Doc du juriste

Consultez plus de 41516 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Propriété immobilière

Propriété immobilière

  
Propriété immobilière

Nos documents

.doc
31 Janv. 2020

Les différentes sociétés civiles

Cours de 3 pages - Droit civil

Les sociétés civiles n’ont, à la différence des sociétés commerciales, pas d’objet commercial. Ce sont des sociétés de personnes qui sont soumises au droit civil. Principalement, on y retrouve des travailleurs des secteurs agricoles, immobiliers et des professions libérales. La société...

.doc
13 juin 2007

Le rôle de la possession

Cours de 3 pages - Droit des affaires

La possession d’un droit réel, c’est le fait juridique de se comporter comme titulaire d’un droit réel. Ce fait juridique est une situation de fait qui est pris en compte par le droit. Cette situation apparente correspond souvent à la réalité mais pas nécessairement. Cette notion...

.doc
20 déc. 2007

Obstacles familiaux contemporains à la mise en oeuvre des voies d'exécution

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Aux obstacles préalables à la mise en oeuvre d'une procédure civile d'exécution à l'encontre d'une famille s'ajoutent des obstacles contemporains à leur mise en oeuvre : obstacles tenant à la nature des biens concernés ou à la personne du débiteur. Les obstacles ici étudiés sont liés à des...

.doc
24 mai 2007

La possession et l'usucapion

Étude de cas de 3 pages - Droit civil

I) Un particulier (Adrien) achète en 1972 une maison. Celle-ci n'ayant pas de garage, il a pris l'habitude de garer sa voiture sur un petit terrain inoccupé faisant partie de la propriété de son voisin (Eric Dutoit). En 1981, une personne physique (Camille) décide aussi de garer sa voiture...

.pdf
12 Janv. 2010

L'imposition du patrimoine

Cours de 7 pages - Droit fiscal

Présentation générale des droits d'enregistrement : Caractère archaïque. Ce sont des impôts perçus sur certains actes : des notaires, des huissiers de justice, portant transmission de propriété ou d'usufruit de biens immeubles et de fonds de commerce, de clientèle ou d'office, constatant...

.doc
08 déc. 2010

Commentaire d'arrêt : Cass. civ. 2 , 27 octobre 1971

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des affaires

La constitution d’une société résulte d’un contrat de société. En effet, l’article 1832 du Code Civil dispose que « la société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de...

.doc
05 déc. 2006

Commentaire d'arrêts comparés : Civ III, 29 février 1984 et CA Grenoble, 30 juin 1998

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’absolutisme du droit de propriété prôné dans l’article 544 du Code civil devient une source de conflit lorsque sont en jeu les intérêts de propriétaires de fonds voisins comme en témoignent les arrêts de la troisième chambre civile de la Cour de Cassation en date du 29 février...

.doc
07 Janv. 2008

Les personnes publiques sont-elles des propriétaires de droit commun ?

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

La question de la propriété publique a déjà été largement débattue et elle le reste encore aujourd’hui. La propriété publique se partage traditionnellement entre le domaine public et le domaine privé. Le premier regroupe l’ensemble des biens des personnes morales de droit...

.doc
02 Sept. 2009

La gestion des biens des personnes publiques en fonction de leur répartition entre le domaine public et le domaine privé

Mémoire de 33 pages - Droit administratif

Le Code général de la propriété des personnes publiques (CG3P) pose des critères de définition du domaine public. Il définit le domaine privé négativement par rapport au domaine public. La définition du domaine public est donnée par l’article L2111-1. Cet article énonce que « sous...

.doc
08 Oct. 2012

La clause est-elle rattachée à un terme suspensif ou à une condition suspensive ?

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

La loi du 12 mai 1980, relative aux effets des clauses de réserve de propriété dans les contrats de vente, a eu, à l’époque, des incidences dans différentes disciplines. Le droit de la « faillite » a été le premier concerné. Plus récemment, l’ordonnance du 23 mars 2006 a...

