Doc du juriste

Consultez plus de 40672 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

Accueil › 
 Article 1832 du Code civil

Article 1832 du Code civil

  
Article 1832 du Code civil

Nos documents

.pdf
10 juin 2009

Le régime légal

Dissertation de 20 pages - Droit civil

- Question de savoir si communauté en tant que masse passive ou active de biens- Mais intérêt relatif de la question, car existence d'une réglementation de la communauté- Existence de deux théories :Communauté en tant qu'indivision- Biens communs indivis entre époux- Deux arguments opposables...

.doc
04 Mars 2008

L'aménagement successoral dans les couples

Mémoire de 78 pages - Droit civil

Le Code civil organise de façon précise la dévolution successorale c’est-à-dire la façon dont doivent se transmettre les biens au décès de leur propriétaire. Mais, ces règles ne sont pas toujours adaptées aux souhaits de chacun. Par ailleurs, il peut être plus intéressant...

.doc
03 juin 2009

Droit de la famille : la famille et la filiation

Dissertation de 130 pages - Droit de la famille

Quand on confronte les termes « droit » et « famille » rien ne les rapproche, tout les oppose. Quand on parle de droit c'est un système de contraintes organisées, avec une logique d'intérêt. A l'inverse quand on quitte le droit pour la famille, la famille est idéalement un cercle humain qui se...

.doc
23 avril 2010

Droit : les sûretés réelles et personnelles - cautionnement, créanciers, garanties

Cours de 124 pages - Droit autres branches

Il existe deux sortes d'obligations. Certaines obligations s'exécutent de façon immédiate et d'autres de façon différée. Lorsqu'une obligation s'exécute de façon différée, son créancier court un risque que le débiteur de l'obligation ne s'exécute pas à l'échéance du terme. Ce risque est appelé le...

.doc
26 Mars 2007

La société est-elle un contrat ou une institution ?

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Traditionnellement, la société s’analyse en un contrat librement consenti par les associés dans lequel leurs intérêts devaient prévaloir. Une seconde conception, institutionnelle, conçoit la société comme un groupement autonome, dont l’intérêt ne se limite pas à celui des seuls...

.doc
16 déc. 2009

Commentaire de l'article 1832 du Code civil

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Depuis la création du Code civil en 1804, les sociétés sont définies par la loi française. C'est en effet l'article 1832 du Code civil qui définit cet acteur économique majeur qu'est la société. L'article 1832 du Code civil est...

.pdf
22 déc. 2014

Commentaire de l’article 1832 du Code civil : le seul texte normatif français définissant la société

Commentaire de texte de 6 pages - Droit civil

« Reste-t-il quelque chose d’utile, ou doit-on penser différemment ? » Ainsi, à propos de l’article 1832 du Code civil, Paul Le Cannu s’interroge en 2012 sur l’opportunité de conserver un tel texte dans le droit positif français, au regard notamment...

.doc
01 Mars 2009

La forme juridique de la société

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

L’article 1832 du Code civil dans sa version primitive définissait la société comme étant « un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent de mettre quelque chose en commun dans la vue de partager le bénéfice qui pourra en résulter ». Si cette...

.doc
18 juil. 2016

Les conditions générales du contrat de société

Cours de 11 pages - Droit des affaires

La société repose sur un contrat. Pendant longtemps la question était : La société est-elle un contrat ou est-elle une institution ? Le contrat de société suppose que soit remplies les 4 conditions énoncées à l'art 1108 du Code civil avec des adaptations : - Le consentement des...

.doc
08 déc. 2006

Cour de Cassation, Civ. 1ère, 16 juillet 1998

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Dans sa décision du 16 juillet 1998, la première chambre civile de la Cour de Cassation s’est prononcée sur une question à laquelle aucune réponse claire n’avait jamais été donnée : celle des effets de l’exception de nullité en matière de contrats à exécution successive. La Cour y...

.doc
20 Nov. 2007

Commentaire de l’article 1832 du Code civil : la formation du contrat de société

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

D’après Messieurs Cozian et Viander, et Madame Deboissy, « sans être un jeu de société, le contrat de société participe au jeu de hasard : on ne gagne pas à tous les coups et il faut savoir perdre. » La société est un contrat gouverné par l’article 1832 du Code...

.doc
16 déc. 2008

De la société et de l’entreprise individuelle – la société et les groupements voisins : étude comparative société / association / fondation

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

La société est une entité au sein d’un ensemble de groupements. Parmi les groupements voisins de la société, on peut citer entre autres l’association et la fondation. La société, la fondation et l’association sont des structures régies par trois textes distincts. La société est...

.doc
27 Mars 2010

Cour de cassation, chambres réunies, 11 mars 1914 - la notion de bénéfice, critère de distinction entre société et association

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La Caisse rurale de Manigod, coopérative de crédit, était formée dans le but de faire des prêts d’argent à ses membres à un taux d’intérêt aussi peu élevé possible. Elle recevait de ses adhérents ou de personnes extérieures des fonds rémunérés par un intérêt de 2,5%, qu’elle...

.doc
18 Nov. 2011

Droit commun des sociétés: définition, naissance et fonctionnement

Cours de 50 pages - Droit des affaires

Une société, on la rencontre dans les secteurs de la vie économique. Une société peut être une petite structure ou une grande structure : il n’y a pas de critère de taille et de critère de domaine. Cette grande variété de visages de la notion de société est rendue possible par la...

