Doc du juriste

Consultez plus de 41223 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Théorie de l'apparence

Théorie de l'apparence

  
Théorie de l'apparence

Nos documents

.doc
09 Oct. 2006

Commentaire comparé des arrêts rendus les 26 mai 1999, 4 mars 1997 et 13 décembre 1962

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

L’apparence, notion très controversée par la doctrine, oblige le mandant, en l’absence de tout faute de sa part, à remplir les engagements pris par le mandataire hors des limites de ses pouvoirs. Pour comprendre cette notion d’apparence, revenons tout d’abord sur la définition...

.doc
15 avril 2008

Commentaire de l'arrêt du 13 novembre 1980, chambre commerciale de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

La réalité juridique d’une situation n’apparaît pas toujours immédiatement, et le comportement des intéressés au moment où naissent des rapports de droit pourra tromper les tiers quant à cette réalité juridique. Sans même en avoir conscience, des personnes vont adopter le comportement...

.doc
15 Oct. 2009

Les conditions et les effets de la théorie de l'apparence

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Comme celle de l’enrichissement sans cause, la théorie de l’apparence est une création jurisprudentielle, destinée à tempérer la rigueur aveugle des principes. Le principe ici en cause est celui selon lequel nul ne peut transmettre de droits qu’il n’a pas. Il est des...

.doc
10 Mars 2010

Cour de cassation, assemblée plénière, 13 décembre 1962 - le mandat apparent

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

L’apparence, notion très controversée par la doctrine a fait l'objet d'une évolution jurisprudentielle quant à son fondement. L'arrêt rendu par l'assemblée plénière le 13 décembre 1962 est un arrêt de principe qui vient consacrer un nouveau fondement. En l’espèce, C…,...

.doc
11 déc. 2007

L'apparence en droit pénal

Cours de 8 pages - Droit pénal

C'est un concept (l'apparence) utilisé en droit civil. Le droit ne néglige pas les apparences. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à songer à la célèbre théorie de l'apparence en droit civil.

.doc
06 mai 2008

L'apparence en droit civil

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Au sens juridique, ce mot soulève une ambiguïté : d'une part, il y a des situations apparentes qui sont prises en compte par le droit et, d'autre part, le droit consacre des droits apparents, "En fait de meuble, la possession vaut titre" (...)

.doc
13 juil. 2010

La théorie de l'apparence

Dissertation de 8 pages - Droit autres branches

Les relations entre le droit et les faits sont marqués par une influence réciproque :- Influence des règles de droit sur notre comportement et donc sur nos actions- Influence de situations de faits sur l'évolution ou l'application des normes juridiques : prise en considération par la loi ou la...

.doc
02 Janv. 2007

Commentaire de l'arrêt rendu le 13 novembre 1980 par la chambre commerciale de la Cour de Cassation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Le présent arrêt de la chambre commerciale semble être le premier dans lequel la Cour de cassation applique de façon nette la théorie de l’apparence en matière de société créée de fait. Avant cet arrêt, la réunion des trois éléments du contrat de société était la condition sine qua...

.doc
21 Mars 2008

Cour de Cassation, Assemblée plénière, 13 décembre 1962

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

L’arrêt qu’il s’agit de commenter a été rendu le 13 décembre 1962 par la formation la plus solennelle de la Cour de Cassation, l’assemblée plénière. En l’espèce, les faits étaient les suivants : le président directeur général de la banque Canadienne Société Anonyme...

.doc
12 févr. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 29 janvier 2008 - le mandat apparent et la validité des actes accomplis

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Le mandat est un contrat en vertu duquel une partie, le mandant, charge l’autre, le mandataire, d’accomplir des actes juridiques pour son compte et en son nom. Le mandataire représentant le mandant, ce dernier se trouve tenu des actes accomplis par le mandataire. Aussi, la limite du...

.doc
17 juin 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 13 novembre 1980 - les sociétés créées de fait et leurs rapports avec les tiers

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Une société n’est pas toujours établie par un contrat de société dans lequel sont définis les apports, l’affectio societatis et la volonté de partager des bénéfices. En effet certains individus entretiennent des relations professionnelles laissant apparaître ces éléments sans pour...

.doc
07 Oct. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 29 janvier 2008 - les effets du mandat apparent

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

En vertu des dispositions de l’article 1984 du Code civil, le mandat est « un contrat par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et en son nom ». Le mandat est donc un contrat par lequel une personne, le mandataire, est chargée d'en...

.doc
13 Mars 2009

Cour de Cassation, 13 décembre 1962 - l'évolution de la théorie du mandat apparent en droit des sociétés commerciales

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des affaires

L’arrêt de principe rendu par la Cour de cassation française en 1962 constitue une évolution importante en matière de mandat apparent qui est une théorie essentiellement construite pour la sécurité des transactions et la protection des tiers concluant un acte avec le représentant...

.doc
19 août 2010

Impartialité et théorie des apparences

Cours de 4 pages - Droit administratif

Le principe d’impartialité, auquel est associée la théorie des apparences, fait partie des règles de procédure du contentieux administratif. Son respect est d’ordre public. L’impartialité du juge peut être définie comme l’absence de préjugés en faveur ou à...

.doc
14 Mars 2011

L'importance de l'apparence dans le droit cambiaire

Dissertation de 6 pages - Droit des affaires

Destinée à tempérer la rigueur des principes du droit, l’apparence est une théorie prétorienne qui permet de se fonder sur l’apparence d’une situation pour lui faire produire des effets juridiques qui ne lui sont normalement pas attachés, puisqu’en réalité, au-delà de...

