Doc du juriste

Consultez plus de 40716 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

Accueil › 
 Suprématie de la loi

Suprématie de la loi

  
Suprématie de la loi

Nos documents

.doc
18 avril 2008

L'existence d'une Constitution suffit-elle à caractériser un Etat de droit ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La notion d’Etat de droit est devenue, depuis les années 1980, l’une des références majeures du discours politique. L’ensemble des systèmes politiques s’en est emparé, faisant du principe d’Etat de droit, une sorte de mot d’ordre mondial (...). On peut ici évoquer...

.doc
05 févr. 2009

La place des traités dans l'ordre interne français, et leurs rapports avec la Constitution de 1958

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

L’article 2 de la Convention de Vienne de 1986 sur le droit des traités entre Etats et entre organisations internationales explicite les expressions employées en droit international. Elle définit le traité comme "un accord international régi par le droit international et conclu par écrit"....

.doc
07 Mars 2011

Commentaire d'arrêt comparé : CE, 3 décembre 1999 et CE, 25 janvier 2002, ligue pour la protection des oiseaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En l'espèce, dans l'arrêt Association ornithologique et mammologique de Saône et Loire et Association France nature environnement rendu par le conseil d'Etat le 3 décembre 1999, les associations requérantes avait demandées au ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement de fixer...

.doc
27 févr. 2002

Peut-on parler d'un déclin de la loi ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Le contrôle de conformité des lois à la Constitution, conjugué à la place croissante du droit international dans le droit français, ont doublement remis en cause la place de la loi dans la hiérarchie des normes, altérant par là même son autorité. Néanmoins, et contrairement à la...

.doc
07 févr. 2006

Violation de la volonté du patient et référé-liberté

Mémoire de 36 pages - Droit administratif

Pendant très longtemps, le patient dont la volonté n’avait pas été respectée ne disposait d’aucun recours efficace pour éviter toute réitération d’une telle violation. La seule possibilité qui s’offrait à lui était alors d’engager la responsabilité du centre hospitalier....

.doc
19 déc. 2007

La vision égalitaire de la dévolution du nom de famille

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Le droit de la famille contemporain consacre une large place à l'égalité. L'égalité entre les enfants de même qu'entre les pères et mères a été consacrée par la loi du 4 mars 2002 supprimant le « nom patronymique » et le remplaçant par le « nom de famille », notion moins discriminatoire....

.doc
25 déc. 2007

Légitimité de la juridiction constitutionnelle : système britannique et système continental

Dissertation de 5 pages - Droit européen

« Le contrôle de constitutionnalité français est robuste, rapide, plus respectueux de la démocratie représentative et moins déstabilisateur pour le droit positif ». Sûrement l’ancien président du Conseil constitutionnel Pierre Mazeaud avait à cœur de rendre hommage, à l’heure où il...

.doc
14 Janv. 2008

CE 27 juillet 2006 Association "Avenir de la langue française"

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Jacques Chirac, alors premier ministre, rappelait à ses ministres par une circulaire en date du 15 juin 1987, que " la circulaire ne peut créer pour les usagers d'obligations qui ne résulteraient ni de la loi ni des règlements " et leur demandait d'avoir plutôt recours aux arrêtés pour...

.doc
13 avril 2008

Cour de cassation, 1ère civile, 17 janvier 2006

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit de la famille

L’autorité parentale désigne les droits et les devoirs des parents sur leurs enfants mineurs. Après une prééminence paternelle pendant des années, puis un renversement de la tendance en faveur des mères dans les années 70, le courant est aujourd’hui dans un sens égalitaire entre les...

.doc
16 avril 2008

Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 5 janvier 2005, Mlle Deprez et M. Baillard

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Kelsen soulignait qu’ « un ordre juridique (pouvait) être décrit en propositions de droit qui ne se contredisent pas ». Or la constitution de 1958 ne règle pas expressément toutes les questions relatives aux conflits de norme. Par de nombreux arrêts relatifs aux conflits entre une norme...

.doc
24 Janv. 2009

Les traités internationaux sont-ils source de la légalité ?

Dissertation de 5 pages - Droit international

En France, le droit international avec le droit communautaire occupe les trois quarts des sources de légalité. On ne peut ainsi nier l’importance du droit international dans le système juridique français, la loi française étant reléguée en dernière place. Concernant les normes...

.doc
25 Mars 2009

La légitimité du contrôle juridictionnel de la constitutionnalité des lois

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

"Nous sommes soumis à une Constitution, mais la Constitution est ce que les juges disent qu'elle est". C’est ce que le Chief Justice de la Cour Suprême des Etats-Unis Charles Evans Hughes déclare lors d’un discours officiel à la chambre de commerce en 1908. Aux Etats-Unis, c’est la...

.doc
18 juil. 2009

La place du traité international dans la hiérarchie des normes

Dissertation de 6 pages - Droit international

Le traité de Lisbonne, préparé au second semestre 2007 par la conférence intergouvernementale, a été ratifié par voie parlementaire en France le 8 février 2008 suite à une révision constitutionnelle effectuée par le Congrès le 4 février 2008 modifiant l’article 88-1 (second alinéa) de la...

.doc
12 Sept. 2009

La souveraineté de la loi et sa remise en cause dans l'ordonnancement juridique

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

« Il n’y a, en France, d’autorité supérieure à la loi ». Cette déclaration de la constitution française de 1791 témoigne de la primauté historique de la loi, clé du discours révolutionnaire de 1789. Le terme de loi aujourd’hui recouvre deux aspects : dans sa...

.doc
07 déc. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 30 octobre 1984 - la coutume et la loi

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La loi est la norme juridique de référence. Celle-ci peut entrer en conflit avec d’autres normes se trouvant plus bas dans la hiérarchie des normes, telle que la coutume. Leurs relations peuvent devenir alors complexes. Cette complexité est notamment illustrée dans un arrêt rendu par...

