Doc du juriste

Consultez plus de 39333 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Principe de culpabilité

Principe de culpabilité

  

Nos documents

.doc
24 Août 2011

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité - origine et conditions d'application, phase de proposition et phase d'homologation

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

La procédure de reconnaissance préalable de culpabilité est une procédure pénale innovante. Elle a été créée, en France, par la loi n 2004-204 du 9 mars 2004. Cette procédure fait l'objet des articles 495-7 et suivants du Code de procédure pénale entrés en vigueur le 1er octobre 2004....

.doc
14 Fév 2016

La prise en compte de la culpabilité de l'auteur et de sa situation personnelle dans le droit pénal suisse

Fiche de 4 pages - Procédure pénale

Si on prend la question de la culpabilite, l’art. 47 CP donne plusieurs facettes d’un même concept. S’agissant de définir l’ampleur de la culpabilite, finalement ce n’est rien d’autre que d’essayer de définir par différentes manières le concept....

.doc
01 Fév 2010

L'imputabilité (le libre arbitre) et la culpabilité (la faute)

Cours de 7 pages - Droit pénal

Le discernement est la capacité intellectuelle à saisir la portée de ses actes, c’est-à-dire à se rendre compte de ses actes et de leur valeur. Il n’est pas exigé par tous les textes mais il y a un texte spécial qui exonère le dément de toute responsabilité. La jurisprudence, par a...

.doc
01 Mar 2011

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilite: théorie et pratique

Mémoire de 30 pages - Procédure pénale

Par la loi du 9 mars 2004, voulant élargir le champ d’application et en durcissant le régime de la composition pénal d’une part, et en adoptant la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité d’autre part, marque une évolution du procès qui est...

.doc
27 Fév 2012

La présomption d'innocence : principes, effectivité et limites

Dissertation de 7 pages - Droit civil

La présomption d’innocence se définit comme un préjugé en faveur de la non-culpabilite, ce qui signifie que toute personne poursuivie pour une infraction est, a priori, supposée ne pas l’avoir commise et, ce, aussi longtemps, que sa culpabilité n’a pas été reconnue...

.doc
18 Mai 2010

Infraction et principe de légalité criminelle

Mémoire de 86 pages - Droit pénal

Pour le commun des mortels, ce qui caractérise le droit pénal, c’est son caractère punisseur. Le droit pénal est souvent considéré dans l’histoire comme la branche du droit dont l’objet n’est pas tant de sanctionner, mais de punir. La sanction n’est pas forcément...

.doc
23 Mar 2018

L'élément moral de l'infraction : formes intentionnelles et non intentionnelles de la culpabilité

Cours de 7 pages - Droit pénal

Contrairement au droit civil, on ne peut pas punir l'auteur d'un comportement purement matériel s'il n'a pas commis de fautes. Notre droit pénal se fonde sur un postulat de libre formulation de la volonté. Celui qui a choisi de faire le mal est en faute, il est coupable et c'est pour cette raison...

.doc
03 Nov 2009

Chambre criminelle de la cour de Cassation, 8 janvier 2003 - l'autonomie de la culpabilité du complice

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

M Yannick Y et M Ali X ont fait l’objet de poursuites pénales l’un au titre du transport illégal de produits illicites et l’autre au titre de l’acte de complicité qu’il avait eu pour cette infraction : en effet il avait mis en contact Yannick Y avec un fournisseur de...

.doc
21 Juin 2016

La preuve en droit pénal : les principes directeurs et les modes de preuve

Cours de 27 pages - Droit pénal

Les sources du droit de la preuve pénale : d’où viennent les règles ? En matière de preuve il y a beaucoup de principes qui parfois sont non écrits ou consacrés par aucun texte ce sont des principes généraux du droit consacrés par la jurisprudence. La principale source est...

.doc
16 Nov 2006

Le principe d'impartialité

Mémoire de 36 pages - Droit pénal

« Faudrait-il donc connaître ni rien ni personne pour être impartial ? Faudrait-il, au nom de l’impartialité, mettre en avant les qualités d’un magistrat ignorant, qui n’y connaîtrait rien, une justice fermant les yeux et se bouchant les oreilles, alors qu’habituellement, on...

