Doc du juriste

Consultez plus de 41685 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Régularisation

Régularisation

Régularisation

Nos documents

.doc
02 févr. 2010

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 13 février 2009 relatif à la destruction d'ouvrages publics

Cours de 6 pages - Droit administratif

« Ouvrage public mal construit ne se détruit pas », tel est l'adage qui avait vocation à s'appliquer aux ouvrages publics construits sur la base d'un acte administratif illégal. Cet adage avait pris du plomb dans l'aile depuis l'arrêt du Conseil d'Etat « Denard et Martin » du 19 avril 1991 qui...

.doc
10 Mars 2010

Le contrôle fiscal - investigations et rectifications par la Direction générale des finances publiques

Cours de 13 pages - Droit fiscal

La plus grande administration en charge de ce contrôle est la direction générale des finances publiques. Il y a 12000 agents qui assurent le contrôle fiscal. Il y a 5000 vérificateurs répartis dans toute la France au sein de 600 brigades de vérification. Il y a 250 pôles de contrôle et...

.doc
22 avril 2010

Cour de justice des communautés européennes, 3 juillet 2008 - la suprématie voulue du droit communautaire

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit européen

En l’espèce, la directive communautaire 85/337 oblige les États membres à un examen de certains projets publics et privés visant à déterminer s’il y a lieu d’effectuer une évaluation de leur incidence sur l’environnement. Lorsqu’ils sont susceptibles d’avoir des...

.doc
13 Nov. 2011

Commentaire d'arrêt du 1er décembre 2010

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La promesse unilatérale de vente intervient avant une vente. Celle-ci aboutit lorsque la volonté du promettant et du bénéficiaire se rencontrent. La Cour de cassation dans un arrêt en date du 1er décembre 2010 revient sur la qualification juridique de ces avant-contrats. Un bénéficiaire, marié...

.doc
20 Janv. 2012

Le contrôle fiscal : organisation générale, procédures de vérifications, etc.

Cours de 14 pages - Droit fiscal

? Direction générale des finances publiques (DGFP). ? 12 000 agents assurant le contrôle fiscal dans tous ces aspects dont 5000 vérificateurs. ? 600 brigades de vérification. ? 250 pôles de contrôles et d'expertise. ? 15,6 milliards ? de droit et pénalité récoltés pour l'année 2008 dont 10 dans...

.doc
30 déc. 2010

La SARL : constitution, fonctionnement et contrôle de gestion

Cours de 8 pages - Droit des affaires

Les personnes physiques ou morales peuvent être associées, seule la capacité civile suffit. Le gérant est obligatoirement une personne physique. Par rapport à l'objet, certaines activités sont interdites aux SARL (exemple : entreprise assurance) d'autres activités sont obligatoirement réservées...

.doc
05 févr. 2013

Fiche d'arrêt : Cour de cassation, Chambre commerciale, 14 décembre 2010, N° 10-10.792

Commentaire d'arrêt de 1 pages - Droit civil

Faits : Le 4 avril 2006, la société Morice est mise en redressement judiciaire, puis en liquidation judiciaire le 22 septembre 2006. Le 5 juin 2007, une requête en injonction de payer à l'encontre de la société Equip'hotel. Cette dernière a formé opposition à l'ordonnance. Le tribunal a annulé...

.doc
10 févr. 2015

La notification de rejet

Fiche de 3 pages - Droit des affaires

Le rejet est prononcé quand les documents sont entachés d’irrégularités, à la fois moins graves que celles qui entraînent le refus, et ne pouvant être décelées qu’après examen très attentif de ces documents. Le cas le plus classique concerne les discordances entre les énonciations des...

.doc
26 juin 2018

CJUE, 8 mars 2011, arrêt Zambrano - Champ d'application et effets des dispositions relatifs à la citoyenneté européenne

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit européen

Certains auteurs ont qualifié l'arrêt Zambrano (CJUE, 8 mars 2011, C-34/09) de "révolutionnaire". En effet, cet arrêt apporte des précisions inédites sur le champ d'application et les effets des dispositions relatives à la citoyenneté européenne. En l'espèce, un ressortissant colombien ainsi que...

