Doc du juriste

Consultez plus de 41531 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Intention coupable

Intention coupable

  
Intention coupable

Nos documents

.doc
06 Oct. 2011

Commentaire d'arrêt de la chambre criminelle du 26 novembre 1991

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

Les auteurs ont relevé cette « indigence » : l'intention coupable est une « fiction juridique, vide de contenu, se référant à une psychologie et à une sociologie dépassées » selon J. Pinatel. A ce titre, elle semble plus que jamais mise en avant par le législateur, avec le principe...

.doc
02 juin 2006

Le chantage

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

L’homme de la rue confond souvent le délit de chantage avec les menaces : en réalité, il n’est qu’une espèce particulière de ce genre plus large. Selon l’article 312-10 du Nouveau Code pénal, « le chantage est le fait d’obtenir, en menaçant de révéler ou d’imputer...

.doc
10 Oct. 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 8 janvier 2003 : la répression de la complicité

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

Le professeur Garreaud dans son Traité théorique et pratique du droit pénal français écrit à propos de la complicité qu’elle « suppose un fait principal, et [que] le fait du complice ne tire son caractère délictueux que de son rapport avec le fait principal dont il est l’accessoire »....

.doc
11 déc. 2018

Cour de cassation, chambre criminelle, 7 décembre 2016 - Les qualifications en concours

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Les faits qui procèdent de manière indissociable d'une action unique caractérisée par une seule intention coupable ne peuvent donner lieu, contre le prévenu, à deux déclarations de culpabilité de nature pénale, fussent-elles concomitantes. Ce principe législatif et jurisprudentiel a...

.doc
29 avril 2008

La récidive des criminels sexuels

Mémoire de 91 pages - Droit pénal

« Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés », C’est par ces mots que l’on arrive à comprendre les différentes distinctions réalisées entre les infractions pénales, rendant certaines plus graves que d’autres, obtenant ainsi une attention particulière du législateur, et pourtant...

.doc
14 déc. 2006

L'acte et la personne : coaction et complicité. Cour de Cassation, Chambre Criminelle, 8 janvier 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le complice peut être considéré comme une personne n’ayant pas commis les éléments matériels et intellectuels de l’infraction tels qu’ils sont définis par la loi ou le règlement, mais ayant participé à la commission de l’infraction. Deux types de participation sont...

.doc
30 avril 2008

Commentaire de l'alinéa 4 de l'article 121-3 du code pénal - publié le 30/04/2008

Commentaire d'article de 3 pages - Droit pénal

L'article 121-3 provient du chapitre I du titre II, relatif à la responsabilité pénale, du livre premier du Code pénal. Cet article régit la responsabilité pénale en matière d'infractions non intentionnelles. Ces infractions non intentionnelles s’opposent aux infractions intentionnelles qui...

.doc
06 mai 2013

La chose, objet du vol : la définition qu'en font les juges et la jurisprudence

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Issue du « furtum » romain, l'infraction de vol demeure l'une des plus anciennes de l'histoire du droit pénal. Des nombreuses infractions contre les biens, le vol apparaît comme la plus basique. En effet, le délinquant, dès lors qu'il s'est saisi de la chose convoitée, se comporte aux yeux de la...

.doc
27 avril 2011

Commentaire d'arrêt : Crim., 10 mai 2006, n° du pourvoi 05-82971 : les atteintes à la personnalité et à l'honneur

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

[...] La Cour de cassation nuance sa réponse à propos de cette interrogation. Et ce, en précisant les conditions permettant à la provocation d'empêcher la responsabilité de la personne qui a commis l'injure. Concernant la phrase « tristes cons », la Haute juridiction précise que les expressions...

.doc
08 Mars 2013

Cour de cassation, Chambre criminelle, 10 mai 2006, pourvoi 05-82971 : domaine de l'injure

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

[...] L'arrêt de la Cour d'appel de Paris, en date du 21 avril 2005, relaxe les prévenus du chef d'injure publique pour l'emploi de l'expression « tristes cons » qui s'appliquait à Mr Marcel X, porte parole du mouvement raëlien, mais aussi à l'ensemble de son mouvement. Bernard Z a tenu ce propos...