.doc
01 Oct 2013

Commentaire d'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 29 mars 2011 : la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Procédure pénale

Souvent présentée comme le « plaider coupable » français, la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilite, ou CRPC, a été instaurée en droit français en 2004 par la loi Perben 2. Cette procédure a un double intérêt, car elle permet d’un côté le désengorgement des tribunaux...

.doc
15 Juil 2016

Les principes directeurs du procès pénal et l'application de la loi dans le temps

Cours de 12 pages - Droit pénal

Le procès civil et le procès pénal peuvent sembler bien différent au regard de leur objet. Car dans le procès pénal l'objet est de démontrer la culpabilité d'une personne. Pourtant au fil des années on peut remarquer que procès pénal et procès civil ont tendance à se rapprocher notamment...

.doc
30 Avr 2009

Les principes directeurs du procès pénal

Cours de 38 pages - Procédure pénale

La procédure pénale se définit comme l'étude des règles qui gouvernent la recherche des infractions commises, la poursuite de leurs auteurs et leur jugement. Elle se définit donc comme les règles qui régissent l'ensemble du procès pénal. Ces règles se rapportent ainsi à la compétence et à...

.doc
01 Fév 2013

Arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation en date du 21 mai 1990: la culpabilité du complice

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

En l’espèce l’auteur présumé de l’homicide volontaire avec préméditation et son complice sont poursuivis devant la Cour d’assises. L’auteur présumé est acquitté, mais la Cour d’assises condamne le complice. Il forme alors pourvoi en cassation au motif que...

.doc
10 Oct 2014

Commentaire de l'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 8 janvier 2003 : la culpabilité du complice

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le doyen Carbonnier a eu l’occasion d’écrire dans une chronique intitulée « Du sens de la répression applicable aux complices selon l’article 59 du Code pénal » que « l’auteur et le complice étaient cousus dans le même sac ». La référence est ici faite au droit romain...

.doc
14 Mar 2010

La nécessité et les caractéristiques du fait principal punissable

Cours de 4 pages - Droit pénal

Pour être condamné pénalement, il faut une participation criminelle (au sens large) à la réalisation d’une infraction. On trouve cela à l’article 121-1 du Code pénal : "Nul n’est responsable pénalement que de son propre fait". Il arrive que plusieurs personnes puissent être...

.doc
12 Avr 2013

Le principe de la légalité pénale

Cours de 32 pages - Droit pénal

Le principe de la légalité pénale est le principe qui a été systématisé par Beccaria sous le terme « légalité des délits et des peines ». Ce principe signifie que la loi seule sélectionne les comportements interdits et les peines qui les accompagnent. Il est exprimé par...

.doc
01 Mar 2014

Le droit au respect du principe de loyauté dans la recherche de la preuve

Cours de 4 pages - Procédure pénale

Le principe de la légalité : La présomption d’innocence est la clé de voûte de notre système en conférant à la partie poursuivante (Ministère public) la charge de la preuve de la culpabilité de la personne poursuivie. S’il ne parvient pas à établir la preuve permettant...

.doc
07 Avr 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Chambre criminelle de la Cour de cassation le 8 janvier 2003 : la complicité et le fait principal

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

Garraud dans son Traité théorique et pratique du droit pénal français (1916) dit à propos de la complicité qu'elle "suppose un fait principal, et le fait du complice ne tire son caractère délictueux que de son rapport avec le fait principal dont il est l'accessoire". Il reprend ainsi la théorie...

.doc
15 Sep 2009

La présomption d'innocence : principe, conséquences, application

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Absent du Code de procédure pénale et du Code pénal, le concept de la présomption d'innocence était seulement inscrit, jusqu'à la loi du 15 juin 2000, à l'article 9-1 du Code civil. Le législateur a réparé cette carence en introduisant ce principe dans un article préliminaire du Code de...

