Doc du juriste

Consultez plus de 41178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Loi du 29 juillet 1994

Loi du 29 juillet 1994

  
Loi du 29 juillet 1994

Nos documents

.doc
16 mai 2008

La bioéthique, le corps humain et la législation

Cours de 100 pages - Droit autres branches

Le mot doit être retenu : c'est bien un problème de justice dont il est question avec ces lois. La justice peut être sommairement définie comme le fait de donner à chacun ce qui lui est dû en plénitude. Aristote démontre que le juste est une proportion, car le juste est égal, et l'égal est...

.doc
30 Oct. 2006

Les droits du foetus

Dissertation de 6 pages - Libertés publiques

L’être humain est une personne physique dotée de la personnalité juridique et dont la loi assure la primauté dans l’ordre juridique interdisant toute atteinte à sa dignité et garantissant son respect dès le commencement da la vie. L’un des droits de la personnalité est le...

.doc
26 Janv. 2009

Le rôle du droit face à la bioéthique (2007)

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

La secte des Raëliens a annoncé à grand renfort médiatique le 26 décembre 2002 la naissance du premier bébé cloné, originalement dénommé Eve. Après ce coup médiatiquement tonitruant, cette secte s’est faite nettement plus discrète et a soigneusement évité de faire de nouveau la Une du 20h....

.doc
26 Sept. 2007

Le cadre juridique de la procréation médicalement assistée

Dissertation de 4 pages - Libertés publiques

Des techniques de plus en plus sophistiquées, depuis les années 1970, permettent désormais de vaincre certaines formes de stérilité. Ces progrès ont permis de satisfaire le désir d’enfant, et posent, avec une acuité nouvelle, la question du droit de la personne à transmettre la vie. On peut...

.doc
18 déc. 2009

Conseil d'Etat, 8 février 2007 - la responsabilité de l'Etat du fait d'une loi contraire à ses engagements internationaux

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Le 8 février 2007, le conseil d’État dans son arrêt a pris une décision importante portant sur la responsabilité de l’Etat du fait d’une loi contraire à ses engagements internationaux. En l’espèce les faits sont relativement simples. M.X est un chirurgien dentiste,...

.doc
27 mai 2008

Commentaire d'arrêt: Cour de Cassation - Chambre criminelle - 25 juin 2002

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

Le droit à la vie est posé par l’article 2 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme, par la loi du 17 janvier 1975 sur l’IVG, par la loi du 29 juillet 1994 et par l’article 16 du code civil. Ces dispositions affirment la primauté de...

.doc
14 déc. 2008

La responsabilité hospitalière et la loi du 4 mars 2002

Dissertation de 12 pages - Droit civil

Le champ de la responsabilité hospitalière est large puisqu’il comporte au moins trois volets. Un volet pénal : il s’agit d’une part, des infractions « classiques » -homicide involontaire, mise en danger d’autrui, non-assistance à personne en péril…- et, d’autre...

.doc
27 Mars 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 9 décembre 2003 - la "maternité pour autrui"

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit de la famille

« Maternité pour autrui », mère de substitution, ou plus récemment la mère porteuse autant de dénominations différentes pour une même pratique qui est formellement interdite en France par la loi du 29 juillet 1994. Le Code pénal, dans son article 227-12, punit toute...

.doc
03 déc. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 9 novembre 1995 - le principe de séparation des autorités

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Procédure pénale

La procédure pénale est une matière étroitement cloisonnée entre les différentes phases du procès. Dès lors, chacune de ces phases du procès pénal est confiée à une autorité qui lui est propre, on appelle cela « le principe de séparation des autorités », principe véritablement essentiel à la...

.doc
28 Oct. 2010

Commentaire d'arrêt : Chambre criminelle de la Cour de cassation, 9 novembre 1995 - le principe de séparation des fonctions d'instruction et de jugement

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Procédure pénale

Une procédure d’attribution d’un marché public au nom d’une réorganisation des transports collectifs de voyageurs, et plus précisément pour la mise en place d’une billetterie, a été l’objet de nombreuses irrégularités. Par le biais de commissions, la société ITI OI fut...