.doc
20 Mars 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 30 janvier 1996 - le chèque sans provision

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

Une banque accepte d’endosser le chèque remis par son client à son ordre. Elle crédite donc le montant de l’effet sur le compte de son client. Le chèque s’avère être sans provision et revient donc impayé à la banque puis effectue alors une opération de débit sur ce même compte....

.doc
28 juil. 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 24 avril 2003 - la vente de la chose d'autrui

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le Code civil, dans son article 1599, pose le principe selon lequel la vente de la chose d’autrui est nulle. Cette règle semble, a priori, évidente : il est impossible d’aliéner un objet sur lequel on ne dispose d’aucun droit. Cependant, en pratique, des situations complexes se...

.doc
04 avril 2010

Cas pratique - l'abus de confiance

Cas Pratique de 3 pages - Droit de la famille

Alexis exerçait les fonctions de gérant de tutelles, sur proposition d’Anne-Marie, juge d’instance. Alexis qui entretenait une liaison avec celle-ci, a été autorisé par elle, par dix ordonnances en 2003 et 2004, à effectuer des prélèvements, à titre d’avances sur émoluments, sur...

.doc
12 févr. 2014

Commentaire de la décision du Conseil d'Etat "Commune de Béziers" du 28 décembre 2009

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Dans une note « Faut-il brûler l’avis Préfet de la Côte-d’Or ? » (Revue Contrats et marchés publics, avril 2004, pages 4 à 12), Étienne Colson souligne les dangers, le formalisme excessif de ladite jurisprudence : « la décision du représentant d’une collectivité locale de signer un...

.doc
27 Nov. 2009

L'exception de procédure : nature et régime

Dissertation de 3 pages - Procédure pénale

Les articles 73 à 121 du CPC sont consacrés aux exceptions de procédure. Elles ne discutent pas le bien-fondé de la prétention du demandeur, mais visent un ajournement de la discussion du fond de la prétention. L’autorité de la chose jugée ne joue dès lors que sur l’exception, dès que...

.doc
16 avril 2010

Cas pratique - le régime juridique du pacte de préférence

Cas Pratique de 4 pages - Droit des obligations

En janvier 1990, Monsieur Vador, veuf de longue date, répartit ses biens entre ses deux enfants Luke et Leia, au moyen d'une donation-partage contenant un pacte de préférence. Aux termes de cet acte, Luke s'est notamment vu attribuer un terrain d'une superficie de 1.000 m2. En 2006, Luke,...

.doc
25 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 13 décembre 2005 et troisième chambre civile, 28 mars 2007 - la distinction entre la condition et le terme

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La distinction entre la condition et le terme est souvent délicate. Il semblerait que cette distinction doit se faire par rapport au caractère certain ou non de l’événement pris en référence, mais tout se complique lorsque l’on parle de terme assorti d’une condition ou de condition...

.doc
20 Mars 2009

Ingénierie juridique et fiscale

Cours de 16 pages - Droit fiscal

La TVA qui a grevé les éléments du prix d'une opération impossible est normalement déductible de la taxe applicable à cette opération. La TVA afférente aux biens et services n'est déductible dans la mesure où ils sont acquis pour les besoins d'opérations situées dans le champ d'application de la...

.doc
28 mai 2009

Commentaire de l'arrêt du 28 janvier 2004 : l'abus de biens sociaux

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

En l'espèce les dirigeants de fait d'une SARL s'étaient abstenus de faire réintégrer une somme perçue par erreur par une SCI, dans laquelle ils étaient également associés. La comptabilité avait été rectifiée, mais un peu plus d'un an après par la comptable. Et entre temps la comptable, soeur d'un...

.pdf
20 juil. 2009

L'exercice du mandat parlementaire

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

La situation des parlementaires se caractérise, d'un point de vue juridique, par un certain nombre d'avantages et de contraintes dont l'objet est de garantir leur liberté dans l'exercice de leur mandat. Plus précisément, il s'agit de les protéger contre toute pression qui pourrait compromettre...

.pdf
12 Mars 2010

Droit public des affaires

Cours de 76 pages - Droit des affaires

- L'objet de ce droit est neuf. Interrogation entre les relations de droit public/entreprise. Les entreprises évoluent dans un environnement juridique différent du droit public (c'est le droit de l'organisation et du fonctionnement des institutions publiques, il régit le droit entre les...

