Doc du juriste

Consultez plus de 41516 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Théorie de l'apparence

Théorie de l'apparence

  
Théorie de l'apparence

Nos documents

.doc
18 juil. 2008

Droits de l'homme : y-a-t-il un droit à la différence ?

Dissertation de 4 pages - Libertés publiques

La différence s’entend comme ce qui donne sa particularité, sa spécificité, sa singularité à un être. La notion de différence a fait l’objet d’une exploitation idéologique: notamment aux travers de l’affirmation « d’un droit à la différence ». Il faut ici, impérativement...

.doc
06 févr. 2009

La justice constitutionnelle en Europe

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

La question de la légitimité de toute justice constitutionnelle se pose dans le cadre d’une réflexion relative à ses rapports avec la démocratie. En effet, la pratique actuelle dans les pays qui l’ont adoptée fait de celle-ci un véritable contre-pouvoir, pouvant ainsi faire craindre une...

.doc
17 Sept. 2009

La motion de censure : véritable moyen de contrôle sous la Vème République ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Selon le texte constitutionnel de la Vème République, la motion de censure permet à l’Assemblée nationale de dissoudre le gouvernement. Elle peut être offensive ou défensive selon que ce soit l’Assemblée nationale ou le gouvernement qui mettent en jeu cette procédure. Si la motion de...

.doc
14 juin 2010

L'impartialité de la juridiction administrative - publié le 14/06/2010

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

La France est dotée d’une spécificité quant à la répartition de ses juridictions. En effet, il existe des juridictions civiles telle que la Cour de cassation, et des juridictions administratives tels que les tribunaux administratifs, les Cours administratives d’appel ou encore le...

.doc
25 juil. 2007

L'interprétation de la règle de droit

Dissertation de 10 pages - Droit constitutionnel

L’écueil de l’interprétation occupe une place majeure dans l’efficience législative dans le cadre où l’objectivation de la proposition, résultant de l’interprétation, apparaîtra si et seulement si l’ordre juridique attache à sa violation certaines conséquences de...

.doc
27 Nov. 2007

Contrat de concession de service public et contrat d'affermage (2001)

Dissertation de 18 pages - Droit des obligations

La concession et l’affermage sont des espèces particulières au sein d’un genre constitué par le contrat ayant pour objet de déléguer l’exploitation du service public. Au fil de la jurisprudence, le contrat d’affermage a acquis une autonomie par rapport au contrat de...

.doc
09 déc. 2009

Le service public à la française à l'épreuve du droit communautaire

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

« Ce n’est pas parce que notre Etat, nos services publics, nos administrations présentent des défauts qu’il faut remettre en question le concept même de nos services publics ». Cette citation empruntée à Dominique Méda dans son ouvrage « Qu’est-ce que la richesse » illustre bien...

.doc
25 mai 2010

Apparence et droit cambiaire

Dissertation de 3 pages - Droit bancaire

En droit commun les juges ont tendance à rechercher la volonté réelle de la convention plutôt que la règle déclarée par les parties. Or, ce n’est pas le cas en droit cambiaire, puisque le porteur du titre au moment de l’encaissement est souvent tiers à la convention initiale. Il serait...

.doc
22 Oct. 2012

La capacité et le pouvoir de contracter

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

«La théorie du mandat apparent n’a pas pour objet de pallier l’absence totale de procuration, elle suppose au contraire un mandat réel, mais, de manière plus restreinte, elle vise à passer outre le défaut d’autorisation du mandataire par le mandant» D. Viguier,...

.pdf
18 Janv. 2011

Introduction au Droit public : définition de l'Etat, limites de l'action administrative, etc.

Cours de 45 pages - Droit autres branches

Le droit est un enjeu car il doit être attractif. Il vaut mieux un cadre juriste stabilisé pour que les entreprises puissent prospérer. On préfère un état de droit qu'un état instable. Il est clair que le droit est attractif pour les entreprises. La France, malheureusement, est mal classée en ce...