.doc
21 mai 2010

Le référendum et la constitutionnalité

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le principe de la souveraineté populairesera partiellement repris et affirmé dans la constitution du 4 octobre 1958, celle-ci faisant de la France un modèle hybride mélangeant à la fois souveraineté populaire et souveraineté nationale dans son article 3, celui-ci disposant que « la souveraineté...

.doc
29 juin 2011

Le régime parlementaire: la collaboration fonctionnelle

TD de 6 pages - Droit autres branches

Actuellement, la France est officiellement un régime parlementaire, puisqu'elle propose entre autres une collaboration fonctionnelle entre les trois pouvoirs. Or depuis 1958, le pouvoir exécutif a repris de sa vigueur notamment grâce à un président de la République et un gouvernement que la...

.doc
23 avril 2007

Les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République

Cours de 10 pages - Droit administratif

Commentaire de l'arrêt (CE, ass., 3/07/1996, Mr. Koné) relatif aux principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. L'apport majeur de cet arrêt est la consécration d'un nouveau principe fondamental reconnu par les lois de la République.

.doc
22 Nov. 2007

Commentaire de l'arrêt Lemaistre (28 juin 1593) : la suprématie des lois fondamentales

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Arrêt consacrant la suprématie des lois fondamentales du royaume notamment le principe de masculinité et de catholicité de la Couronne. La portée de l'arrêt conduit à se poser la question de savoir si les lois fondamentales du royaume ont valeur constitutionnelle et in fine le roi...

.doc
21 avril 2010

Commentaire comparé des décisions de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation du 26 février 1985 et du 12 juin 1985

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La raison par laquelle les formalités de l'article 1690 du Code Civil sont imposées par la loi tient à ce que la cession de créance n'a pas pour objet un bien quelconque mais une créance. Elles ont pour objet d'informer le débiteur du changement de créancier et de le charger d'en prévenir...

.doc
10 août 2010

L'articulation de la loi et des accords collectifs de travail

Dissertation de 6 pages - Droit du travail

Georges Borenfreund, professeur à l'université de Paris X énonce qu' « à mesure que s'est consolidée, tout au long du siècle dernier, l'architecture juridique de la convention collective et que le droit conventionnel a pris son essor, la réflexion n'a cessé de s'enrichir sur la place de la...

.doc
15 févr. 2012

La hiérarchie des normes en droit fiscal

Cours de 6 pages - Droit fiscal

La légalité fiscale obéit aux mêmes règles d'organisation hiérarchique que la légalité administrative.Historiquement, le concept de hiérarchie des normes a été posé par Hans Kelsen, juriste autrichien, concept selon lequel la norme inférieure doit respecter la norme supérieure. Dans la pyramide...

.doc
23 déc. 2011

Les sources législatives

Cours de 5 pages - Droit administratif

La place de la loi dans la hiérarchie des normes a été l'objet d'importantes évolutions du fait de l'introduction de nouvelles sources telles que les sources constitutionnelles et internationales. Cette extension du contenu de l'Etat de droit a pour conséquence la relativité de la toute...

.pdf
24 Sept. 2015

Le contrôle de constitutionnalité en France est-il limité dans ses procédures et son étendue ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Selon l’article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». Cet article a...

.doc
06 août 2019

Conseil d'État, 6 novembre 1936, arrêt Arrighi - Juge administratif et contrôle de constitutionnalité

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit constitutionnel

De nos jours, avec le regard d'un juriste du XXIe siècle, il paraît évident que l'administration doit respecter les normes constitutionnelles lorsqu'elle adopte une décision administrative réglementaire ou individuelle. Néanmoins, dans la tradition juridique française issue de la Révolution de...

.doc
16 mai 2020

Les engagements internationaux dans l'ordre interne - publié le 16/05/2020

Dissertation de 5 pages - Droit international

Le 5 janvier 2016, Jean-Louis Debré, alors encore président du Conseil constitutionnel, a envisagé dans son dernier discours de vœux au président de la République l’éventuelle extension du pouvoir de contrôle des lois par les Sages au respect des conventions internationales,...

.doc
26 juil. 2006

Dans quelle mesure le contrôle de constitutionnalité des lois permet-il d'assurer le maintien d'un régime démocratique ?

Dissertation de 20 pages - Droit constitutionnel

Dans un de ses discours, Léon Gambetta a dit que « la démocratie ce n’est pas de reconnaître des égaux mais d’en faire ». Dans cette phrase se résume tout l’enjeu que représente le contrôle de constitutionnalité pour les régimes démocratiques. Le but d’une Constitution est,...

.doc
21 août 2008

Quelles sont les conséquences des articles 34 et 37 de la Constitution ?

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

En dehors des citoyens, il incombe au Parlement de voter la loi. L’amoindrissement du rôle normatif de ce dernier avec la Constitution de 1958 a été interprété comme une « révolution juridique » en raison de l’inversion opérée dans les rapports entre la loi et le règlement...

.doc
27 juin 2010

La loi est-elle l'expression de la volonté générale ?

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

"La loi est l'expression de la volonté générale". Cette formule énoncée à l'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et empruntée à Jean Jacques Rousseau, comporte deux niveaux de lecture. Elle désigne d'une part l'auteur même de la loi et d'autre part...

.doc
23 avril 2007

L'applicabilité et la supériorité des conventions internationales

Cours de 11 pages - Droit administratif

Pour parvenir à ce résultat, le juge administratif a du confronter l'arrêté attaqué avec l'ensemble des normes dont la violation était invoquée. Ainsi, s'agissant des lois IVG, le juge constate l'absence de violation. Plus même, il note que l'acte administratif rappelle les conditions...