.doc
16 juil. 2010

La SARL et l'EURL

Cours de 10 pages - Droit fiscal

La SARL peut comporter un ou pls associés lors de sa création ou en cours de vie social, le passage de l'EURL à la SARL ou réciproquement de la SARL à l'EURL est automatique. Le nb maxi d'associé est de 100. En cas de dépassement de ce plafond, la sté est dissoute au bout d'1an sauf si la...

.doc
13 août 2012

Les instruments de paiement et de crédit - publié le 13/08/2012

Cours de 20 pages - Droit des affaires

[...] A l'égard du créancier du tiré, si la créance de provision correspond à une vente à crédit avec clause de réserve de propriété, le porteur recueille le bénéfice de cette clause en même temps que la provision de sorte que, dans la procédure collective du tiré, il peut revendiquer les...

.doc
22 août 2012

La protection du domicile au regard de l'activité d'exécution de l'huissier de justice

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit autres branches

[...] Outre ces différentes activités qui lui sont concédées à titre exclusif, l'huissier de justice peut exercer des activités non monopolistiques telles que la rédaction de constatations, voir sous certaines conditions des activités dites « accessoires » comme celle d'administrateur d'immeubles...

.doc
03 févr. 2015

La dissolution de la société et ses effets

Cours de 5 pages - Droit des affaires

Principales raisons de la dissolution: - Décision de l'assemblée générale extraordinaire (majorité des 2/3 en SA, 3/4 SARL et unanimité en SNC). - Nombre d'associés ou capital tombé sous le minimum sans régularisation pendant 1 an (ou en plus 6 mois en cas de demande de délai...

.doc
29 Mars 2008

Troisième Chambre Civile de la Cour de cassation, 28 mars 2007

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

L’arrêt rendu par la troisième chambre civile de la Cour de cassation le 28 mars 2007 affirme de manière stricte que la défaillance de la condition suspensive entraîne la caducité du contrat. En l’espèce, un contrat de vente est conclut entre une venderesse et des acquéreurs. Une...

.doc
07 août 2008

L'emploi des ressortissants des états tiers

Cours de 6 pages - Droit du travail

Tous les étrangers ne peuvent pas travailler librement en France. Leur accès au marché du travail obéit à des règles précises. L’employeur doit respecter certaines obligations et si celles-ci ne sont pas respectées, des sanctions lui seront infligées. Avant toute embauche,...

.doc
03 avril 2009

Chambre criminelle du 28 janvier 2004 - l'abus de biens sociaux par "absention volontaire"

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

L’abus de biens sociaux est une infraction contre les biens d’une société très utilisée en pratique. La notion a été élargie sur de nombreux points par la jurisprudence. Ainsi en est dans cet arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation du 28 janvier 2004, qui admet que...

.doc
04 févr. 2010

Obtenir l'annulation d'un acte, le versement d'une somme d'argent et les recours en matière de contrats

Cours de 29 pages - Droit administratif

Le recours pour excès de pouvoir doit être nécessairement motivé. Dépourvue d’exposé des conclusions et de moyens, la requête est irrecevable (article R 411-1 CJA), ce défaut n’étant régularisable que dans le délai de recours contentieux. Le juge admet la motivation par référence à un...

.doc
07 Mars 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 22 mai 1990 - la mauvaise foi

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Dans un arrêt du 22 mai 1990, la troisième chambre civile s’appuie sur un conflit entre deux acquéreurs successifs d’un même bien. Le 13 avril 1985, M X a vendu un immeuble aux époux Y par un acte sous seing privé. Quelques jours plus tard, le 23 avril 1985, ce même vendeur a alors cédé...

.doc
12 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 24 novembre 1992 - la qualification d'une cession massive de parts sociales

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

En l’espèce, aux termes d’un premier accord en date du 13 septembre 1983, M. Farre, agissant tant en son nom personnel qu’au nom des autres associés de la société Soprémi, s’est engagé à céder 74 % des parts de cette société à la société Disco Gros. Le même jour, il s’est...