Doc du juriste

Consultez plus de 39539 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Lettre de change

Lettre de change

  

Nos documents

.doc
07 Avr 2011

L'attitude du porteur d'une lettre de change et le principe de l'inopposabilité des exceptions

TD de 6 pages - Droit des affaires

Le principe de l'inopposabilité des exceptions est l'un des principes caractérisant les spécificités du droit cambiaire. En effet, le droit cambiaire est un droit inhérent à la seule matière commerciale, conçu afin de répondre aux exigences pratiques de cette dernière. Ainsi, la matière...

.doc
28 Déc 2009

Les conditions de forme et de fond de la lettre de change : quatre cas pratiques

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Deux lettres de change avaient été établies par le tiré qui en avait désigné le tireur au dos. Ce dernier les avait endossées au profit de son créancier, qui en devint alors le porteur. A l'échéance des effets, le tiré invoquait un défaut de livraison de la part du tireur et en...

.doc
06 Déc 2001

Etude comparée de la lettre de change en France et en Irlande

Mémoire de 14 pages - Droit bancaire

« Le droit commercial est une branche du droit privé concernant les aspects légaux des activités des commerçants, ainsi que dans leur relation avec leurs clients... Cette définition du professeur ROBLOT , citée par M. FORDE dans l’introduction de son manuel, pourrait faire penser que le...

.doc
01 Jan 2000

La lettre de change formellement irrégulière

Dissertation de 7 pages - Droit bancaire

La lettre de change ou plus souvent appelée traite est un écrit par lequel une personne appelée tireur donne à une autre personne appelée tirée l'ordre de payer à une époque déterminée une certaine somme d'argent à une troisième personne appelée le bénéficiaire ou le preneur. Après...

.doc
24 Nov 2009

Les caractéristiques de la lettre de change en droit français

Cours de 20 pages - Droit bancaire

Pour commencer nous allons donner une définition large de la lettre de change : la lettre de change permettait à des commerçants d’aller de foire en foire sans être munis d’argent mais seulement d’un bout de papier (la lettre de change) qui...

.doc
13 Mai 2010

Cas pratique - l'acceptation de la lettre de change

étude de cas de 9 pages - Droit bancaire

Un tireur (la société Castor) a tiré deux lettres de change sur la société Pollux en paiement de marchandises. La première lettre de change est émise pour un montant de 10 000 euros et est à échéance du 30 juin 2007. Le montant du second titre est de 7 500 euros avec...

.doc
30 Mai 2013

Etude de cas pratiques sur la lettre de change

étude de cas de 9 pages - Droit bancaire

En l’espèce, François tire sur Jacques une lettre de change de 30 000 euros qui ne contient pas de mention d’échéance, et qui prévoit que François en est le bénéficiaire. Jacques, tiré, accepte la lettre de change. François modifie le montant de la...

.doc
22 Fév 2008

La lettre de change : définition, portée, etc.

Cours de 44 pages - Droit des affaires

Fiche de droit des affaires (Master 1) relative à la lettre de change.

.doc
23 Mar 2015

En quoi la lettre de change est-elle plus adaptée au monde des affaires que les techniques civilistes de transmission des obligations ?

Dissertation de 7 pages - Histoire du droit

Accélérer et simplifier le traitement des effets de commerce sont les préoccupations majeures des utilisateurs et, surtout, des banquiers mobilisateurs de créances commerciales. Les innovations du législateur, telle la vite défunte facture protestable (ordonnance 28 sept. 1967) et plus récemment,...

.doc
20 Oct 2002

La nuance du caractère abstrait de la lettre de change

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

La nature juridique de la lettre de change a donné lieu à de nombreuses controverses doctrinales. Il a ainsi été longuement débattu de savoir si la lettre de change avait ou non le caractère d'un titre abstrait. On entend par lettre de change un écrit...

