Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Ingérence humanitaire

Ingérence humanitaire

  
Ingérence humanitaire

Nos documents

.doc
26 Sept. 2007

Ingérence et souveraineté

Dissertation de 4 pages - Droit international

Dès l'après-guerre, la communauté internationale, sous l'égide de l'ONU, commence à affirmer l'universalité des droits de l'homme. Elle en déduit un droit de regard sur les violations des droits de l'homme à travers les frontières c’est la naissance du devoir d’ingérence. Or...

.doc
28 mai 2008

Cours sur le droit d'ingérence

Cours de 6 pages - Droit international

Fiche technique sur le droit d'ingérence, orienté droit d'ingérence humanitaire. Définition du terme, enjeux et dérives, du coté du droit international public, les questions de légalité, le rôle de l'ONU, la responsabilité de protéger.

.doc
28 Oct. 2009

Le droit d'ingérence humanitaire : historique et enjeux pour les conflits du 21ème siècle

Dissertation de 53 pages - Droit autres branches

Le droit international repose essentiellement sur le principe de la souveraineté des Etats. Tous, diplomates comme juristes, sont d'accord sur ce principe indiscutable qui fonde les relations internationales et veut que chaque Etat soit maître sur son territoire et ses nationaux, sans aucune...

.doc
24 Janv. 2006

Fiche de lecture: Un monde d'ingérence - Philippe Moreau Defarges

Fiche de lecture de 7 pages - Droit international

Philippe Moreau Defarges est conseiller des affaires étrangères, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et chargé de mission à l’IFRI. Le droit international pose le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat comme un des fondements de...

.doc
21 mai 2006

Le principe de non ingérence

Cours de 6 pages - Droit international

L'ingérence peut se traduire par l'action d'immixtion c'est-à-dire s'introduire indûment sans en être requis ou en avoir le droit dans les affaires d'autrui. Selon la formulation de la Cour, l'ingérence est le fait pour un Etat ou un groupe d'Etat « d'intervenir directement ou indirectement dans...

.doc
10 Sept. 2007

La notion de droit d'ingérence humanitaire

Cours de 3 pages - Droit international

Le droit d’ingérence est une expression employée pour désigner la faculté d’intervention, que le Conseil de sécurité des Nations Unies s’attribue ou autorise, sur le territoire d’un Etat, lorsque des violations graves du droit humanitaire ou des droits de l’homme...

.doc
15 Mars 2010

L'universalisation des droits de l'homme, outil du néocolonialisme occidental ?

Mémoire de 16 pages - Droit international

"Aujourd’hui, l’universalité des droits de l’homme est devenue réalité, non pas au sens où ils seraient désormais universellement reconnus et respectés, mais au sens où la revendication des droits de l’homme s’est diffusée à l’ensemble de la planète". Danièle Lochak,...

.doc
14 déc. 2006

Existe-t-il un droit d'ingérence ?

Dissertation de 5 pages - Droit international

Un des principes fondateurs du droit international contemporain consiste en l’affirmation de la souveraineté de chaque entité étatique présente sur la scène internationale. Cette coexistence d’Etats juridiquement égaux entre eux a pour conséquence l’existence de règles ayant...

.doc
16 Sept. 2010

Le droit d'ingérence

Cours de 4 pages - Droit international

Un des principes fondateurs du droit international contemporain consiste en l'affirmation de la souveraineté de chacune des entités étatiques.Ainsi, la coexistence d'Etats juridiques égaux entre eux suppose l'existence de règles ayant vocation à protéger ce domaine souverain, les plus...

.doc
27 mai 2020

L'ingérence dans le nouvel ordre mondial

Dissertation de 37 pages - Droit international

L’expression ingérence constitue une équivoque, non pas liée à sa définition, mais vraisemblablement à sa portée. On peut l’entendre dans un sens large comme dans un sens restrictif. Dans une acception large, l’ingérence désigne toute action de se mêler d’une chose sans...

