Doc du juriste

Consultez plus de 41184 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Apport en numéraire

Apport en numéraire

  
Apport en numéraire

Nos documents

.doc
06 juil. 2010

La Société A Responsabilité Limitée (SARL)

Cours de 15 pages - Droit des affaires

La Société A Responsabilité Limitée (SARL) a été créée par la loi du 7 mars 1925. On en compte aujourd’hui 1,7 million. Cette société est « instituée par une ou plusieurs personnes qui ne supportent les pertes qu’à concurrence de leurs apports » (art. L. 223-1 c. com.). Les textes...

.doc
17 juin 2011

La création d'une SARL: les conditions de rédaction des statuts et de publicité de la constitution

Cours de 9 pages - Droit des affaires

Société hybride, à mi-chemin entre les sociétés de capitaux et les sociétés de personnes marquées par l'intuitu personae, ce type de société a été introduit dans notre législation par la loi du 7 mars 1925. Cette société s'adresse essentiellement aux petites et moyennes entreprises parce qu'elle...

.doc
16 avril 2008

La Société à Responsabilité Limitée (SARL) en droit des affaires

Cours de 20 pages - Droit des affaires

Dossier sur la SARL, qui est la société "instituée par une ou plusieurs personnes qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports" (L 223-1 C.com.). Le critère distinctif de la SARL réside donc dans la limitation de responsabilité des associés. Il est complété par un autre...

.doc
10 août 2009

Les types d'apport et la notion de libération du capital pour la constitution d'une entreprise

Dissertation de 2 pages - Droit autres branches

Le fait de constituer une entreprise implique que les associés contractent. Les sociétés de personnes :- Forte responsabilité des associés en cas de défaillance des entreprises. Il n'y a pas de distinction juridique entre l'entreprise et les associés. Ils sont responsables des dettes de la...

.pdf
15 déc. 2009

La société anonyme à responsabilité limitée (SARL) : constitution, fonctionnement, etc.

Dissertation de 12 pages - Droit des affaires

La SARL est instituée par une ou plusieurs personnes qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports. Lorsque la société ne comporte qu'une seule personne, celle-ci est dénommée associé unique (et non plus EURL : supprimé en 2005) selon l'article L223-1 du Code de Commerce...

.doc
19 juil. 2012

Les groupements fonciers agricoles

Cours de 3 pages - Droit autres branches

Un groupement foncier agricole est une société civile qui a un objet particulier : la gestion d'un patrimoine foncier agricole et dont l'objectif premier tend à garantir la préservation et la transmission des terres agricoles (CR, art. L.322-1).Seules les parcelles à destination agricole peuvent...

.doc
20 avril 2007

La société à responsabilité limitée à un euro

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Depuis la loi du 24 juillet 1966, le capital social est une obligation fondamentale pour toutes sociétés commerciales, obligation que l’on retrouve dans le code civil dans son article 1835. Il représente tous les apports en nature et en numéraire des associés nécessaires pour...

.doc
13 Sept. 2009

La rémunération des associés

Dissertation de 16 pages - Droit des affaires

La crise économique mondiale de ces derniers mois a cruellement rappelé aux associés de sociétés qu’avoir cette qualité est un pari risqué. En effet, la rémunération principale de l’associé, qui est constituée par la distribution de dividendes est intimement liée à la situation...

.doc
08 août 2013

La société anonyme - publié le 08/08/2013

Cours de 12 pages - Droit des affaires

L’article L225-1 du Code de commerce définit la société anonyme (SA) comme « la société dont le capital est divisé en actions et qui est constituée entre des associés qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports. » Chapitre 1- La constitution d’une société...

.doc
11 Nov. 2014

Commentaire de l'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 30 mai 2006 : les effets de l'action paulienne

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’action paulienne est conçue pour permettre au créancier d’attaquer en son nom personnel les actes conclus par son débiteur en fraude de ses droits. En effet, il est tentant pour un débiteur d’organiser son insolvabilité en transférant son patrimoine entre les mains d’un...

