Doc du juriste

Base documentaire juridique en ligne

à partir de 9.95 € sans engagement de durée

à partir de
9.95 €
Contrats, commentaires d'arrêt, dissertations, cours

Voir les offres

La dissertation juridique - Comment faire une transition ? Exemples

La dissertation juridique est un exercice incontournable dans les parcours de droit, il s'agit par conséquent d'en maîtriser parfaitement le fonctionnement.
Il s'agit d'une analyse poussée et argumentée qui permet au candidat d'adopter un point de vue personnel et de défendre ce dernier lors du développement de son devoir.
Parmi les différentes étapes de cette dissertation, il s'agit de ne pas faire l'impasse sur ce que l'on appelle les transitions, que l'on doit retrouver tout au long du devoir. En effet, ces petits mots ou phrases sont indispensables pour structurer le développement et passer d'une idée ou d'une partie à une autre.

Comment faire une transition ?

Credit Photo : Pexels cottonbro

 

La transition

Objectifs

Si, dans une dissertation juridique, le contenu d'un paragraphe doit comporter une idée, un argument, une illustration et une mise en perspective pour le futur, il ne faut pas oublier d'effectuer des transitions en deux ou trois lignes maximum.

La transition permet de mettre en avant le côté logique des idées tout en amenant l'idée principale suivante. Elle est par conséquent essentielle au bon déroulement du devoir.

Méthodologie de la transition

La transition doit être avant toute chose un bilan très bref de la partie qui vient de s'achever, pour mettre en avant un point qui n'a pas encore été abordé et enfin terminer par annoncer ce dont il sera question dans la prochaine partie.

Une transition, tout comme l'intégralité du devoir, doit apparaître comme étant dynamique et structurée. Grâce à la transition, les lecteurs doivent avoir envie de lire la suite. Il s'agit de prouver que la partie qui suit est nécessaire dans la teneur du devoir.

La transition en bref

Trois étapes sont nécessaires à l'élaboration d'une bonne transition.

1)    Répéter l'idée principale de la partie précédente, celle qui vient d'être terminée.

2)    Faire le lien logique entre cette dernière partie et la prochaine qui va suivre.

3)    Annoncer l'idée principale de la partie suivante.

Chaque partie doit se faire en une phrase environ. Une bonne transition est efficace lorsqu'elle s'articule autour de deux ou trois lignes.

 

Exemples de transition dans une dissertation juridique  

Pour un sujet : « Le respect de la vie privée est un droit universel »

Exemple de transition entre deux parties, la première étant les principes généraux du droit à la vie privée et la deuxième étant les limites à ce même droit.

Transition : Le respect au droit d'une vie privée pour chaque individu libre est donc général. Il concerne tout le monde et s'applique dans un grand nombre de situations. Néanmoins, ce droit n'est en rien un droit dit absolu. Son application au niveau légal pourra parfois être contrariée par certaines limites.

Pour un sujet : « La personne morale : entre réalité et fiction »

Exemple de transition entre deux parties, la première étant la personne morale vue comme une réalité et la deuxième étant les limites à cette réalité.

Transition : Il est avéré que le droit positif reconnaît de manière légale la personnalité juridique d'un groupe par la seule manière que les intérêts dits collectifs peuvent être défendus devant un tribunal. Toutefois, sa réalité reste fictive, ce qui implique des limites évidentes quant à ses privilèges.