.doc
20 Déc 2008

Conseil Constitutionnel, 21 février 2008 - la rétention de sûreté fait-elle l'objet du principe constitutionnel de la non-rétroactivité de la loi pénale plus sévère ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

«L’application immédiate de la rétention de sûreté aux criminels déjà condamnés reste un objectif légitime pour la protection des victimes», telles sont les paroles de Nicolas Sarkozy et sa volonté de donner à la loi sur la rétention de sûreté un caractère rétroactif. Suite à des faits...

.doc
31 Juil 2009

Le principe d'impartialité devant le Conseil d'Etat et la Cour de cassation selon la Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH)

Dissertation de 12 pages - Droit européen

L’article 6 de la Convention européenne des droits de l’homme garantit le droit à un procès équitable, précisant que « toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial ». Elément...

.doc
16 Fév 2010

Le principe de la présomption d'innocence

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

La présomption d’innocence est un principe selon lequel, en matière pénale, toute personne poursuivie est considérée comme innocente des faits qui lui sont reprochés, tant qu’elle n’a pas été déclarée coupable par la juridiction compétente. Il s’agira ici de traiter de...

.doc
30 Juil 2009

Les principes et recommandations de Cesare Beccaria et leur mise en application aujourd'hui

Dissertation de 10 pages - Droit autres branches

Pour commencer, Beccaria évoque le concept d'un état de nature pour illustrer le chaos qui régnait sans règle ni loi parmi les hommes. Cette situation de guerre perpétuelle a amené les gens à vouloir s'unir et former une société. Cette dernière est donc une création humaine où chaque membre a...

.doc
04 Oct 2007

Le principe de loyauté de la preuve: un principe directeur du procès ?

Mémoire de 27 pages - Procédure pénale

Le problème qui se pose donc est de savoir si l’on peut considérer le principe de loyauté dans l’administration de la preuve comme un principe directeur du procès, c’est à dire un principe de grande importance dans la protection des droits de tous les...

.pdf
14 Juin 2016

Les grands principes de la procédure pénale : principes de professionnalisation, de spécialisation, de collégialité, de fixité et de permanence des juridictions

Fiche de 3 pages - Procédure pénale

Le principe de la professionnalisation C’est un choix qui a été effectué en France, et qui conduit à envisager la formation des magistrats de manière unitaire à l’École Nationale de la Magistrature aux termes d’un recrutement par voie de concours. Ce sont des membres...

.doc
01 Juil 2002

Le secret de l'instruction: un principe essentiel

Dissertation de 5 pages - Procédure pénale

Si le caractère non-contradictoire de la procédure a été beaucoup atténué par l'évolution législative notamment par le nouveau code de procédure pénal et la loi du 4 janvier 1993, le secret de l'instruction reste juridiquement un principe fondateur du procès pénal. Si le principe...

.doc
29 Jan 2007

Les grands principes dégagés par la CEDH à travers l'article 6 1 de la CESDH

Dissertation de 12 pages - Droit européen

La CESDH (Convention de Sauvegarde des Droits de l'Homme) a été élaborée au sein du Conseil de l’Europe, signée à Rome le 4/11/1950, elle est entrée en vigueur dans les différents Etats signataires dès septembre 1953. La France a ratifié la Convention le 3 mai 1974. Son but était de...

.doc
06 Mai 2010

Le fait principal punissable et la controverse doctrinale

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Une jurisprudence et une partie de la doctrine semblent rompre avec ce principe classique de distinction entre l'auteur principal et le complice. En effet, une autre définition du fait principal punissable retenue par la Cour de cassation permet la condamnation du complice alors que...

.doc
24 Nov 2010

Le principe constitutionnel de légalité dans le droit pénal français

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Le droit pénal peut se définir comme la réaction de la société face au phénomène criminel. Lorsqu’un délinquant commet une infraction cela nuit à l’ordre public et donc à la société. Face à l'infraction, l'individu va réagir d'instinct, et va vouloir se venger. Mais il y a aussi une...