.doc
19 déc. 2016

Étude de droit comparé : les modes de fonctionnement de la Société Anonyme et de l'Aktiengesellschaft

Mémoire de 40 pages - Droit international

Se côtoient en Europe plus de 16 millions de sociétés de formes juridiques diverses et variées, de par leur objet social et de la fiscalité des États. Malgré l’attractivité que certaines formes juridiques peuvent développer, subsiste encore l’une des plus vieilles formes de sociétés, la...

.doc
05 déc. 2007

Associations, sociétaires et extensions des procédures collectives Cour de cassation (com.) 5 juillet 2005

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le fait pour le dirigeant d'une association d'avoir repris dans l'association autre chose que ce qu'il y avait apporté est constitutif d'un détournement d'actif au sens de l'article L. 624-5, 6°, du code de commerce. Et le fait, pour un autre dirigeant, de ne pas s'être opposé en sa qualité...

.doc
11 Sept. 2008

Les avantages et les limites de la société par actions simplifiée

Dissertation de 12 pages - Droit des affaires

La Société par Actions Simplifiée a été créée par la loi du 3 janvier 1994 afin de permettre aux grandes entreprises de s’allier via des filiales communes, tout en disposant d’une structure souple et performante, à l’inverse de la Société Anonyme. Cependant, cette loi comportait de...

.doc
05 Nov. 2009

Droit des sociétés, le contrat et les formes de société

Cours de 33 pages - Droit des affaires

La création d’une société répond aux besoins des individus de se regrouper, elle a aussi pour but de conserver le patrimoine de l’entrepreneur ; en outre la société va offrir une stabilité, une continuité et une durée qui dépasse le cadre de l’entreprise individuelle. Enfin la...

.doc
11 Nov. 2009

La Société en Nom Collectif (SNC)

Cours de 18 pages - Droit des affaires

La SNC est une société au sein de laquelle des associés décident de s’unir pour réaliser une activité commune dans le but de réaliser des bénéfices. A ce titre, les associés devront par conséquent s’engager à partager les éventuelles pertes, et donc à couvrir le passif de la société....

.doc
09 juin 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 3 juin 1997 - le gage de somme d'argent

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit bancaire

L’arrêt présenté est un arrêt rendu par la chambre commerciale de la cour de cassation le 3 juin 1997 et qui touche à la question du gage sur une somme d’argent. En l’espèce, une société a remis à sa banque, en garantie d’une facilité de trésorerie, une somme d’argent...

.doc
15 mai 2008

Droit des structures de l'entreprise

Cours de 31 pages - Droit des affaires

Cours de droit des affaires traitant des structures de l'entreprise. Article 1832 du Code civil : "une société est une convention par laquelle plusieurs personnes mettent en commun leurs idées et leurs apports en vue de réaliser des bénéfices ou des économies". Cela distingue une société...

.doc
20 juil. 2009

Droit spécial des sociétés : la SARL et l'EURL

Dissertation de 6 pages - Droit des affaires

La SARLForme de sté la plus répandue. Elle est constituée entre des associés non commerçants, qui s'engagent dans la limite de leurs apports.Le K social est divisé en parts sociales : la cession obéit aux règles de la cession de créance.Introduite par une loi de 1925 (copie de la GMDH allemande)....

.doc
19 Nov. 2010

La SARL - publié le 19/11/2010

Cours de 13 pages - Droit des affaires

La Société à responsabilité limitée (SARL) est une société, constituée par 1 ou plusieurs associés (L 223.1 code de commerce), personnes physiques ou morales ; qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports ; et dont le capital est divisé en parts sociales égales.La SARL a...

