Doc du juriste

Consultez plus de 41531 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Infans conceptus

Infans conceptus

  
Infans conceptus

Nos documents

.doc
23 Oct. 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 10 décembre 1985 : l'Infans conceptus

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Ce document est un arrêt de principe rendu le 10 décembre 1985 par la Première Chambre civile de la Cour de cassation qui s’est prononcée au sujet du point de départ de la personnalité juridique. En l’espèce, un particulier a souscrit une police d’assurance vie à une entreprise...

.doc
26 Oct. 2009

conceptus pro jam nato habetur quoties de commodis ejus agitur" (l'enfant conçu est tenu pour né dès lors qu'il y va de son intérêt) ">L'adage latin "infans conceptus pro jam nato habetur quoties de commodis ejus agitur" (l'enfant conçu est tenu pour né dès lors qu'il y va de son intérêt)

Dissertation de 3 pages - Droit civil

L'article 16 du Code civil dispose que "la loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l'être humain dès le commencement de sa vie." La question à se poser est de définir le commencement de la vie. L'adage latin infans...

.doc
02 Nov. 2012

L'embryon n'a t-il pas le droit d'être protégé ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La personne physique, c'est l'être humain. Il convient de déterminer à partir de quel moment la personnalité juridique apparaît. Le début de la personnalité juridique coïncide avec le commencement de l'existence de la personne physique. Le début de la personnalité commence à la naissance, et...

.doc
20 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 10 décembre 1985 - la personnalité juridique des enfants avant leur naissance ; peuvent-ils être destinataires d'un contrat d'assurance ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit de la famille

Le 10 décembre 1985, la première chambre civile de la Cour de cassation, juridiction suprême de l’ordre juridictionnel judiciaire, rendait un arrêt traitant de la question délicate de la personnalité juridique des enfants avant leur naissance proprement dite et secondairement de celle des...

.doc
05 Oct. 2009

Droit des personnes et droit des biens : personnes physiques et morales, notion de bien et propriété

Dissertation de 51 pages - Droit civil

La personnalité juridique donne des droits à l'individu. Il faut manifester la naissance et informer la société par un acte de naissance. C'est la première manifestation de la personnalité juridique à l'égard de l'Etat. Article 55 de Code civil : manifestation dans les 3 jours et à la mairie du...

.doc
11 mai 2012

Les titulaires du droit subjectif

Cours de 13 pages - Droit administratif

La théorie du droit subjectif débouche directement sur la notion de sujet de droit. C’est l’aptitude à bénéficier de droit subjectif et à subir ceux des autres. Le sujet de droit est donc la personne envisagée dans sa fonction juridique. Le droit consacre une conception particulière de...

.doc
30 mai 2007

Les dispositions communes au droit de la filiation

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

Traditionnellement, le but de la présomption de conception est de déterminer l’identité du père de l’enfant. L’ancien délai de viduité contribuait à cet objectif. Mais, le développement de la preuve scientifique en matière de filiation (l’expertise biologique est de droit :...

.doc
07 avril 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 27 juin 2006 - le statut juridique de l'enfant à naître

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

« Infans conceptus pro nato habetur quoties de commodis ejus agitur » : l’enfant conçu est tenu pour déjà né lorsqu’il en va de ses intérêts. Certes, cet adage, considéré comme un principe général du droit, permet de faire remonter rétroactivement la date de constitution...

.doc
09 févr. 2011

Le fondement juridique de l'enfant conçu

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« Infans conceptus pro nato abetur quoties de commodis ejus agitur », tel est la définition selon l’adage romain, de l’enfant conçu, qui possède la personnalité juridique, dans la mesure de son intérêt. La personnalité juridique est une aptitude à être titulaire de...

.doc
10 Janv. 2007

Le dommage causé par un mineur

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Au moment où l’on naît selon la règle « infans conceptus » si l’enfant est né vivant et viable, celui-ci acquiert la personnalité juridique, on admet par extension qu’il participe à ce moment au contrat social et dès lors il doit en assumer les conséquences. Mais à...

