Doc du juriste

Consultez plus de 41575 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Lois référendaires

Lois référendaires

  
Lois référendaires

Nos documents

.pdf
06 Sept. 2013

Le Conseil constitutionnel et les lois référendaires

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

« La Loi est l'expression de la volonté générale ». Cette définition donnée par l'article VI de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, empreinte du rousseauisme du contrat social et qui inspira Raymond Carré de Malberg, montre parfaitement l'importance du dogme de la...

.doc
28 Sept. 2002

L'impossible contrôle des lois référendaires

Dissertation de 11 pages - Droit constitutionnel

L'injusticiabilité de la loi référendaire est clairement posée par la jurisprudence du Conseil constitutionnel (I) ; injusticiabilité qui a été nuancée par les nombreuses prises de position de la doctrine, mais aussi par le fait que le juge administratif s'estime compétent pour...

.doc
17 févr. 2018

Le Conseil constitutionnel : une juridiction d'attribution

Cours de 3 pages - Droit constitutionnel

Le doyen Vedel déclarait en 1993 qu’il n’y avait pas de clause générale de compétence d’attribution dans la Constitution pour le Conseil constitutionnel. En réalité, le Conseil dispose d’un titre propre (articles 56 à 62), mais en dehors de ce titre, le Conseil fait aussi...

.pdf
30 juin 2010

Les conflits au sein de la hiérarchie des textes

Cours de 17 pages - Droit civil

Notre droit est régi par un principe hiérarchique : aucun texte ne peut aller à l'encontre d'un autre qui lui est supérieur. La Constitution de 1958 classe les textes dans l'ordre suivant : - au sommet, la Constitution, les lois constitutionnelles, les lois référendaires...

.doc
31 Mars 2021

La jurisprudence est-elle une source de droit ? - publié le 31/03/2021

Cours de 5 pages - Droit civil

La loi ordinaire est un acte législatif par le parlement, conformément à la procédure législative établie par la Constitution de la cinquième République, prévue à l'article 34. La loi ordinaire est votée à l'issue de la navette entre les deux chambres : l'Assemblée nationale et le...

.doc
01 mai 2007

La procédure législative - publié le 01/05/2007

Cours de 8 pages - Droit constitutionnel

Cours sur la procédure législative. Il détaille les différentes étapes de la procédure législative précisées par la Constitution de 1958, tant pour les lois ordinaires que pour les cas particuliers que sont les lois organiques, les lois de finance, et les lois...

.doc
11 avril 2008

Le conseil constitutionnel, garant de la Constitution

Dissertation de 12 pages - Droit constitutionnel

La loi est traditionnellement définie comme « l’expression de la volonté générale ». Les contours et les missions caractérisant la loi ont évolué au cours du temps. Définie dans les Constitutions des IIIème et IVème Républiques comme l’acte voté par le Parlement, cette...

.doc
14 Nov. 2008

La loi et la Constitution de 1958

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« La loi est l’expression de la volonté générale ». Cet article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 fait de la loi l’acte juridique suprême et universel, véritable symbole de la volonté du peuple exprimé par le Parlement. Par la suite, les...

.doc
05 févr. 2009

Les pouvoirs normatifs du Parlement

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Composé d’élus du peuple, le Parlement bénéficiait depuis la Révolution d’un monopole de principe de la production des normes. Organe représentant le peuple souverain, il élaborait des lois qui occupaient l’échelon le plus élevé (après la Constitution, norme fondamentale) de...

.doc
27 Nov. 2009

Le juge et la loi (2009)

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Avant d’aborder ce sujet dans le détail, il serait bon de définir en premier lieu les deux thèmes qui en ressortent. Premièrement la loi : qu'est-ce que la loi ? Le terme loi peut être pris dans un sens large, visant toute règle. D’une manière juridique, il...

.doc
22 août 2006

Commentaire de décision du Conseil Constitutionnel n°92-313 DC du 23 septembre 1992 sur la Loi autorisant la ratification du Traité de Maastricht

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit européen

S’agissant de commenter une décision qui fait suite au référendum portant sur la loi autorisant la ratification du traité de Maastricht, il convient d’abord de donner le résultat du vote : cette loi a été approuvée par 54,04% de « oui » (avec 30% d’abstention), après...

.doc
21 mai 2010

Le référendum et la constitutionnalité

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le principe de la souveraineté populairesera partiellement repris et affirmé dans la constitution du 4 octobre 1958, celle-ci faisant de la France un modèle hybride mélangeant à la fois souveraineté populaire et souveraineté nationale dans son article 3, celui-ci disposant que « la souveraineté...

.pdf
15 Mars 2016

Relations juridiques entre exécutif et législatif - Collaboration des pouvoirs et rationalisation de la procédure législative

Cours de 15 pages - Droit constitutionnel

La collaboration des pouvoirs est illustrée, sous la Ve République, par deux mécanismes du régime parlementaire. La procédure législative, c’est à dire l’adoption des lois, et le contrôle du gouvernement par le parlement. Ce sont les deux piliers du système parlementaire. La...

.doc
16 févr. 2009

L'organisation et les compétences du Conseil constitutionnel

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Dans sa célèbre décision de novembre 1962 sur la loi référendaire, le conseil constitutionnel énonce qu’il constitue un organe régulateur de l’activité des pouvoirs publics. Sa première mission est de cantonner l’activité du parlement. Elle consiste à empêcher tous...

.doc
06 juil. 2012

Cours sur les sources du Droit civil

Cours de 12 pages - Droit civil

- critère matériel Le domaine règlementaire est défini à l'article 37 de la Constitution. Ce texte donne au règlement un domaine de compétence illimité. Les matières autres que celles qui sont du domaine de la loi, relèvent du domaine règlementaire. Le domaine règlementaire est protégé...

