Doc du juriste

Consultez plus de 42025 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Acte sous seing privé

Acte sous seing privé

Acte sous seing privé

Nos documents

.doc
20 Mars 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 24 avril 2004 - la validité d'une promesse d'achat par acte sous seing privé

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

Le vendeur ne peut en principe vendre une chose que s’il en est propriétaire au jour de la vente. Dans l’hypothèse où le vendeur ne serait pas le propriétaire réel de la chose on dit qu’il y a vente de la chose d’autrui. Cette vente de la chose d’autrui est rendue nulle...

.doc
07 Janv. 2010

L'acte sous seing privé

Cours de 2 pages - Droit civil

Dans les sociétés primitives, les modes de preuve sont dominés par l’irrationnel : l’ordalie. ( Il s’agissait d'une épreuve judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui établissait la culpabilité ou l'innocence de l'accusé.) Aujourd’hui les modes de preuve...

.doc
13 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 mars 2008 - la mention écrite de l'acte sous seing privé

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

L’acte sous seing privé est un écrit rédigé librement par les parties sans l’intervention d’un officier public. Néanmoins plusieurs conditions doivent être remplies pour que l’acte soit un mode de preuve, comme la signature des parties qui s’engagent, mais...

.doc
15 juin 2008

Commentaire comparé des arrêts de la Chambre civile de la Cour de cassation du 9 novembre 1999 et du 20 février 2001

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Lorsqu’un acte juridique ne remplit pas les conditions exigées par la loi pour sa validité, il semble normal qu’à titre de sanction, cet acte soit privé d’effet. « Quod nullum est, nullum producit effectum » disait-on autrefois : ce qui est nul ne produit aucun...

.doc
27 Nov. 2007

Le juge est-il un arbitre?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

"Dieu nous garde de l'équité des parlements". Ce dicton révolutionnaire est révélateur de la méfiance vis à vis du pouvoir des juges. Ainsi, les révolutionnaires ont tout fait pour limiter le pouvoir de ce magistrat qui, tout au long de l'Ancien Régime, avait vu son influence augmentée. Par...

.pdf
31 mai 2008

Les limites de la transaction dans la résolution de contentieux

Dissertation de 23 pages - Droit du travail

La transaction ne constitue pas un mode de rupture du contrat de travail. C’est un contrat par lequel « les parties terminent ou préviennent une contestation née ou à naître ». Elle obéit à un régime strict qui est défini par la loi et surtout par la jurisprudence. La transaction est le...

.doc
05 Oct. 2006

Arrêt du TC, 17 décembre 2001, société de la rue impériale de Lyon contre la Société Lyon Parc Auto

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En l’absence de texte, la jurisprudence a dû préciser quels types de conventions pouvaient être qualifiés de contrats administratifs. Cette obligation l’a amené à développer, entre autres, la théorie du mandat tacite entre l’administration et une personne privée. Cette notion a été...

.doc
25 juil. 2007

"La liberté d'association dans la relation Etat-société civile et ses restrictions en matière de financement public"

Mémoire de 26 pages - Droit civil

Le label juridique du fait associatif a reconnu à l’individu un droit conforme à sa nature : la liberté de s’associer. A coup de tournants historiques toutefois, cette reconnaissance a permis l’émergence, dans l’équation traditionnelle public-privé, d’une inconnue...

.doc
02 mai 2010

La personne publique devient-elle une personne comme une autre ?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Les personnes publiques se définissent comme des personnes morales de droit public qui peuvent être soit territoriales telles que l'État, les régions, les départements et les communes, soit spécialisées comme les établissements publics. Les personnes publiques sont soumises, dans certains...

.doc
23 mai 2010

Les critères du contrat administratif et la jurisprudence (2010)

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

L'administration peut d'abord être définie comme une puissance publique qui agit selon les modes de la gestion publique. Cependant, tous les actes de l'administration, les contrats qu'elle peut conclure notamment, ne sont pas nécessairement des actes administratifs. L'administration...