.doc
07 Oct. 2008

La protection des migrants écologiques

Mémoire de 87 pages - Droit international

Souvent présentés comme une conséquence dramatique du changement climatique, les flux migratoires liés aux perturbations de l’environnement ont fait apparaître un nouveau genre. Des populations touchées par la montée du niveau des mers, la désertification, les séismes ou les inondations...

.doc
10 Sept. 2010

Le droit d'ingérence (2010)

Dissertation de 14 pages - Droit international

L'ordre mondial bâti après 1945 visait avant tout à éviter aux générations futures de connaître les atrocités de la guerre. A cet effet, l’article premier (paragraphe 1) de la Charte des Nations unies fait du maintien de la paix et de la sécurité internationales la mission première de...

.doc
05 Nov. 2009

La crise en Côte d'Ivoire, l'Organisation des Nations Unies et l'Etat français

Étude de cas de 11 pages - Droit international

Le droit international perdrait une partie conséquente de sa raison d’être si des conflits armés n’existaient pas sur Terre. En témoignent la création de la Société Des Nations en 1919, suite à la Première Guerre mondiale et celle de l’Organisation des Nations Unies en 1945, suite...

.doc
26 avril 2007

Les opérations de maintien de la paix et le droit humanitaire international

Dissertation de 13 pages - Droit international

"Maintenir la paix et la sécurité internationales" constitue, avec le respect des droits de l’homme, envisagé de façon indissociable avec le progrès économique et social, une des deux idées directrices du préambule de la Charte des Nations Unies. En vertu de l’article 1§1 de la Charte...

.doc
05 Oct. 2007

Les institutions du droit international humanitaire

Dissertation de 4 pages - Droit international

Le jus in bello (droit de la guerre) est à distinguer du jus ad bellum (droit de faire à la guerre). En 1945, la Charte des Nations Unies a mis la guerre hors la loi, sauf légitime défense. Mais la guerre, que ce soit, sauf légitime défense. Mais la guerre, que ce soit en ce cas ou non, reste...

.doc
02 Janv. 2008

La prévention des conflits armés internationaux

Dissertation de 5 pages - Droit international

Pour Paul Valéry, l’homme ne cesse d’osciller entre ordre et désordre : le premier l’ennuie, le second l’effraie. Tout ordre est fragile, précaire. Lorsqu’il se met en place, porté par le vent de l’histoire ou tout simplement par une puissance hégémonique. « Guerre,...

.doc
26 mai 2020

Jusqu'à quelle limite peut-on encore parler de l'effectivité de l'intangibilité des frontières ?

Dissertation de 11 pages - Droit international

La notion de frontière linéaire est relativement récente. Elle s’est diffusée à la faveur de la colonisation européenne et l’essor des recherches scientifiques et cartographiques. L’Académie des Sciences réalisa la première carte de France précise en 1684. Deux conceptions vont...

.doc
08 juil. 2009

Droit international public : l'interdiction du recours à la force et ses exceptions

Dissertation de 7 pages - Droit international

Le droit international prohibe avec force le recours à la force armée. En effet, la Charte des Nations Unies, à l'article 2 paragraphe 4, affirme que « les membres de l'organisation s'abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l'emploi de la force, soit contre...

.doc
02 févr. 2011

Droit public : les sujets de droit international

Cours de 44 pages - Droit international

Un sujet de droit est une personne physique ou morale titulaire de droits et d'obligations dans un ordre juridique donné. La notion de sujet de droit international désigne les entités qui tirent directement de l'ordre juridique international des droits et des obligations et auxquelles le droit...

.doc
23 févr. 2007

Droit d'ingérence et souveraineté de l'Etat

Dissertation de 7 pages - Droit international

Notion qui a fait florès depuis la fin des années 1980, le « droit d’ingérence » demeure controversé. Ses promoteurs le présentent comme un principe révolutionnant l’ordre mondial. La revue « Le Débat », en 1991, titrait ainsi « Le droit d’ingérence : vers un nouveau droit...