.pdf
22 Sept. 2015

Faut-il retirer l'arrêt Ternon ? - Yves Gaudemet, AJDA 2002 p.738

Commentaire de texte de 3 pages - Droit administratif

Si la doctrine a tendance à affirmer que l’arrêt Ternon délivré par le Conseil d’Etat en 2001 est une décision emblématique du XXIe siècle, Yves Gaudemet ne se prive pas de dépeindre une critique relativement péjorative quant aux limites de cet arrêt ventant retirer un acte...

.doc
29 Janv. 2003

Le principe de non rétroactivité des lois

Dissertation de 3 pages - Droit civil

L’entrée en vigueur d’une la loi est régie par sa promulgation et sa publication au JO. Cependant ces dispositions ne règlent pas le problème de l’application de la loi dans le temps et de son éventuel rétroactivité : Ex : La loi de 1816 supprimant le divorce s’applique aux...

.doc
19 Sept. 2006

Commentaire de l'arrêt Cass. civ. 2ème, 28 mars 2002

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Par cet arrêt de la deuxième Chambre civile, la Cour de cassation confirme le titre de l’ouvrage de G. Durry : « L’irremplaçable responsabilité du fait des choses. » En effet, cette décision en date du 28 mars 2002 démontre que l’application de l’article 1384 alinéa 1er du...

.doc
23 Mars 2007

Le juge sous la 5ème République

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

A l’heure où l’on remet en cause l’institution du Juge d’instruction, comme juge ayant trop de pouvoir entre ses mains, la question du juge sous la Ve République revient dans le débat public. Considéré comme le troisième pouvoir, selon le principe de séparation des pouvoirs,...

.doc
24 août 2008

L'abus de droit - publié le 24/08/2008

Dissertation de 10 pages - Droit fiscal

La différence entre l'habileté fiscale et l'abus de droit est que l’habileté fiscale est un principe de liberté de choix de la voie la moins imposée. Elle résulte simplement d’une bonne gestion fiscale (optimisation fiscale). L’abus de droit, lui est la volonté pour le contribuable...

.doc
10 déc. 2014

La Constitution de 1958 est-elle l'oeuvre du pouvoir constituant ou du pouvoir de révision ?

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

Une constitution régit l'organisation du pouvoir politique, nécessaire à toute société. Elle reconnaît et assure la protection des droits et des libertés de l'Homme. Cette dernière est élaborée en principe par le pouvoir constituant originaire dont est titulaire le peuple, ce pouvoir intervient...

.doc
18 Sept. 2008

Commentaire de l'arrêt de la 2ème chambre civile de la Cour de cassation du 29 mars 1995

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L'arrêt rendu le 29 mars 1995 par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation manifeste le rôle joué par la jurisprudence en matière de patrimoine. Cet arrêt est particulièrement intéressant dans la mesure où les juges ont accepté de séparer certaines masses patrimoniales en leur réservant...

.pdf
22 déc. 2014

L'exclusion de l'associé

Dissertation de 8 pages - Droit des affaires

D'abord critiquée pour son « caractère humiliant », plus tard admirée en tant que symbole du dogme de l’autonomie de la volonté appliqué au droit des sociétés, la possibilité de l’exclusion d’un associé a suscité, et suscite toujours, des débats animés, en doctrine comme en...

.doc
08 févr. 2016

L'administration soumise aux règles de droit extérieures et intérieures

Cours de 12 pages - Histoire du droit

Il s'agit d'une histoire jurisprudentielle des soumissions de l'administration face aux normes internes et externes. En application de la trilogie de Kelsen, tout ce qui est supérieur à l'administration est tout ce qui se trouve au dessus des règlements. En théorie, l'administration doit...

.doc
12 Oct. 2018

La qualification de séparation stricte s'applique-t-elle à l'organisation des pouvoirs aux Etats-Unis ?

TD de 5 pages - Droit constitutionnel

Montesquieu, dans son ouvrage "De l'esprit des lois", distingue trois fonctions principales au sein des différents régimes politiques : la fonction d'édiction des règles générales constitue la fonction législative ; la fonction d'exécution de ces règles relève de la fonction exécutive ; et la...

