Doc du juriste

Consultez plus de 40104 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Amende délictuelle

Amende délictuelle

  

Nos documents

.doc
23 Mars 2006

La faute en droit civil

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L’article 1382 du Code Civil régie la responsabilité du fait personnel, ce dernier étant complété par l’article 1383 du même code. Ces deux articles engagent la responsabilité du fautif lors d’un manquement à une obligation, et, engagent de facto, la responsabilité civile du...

.doc
30 avril 2013

Les abus des biens sociaux : Éléments de l'infraction, mise en oeuvre de la responsabilité pénale et réparations civiles

Cours de 28 pages - Droit des affaires

Le délit d'abus des biens sociaux est prévu par les articles L. 241-3 et L. 242-6 du Code de commerce, aux termes desquels seront punis d'un emprisonnement de cinq ans au plus et d'une amende maximale de 375 000 euros les gérants, le président, les administrateurs ou les directeurs...

.doc
18 Nov. 2008

Cour Suprême des Etats-Unis : « Asahi Metal Industry Co., v. Superior Court » (480 U.S. 102, 1987) - la compétence juridictionnelle internationale

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit international

L’affaire a pour origine un accident de la circulation. Gary Zurcher a perdu le contrôle de sa moto Honda et est entré en collision avec un tracteur alors qu’il roulait, le 23 septembre 1978, sur l’autoroute en Californie. G. Zurcher est sévèrement blessé. Sa femme, passagère de la...

.pdf
19 août 2009

La contrainte étatique : le critère de la norme juridique

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Définition - la sanction-exécution se définie par la contrainte :* Lorsque l'obligation consiste à payer une somme d'argent :La saisie des biens du débiteur est la contrainte :- Si celui-ci est insolvable, la contrainte par corps ne subsiste qu'en matière derecouvrement des amendes pénales...

.doc
14 avril 2009

Le secret bancaire, mythe ou réalité ?

Dissertation de 3 pages - Droit bancaire

Les établissements de crédit sont évidemment tenus du devoir général de ne pas nuire à autrui volontairement ou par imprudence, s’applique à eux la responsabilité délictuelle ou quasi delictuelle. Cette nuisance peut se réaliser par la communication par le personnel de...

.doc
14 Mars 2007

L'évolution de la responsabilité médicale

Dissertation de 22 pages - Droit autres branches

Au XIXe siècle la responsabilité des médecins était delictuelle, fondée sur les articles 1382 et 1383 du Code Civil, et nécessitant la preuve d'une faute, d'un dommage, et d'une relation d'une faute entre le dommage et la faute. Ce n'est qu'en 1936 que, dans l'arrêt Mercier, la Cour de...

.doc
11 mai 2009

Droit pénal et les différentes infractions

Cours de 37 pages - Droit pénal

L’infraction n’est pas une faute comme en civil, il y a toujours 3 éléments constitutifs : - L’élément légal : la loi ou le texte qui sanctionne et prévoit le comportement illicite. Le principe de légalité des délits et peines est qu’on ne peut être condamné pénalement que...

.doc
04 déc. 2008

La responsabilité pénale des sociétés, personnes morales

Mémoire de 28 pages - Droit pénal

Le 16 janvier 2008, la 11e chambre correctionnelle du tribunal de Grande Instance de Paris a rendu son jugement dans cette affaire. Pour la première fois en France, le préjudice écologique, résultant de l’atteinte portée à l’environnement, a été reconnu. Total fut condamné à 375000...

.doc
03 juin 2010

Les contrats

Cours de 23 pages - Droit des obligations

Les contrats sont la source la plus fréquente des obligations : on parle « d’obligation contractuelle ». Une obligation est un rapport de droit entre deux ou plusieurs personnes, en vertu duquel une personne (le débiteur) doit une prestation (ou une abstention) à une autre (le créancier),...

.doc
13 juil. 2010

Les faits justificatifs en droit pénal

Étude de cas de 3 pages - Droit pénal

Cas n 1Un individu commet une infraction punie à l'époque des faits de 10 ans d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende. Une loi pénale nouvelle intervient et baisse à la fois le barème de l'amende (qui n'est plus que de 10.000 ?) tout en augmentant celui de la peine encourue (la...