.doc
31 juil. 2013

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière de la Cour de cassation du 13 décembre 1962 : le principe de mandat apparent

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

« La croyance crée le droit » selon le juriste Emmanuel Lévy (1871-1944), dont la citation fut ensuite complétée par celle de Pierre Voirin (1923-1967), « la théorie de l'apparence n'est pas une planche de salut à l’usage des négligents et des étourdis, mais une protection réservée...

.doc
24 févr. 2009

Droit des contrats spéciaux : contrats translatifs de propriété et contrat d'entreprise

Dissertation de 135 pages - Droit autres branches

Règles relatives au contrat :- Théorie générale du contrat - Art. 1128 s C.civ. - Pose l'ensemble des règles communes à tous les contrats. - Csq. Règles présentant une tournure abstraite dans la mesure où elles organisent le régime applicable à toute espèce de contrat quel qu'il soit.-...

.pdf
23 août 2010

Impartialité et théorie des apparences - publié le 23/08/2010

Cours de 4 pages - Droit administratif

Le principe d'impartialité, auquel est associée la théorie des apparences, fait partie des règles de procédure du contentieux administratif. Son respect est d'ordre public.

.doc
01 Janv. 2001

Les dérogations à l'effet relatif des contrats

Dissertation de 9 pages - Droit des obligations

Certaines dérogations ne sont qu'apparentes et sont davantage des atténuations au principe de l'effet relatif des contrats que des exceptions (I). D'autres, à l'inverse, constituent des dérogations réelles au principe de l'effet relatif des conventions et à ce titre sont susceptibles de le...

.doc
20 avril 2006

La simulation d'après la jurisprudence récente

Dissertation de 18 pages - Droit civil

Opération complexe, la simulation soulève un problème de validité du contrat, tant au niveau de sa formation que de ses effets, pour autant bien qu’impliquant nécessairement un mensonge, la simulation est en principe neutre (I). C’est ainsi, que la simulation pourra indifféremment...

.doc
19 juil. 2006

Le régime juridique de l'inexistence en droit des obligations

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Lorsqu’un contrat ne respecte pas les conditions de sa formation exigées par l’article 1108 du Code civil, il est entaché de nullité, c'est-à-dire de son anéantissement pur et simple. La solution relève a priori du plus élémentaire bon sens : puisque, par hypothèse, il manque au...

.doc
02 Nov. 2006

La multiplication des modes de paiement

Mémoire de 70 pages - Droit bancaire

la crainte en la société de l'information oblige les acteurs et les pouvoirs publics à imaginer une multitude de systèmes de paiement et garanties afin d'emporter la confiance de chacun des utilisateurs. On constate en effet un nombre très élevé d'innovations de systèmes de paiement. Le système...

.doc
06 déc. 2007

CEDH, 12 avril 2006, Martinie c/ France

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit européen

La Cour Européenne des Droits de l'Homme est la juridiction créée en 1959 dans le cadre de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et des libertés fondamentales en vue de la faire respecter. Ses décisions ne sont en théorie pas contraignantes pour les Etats mais leur force morale et...

.doc
15 juil. 2008

Le rôle de la cause en droit des contrats

Dissertation de 7 pages - Droit civil

La cause est « une des notions les plus incertaines du droit civil » en raison de la controverse qui existe à la fois sur sa définition et sur son rôle. Le rapport du groupe de travail de la Cour de cassation sur l’avant-projet de réforme du droit des obligations et de la prescription...

.doc
10 févr. 2010

La définition du droit

Dissertation de 13 pages - Histoire du droit

L’étonnement devant le droit est la bonne attitude du juriste. Amsellec parle donc du nécessaire étonnement devant le droit, devant la multiplicité des définitions. Les apparences sont simples, car le droit est composé de règles obligatoires et contraignantes qui régissent les...

.doc
27 juil. 2009

Commentaire comparé des arrêts de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 6 janvier 1994, du 31 janvier 2008 et du 5 juin 2008 relatifs à la théorie du mandat apparent en matière immobilière

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Aux termes de l'article 1998 du Code civil, le mandant est tenu d'exécuter les engagements contractés par le mandataire, conformément au pouvoir qui lui a été donné, et n'est tenu de ce qui a pu être fait au-delà, qu'autant qu'il l'a ratifié expressément ou tacitement. Néanmoins, le mandant peut...

.doc
28 févr. 2011

CAVEJ L1 Sciences économiques

Cours de 264 pages - Droit autres branches

Née vers 1975, l'Ecole Française de la Régulation est d'inspiration Marxiste et Keynésienne. Face à l'inefficacité des théories traditionnelles, à expliquer la Crise contemporaine, elle procède à une approche historique comparative du Capitalisme, qui l'amènera à différencier le...

.doc
07 mai 2007

La responsabilité pénale du chef d'entreprise

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Aucun texte législatif ou réglementaire ne vient poser le principe d’une responsabilité pénale du chef d’entreprise (certains textes, en revanche, la prévoient expressément dans des cas déterminés : art. L263-2 du Code du Travail). Cependant, dans la mesure où aucun texte ne...

.doc
26 mai 2010

Chambre commerciale, Cour de cassation, 11 juillet 2006 - la preuve de l'existence d'une société créée de fait

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Pour l'exécution d'un contrat à en-tête d'une société Elite-Express et mentionnant la société TCS, la société Bron-Course effectue des transports, qui lui sont payés par la société Cyrtem. Cette dernière, mise en liquidation judiciaire ne pourra régler le montant des dernières factures à la...

.pdf
14 Janv. 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 12 juin 2012 : l'indépendance juridique des sociétés filiales

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Si la théorie de l’unicité du patrimoine dégagée par Aubry et Rau ont vocation à s’appliquer largement en droit français, la réalité économique en est parfois toute autre. C’est précisément le cas en ce qui concerne la question des groupes de sociétés, et notamment celle des...