.doc
25 Nov. 2010

Histoire du droit des obligations

Cours de 88 pages - Histoire du droit

Code civil traite des obligations au sein de son livre trois intitulé des différentes manières dont on acquiert la ppté.Trois titres qui présentent le régime des obligations : au sein du 3e titre du 3e livre, st évoquées les contrats et obligations conventionnelles. Article 1101 jusqu'à...

.pdf
04 avril 2011

Cours de Droit des entreprises et sociétés

Cours de 40 pages - Droit des affaires

L'entreprise individuelle constitue le statut d'entreprise le moins formaliste ; mais à défaut de « structure écran », l'exploitant individuel est personnellement responsable de tous les actes, quelle que soit leur nature.La confusion entreprise individuelle, entrepreneur et la personne...

.doc
06 févr. 2018

Comment qualifier une société en droit : le cas de My Major Company

Étude de cas de 6 pages - Droit civil

Monsieur le directeur administratif et financier de la société My Major Company (MMC) s'interroge sur différents points. Il convient préalablement à toute recherche d'un lien sociétaire de rappeler à Monsieur le directeur administratif et financier les critères de qualification d'une société....

.doc
25 juin 2013

Les sociétés à un euro

Cours de 4 pages - Droit civil

« Souscrire le capital social, c'est s'engager à faire partie de la société en versant une contrepartie des actions ou des parts qui seront remises » selon les auteurs J. Hemard, F. Terré et P. Mabila dans l’ouvrage Sociétés commerciales (tome 1, Dalloz 1972). Cette citation met idéalement...

.pdf
24 févr. 2009

La Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Dissertation de 2 pages - Droit autres branches

Société à statut hybride instituée par une ou plusieurs personnes qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports.Capacité commerciale non requise. Peuvent être associés : mineur émancipé ou non, majeur protégé, époux, étrangers, les interdits, personnes frappés d'incompatibilité,...

.doc
24 Sept. 2009

La société anonyme (S.A.)

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

La SA comprend au minimum sept actionnaires, sans aucune limite. Aucune condition de capacité n'est exigée concernant les actionnaires.Lors de la création d'une SA, un capital initial minimum est requis : celui-ci est de 37 000 ? si aucun appel public à l'épargne n'est effectué, et il est de 225...

.doc
13 Oct. 2009

Droit des instruments de paiement et de crédit - publié le 13/10/2009

Dissertation de 90 pages - Droit bancaire

Leur rôle économique est d'éviter les manipulations d'espèce.Quel mode de paiement est le plus utilisé ? Il s'agit du paiement en espèces mais il n'est utilisé que pour de petites sommes car il faut une présence physique des deux personnes : manipulation de pièces.Il n'est pas facile...

.doc
17 mai 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 mai 2006 - l'action paulienne

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Il arrive qu’un débiteur adopte des manœuvres frauduleuses pour échapper à sa dette. Son créancier dispose alors d’instruments juridiques destinés à sauver ce droit de gage général. L’action paulienne fait partie de ses instruments. C’est une action qui permet à un...

.doc
08 févr. 2003

La notion de société (2003)

Fiche de 8 pages - Droit des affaires

La société est un contrat et une personne morale dont les conditions suivantes doivent être respectées : Le consentement des parties ne doit pas être vicié ; l’associé doit avoir la capacité juridique pour contracter ; l’objet du contrat doit être licite ; la cause du contrat doit être...

.doc
19 juil. 2006

Capital social, fonds propres, quasi-fonds propres

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

La réunion des apports constitue le capital social de l’entreprise au jour de sa formation, mais seuls y entrent les apports effectués en nature ou en numéraire, les apports en industrie ne contribuant pas à sa formation. Alors que, comme nous le verrons, le...

.doc
15 Nov. 2006

Arrêt de la 1ère chambre civile, Cour de Cassation 20 mars 2004

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Parfois, les associés d’une société peuvent perdre leur affectatio societatis et ainsi l’intérêt porté à la société. Pour cette situation le législateur a prévu des possibilités de dissolution de la société. L’arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de Cassation du 30 mars 2004...