.doc
22 Mars 2007

L'abus des biens et du crédit de la société en droit pénal des affaires

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Le 8 août 1935, par un décret-loi, la Troisième République, ébranlée par l'éclatement de certaines affaires financières, dont l'affaire Stavisky est l'emblème, crée le délit d'abus de biens sociaux. Depuis, ce délit est resté au c?ur du droit pénal des affaires, restant aujourd?hui le délit le...

.doc
05 avril 2007

Blanchiment et Internet

Mémoire de 18 pages - Droit pénal

Les activités criminelles, comme les entreprises commerciales, produisent un « chiffre d’affaires » et des produits financiers que les organisations concernées cherchent à recycler. Le blanchiment représente cette activité de recyclage du « produit du crime » qui a pour objectif de lui...

.doc
06 avril 2009

Comparaison : Chambre criminelle de la Cour de cassation, 4 janvier 2006 et 24 janvier 2006 - le principe de légalité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

« Nullum crimen nulla pœna sine lege .» Par cet adage latin, la formulation traditionnelle du principe de la légalité des poursuites pénales est posée : les juges ne peuvent retenir l’existence d’une infraction ni prononcer une peine sans s’appuyer sur une loi. Dans un cas...

.doc
17 déc. 2009

Droit pénal général : les parties au procès pénal

Cours de 7 pages - Droit pénal

Le procès pénal met aux prises deux parties principales : le ministère public, représentant de l'État, et une partie privée, la personne poursuivie. Il fait naître une action spécifique qui est l'action publique, l'action de l'État contre la personne privée parce que l'infraction a causé un...

.doc
30 avril 2013

Les abus des pouvoirs et des voix

Cours de 4 pages - Droit des affaires

Les articles L. 241-3, 5o, et L. 242-6, 4o, du Code de commerce prévoient que seront punis d'un emprisonnement de cinq ans au plus et d'une amende maximale de 375 000 euros les gérants (de SARL), le président, les administrateurs ou les directeurs généraux d'une société anonyme qui font «...

.doc
13 Nov. 2015

L'impartialité dans les juridictions pénales

Dissertation de 16 pages - Droit pénal

« L’impartialité des juges est la condition même de la confiance que les tribunaux se doivent d’inspirer aux justiciables dans une société démocratique », selon la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH). En effet, le principe d’impartialité est une pierre angulaire du...

.doc
15 Oct. 2018

La soumission chimique : cartographie du risque et conséquences pénales

Mémoire de 29 pages - Droit pénal

Dès 1931, Aldous Huxley évoquait dans son roman "Le Meilleur des Mondes" la sujétion psychologique des populations grâce au "Soma", une drogue présentée sous forme de médicament qui rend heureux. Ce roman d'anticipation dystopique mettait déjà au coeur du sujet la "manipulation chimique". Devenue...

.doc
05 déc. 2016

L'abus de droit d'agir en justice

Fiche de 3 pages - Droit civil

Beaucoup abusent de leur droit d’agir en justice. Tout droit est susceptible d’abus. Article 32-1 du Code de procédure civile : sont prévues deux sanctions en cas d’abus : - Celui qui agit en justice de manière dilatoire ou abusive peut être condamné à une amende civile...

.doc
05 Mars 2014

Eléments juridiques de structure pénale : l'exemple italien

Cours de 16 pages - Droit pénal

Le système pénal constitue l’instrument fondamental et insubstituable tourné vers l’assurance de la cohabitation sociale, et la punition est la nécessité de la tranquillité de la vie sociale. Au cours des siècles, les fins et les moyens des peines se sont transformés en relation à...

.doc
15 Mars 2008

L'indemnisation des accidents de la circulation

Dissertation de 34 pages - Droit civil

L’indemnisation des accidents de la circulation est régie depuis le 05 juillet 1985 par une loi tendant à l’amélioration de la situation des victimes d’accidents de la circulation et à l’accélération des procédures d’indemnisation dite Badinter. Cette loi a mis en place...