.doc
07 juin 2008

Le prélèvements d'organes après la loi du 6 Août 2004

Dissertation de 11 pages - Droit civil

La loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique était « une loi attendue » (actualités, AJ Famille octobre 2004), en effet les lois « dites de bioéthiques » du 29 juillet 1994 auraient dû être révisées en 1999 (la révision devant intervenir dans un délai...

.doc
07 Nov. 2007

Investigation judiciaire et ADN. La place de l'ADN dans l'établissement de la preuve

Dissertation de 43 pages - Procédure pénale

Aujourd’hui, l’ADN connaît une place très importante en matière de droit pénal. En effet, une tâche cellulaire contient des informations sur la personne : qui est-elle ? D’où vient-elle ? L’ensemble de ces informations est contenu dans une molécule appelée ADN. L’ADN...

.doc
03 févr. 2010

Le don d'organe : principes généraux et cadre juridique

Cours de 9 pages - Droit civil

En considération des besoins et des techniques, et progressivement, le législateur a multiplié les textes spéciaux ayant pour objet différents éléments ou produits du corps humain. Parmi les plus significatifs : - loi du 7 juillet 1949, permettant la pratique de la greffe de...

.doc
21 Sept. 2010

La portée de la protection juridique du respect de la dignité de la personne humaine - publié le 21/09/2010

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Selon le philosophe français du XXème siècle Paul Ricœur, quelque soit la civilisation il y eut de tout temps le besoin d’affirmer que«quelque chose est dû à l'être humain du seul fait qu'il est humain.» Cette volonté est d’autant plus vraie que les législateurs retiennent les...

.doc
05 avril 2007

Commentaire de l'article 16-1 du code civil : le corps humain

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« Nul ne peut porter atteinte à autrui », pourrait être le principe dégagé par l’article 16- 1 du code civil qui apparut au sein de celui-ci au livre premier (des personnes), titre premier (des droits civils), chapitre 2 (du respect du corps humain), le 29 juillet 1994,...

.doc
26 juin 2007

La procréation artificielle

Cours de 3 pages - Droit autres branches

La procréation artificielle ou médicalement assistée s’oppose directement à la filiation charnelle en ce qu’elle est le résultat non pas d’une union charnelle, mais d’une intervention médicale. Elle se réalise soit par insémination artificielle, soit par implantation d’un...

.doc
02 juil. 2010

Le consentement aux soins

Cours de 9 pages - Droit des obligations

Le principe de recueillir le consentement d’une personne pour les soins est un principe fondamental de notre vie de citoyen. La loi de bioéthique du 29 juillet 1994 énonce à l’article 16-3 du Code civil qu’« il ne peut être porté atteinte à...

.doc
28 août 2017

L'indisponibilité du corps humain en droit civil

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L'article 16 du Code civil créé par la loi n 94-653 du 29 juillet 1994 relative au respect du corps humain dispose en ces termes que "[la] loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l'être...

.doc
09 avril 2009

Chambre criminelle, Cour de cassation, 9 novembre 1995 - le principe de séparation des fonctions d'instruction et de jugement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Procédure pénale

Le pourvoi introduit auprès de la Cour de cassation par François Meynot vise à casser l’arrêt rendu par la Cour d’appel le 29 juillet 1994 pour violation de l’art. 6-1 Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) et des art. 510, 591 et suivants du...

.doc
26 juil. 2010

Dons d'organe, tissus, cellules et produits du corps humain

Cours de 4 pages - Libertés publiques

Une personne peut spontanément renoncer à la protection de son intégrité physique dans des circonstances particulières tenant d’une part au souci de se sauver ou de sauver autrui, d’autre part, au droit de chacun de disposer librement de son corps. Les principes dégagés par les...