.doc
28 Nov 2007

La lettre de change (cas pratiques)

étude de cas de 3 pages - Droit bancaire

La société Express a vendu des marchandises à la société Lante pour un montant de 1500€, les marchandises étant livrées le 10/11/2006. La société Express (le tireur) tire une lettre de change sur la société Lante (le tiré) à échéance au 15/11/2006 pour paiement de la vente....

.doc
12 Déc 2007

Les droits du porteur d'une lettre de change non acceptée - défauts de reconnaissance des droits et affermissement

Dissertation de 4 pages - Droit bancaire

La lettre de change est à la fois un instrument de paiement et de crédit. Cette nature particulière a des influences sur les droits et les devoirs des parties. En effet, la lettre de change est un titre par lequel une personne, dénommée tireur, donne l’ordre à une...

.doc
28 Déc 2007

Les droits du porteur de la lettre de change

Dissertation de 6 pages - Droit bancaire

La question que se pose une personne, aussi bien morale que physique, lorsqu’elle devient porteur d’une lettre de change est la suivante : « suis-je certaine d’être payée ? ». En effet, le porteur ne fait pas une œuvre de charité en acceptant de mobiliser la...

.doc
16 Nov 2008

Cour de cassation, chambre commerciale, 3 avril 2002 - l'identification du bénéficiaire d'une lettre de change

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Le caractère abstrait de l’engagement cambiaire résultant d’une lettre de change nécessite la mise en place d’un formalisme protecteur. A ce titre, le législateur a prévu, à l’article L.511-1 du Code de commerce, les mentions devant figurer sur l’effet de...

.doc
16 Nov 2008

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 3 novembre 1982 - le refus d'une lettre de change peut-il empêcher sa transmission ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Une lettre de change est par principe destinée à circuler. Cette transmission se fait en majeure partie par endossement. Les modalités d’une telle transmission par endossement ont été précisées par la décision du 3 novembre 1982 de la chambre commerciale de la Cour de...

.doc
17 Mar 2009

Le billet à ordre et la lettre de change

Dissertation de 5 pages - Droit bancaire

Les instruments de crédit sont des instruments utilisés par tous. Ils sont nécessaires à la vie quotidienne en ce qu’ils permettent l’utilisation de fonds remboursables selon une échéance particulière prévue sur le titre. En matière commerciale, la lettre de change et le...

.doc
17 Mar 2009

Chambre commerciale de la cour de cassation, 16 janvier 2001 : contestation de la validité d'une lettre de change

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

L’article L511-7 du Code de commerce dispose qu’ « il y a provision si, à l’échéance de la lettre de change, celui sur qui elle est fournie est redevable au tireur, ou à celui pour le compte de qui elle est tirée, d’une somme au moins égale au montante de la...

.doc
15 Oct 2009

La provision de la lettre de change (2009)

Dissertation de 4 pages - Droit bancaire

Elément déterminant au moment de l’échéance de la lettre de change, la provision s’analyse comme une créance de somme d’argent du tireur sur le tiré, transmise aux porteurs successifs de la lettre de change. L’importance de la provision en fonction...

.doc
17 Oct 2009

Validité de la lettre de change et régularisation

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Il existe deux types d’irrégularités formelles : tout d'abord l'omission d’une mention obligatoire qui affecte directement la forme du titre et relève des dispositions légales spécifiques ; et ensuite l'inexactitude d’une mention qui met en cause la crédibilité du titre et touche...

.doc
20 Oct 2009

Instruments de paiement et de crédit : la lettre de change

Cours de 12 pages - Droit bancaire

La lettre de change est un titre par lequel le tireur donne l’ordre au tiré de payer au bénéficiaire, à une date déterminée, une certaine somme d’argent. Elle porte souvent le nom de traite. L’article L 110-1 du Code de commerce précise qu’il s’agit...

.doc
29 Oct 2009

Cas pratique sur la lettre de change

Dissertation de 2 pages - Droit bancaire

Un commerçant dans le cadre de son activité professionnelle a livré un lot de téléviseurs à la société Charcot pour un prix total de 85 000€. Il a tiré une lettre de change qu’il a escomptée auprès de son banquier. Le rapport de créance fondamental est le rapport qui...