.doc
18 Oct. 2012

Commentaire de l'arrêt de la Cour d'appel administrative de Marseille en date du 9 novembre 2009: SA Vigitel c/ Commune de Fréjus

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

C’est à travers sa décision en date du 9 novembre 2009, que la Cour d’appel administrative de Marseille déterminera que confier la charge d’une mission de télésurveillance à un prestataire privé ne revient pas obligatoirement à déléguer une mission de police administrative,...

.doc
12 juin 2013

L'intervention locale et le domaine public

Cours de 7 pages - Droit administratif

La distinction du domaine public et du domaine privé est une idée relativement récente. Sous l’Ancien Régime, il n’y avait quasiment pas de distinction. Sous Napoléon, le Code civil article 537 alinéa 2 rappelle la spécificité selon laquelle « les biens qui n’appartiennent pas à...

.doc
30 avril 2014

Commentaire d'arrêt rendu par le Conseil d'Etat en date du 22 février 2007 : arrêt APREI

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

« L’intervention accrue des personnes privées dans les tâches administratives, et à l’inverse le développement de I'emprise publique sur la vie sociale, ont rendu moins claire la ligne de démarcation entre Ie secteur public et le secteur privé et rendent indispensable une analyse...

.doc
04 août 2009

La clause exorbitante de droit commun

Cours de 6 pages - Droit administratif

La distinction du contrat administratif du contrat de droit privé s'est longtemps faite à l'aide du critère de la présence ou de l'absence dans le contrat d'une clause exorbitante du droit commun. Pourtant aujourd'hui, on peut légitimement se demander si ce critère est toujours d'actualité...

.doc
17 Mars 2002

L'acte administratif unilatéral répond-il à un critère organique ou à un critère fonctionnel ?

Mémoire de 22 pages - Droit administratif

Sous l'angle de son régime juridique, l'acte administratif unilatéral est tout acte unilatéral relevant du droit administratif et de la compétence de la juridiction administrative, qu'il émane ou non d'une autorité administrative, autorité administrative dite « normale » telle le Président...

.doc
10 Oct. 2001

Les services publics industriels et commerciaux (SPIC)

Fiche de 5 pages - Droit administratif

Originairement, le service public, notion-clé du droit administratif français, se limitait à la catégorie des Services Publics Administratifs (SPA). En cette " Belle Epoque ", les trois éléments que sont la personne en cause, la nature du service et la nature du droit applicable formaient un "...

.doc
14 juin 2006

L'utilisation du contrat en droit de l'urbanisme français : le cas de la ZAC

Dissertation de 11 pages - Droit autres branches

En 1945, la France libérée est en ruine. Pour répondre à des besoins pressants, puis pour faire face à une période d’explosion urbaine, le pays se dote d’une politique d’urbanisation active. Mais l’accélération de la croissance urbaine, à partir des années 1970, donne...

.doc
02 Janv. 2007

Commentaire de l'arrêt CE, 8ème et 9ème sous-sect., 8 septembre 1999

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit fiscal

Le droit fiscal ne reconnaît pas l’existence de l’entreprise individuelle. Il admet cependant l’existence d’un patrimoine professionnel indépendant du patrimoine privé de l’entrepreneur. En effet, dès lors qu’une personne physique a une activité...

.doc
11 Janv. 2007

Conseil d'État, 8 septembre 1999

Commentaire d'arrêt de 12 pages - Droit administratif

Même si l’entreprise individuelle n’a pas la personnalité juridique, elle n’en n’est pas moins dotée d’une personnalité comptable et d’une personnalité fiscale. Elle est le siège de calcul des impôts dus à raison de son activité, même si la qualité de redevable,...

.doc
11 juil. 2007

Tous les contrats administratifs sont-ils des contrats administratifs?

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

Le professeur Truchet a fait une bonne remarque sur le comportement de l’administration. Cette dernière aurait ainsi la fâcheuse tendance de « mettre un gant de velours à sa main de fer » et entraîne le fait « que l’on s’y retrouve mal entre l’unilatéral et le contractuel.»...