.doc
30 mai 2007

La notion d'intérêt de l'enfant en droit civil

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

Dès lors qu’un enfant est impliqué dans un litige civil, au sens le plus large du terme, le juge doit en principe trancher en fonction de son intérêt. La principale difficulté est, en l’occurrence, que cette notion n’a pas été définie par le législateur. Certes, cette lacune...

.doc
07 avril 2010

Le foetus en droit pénal (2010)

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

L'embryon, selon la définition scientifique qui en est donné est « un organisme en développement depuis la première division de l’œuf en zygote jusqu’au stade où les principaux organes sont formés ». Dans l’espèce humaine, on parle d’embryon jusqu’à la huitième...

.doc
01 déc. 2010

Assemblée plénière Cour de Cassation, 29 juin 2001

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

C'est suite aux dispositions du vieil adage: « Infans conceptus pro nato habetur quoties de commodis ejus agitur. » (L’enfant simplement conçu est tenu pour né, chaque fois qu’il y va de ses intérêts), que la cour de cassation s'est heurtée à la difficulté de considérer la...

.pdf
07 Oct. 2009

La personnalité juridique des personnes physiques

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Justinien Ier, empereur de l'empire romain d'Orient, avait déclaré dans le livre des "Institutes" issu du Corpus juris civilis : "La division majeure en ce qui concerne le droit des personnes est que tous les hommes, ou sont libres, ou sont esclaves." Cette position témoigne de la complexité de...

.doc
23 avril 2010

Droit civil : droit de la famille et des personnes

Cours de 40 pages - Droit de la famille

Particularité espèce humaine : êtres humains : aussi personnes humaines. Personne -> sens juridique : personne juridique (ou sujet de droit) : individu investit personnalité juridique. -> sens courant : personne humaine : l'être humain. Dans plupart cas, recoupement deux notions mais distinctes....

.doc
04 févr. 2011

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière de la Cour de cassation du 29 juin 2001 relatif au statut juridique du foetus

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit pénal

C'est suite aux dispositions du vieil adage : « Infans conceptus pro nato habetur quoties de commodis ejus agitur. » (L'enfant simplement conçu est tenu pour né, chaque fois qu'il y va de ses intérêts), que la Cour de cassation s'est heurtée à la difficulté de considérer la...

.doc
08 févr. 2011

Droit civil des mineurs : sources, aspects patrimoniaux, etc.

Cours de 19 pages - Droit civil

Foetus et embryon ne sont pas considérés comme des personnes, donc comme des mineurs. Protection spécifique et très en deçà de celle du sujet de droit. Chambre criminelle 30 juin 1999 (la perte d'un foetus presque à terme ne peut entraîner l'incrimination d'homicide). Art. 16 Code. Civil. : « La...

.doc
23 avril 2013

Droit des successions : cas pratique sur la dévolution et l'analyse des opérations du point de vue du partage et de la liquidation

Cas Pratique de 8 pages - Droit civil

[...] En l'espèce, il est écrit dans l'énoncé que Marguerite est enceinte. Si l'enfant n'est pas né au moment du décès de Dagobert, l'adage infans conceptus et l'application particulière en matière de droit des successions prévue par l'article 725 du Code civil permettent de...

.doc
03 févr. 2012

Commentaire d'arrêt Civ.1, 10 décembre 1985 : la personnalité juridique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation datant du 10 décembre 1985 traite de la personnalité juridique. En l’espèce, le 20 août 1979, un employé de la société Comex avait adhéré à une police d’assurance-groupe auprès de la compagnie européenne...

.pdf
13 Mars 2013

La frontière de la personnalité juridique des êtres humains

Dissertation de 5 pages - Droit civil

La personnalité juridique c’est l’aptitude à être sujet de droit qui est reconnu de plein droit et sans distinction à tous les êtres humains (personnes physiques) et sous certaines conditions, variables selon leur nature, aux personnes morales. Sont sujet de droit, en principe tous les...