.doc
03 Nov. 2012

Commentaire d'arrêt rendu par la Cour de cassation réunie en Assemblée plénière, le 7 mai 2004: la protection de l'image des biens

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

« L'incognito est mort, tué par les photographes de presse. L'être visé dépossédé de son secret, avoue à des millions d'exemplaires par sa pauvre figure qu'il cache en vain de la main. L'homme de demain aura-t-il droit à tout sauf à l'ombre ? ». Et si cette citation de Paul Morand était vraie ?...

.doc
18 juin 2014

L'article 751 du Code général des impôts

Cours de 8 pages - Droit fiscal

Outil d’optimisation juridique du patrimoine, le démembrement de propriété est de nouveau utilisé par les praticiens pour la transmission du patrimoine de leur client. L’administration a cependant voulu limiter les avantages fiscaux d’une telle solution en sollicitant du...

.pdf
15 Oct. 2007

Le droit public des biens

Cours de 18 pages - Droit autres branches

Cours de droit public des biens assuré en master 1. Différents thèmes sont abordés : la notion de bien, l'acquisition et la transmission des biens, la perte de la propriété publique, les rapports de voisinage en droit public, la protection et les atteintes au droit de propriété et...

.doc
28 Janv. 2008

La possession en droit

Dissertation de 8 pages - Droit civil

La possession est la maîtrise de fait sur une chose. Le possesseur est celui qui détient la chose. En règle générale, ce pouvoir de fait sur la chose coïncide avec le pouvoir de droit du fait que c’est généralement le propriétaire de la chose qui la détient. Mais, il peut en aller...

.doc
06 Nov. 2009

Troisième chambre civile de la cour de cassation, 22 mai 1997 - la vente de la chose d'autrui

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

« Nemo plus juris ad alium transferre potest quam ipse habet » : la règle invoquant la nullité de la vente de la chose d'autrui s'explique naturellement par le fait que l'ancien droit privait les contrats de vente d'effet translatif de propriété. Les mancipations ou traditions, cérémonies...

.doc
23 avril 2010

Chambre criminelle, Cour de cassation , 14 juillet 2007 - le délit d'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

En l’espèce, la BFCAG, établissement bancaire, a consenti à Hélène X un prêt immobilier destiné à financer la construction de deux villas sur un terrain qu’elle possède en vertu d’un bail emphytéotique. Il est apparu que la prévenue n’avait fait construire qu’une seule...

.doc
31 mai 2010

L'intangibilité des ouvrages publics

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Selon Portalis, « la science du législateur consiste à trouver, dans chaque matière, les principes les plus favorables au bien commun ; la science du magistrat est de mettre ces principes en action, de les ramifier, de les étendre, par une application sage et raisonnée, aux hypothèses privées »....

.doc
07 juil. 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 11 octobre 2000 - l'action en résolution de la vente d'un immeuble à construire

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

La vente d’un immeuble à construire peut s’avérer risqué pour le vendeur. C’est ce que semble démontrer en partie l’arrêt du 11 octobre 2000 de la troisième chambre civile de la Cour de cassation. En l’espèce, une société civile immobilière avait vendu à un...

.doc
26 avril 2013

Peut-on parler d'une fin du principe d'intangibilité de l'ouvrage public ?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Selon Victor Hugo, il ne faut « accepter que le visible et le tangible ». Pourtant en droit administratif, c’est la notion d’intangibilité qui est la source même de la protection de l’ouvrage public. La notion d’ouvrage public doit être distinguée des notions de travail public...

.doc
03 févr. 2010

Droit des entreprises : les actes de commerce, les commerçants et les fonds de commerce

Cours de 59 pages - Droit des affaires

La pratique moderne a fait apparaître de nouveaux droits à caractère économique appréciables en argent et qui ne sont ni des droits réels, ni des droits de créance.Ce sont les droits intellectuels.Les droits de propriété industrielle sont :Ceux d'1 commerçant ou d'1 industriel s/ son nom...