.doc
15 Mars 2006

Le juge administratif : juge de l'administration ou de l'administration qui se juge ?

TD de 7 pages - Droit administratif

Ce juge administratif, est-il juge de l’Administration ou de l’Administration qui se juge ? En d’autres termes, le juge qui a la compétence de connaître des contentieux mettant en cause l’Administration est-il un juge, au sens premier de la fonction ? Ou l’Administration...

.doc
07 mai 2007

L'interprétation judiciaire de la loi pénale

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Théoriquement, la question de l’interprétation de la loi pénale ne devrait même pas se poser, puisque le principe de légalité des délits et des peines exclut toute autre intervention que celle du législateur. Normalement donc, le juge devrait se borner à appliquer ce qu’a prévu la loi....

.doc
05 Oct. 2010

Le droit de rétention et l'absence de dépossession en 2010

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Le droit de rétention est la possibilité offerte à un créancier qui détient la chose de son débiteur de lui en refuser la restitution à défaut de paiement de l’intégralité de sa créance. Le droit de rétention est la conséquence d’un gage avec dépossession, le droit de rétention peut...

.doc
13 Janv. 2011

Commentaire d'arrêt : 3ème Civ., 13 février 2008

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Il est souvent rappelé que “qui dit contractuel dit juste”. Cette citation de Fouillée permet alors de mettre en avant l’idée d’une justice contractuelle puisque la loi contractuelle ayant été, par hypothèse, voulue par les parties, elle est nécessairement juste. Comme tous...

.doc
27 Sept. 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 4 juillet 2012 : la qualification de parts sociales non négociables en régime de communauté

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

De par un arrêt du 4 juillet 2012 rendu par la Première Chambre civile de la haute juridiction de l’ordre judiciaire, les juges du quai de l’horloge ont eu l’occasion de se prononcer sur la question de la qualification de parts sociales non négociables en régime de communauté,...

.doc
23 Mars 2007

L'application de la Constitution par le juge administratif

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Comme l’affirment les doyens Vedel et Delvolvé dans leur manuel de droit administratif, « toute juridiction ayant pour mission de dire le droit doit appliquer et faire respecter la Constitution. » Cependant on en vient à se demander de quels moyens dispose le juge administratif et quelles...

.doc
26 Sept. 2007

L'indépendance du Ministère public au regard de la Loi Perben II du 9 mars 2004

Dissertation de 9 pages - Procédure pénale

La loi du 9 mars 2004 dite Loi Perben II a entraîné un réel bouleversement institutionnel au sein de l’organisation judiciaire d’une part, par l’introduction dans notre droit procédural, du Garde des Sceaux comme véritable organe de la procédure pénale, et d’autre part, par...

.doc
16 avril 2008

Cass. 1ère civ. 17 février 1993

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Dans l’arrêt rendu le 17 février 1993 par la 1ère chambre civile, la Cour de cassation se place de façon intéressante sur le terrain de l’exigence d’un lien de causalité dans la réparation du préjudice. En l’espèce, Mme Masson, la demanderesse au pourvoi, a été déclarée...

.doc
02 juin 2008

La Loi Perben II et l'indépendance du ministère public

Dissertation de 11 pages - Procédure pénale

La loi du 9 mars 2004 dite Loi Perben II a entraîné un réel bouleversement institutionnel au sein de l’organisation judiciaire d’une part, par l’introduction dans notre droit procédural, du Garde des Sceaux comme véritable organe de la procédure pénale, et d’autre part, par...

.doc
12 Nov. 2008

Existe-t-il une responsabilité pénale du fait d'autrui ? - cas d'application et exonération

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

Le droit civil reconnait la responsabilité civile du fait d’autrui. En effet, en matière civile, une personne peut être tenue de réparer un dommage qu’elle n’a pas personnellement causé et qui résulte d’une faute commise par une autre, placée sous sa surveillance ou ses...