. Et les contrats sont encadrés...

.doc
01 déc. 2010

Droit des sociétés : définition, constitution et types d'une société

Cours de 145 pages - Droit des affaires

La société dans le Code civil napoléonienSelon l'art 1832, la est un contrat, alors que les sociétés privilégiées avaient personnalité juridique, mais elles sont considérées comme relevant du droit public car c'est l'Etat qui instaure. Mais devient, sous l'influence de...

.doc
24 févr. 2019

Cours de droit général des sociétés - Création et vie la société

Cours de 89 pages - Droit des affaires

Il existe trois millions et demi d'entreprises en France avec parmi elles de sociétés. y a donc un Français sur 10 qui est associé. Tout le droit des affaires près ou loin touche constamment aux sociétés comme l'entreprise difficulté. aujourd'hui beaucoup difficulté, d'où l'intérêt maîtriser...

.doc
04 juin 2008

Le système juridique romano-germanique

Cours de 35 pages - Droit international

Cours reprenant et comparant les droits faisant partie de la famille romano germanique : le droit allemand, espagnol portugais. On reprend ainsi éléments distinction comparaison concernant raisons historiques, justice, constitution que, par exemple code civil du pays.

.doc
06 déc. 2007

L'absence dans le droit : généralités

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Notre droit de l'absence use fondamentalement quelques termes simples, auxquels il donne un sens précis, quoique différent celui qu'ils ont dans le langage courant. Il est donc nécessaire donner des définitions avant d'examiner les règles juridiques applicables. Ces avaient été établies par...

.doc
31 août 2011

Cours de Droit des obligations et la responsabilité extra-contractuelle

Cours de 128 pages - Droit autres branches

- L'obligation présentée comme un engagement :L'obligation présente caractère attachant en ce sens qu'elle relie une ou plusieurs personnes à autres. Loysel : « on lie les boeufs par cornes et hommes paroles ». C'est lien abstrait, de droit qui permet désigner attachées ensemble leur donner nom...

.doc
14 Mars 2008

Le contrat de société : validité et nullité du

Cours de 5 pages - Droit civil

Définition du terme société : article 1832 code civil « La est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent un contrat d'affecter à une entreprise commune des biens leur industrie en vue de partager le bénéfice profiter l'économie pourra résulter. Elle peut être...

.doc
13 déc. 2009

La société en participation

Cours de 15 pages - Droit des affaires

La loi du 4 janvier 1978 a inséré dans le Code civil (art. 1871 à 1873) un chapitre III « De la société en participation » au titre IX ». L’apport essentiel de ces textes est d’établir lien nécessaire et exclusif entre l’absence personnalité morale raison...

.pdf
05 août 2014

Examen d'entrée au CRFPA - Droit des obligations

Cours de 100 pages - Droit des obligations

- Notion d’obligation : . Définition : lien de droit entre deux ou plusieurs personnes en vertu duquel l’une, le créancier (celui à qui l’ont doit quelque chose), peut exiger l’autre, débiteur une prestation abstention. . Caractères : - Droit personnel des (différent...

.doc
25 Janv. 2007

Les principes de liberté et d'égalité à l'épreuve des droits l'enfant dans le code personnes la famille au Bénin

Mémoire de 95 pages - Droit civil

Or, peut-on honnêtement entreprendre une telle étude sans que naissent de multiples interrogations ? Certainement pas, car les violations des droits l’enfant étant encore malheureusement nombreuses au quotidien, il tient en réalité fait à voir jusqu’à quel niveau le législateur...

.doc
28 Janv. 2011

CAVEJ L3 Introduction au droit comparé

Cours de 160 pages - Droit autres branches

Définition :Comparaison ds le domaine juridique : droit et autres matières économie pr vérifier coût du son efficacité, ou pls parties entre elles, ex une notion en privé public. DC mots employés désigner la comparaison de droits différents pays, ie étudiez étrangers par rapport au étranger. Il...

.doc
09 juin 2010

La naissance et le fonctionnement de la société

Cours de 72 pages - Droit des affaires

L´article 1832 du Code civil nous apprend que la société peut être pluripersonnelle ou unipersonnelle. Au départ, la était nécessairement pluripersonnelle, car pour contracter il faut au moins deux, statistiquement c’est le type de qui existe majoritairement. Exceptionnellement...

.doc
12 févr. 2010

L'expropriation, les travaux et droits de propriétés publiques

Cours de 87 pages - Droit administratif

Les origines du domaine public remontent à l’Ancien Régime, et plus exactement l’ordonnance de Moulins février 1566 qui consacrait la règle l’inaliénabilité couronne. On dissociait donc les biens couronne des personnels roi privés. Cela avait pour finalité protection Couronne dont...

.doc
13 Mars 2009

L'incidence de la volonté sur nature mobilière ou immobilière des choses - nécessité, preuve et limitations

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

De la nature meuble ou immeuble d’une chose va dépendre son régime juridique, par exemple cela permettre de déterminer les règles applicables pour vente chose. La distinction des meubles et immeubles existait déjà dans le droit romain mais elle ne s’appliquait qu’aux choses...

.doc
18 avril 2006

Société civile immobilière

Dissertation de 24 pages - Droit autres branches

La société civile immobilière, aussi appelée parfois de gestion est une forme juridique couramment utilisée pour acquérir et gérer un patrimoine immobilier. Son objectif donc d’organiser non réunir des partenaires désireux travailler ensemble, ni d’exploiter entreprise. Parmi les...