.doc
02 Nov 2009

Chambre commerciale de la Cour de Cassation, 24 septembre 2002 - les lettres de change et l'apparence invoquée par le tiré

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit bancaire

En l’espèce, la société Cadi tire des lettres de change sur la société Berpimex, à échéance du 20 avril 1990. Le 31 janvier 1990, la société Berpimex accepte ces effets. La société Cadi France est mise en redressement judiciaire par jugement du 20 février 1990. Le 4 avril 1990,...

.doc
29 Nov 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 5 juin 2007 - le porteur de mauvaise foi qui, en acquérant une lettre de change, agit sciemment au détriment du débiteur ne bénéficie pas de l'inopposabilité des exceptions

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

L’arrêt du 5 juin 2007, rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation est relatif à la règle posée par l'article L511-12 du Code de commerce selon laquelle le porteur de mauvaise foi qui, en acquérant une lettre de change, agit sciemment au détriment du débiteur ne...

.doc
01 Déc 2009

Cour de cassation, 23 janvier 2007 - la nullité de la lettre de change et sa conversion en billet à ordre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit bancaire

Trois lettres de change ont été établies et acceptées par la société EM qui a désigné au recto comme tireur la société B et F en précisant sa dénomination et son siège. Celle-ci les a endossées au profit de son créancier, la société Utexbel. A l’échéance des effets, le 31 mai...

.doc
04 Déc 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 24 mars 1998 - la nullité d'une lettre de change acceptée entraîne-t-elle la disparition de la règle de l'inopposabilité des exceptions ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit bancaire

Selon l’adage latin « nul ne peut transférer plus de droits à autrui qu’il n’en a ». Ce principe de droit commun applicable à la cession de créances connaît un principe opposé en droit cambiaire. En effet, la lettre de change est garantie par le principe de «...

.doc
06 Déc 2009

Chambre Commerciale de la Cour de cassation, 24 septembre 2002 - l'endossement de la lettre de change

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit bancaire

La Chambre Commerciale de la Cour de cassation, dans un arrêt du 24 septembre 2002, a dû se pencher sur la notion d’endossement de la lettre de change. En l’espèce, des lettres de change ont été tirées par la société « Cadi », le tireur, sur la société «...

.doc
16 Déc 2009

Le formalisme de la lettre de change

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

La lettre de change, souvent appelée "traite" dans la pratique des affaires, est un titre par lequel une personne dénommée tireur invite une autre personne dénommée tiré à payer une somme d'argent à une date déterminée à l'ordre d'un bénéficiaire désigné. Cette définition n'est pas...

.doc
23 Déc 2009

La transmission de la lettre de change - cas pratiques

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Ce document propose l'étude de cinq cas relatifs à la transmission de la lettre de change. On trouve ci-dessous un extrait du premier. La société Paris (qualifiée ci-après de tiré) règle de la marchandise à la société Londres (qualifiée ci-après de tireur) au moyen d’une...

.doc
19 Jan 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 24 mars 1998 - lettre de change et omission de mention entraînant la nullité du titre

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

La lettre de change, également appelée traite, est un écrit par lequel une personne, le tireur, donne mandat à une autre personne, le tiré, de payer une somme d’argent déterminée à l’ordre d’une troisième personne, le bénéficiaire ou preneur. Cet effet de commerce...

.doc
08 Mai 2010

La pratique frauduleuse de la lettre de change : les effets de complaisance

Dissertation de 5 pages - Droit bancaire

La lettre de change fait cohabiter deux types de rapports : les rapports fondamentaux qui concernent le tiré et le tireur et les rapports cambiaires c’est-à-dire la relation entre le tiré et le bénéficiaire ou le porteur de l‘effet de commerce. Les rapports fondamentaux...