.doc
05 avril 2009

Deuxième chambre civile de la Cour de cassation, 4 mai 2000 - la notion d'adultère et son évolution

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la famille

« La liberté d’aimer n’est pas moins sacrée que la liberté de penser. Ce qu’on appelle aujourd’hui l’adultère est identique à ce qu’on appelait autrefois l’hérésie » disait Victor Hugo. En effet, il est flagrant que l’évolution des mœurs a contribué à...

.doc
11 mai 2009

Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 28 novembre 1991 - légitime défense et infractions involontaires

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

« Il n’y a ni crime ni délit lorsque l’homicide, les blessures et les coups étaient commandés par la nécessité actuelle de la légitime défense de soi-même ou d’autrui ». C’est en effet ce qui ressort de la lettre de l’article 328 du Code Pénal de 1810 - correspondant à...

.doc
04 déc. 2009

Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 28 novembre 1991 - la riposte volontaire à un comportement fautif

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

« Il n’y a ni crime ni délit lorsque l’homicide, les blessures et les coups étaient commandés par la nécessité actuelle de la légitime défense de soi-même ou d’autrui ». C’est en effet ce qui ressort de la lettre de l’article 328 du Code Pénal de 1810 -correspondant à...

.doc
16 déc. 2008

Les dispositions nouvelles de la loi sur le PACS du 23 juin 2006

Commentaire de texte de 6 pages - Droit civil

(...) le gouvernement a profité de l'examen de la réforme des successions pour faire voter, par voie d'amendement, une refonte complète du PACS. Le Pacte Civil de Solidarité peut ainsi être définit comme un contrat conclu entre deux personnes physiques majeures, quelque soit leur sexe, pour...

.doc
22 févr. 2009

Le recours à l'arbitrage dans l'affaire Tapie-CDR

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Le 7 juillet dernier, le Consortium de Réalisation (CDR), c'est-à-dire l'organisme chargé de gérer la dette du Crédit Lyonnais, a été condamné à verser 285 millions d'euros à Bernard Tapie. Cette amende record est liée à une affaire qui remonte à 1992. A l'époque, Bernard Tapie, voulant se...

.doc
15 juil. 2016

Les délits privés et quasi-délits en droit romain

Cours de 8 pages - Histoire du droit

Dans notre droit moderne, il existe des obligations qui ont pour source les délits. L'auteur d'un fait illicite est obligé de réparer le dommage qu'il a causé. On parle alors de responsabilité civile. En droit romain les obligations délictuelles correspondent à une conception différente....

.doc
22 févr. 2007

Commentaire d'arrêt cass. crim 6 avril 2004 : la responsabilité pénale des personnes morales

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Jusqu'en 1994 le système pénal français n'admettait qu'une seule responsabilité, celle des personnes physiques, ce qui était la conséquence du principe de personnalité des peines. Il était donc impossible d'engager des poursuites à l'encontre des personnes morales. La responsabilité des...

.doc
04 Oct. 2007

Les moyens de lutte contre la récidive des délinquants sexuels

Mémoire de 19 pages - Droit pénal

Les infractions de nature sexuelles ont toujours fait l’objet d’un traitement particulier mais n’ont pas toujours été considérées comme aujourd’hui comme un fléau qu’il fallait à tout prix éradiquer. Qualifiées de « crimes contre nature » au Moyen-âge, elles étaient peu...

.doc
29 Janv. 2008

L'Euthanasie et le droit : La conception du Royaume Uni et de la France

Dissertation de 13 pages - Droit civil

L’analyse de l’ensemble des rapports est claire : ils se prononcent contre une légitimation, à quel que titre que ce soit, de l’euthanasie, mais en faveur des soins palliatifs, suivis par les pouvoirs publics. En France encore aujourd’hui, aucune loi ne traite...

.doc
11 févr. 2010

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 24 mai 2005 - les obligations du vendeur : la garantie d'éviction

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des obligations

Dans son arrêt du 24 mai 2005, la chambre commerciale de la Cour de cassation affirme le principe selon lequel la garantie légale d’éviction, lorsque le vendeur est une personne morale, pèse sur elle, mais également sur ses dirigeants ainsi que sur les personnes physique ou morale qui...