.doc
16 Mars 2021

Cour de cassation, chambre criminelle, 10 novembre 2020 - Le statut de l'enfant à naître

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

L'arrêt rendu par la chambre criminelle de la Cour de cassation le 10 novembre 2020 nous invite à réfléchir sur la notion de victime par ricochet, et plus particulièrement vis-à-vis du statut de l'enfant à naître. En l'espèce, un homme décède des suites d'un accident de la circulation commis par...

.doc
17 Mars 2008

L'embryon, quel statut juridique ?

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Le droit distingue les personnes des choses. L’appartenance à l’une ou l’autre des catégories conditionne un régime juridique propre. La personnalité juridique est définie comme l’aptitude à être titulaire de droits et assujetti à des obligations . Ce qui n’est pas une...

.doc
07 mai 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 10 décembre 1985 - la personnalité juridique des enfants non-nés : l'exception à la règle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’assuré a adhéré à une police d’assurance le 20 août 1979 souscrite par son employeur auprès de la société Euravie, c’est une assurance vie qui en cas de décès de l’assuré garantit un paiement à la seconde et actuelle épouse de l’assuré s’élevant à 200% du salaire...

.doc
06 déc. 2007

Apparition et disparition de la personnalité juridique

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Dissertation sur le sujet de l'apparition et la disparition de la personnalité juridique des personnes morales et des personnes physiques.

.doc
11 Nov. 2020

Cour de cassation, deuxième chambre civile, 14 décembre 2017 - Le préjudice moral de l'enfant à naître

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La deuxième chambre civile a rendu un arrêt de rejet le 14 décembre 2017, relatif au préjudice moral de l'enfant à naître. En l'espèce, le 9 septembre 2008, un salarié intérimaire a été victime d'un accident mortel du travail, alors qu'il effectuait des missions pour la société Manpower. Laissant...

.doc
30 août 2012

L'enfant simplement conçu est-il un sujet de droit ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le droit distingue deux types de personnes. Les personnes physiques et les personnes morales. Les personnes physiques sont les êtres humains qui, pris en considération par le droit, acquièrent le statut de sujets de droit. Le principe selon lequel toute personne a la personnalité juridique est un...

.doc
18 févr. 2021

Le statut juridique de l'embryon - publié le 18/02/2021

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La personnalité est un droit inné que l'homme acquiert dès la naissance, avec aucune autre condition que celle de naître en vie et viable. La question qui se pose est celle de savoir si l'embryon a droit à cette personnalité juridique. En effet, un embryon vit à l'intérieur du corps de sa mère et...

.doc
17 Sept. 2009

Droit des personnes : les personnes physiques

Dissertation de 57 pages - Droit civil

La personnalité juridique, c'est l'aptitude à être titulaire actif et passif de droit, que le droit objectif reconnaît à chacun c'est-à-dire de droit subjectif. Cette personnalité juridique, c'est ce qui va caractériser la personne au sens juridique. C'est une vocation générale et permanente. La...

.doc
13 Mars 2021

Les personnes, la protection des mineurs et des majeurs - Philippe Malaurie et Laurent Anyès (2017) - L'embryon et la personnalité juridique

Commentaire de texte de 4 pages - Droit civil

"La condition juridique de l'être humain conçu et non encore né est en droit contemporain, une des questions les plus difficiles, les plus controversées et les plus agitées par l'actualité". C'est effectivement sur cette problématique que se penchent les deux auteurs de l'extrait doctrinal...

.doc
08 Oct. 2007

Le statut de l'enfant à naître : entre division doctrinale et incertitudes jurisprudentielles

Dissertation de 5 pages - Droit civil

En droit français, c’est classiquement la naissance qui fait apparaître l’individu sur la scène juridique et lui permet de devenir un sujet de droit. Mais on sait bien sûr que l’enfant n’apparaît pas le jour de sa naissance ex nihilo. La nature juridique demeure une question...