.doc
02 juin 2008

Droit de l'entreprise 2006- 2007, Lamy

Fiche de lecture de 28 pages - Droit des affaires

Une loi est un texte de droit écrit émanant d’une autorité, et non pas de coutume ou d’une jurisprudence. Parmi les lois on trouve les lois organiques qui fixent la façon de fonctionner des pouvoirs publics. En 1958 fut rédigée la dernière constitution française en...

.doc
27 mai 2010

Le Second Empire d'un point de vue constitutionnel

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

Louis-Napoléon Bonaparte a donc pris le pouvoir par le coup d’État du 21 décembre 1851. Trois semaines après, le futur Napoléon III dispose d’une évidente légitimité populaire. Il est certain en tout cas que Louis-Napoléon se trouve en position de force. Comme la loi...

.doc
17 août 2014

Le Conseil constitutionnel: législateur?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Avec la pratique que la Ve République connaît du contrôle de constitutionnalité, il est douteux que le « juge ne soit [plus que] la bouche de la loi » comme le déclarait Montesquieu en 1748 dans l'Esprit des Lois. La Constitution Française du 4 octobre 1958 dans ses titres II, V et notamment en...

.doc
31 mai 2010

La pratique référendaire sous la Ve République entre controverse et déclin

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Le référendum est un procédé de la démocratie semi-directe par lequel le peuple collabore à l'élaboration de la loi, qui ne devient parfaite qu'avec son consentement. Il existe différentes sortes de référendums : le référendum constituant, le référendum législatif, le référendum de...

.doc
30 juil. 2018

La Ve République : une démocratie référendaire ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

"Le référendum, miroir d'un peuple législateur", cette entrée en matière illustre bien la place marginale du peuple dans l'expression de sa volonté par la voie du référendum, mais également la possible marginalité que connaît le référendum en France. De ce fait, la Ve République est-elle une...

.doc
30 juin 2011

La place du référendum sous la Ve République - publié le 30/06/2011

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

Pour comprendre l'évolution de la pratique référendaire de la Vème République, il est intéressant de s'interroger sur les origines historiques de cette procédure. L'origine du référendum est le plébiscite qui vient du latin plebiscitum, composé de plebs ("le peuple") et scitum ("décret")....

.doc
02 févr. 2010

Le droit constitutionnel de la Ve République - dates et évènements marquants dans l'élaboration de la constitution

Cours de 59 pages - Droit constitutionnel

Le général De gaulle a exprimé la nécessité de construire un état fort, sur un pouvoir exécutif fort, qui a des attributions réelles, un pouvoir réel, des prérogatives constitutionnelles effectives. Mais aussi un Etat légitime qui repose sur l’intérêt national, cet Etat trouve sa légitimité...

.doc
19 Oct. 2012

La Constitution, le peuple et le pouvoir constituant

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

La démocratie directe est un système dans lequel le peuple exerce directement le pouvoir sans passer par les représentants. Ce genre de pratiques subsiste dans certaines régions peu peuplées comme en Suisse où une fois tous les ans les habitants se regroupent sur une place pour discuter des...

.doc
23 juin 2009

Le référendum sous la Vème République - publié le 23/06/2009

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La pratique du référendum est fluctuante d'un régime politique français à un autre. La Révolution Française lui donne une place exclusivement constitutionnelle tandis que les deux régimes bonapartistes organisent des référendums manipulant les masses pour en tirer une légitimité démocratique....

.doc
19 mai 2010

La pratique du référendum dans le régime parlementaire de la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 qui marque le début de la Vème République instaure un nouveau procédé : le référendum. En effet, si la Constitution de 1793 fut adoptée par référendum même si le nombre de votants était à l'époque particulièrement limité, elle ne sera jamais appliquée. De...

.doc
17 mai 2008

Le référendum législatif sous la Vème république

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le référendum législatif est l’expression de la souveraineté nationale. Il se définit comme une procédure exceptionnelle d’adoption de la loi par les citoyens à l’invitation du chef de l’Etat. La démocratie semi directe se substitue à la démocratie représentative : le...

.doc
17 avril 2004

La procédure d'élaboration de la loi sous la Vème République

Dissertation de 14 pages - Droit constitutionnel

C'est pour tenter de répondre à ses interrogations que nous démontrerons l'inégalité présente entre les deux acteurs principaux de l'élaboration des lois ordinaires : le Parlement et le Gouvernement (I). En effet, au cours de la préparation ou du vote de la loi (A), mais aussi grâce...

.doc
14 Sept. 2009

La Loi est-elle l'expression de la souveraineté générale ?

Dissertation de 11 pages - Droit constitutionnel

« La loi est l’expression de la volonté générale » telle est la définition que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 aout 1789 fait de la loi. La loi est un terme juridique très général qui regroupe plusieurs définitions. Au sens large, la loi...

.doc
07 Oct. 2011

La formation et rôle du Conseil constitutionnel sous la Vème République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

D'après Mireille Delmas-Marty « la loi n'a pas tous les droits ». En effet les lois sont soumises à un contrôle de constitutionnalité effectué par le Conseil constitutionnel autrement dit ce dernier se prononce sur la conformité à la Constitution des lois et de certains...

.doc
19 mai 2008

Le référendum législatif sous la Vème République

Fiche de 3 pages - Droit constitutionnel

Dissertation de droit constitutionnel sur le référendum législatif. Le référendum législatif est l'expression de la souveraineté nationale. Il se définit comme une procédure exceptionnelle d'adoption de la loi par les citoyens à l'invitation du chef de l'État.