.doc
29 août 2017

Quel effet pour l'article 51 de la Charte des Nations Unies qui traite de la légitime défense sur le droit humanitaire ?

Dissertation de 10 pages - Droit international

L'arme de la civilisation, c'est le droit. Cependant, la lecture de l'article 51 de la Charte des Nations Unies semble reconnaître d'autres armes plus conventionnelles que le droit. À l'origine considérée comme un attribut sine qua non de la souveraineté de l'État, le recours discrétionnaire à la...

.doc
24 févr. 2004

Le droit humanitaire constitue-t-il une solution ou un problème ?

Fiche de 6 pages - Droit international

Les quatre conventions de Genève de 1949 constituent le noyau du droit international humanitaire ; elles ont été complétées par des protocoles additionnels en 1977. L'ensemble de cette réglementation vise à imposer des limites à la guerre. Le droit humanitaire situe son action dans...

.doc
09 Nov. 2015

Les enjeux et incidences d'une justice pénale internationale temporaire

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

« Les crimes contre le droit international sont commis par des hommes et non des entités abstraites, et c’est seulement en punissant les hommes qui commettent ces crimes que les dispositions du droit international peuvent être respectées » concluait le tribunal de Nuremberg. La justice...

.doc
03 Janv. 2011

Les incriminations pénales édictées par le seul droit international

Cours de 8 pages - Droit international

Le droit international exceptionnellement non seulement vise un comportement prohibé mais l'assortit d'une peine. Dans ce seul sens on peut envisager le terme d'incrimination. Il faut un agissement condamnable mais il faut en plus une peine.Incrimination : agissement + peine.Il est plutôt rare de...

.doc
16 Nov. 2008

Existe-t-il un droit d'ingérence humanitaire ?

Dissertation de 3 pages - Droit international

Existe-t-il un droit d’intervenir dans les problèmes d’un autre Etat pour subvenir aux besoins de base d’une population ? Le point de départ : en droit international public, le principe de non-intervention entre Etats est la règle régissant les relations des Etats et des...

.doc
08 août 2012

Le droit du recours à la force

Cours de 41 pages - Droit autres branches

[...]On est passé du droit de recourir à la force - ou du droit de faire la guerre - à une interdiction du recours à la force qui s'est construite progressivement.On vient d'une situation dans laquelle la guerre est une compétence de l'Etat : l'Etat peut faire la guerre comme il peut faire...

.doc
08 Oct. 2020

La protection des enfants par le Droit international humanitaire - publié le 08/10/2020

Cours de 11 pages - Droit international

L'enfant est par nature considéré comme un être vulnérable, incapable de plusieurs manières de faire face aux multiples actes qui peuvent remettre en cause ses droits, en tant qu'enfant, mais également en tant qu'être humain. Les enfants doivent par conséquent être protégés contre les...

.doc
18 févr. 2008

L'instrumentalisation du concept humanitaire à la lumière du cas du Kosovo

Étude de cas de 52 pages - Droit international

« Lorsqu'un gouvernement (...) viole les droits de l'humanité, par des excès de cruauté et d'injustice qui blessent profondément nos moeurs et notre civilisation, le droit d'intervention est légitime. Car, quelque respectable que soient les droits de souveraineté et d'indépendance des Etats, il y...

.doc
10 Oct. 2013

La question du Kosovo en droit international public

Mémoire de 25 pages - Droit international

Le conflit au Kosovo, qui a pris véritablement une dimension internationale en mars 1999, avec l’offensive aérienne déclenchée contre la Yougoslavie par l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), conduit nécessairement à s’interroger sur les origines, la nature et...

.doc
09 déc. 2004

L'avis sur l'utilisation de la force par les Etats-Unis d'Amérique et des autres puissances présentes en Irak

Dissertation de 10 pages - Droit international

Il s'agit de savoir si la question posée à la Cour (« L'utilisation de la force par les Etats-Unis et des autres puissances présentes en Irak en l'absence d'une autorisation du Conseil de sécurité était-elle conforme au droit international ? ») peut être qualifiée de « juridique » conformément...