.pdf
27 août 2007

L'incidence de la Convention Européenne des Droits de l'Homme sur les conflits de lois

Dissertation de 16 pages - Droit européen

Membre du Conseil de l’Europe depuis sa création, la France adhère depuis 1974 à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme, qui a pu prendre son envergure actuelle avec la possibilité pour les particuliers de saisir directement la Cour européenne à partir de 1988....

.doc
26 Sept. 2007

Les exceptions au droit d'auteur

Dissertation de 6 pages - Propriété intellectuelle

Le droit d’auteur a été défini pour protéger toutes les créations intellectuelles de l’homme – on parle alors d’œuvre de l’esprit – à partir du moment où une création de l’esprit naît et qu’elle est considérée comme originale, quelle qu’en soit la...

.doc
03 déc. 2007

La privatisation de l'action publique

Dissertation de 5 pages - Procédure pénale

« L’Etat ne doit pas ses juges d’instruction aux intérêts privés. C’est dans un intérêt public, dans un intérêt général et social, que le magistrat est chargé d’instruire. » La privatisation dans le procès pénal est un sujet redondant dans l’histoire de la...

.doc
01 Janv. 2008

Propriétés publiques et service public

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Alors que la visée principale des règles de la domanialité a longtemps été de protéger les propriétés publiques, les pouvoirs publics tentent aujourd’hui de façon croissante de concilier cette exigence avec la nécessaire valorisation économique, en particulier lorsque les possessions de...

.doc
12 avril 2008

La laïcité à la française

Dissertation de 6 pages - Droit civil

La laïcité fait l'objet de nouveaux débats suscités par des problèmes réels qui attendent une solution adéquate. Alors qu'elle était largement acceptée par la société française, elle se trouve remise en question. La laïcité, dont le terme est apparu en 1871, renvoie au mot « laïque »,...

.doc
24 avril 2008

Commentaire d'arrêt: Cour de cassation, 1ère chambre civile, le 7 juin 1995; cassation

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

« Si seules les choses qui sont dans le commerce peuvent être l’objet de convention, les personnes, qui ne sont pas des choses, en sont nécessairement écartées. […] D’où la nécessité de distinguer la personne de la chose puisque la première est par essence au-dessus des conventions...

.doc
25 avril 2008

Tribunal des Conflits, 25 Novembre 1963, Mazerand contre commune de Jonquières

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Le code civil pose en son article 1108 quatre conditions essentielles quant à la formation du contrat. Ainsi, pour que le contrat soit déclaré « parfait », celui-ci doit être caractérisé par le consentement de la partie qui s’oblige la capacité de contracter un objet certain qui forme la...

.doc
29 juin 2008

Commentaire d'arrêt: tribunal des conflits, 15 novembre 1999, commune de bourisp

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La commune de Bourisp a cédé par acte authentique à la Commune de Saint-Lary-Soulan, le 31/12/1965, des parcelles de bois et de pâturages de son domaine privé. Le paiement de la vente s’est fait en nature, et la Commune de Saint-Lary-Soulan s’est engagée à diverses...

.doc
26 Janv. 2009

L'usager du Service Public Industriel et Commercial (SPIC)

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Au début du siècle, l’activité du service public était en principe régie par le droit public, le régime juridique jouait un rôle essentiel de caractérisation du service public. Aujourd’hui, celui-ci est soumis à des régimes juridiques largement différenciés, notamment avec...

.doc
18 févr. 2009

Conseil d'Etat, 6 mai 1985 - les clauses exorbitantes du droit commun et le contrat administratif

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Par l’arrêt Association Eurolat pris en date du 6 mai 1985, le Conseil d’Etat rappelle que l’Administration ne peut renoncer à ses clauses exorbitantes du droit commun afin d’exercer sans entrave ses prérogatives de puissance publique en vue de répondre à un intérêt général et...