.doc
17 Mars 2008

Les atteintes à la vie

Étude de cas de 6 pages - Droit pénal

Les atteintes à la vie: commentaire de deux cas pratiques Cas pratique n°1 La tentative d’homicide volontaire Le Code pénal prend en considération l’intention coupable du délinquant et distingue deux cas : l’atteinte volontaire ou non volontaire. En l’espèce, un...

.doc
29 juin 2006

L'originalité et les spécificités du régime de l'animus necandi

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Selon le Vocabulaire Juridique du doyen Cornu, l’expression latine « animus necandi » se compose de deux éléments. Le terme « animus » signifie « âme », « esprit », il est utilisé pour désigner un élément intentionnel permettant de déterminer certaines situations juridiques. Généralement, il...

.doc
03 Nov. 2009

Chambre criminelle de la cour de Cassation, 8 janvier 2003 - l'autonomie de la culpabilité du complice

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

M Yannick Y et M Ali X ont fait l’objet de poursuites pénales l’un au titre du transport illégal de produits illicites et l’autre au titre de l’acte de complicité qu’il avait eu pour cette infraction : en effet il avait mis en contact Yannick Y avec un fournisseur de...

.doc
23 déc. 2009

La pluralité d'infractions

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Le dessein du délinquant peut être la commission successive de plusieurs infractions. Mais ces agissements sont susceptibles de soulever, pour le juge, des difficultés de qualifications et de choix des peines applicables du fait de leur commission rapprochée. Le délinquant qui, après une...

.doc
04 Nov. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 8 janvier 2003 - complicité et unité de l'infraction

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

En l'espèce, Ali Hamli a mis Yannick Deville en relation avec un fournisseur de stupéfiants et lui a donné des instructions sur les modalités de livraison. Yannick Deville a alors exporté à destination de la Grande-Bretagne de la cocaïne dissimulée dans la roue de secours de son véhicule. La cour...

.doc
29 Nov. 2009

La notion de commencement d'exécution - conceptions et définition

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

L’infraction est une action ou une omission violant une norme de conduite strictement définie par un texte d’incrimination entraînant la responsabilité pénale de son auteur. Différents éléments sont les composantes d’une infraction : l’élément légal qui est le texte,...

.doc
13 avril 2010

La mise en danger de la vie et de l'intégrité physique

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Dès 1810, le législateur a fait le choix de réprimer les actes portant atteintes à la vie ou à l'intégrité physique d'autrui alors qu'ils n'avaient pas cette finalité, le dommage était involontaire. Or, sanctionner de tels actes n'était pas évident puisque le droit pénal a pour fondement de...

.doc
18 juin 2012

Histoire du droit pénal de l'époque romaine à la fin de l'Ancien Régime

Cours de 47 pages - Histoire du droit

[..] Le droit est une science sociale. Concernant les rapports entre la société et la violence, il faut donner une définition de l'infraction. On entend sur ce terme tout acte ou omission interdit par la loi sous la menace d'une sanction, sanction qui est en définitive la peine due à...

.doc
16 Nov. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 12 janvier 1989 - le vol d'information

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

En l’espèce, deux employés affectés à l’atelier de photocomposition d’une entreprise d’imprimerie ont réalisé des travaux personnels préalables à la constitution de leur propre société, en appréhendant 70 disquettes qui ont été entreposées au domicile personnel de l’un...

.doc
12 avril 2007

Chambre Criminelle de la Cour de Cassation arrêt du 23 octobre 2001

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le droit pénal est un droit répressif basé autour de la notion d’infraction. L’infraction se compose de plusieurs éléments : un élément légal, un élément matériel et certaines infractions nécessitent un élément moral ou intentionnel c’est-à-dire l’intention pour son auteur de...