.doc
18 Janv. 2016

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière du 15 Avril 1988 : la qualification d'immeuble par destination

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit immobilier

Le caractère mobilier ou immobilier d'un bien peut s'avérer parfois compliqué à déterminer. La distinction souvent floue entre ces deux catégories est complexifiée par la présence de passerelles permettant d'accorder à certains biens meubles la qualité de biens immeubles et inversement. Le juge...

.doc
04 juil. 2008

L'intervention du juge judiciaire dans la procédure d'expropriation est-elle encore justifiée ?

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

L’expropriation est une procédure qui, dans un but d’utilité publique, autorise l’Etat à contraindre un propriétaire à céder son bien moyennant une juste et préalable indemnité. Cette procédure de l’expropriation se distingue en deux phases : une phase administrative et une...

.doc
08 juil. 2013

Etude de cas pratiques sur plusieurs problèmes juridiques en droit des obligations

Cas Pratique de 4 pages - Droit des obligations

Cas n°1 : M. Ruel est en litige avec l’artisan qui a restauré les tapisseries du château de Belle-vue, car, contrairement à ce qui avait été expressément prévu au contrat, le fil utilisé par le restaurateur n’est pas du fil d’Écosse. Etant toujours sans réponse à son courrier par...

.doc
06 mai 2020

Questions diverses en droit

Cours de 5 pages - Droit autres branches

Il y existe un service de la publicité foncière. Il a pour rôle de renseigner toute personne qui en fait la demande. Cela permet aux individus qui le souhaitent d’avoir accès à tous les propriétaires d’un immeuble depuis moins de 100 ans. On peut retrouver tous les actes translatifs de...

.doc
08 Sept. 2010

Cas pratique droit civil : la restitution de biens mobiliers

Cas Pratique de 4 pages - Droit civil

M. Faure détenait des biens mobiliers appartenant à M. Martin selon un contrat qui prévoyait, à terme, la restitution des objets au propriétaire. Au décès de M. Martin, M. Faure a déposé une partie des objets dans un coffre de la banque de l’Europe centrale et vendu le reste à M. Strauss....

.doc
27 juil. 2009

Le régime juridique de la clause d'accroissement

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Les praticiens du droit ont mis en exergue deux procédés – la tontine et la clause d’accroissement - permettant d’attribuer, « au décès du prémourant des acquéreurs d’un bien, la totalité de la pleine propriété ou de l’usufruit du bien acquis au survivant...

.doc
22 févr. 2017

Cour de cassation, 3ème chambre civile, 15 septembre 2016 - La répartition des rôles entre nu-propriétaire et usufruitier

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Les démembrements de propriété sont toujours source de nombreux problèmes juridiques, plus encore quand la propriété démembrée est une part sociale ou une action de société. À ce moment-là se pose avec acuité la question de la répartition des rôles entre nu-propriétaire et...

.pdf
06 août 2010

La remise en cause des justifications de la théorie de la voie de fait

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Il y a voie de fait lorsqu’une autorité administrative commet une action ou prend une mesure « manifestement insusceptible de se rattacher à un texte législatif ou réglementaire » et qui porte atteinte au droit de propriété ou à une liberté fondamentale. On relève deux catégories de...

.pdf
09 août 2010

La théorie de la voie de fait est-elle encore pertinente ?

Cours de 3 pages - Droit administratif

Il y a voie de fait lorsqu'une autorité administrative commet une action ou prend une mesure « manifestement insusceptible de se rattacher à un texte législatif ou réglementaire » et qui porte atteinte au droit de propriété ou à une liberté fondamentale.On relève deux catégories de voie de...

.doc
09 Oct. 2006

La propriété des créances

Dissertation de 28 pages - Droit civil

L’ensemble des créances représente une grande richesse. Elles signifient un gain futur pour le créancier. Celui-ci peut légitimement s’attendre à une entrée dans son patrimoine. Une fois la créance recouvrée, il est propriétaire du gain ainsi réalisé. Avant que la créance ne soit...