.doc
31 Oct. 2011

Commentaire d'arrêt : « Lejars C. Consorts Templier », chambre civile de la Cour Cassation, 13 février 1923

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Dans l'affaire du médicament « Mediator », les familles des victimes ont réclamé dommages-intérêts sur le fondement de la mort leurs proches, fort probablement due aux méfaits potentiels produit par laboratoires Servier. Ainsi, invoqué fait d'être privées d'un leur proche victime Mediator, plus...

.doc
08 févr. 2009

Histoire du droit de la famille

Dissertation de 119 pages - Histoire du droit

Ce système très restrictif de l'adoption va perdurer jusqu'en 1923 où une 1ère réforme permet d'adopter des enfants mineurs. En 1939 il y a nouvelle refonte dans le code la famille qui créer légitimation adoptive un enfant orphelin moins 5 ans et l'intégrer pleinement sa à condition que...

.doc
30 Sept. 2009

L'abus de majorité, minorité et d'égalité

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

La question est simple : une décision collective est-elle valable lorsqu’elle prise pour satisfaire non pas l’intérêt des actionnaires, mais personnel d’un actionnaire au détriment de ses co-associés ? société un contrat partage par lequel chacun doit s’opérer manière à ce que...

.doc
04 mai 2009

Chambre commerciale de la cour cassation, 20 novembre 2004 : l'abus majorité

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

Une résolution d’assemblée d’actionnaires, prise contrairement à l’intérêt social et dans l’unique dessein de favoriser les membres la majorité au détriment minorité, est-elle constitutive d’un abus entraînant responsabilité ses auteurs ? Les hauts magistrats ont répondu...

.doc
11 Janv. 2007

Cour de Cassation, Chambre commerciale du 18 juin 2002

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des affaires

Les opérations portant sur le capital, essentielles à la vie des sociétés de capitaux, ont pour objectif d’assurer financement l'activité sociale tout en aménageant pouvoir au sein sociétés. Or, utilisant les techniques plus diverses, parfois marge prévisions légales sans autant être...

.doc
18 juil. 2016

Les conditions générales du contrat de société

Cours de 11 pages - Droit des affaires

La société repose sur un contrat. Pendant longtemps la question était : est-elle contrat ou une institution ? Le de suppose que soit remplies les 4 conditions énoncées à l'art 1108 du Code civil avec des adaptations : - Le consentement associés c-a-d personnes qui vont s'obliger...

.doc
18 Nov. 2009

Le droit commun des sociétés

Cours de 51 pages - Droit des affaires

La définition de la société est donnée par l’article 1832 du Code civil selon lequel « instituée deux ou plusieurs personnes qui conviennent, un contrat, d’affecter à une entreprise commune des biens leur industrie en vue partager le bénéfice profiter l’économie...

.doc
27 juil. 2006

L'actionnaire minoritaire a-t-il les moyens de faire respecter ses droits ?

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Les articles 1832 et 1833 du Code Civil présentent la société comme un contrat fait dans l’intérêt commun des associés qui constituent. Le fonctionnement sociétaire aurait donc pour finalité le service de elle-même : on parle alors d’« intérêt social »....

.doc
16 juin 2015

Les sanctions de l'abus droit vote

Cours de 3 pages - Droit civil

La jurisprudence sanctionne l’exercice abusif du droit de vote depuis longtemps : le c’est un pouvoir des associés dont ne doit pas être arbitraire. C’est qui s’exercer dans l’intérêt la société, et non personnel associés. Quant au fondement prohibition, il n’y...

.doc
05 déc. 2011

Les modes de création la société

Cours de 11 pages - Droit des affaires

En 1804, lors de l’adoption du Code civil, la société avait été conçue exclusivement comme une forme particulière contrat. Elle constitue un contrat spécial. Dans catégorie des contrats spéciaux, elle appartient à petits contrats. Cette analyse contractuelle a remise en cause...

.doc
30 août 2009

Les variétés de dommage et les caractères du réparable (2009)

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Il y a deux termes qu’on utilise de façon indifférente : dommage ou préjudice. Quelques auteurs disent que ce n’est pas la même chose. Le Code civil, tout comme jurisprudence et majorité doctrine, l’un pour l’autre. Le est une condition constante responsabilité...

.doc
15 Mars 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Troisième Chambre civile Cour d'appel Paris du 21 septembre 2001 relatif à nullité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La nullité en droit des sociétés est marquée par une profonde confusion de textes législatifs (Code civil, Code commerce...). Il existe plus, distorsion entre le interne et communautaire (matérialisé la directive CEE n°68/151 du 9 mars 1968).

.doc
23 Janv. 2015

Cours complet de Droit commercial

Cours de 72 pages - Droit des affaires

On parle de droit commercial car on va développer une règlementation qui relève du commercial. Mais c’est branche privé, donc la base est le civil (régime général des obligations). Le groupements nous amène à évoquer l’idéologie l’origine l’adoption Code en...

.doc
30 août 2007

Droit de souscription préférentiel : arrêt la Chambre commerciale (18/06/2002)

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

« Le professeur Dominique Schmidt en tentant de distinguer intérêt commun des associés » et social invite à relire l'article 1833 du Code Civil, qui dispose que toute société doit avoir un objet licite être constituée dans l'intérêt ». Mais si l'invitation avait été acceptée...

.doc
17 déc. 2012

Commentaire d'arrêt de la Chambre civile Cour cassation en date du 11 juillet 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Comme tout contrat, le contrat de société est nécessairement soumis à des règles strictes sous peine nullité. En effet, selon régime spécial sociétés, la nullité peut être encourue sur fondement violation articles 1832-1 alinéa 1er et 1833 du Code civil, savoir non-respect...