.doc
17 avril 2019

La Cour européenne des droits de l'Homme et les législations nationales relatives à l'aide médicale à la procréation et à la gestation pour autrui

Dissertation de 4 pages - Droit européen

En France, la question semble plutôt bien tranchée : il n'existe pas de droit à l'enfant ! C'est l'idée avancée par de nombreux auteurs et professionnels du droit. La justification est simple : la gestation pour autrui n'est pas autorisée. Mais au niveau européen, la question semble plus...

.doc
26 avril 2007

Comparer la rupture du concubinage et la rupture des fiançailles

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

Dans un article intitulé, l’émergence d’une notion de couple en droit civil, Clotilde BRUNETTI-PONS définit le couple comme « l’union affective et morale entre un homme et une femme ». Cette notion de couple consacrée par la loi du 29 juillet 1994, est...

.doc
14 avril 2008

La filiation en cas de procréation médicalement assistée

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

Depuis quelques dizaines d’années, on assiste à un développement considérable des techniques permettant de pallier la stérilité. Jusqu’à récemment, il n’existait à ce propos aucune règlementation légale. C’est la raison pour laquelle le législateur est intervenu par deux...

.doc
23 avril 2018

L'indisponibilité en droit des personnes

Dissertation de 4 pages - Droit civil

"Ce n'est pas l'homme qui est fait pour servir la médecine, mais la médecine qui est faite pour servir l'homme". Cette affirmation d'Andorno illustre bien la difficulté pour le droit d'appréhender les atteintes au corps humain. Les lois bioéthiques du 29 juillet 1994...

.doc
19 déc. 2007

Droits et libertés corporels

Dissertation de 10 pages - Droit civil

Les articles 16 à 16-13 du code civil, qui consacrent le cadre du statut juridique du corps humain depuis les lois dites « bioéthiques » du 29 juillet 1994, continuent d'étendre leur empire. Les hypothèses qu'ils ont vocation à régir concernent autant les territoires...

.doc
13 Oct. 2000

Rapport public du Conseil d'Etat sur le principe d'égalité (1996), construction et objectifs

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

Le rapport annuel du CE est introduit par le décret du 30 juillet 1963. Depuis 1988, il est rendu officiellement public. Paraissant dans la revue Etudes et documents (publiée par le CE), ce rapport est de plus en plus suivi et sa sortie est désormais attendue comme l'est celle du rapport...

.doc
11 juin 2007

Commentaire de l'article 311-19 du Code civil

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit de la famille

L’article 311-19 du Code civil résulte de la loi du 29 juillet 1994 sur la « bioéthique ». Il dispose dans son alinéa 1er : « qu’en cas de procréation médicalement assistée avec tiers donneur, aucun lien de filiation ne peut être établi entre l’auteur du...

.doc
25 mai 2009

Les ingérences du législateur et du juge dans l'exercice de la liberté d'expression

Dissertation de 5 pages - Libertés publiques

Considérée comme une caractéristique des démocraties libérales, la liberté d’expression figure dans de nombreuses sources. Aux termes de l’article 11 de la déclaration de 1789, à laquelle le Conseil Constitutionnel confère valeur constitutionnelle, « la libre communication des pensées...

.doc
22 avril 2010

Droit civil : les couples non-mariés

Cours de 12 pages - Droit civil

En principe le couple est un homme et une femme vivant ensemble et ayant une relation stable. Le couple c'est avant tout une réalité sociologique et non pas une notion juridique. La loi du 29 juillet 1994, est le 1er texte juridique qui traite pour la 1ère fois du...

.pdf
21 Janv. 2016

La procréation médicalement assistée (PMA)

Fiche de 2 pages - Droit de la famille

Les dispositions sont préalablement contenues dans le Code de la santé publique. La loi bioéthique du 29 juillet 1994 intègre dans le Code civil et le Code de santé publique les dispositions relatives à la PMA. Cette loi a été modifiée par la loi du 6...