.doc
15 déc. 2006

Commentaire d'arrêt: Cass. Crim. 25 mars 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

À l’image de la perpétuelle recherche par l’enquêteur de police du mobile du criminel dans les affaires de meurtre, on comprend l’importance du rôle joué par celui-ci et de son aspect indissociable du crime. Cependant, en matière pénale, le mobile n’est pas un élément tout...

.doc
26 Nov. 2001

Commentaire d'arrêt Crim. 28 juin 1995 / Droit pénal

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Le sujet proposé est un arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation en date du 28 juin 1995 . Mr Pierre Jugand n'a pas payé au cours du deuxième semestre de l'année 1992 , au profit de ses enfants la pension alimentaire judiciairement fixée. Soit pendant plus de deux mois. Durant cette...

.doc
03 févr. 2009

Cour de cassation, 10 janvier 1996 - tentative et complicité

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

En l'espèce, dans un arrêt du 10 janvier 1996, la Cour de cassation a inculpé le monsieur F.R de tentative de viol et attentat à la pudeur. Celui-ci aurait tenté d'abuser d'une jeune fille lorsqu'elle se trouvait prostrée, et lui aurait caressé les seins et aurait enfilé un préservatif avant de...

.doc
04 Nov. 2010

Commentaire d'arrêt du 5 novembre 1941

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

En droit pénal, la complicité est régie par l'article 121-7 du Code pénal, pour être retenue il faut que trois éléments soient réunis, un fait principal punissable, un acte matériel de complicité et une participation intentionnelle. En l’espèce il s’agit d’une jeune femme mlle...

.doc
25 juil. 2007

L'omission en droit pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Dans notre Ancien Droit, « Qui peut et n’empêche, pèche », mais cet aphorisme de Loysel n’était pas toujours observé. Dans le prolongement de l’idéologie libérale de l’époque classique, il est de principe que la loi pénale ne peut sanctionner que les attitudes criminelles...

.doc
01 Mars 2010

Fiches d'arrêt et cas pratiques sur le principe de légalité

Cas Pratique de 7 pages - Droit pénal

Cass. Crim., 2 septembre 2004 En 1985 et 1986, Valdemar X, s'est rendu coupable de viols aggravés. Le 19 décembre 2004, la Cour d'assises du Cantal le condamne à 10 ans de réclusion criminelle et à 8 ans de suivi socio-judiciaire, et prononce également sur les intérêts civils. Le...

.doc
04 Janv. 2008

La responsabilité pénale des fonctionnaires

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

La « judiciarisation » des rapports sociaux concerne désormais les fonctionnaires qui aujourd’hui ne sont plus à l’abris de poursuite pénale à leur encontre. En effet, le nouveau Code pénal ainsi qu’une récente jurisprudence ont conduit à d’importantes modifications concernant...

.doc
15 févr. 2016

Analyse de l'article 56 du Code pénal suisse

Commentaire de texte de 5 pages - Droit international

La première condition est qu’il faut qu’une infraction ait été commise. Elle peut avoir été commise de manière non coupable. Il se peut que quelqu'un qui fait l’objet d’un acquittement en raison d’une irresponsabilité, sous réserve d’une action in causa...

.doc
09 Mars 2003

Conscience, connaissance et volonté dans la théorie de l'élément moral

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Il paraît intéressant de s'interroger sur l'agencement de ces différentes notions dans la théorie de l'élément moral. Nous nous intéresserons donc dans une première partie à la recherche de l'intention du délinquant dans la théorie de l'élément moral (I), puis à la présomption de l'intention du...

.doc
12 déc. 2006

Cass. Civ. 1ère, 11 janvier 1950

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Dans un arrêt de principe du 11 janvier 1950 (D. 1950, p. 125), la première chambre civile de la Cour de cassation a rejeté un pourvoi sur un sujet relevant de la possession légale d’un fonds immobilier. Le défendeur au pourvoi, Monsieur Lebeurrier, était en effet en conflit avec Monsieur...