.doc
17 Mars 2014

Quelle imbrication d’institution et de contrat pour quelle conception de la société ?

Cours de 12 pages - Droit civil

L’article 1832 du Code civil dispose : « La société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou de profiter de l’économie...

.doc
23 Janv. 2015

Cours complet de Droit commercial

Cours de 72 pages - Droit des affaires

On parle de droit commercial car on va développer une règlementation qui relève du droit commercial. Mais c’est une branche de droit privé, donc la base est le droit civil (régime général des obligations). Le droit des groupements nous amène à évoquer l’idéologie à...

.doc
18 Nov. 2009

Le droit commun des sociétés

Cours de 51 pages - Droit des affaires

La définition de la société est donnée par l’article 1832 du Code civil selon lequel « la société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent, par un contrat, d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager...

.doc
16 déc. 2009

Les conditions de fond relatives à la création d’une société

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

Tout contrat spécial a des éléments caractéristiques qui le distinguent des autres contrats. À défaut de rencontrer dans un cas d’espèce ces éléments, on peut penser que le contrat est fictif — ce qui peut entraîner sa requalification —, voire irrégulier. Ainsi, pour la vente, il...

.doc
15 Mars 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Troisième Chambre civile de la Cour d'appel de Paris du 21 septembre 2001 relatif à la nullité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La nullité en droit des sociétés est marquée par une profonde confusion de textes législatifs (Code civil, Code commerce...). Il existe de plus, une distorsion entre le droit interne et droit communautaire (matérialisé par la directive CEE n°68/151 du 9 mars 1968).

.doc
05 Nov. 2009

Droit des sociétés, le contrat et les formes de société

Cours de 33 pages - Droit des affaires

La création d’une société répond aux besoins des individus de se regrouper, elle a aussi pour but de conserver le patrimoine de l’entrepreneur ; en outre la société va offrir une stabilité, une continuité et une durée qui dépasse le cadre de l’entreprise individuelle. Enfin la...

.doc
07 févr. 2010

CA Colmar, 18 Mars 2008, CRCA Alsace-Vosges / SARL TWQ

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Le Groupement d'Intérêt Economique et la société sont souvent confondus car leurs natures sont proches. Toutefois on peut constater certaines différences dans leurs formalités de constitution et de fonctionnement. L’article 1832 du Code civil donne la...

.doc
11 Nov. 2011

Le contrat de société : Les conditions de formation

Cours de 3 pages - Droit des affaires

Article 1832 du Code civil « La société est instituée par une ou plusieurs personnes qui conviennent pas un contrat d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou de profiter de l’économie qui pourra en...

.doc
04 Janv. 2015

Pourquoi constituer une société ?

Cours de 3 pages - Droit des affaires

La société est définie à l’article 1832 du Code civil. Selon ce texte, la société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent d’affecter des biens ou leur industrie à une entreprise commune, afin de partager le bénéfice ou de profiter de...

.pdf
19 Nov. 2015

La définition de la société

Fiche de 8 pages - Droit des affaires

Article 1832 du Code civil : « La société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat d'affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou de profiter de l'économie qui pourra en résulter....

.doc
22 Mars 2016

Droit des sociétés - Les conditions spécifiques au contrat de société

Cours de 5 pages - Droit des affaires

On s’intéresse aux conditions qui découlent de l’article 1832 du Code civil, on va voir les conditions liées aux apports, aux associés, au partage des résultats et la capacité de se comporter en tant qu’associé. Le Code civil ne donne pas...

.doc
08 Mars 2020

Naissance de la société - Le contrat social est-il formaliste ou consensualiste ?

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

La société est une entreprise commune disposant d’une personnalité juridique, de numéros d’identification enregistrés au registre du commerce et des sociétés, d’un régime fiscal particulier et d’un objet social. De même que sa création s’organise autour d’un contrat...

.doc
07 Sept. 2007

Structures juridiques des entreprises

Fiche de 8 pages - Droit des affaires

Ce mot a deux sens différents, il s’agit d’un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes décident de mettre en commun des biens a leur activité en vue de partager le bénéfice ou de profiter ensemble de l’économie qui pourra en résulter et en s’engageant à participer aux...

.doc
25 Mars 2008

La limitation de l’objet social de l'entreprise : avantages et inconvénients

Dissertation de 14 pages - Droit des affaires

Aux termes de l’article 1832 du Code Civil, « La société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent, par un contrat, d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie, en vue de partager le bénéfice ou de profiter de...

.doc
17 avril 2008

Commentaire de l’arrêt du 2 mars 1982 de la Cour de cassation, chambre commerciale

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit des affaires

L’article 1832 du Code civil, avant l’intervention du législateur en 1978, disposait qu’une société était un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent de mettre quelque chose en commun dans le but de partager le bénéfice qui pourra en...

.doc
22 Janv. 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 18 avril 1961 - l’abus de majorité

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Selon le Code civil, un associé est une personne qui fait partie de la société, peu importe sa dénomination, comme le stipule l’article 1832 du même code. Cet associé a des droits qui lui sont garantis par ce Code, dont le droit de voter et de...