Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Indivisibilité légale

Indivisibilité légale

  
Indivisibilité légale

Nos documents

.doc
22 févr. 2010

L'indivisibilité des contrats

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

La question de l’indivisibilité des contrats est si compliquée, que comme le souligne M. Moury, la seule unanimité qui se puisse faire autour du concept d’indivisibilité a trait à son caractère obscur et fuyant. Le concept d’indivisibilité n’est envisagé dans le Code civil que...

.pdf
18 Nov. 2015

La cotitularité de l'obligation - Les dérogations au principe de division

Fiche de 12 pages - Droit des obligations

- Dérogation naturelle : c’est l’indivisibilité, l’impossibilité de diviser l’objet ; - Dérogation conventionnelle : stipulation de solidarité ; - Dérogation jurisprudentielle : obligations in solidum (le concours de plusieurs personnes pour un même dommage : elles vont être...

.doc
29 Nov. 2008

Unité et indivisibilité de l'Etat

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

L’article premier de la constitution de 1791 dispose : « le Royaume est un et indivisible ». Les principes d’unité et d’indivisibilité sont repris et proclamés le 25 septembre 1793 : « La Convention nationale déclare que la République française est une et indivisible ». La...

.doc
06 avril 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 13 mars 2008 - le fondement de l'indivisibilité contractuelle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

En l'espèce, le requérant a contracté successivement avec deux sociétés. Il a réalisé un contrat de location dans lequel l'entreprise s'engageait à lui louer un matériel téléphonique fourni par la seconde entreprise avec laquelle il contractait. Ce n'est alors plus un contrat de location, mais...

.doc
23 déc. 2007

Cour de Cassation, première chambre civile, 13 juin 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La « cause » d’un contrat est « l’effet de droit inhérent à l’acte » (Cornu) ; en effet selon l’article 1131 du Code civil tout contrat est nul en l’absence de cause. Cependant il est des cas où son absence peut être palliée, comme dans l’arrêt de la 1ère chambre...

.doc
21 avril 2011

Dans quelles mesures l'Etat unitaire dans sa conception originaire existe-t-il encore dans l'époque contemporaine ?

TD de 3 pages - Droit constitutionnel

L’État est une entité juridique titulaire de la personnalité juridique. C’est une personne morale de droit public regroupant l’ensemble des organes politiques et des gouvernants. Il existe plusieurs formes d’État dont on considère que les deux principales sont l’État...

.doc
25 avril 2014

Les principes de la Vème République en droit constitutionnel

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

Le principe d’indivisibilité est contenu dans l’alinéa 1er de la Constitution : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine de race ou de religion. Elle...

.doc
25 Oct. 2010

Commentaire d'arrêt : Civ. 3ème 15 Février 1972

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

L’hypothèque est un droit réel sur un immeuble qui est affecté à l’acquittement d’une obligation. Plus précisément, c’est une sûreté réelle immobilière constituée sans la dépossession du débiteur. Le créancier qui a procédé à l’inscription hypothécaire dispose de la...

.doc
22 déc. 2016

L'objet du paiement de l'obligation

Fiche de 2 pages - Droit des obligations

Que doit payer le débiteur ? Sur quoi le paiement de l'obligation doit-il porter pour produire son effet extinctif ? Les articles 1243 et 1244 du Code civil précisent que le débiteur doit s'acquitter de l'obligation qu'il devait fournir au créancier. En d'autres termes : l'objet du paiement...

.doc
29 avril 2008

Le contrat de crédit-bail (2008) - résiliation automatique et nécessaire, limites à l'application

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Importé du droit américain sous le nom de « leasing », le crédit-bail réglementé par la loi du 2 juillet 1966, suscite une jurisprudence abondante qui n’est pas toujours cohérente ; sans doute parce que cette institution d’origine étrangère s’intègre mal dans l’ordre juridique...

.doc
13 Janv. 2012

Procédure pénale : les actions issues de l'infraction et la phase d'instruction

Cours de 69 pages - Droit pénal

L'avant-projet du Code de procédure a été proposé au Conseil des ministres en mars 2010, il prend appui sur le rapport dit Ginchard. C'est un rapport qui attrait à la répartition des conventions et à l'allégement des procédures. Il y a un aspect pénal dans ce rapport. Dans son volet pénal, le...

.doc
25 Nov. 2013

La causalité en droit

Cours de 11 pages - Droit civil

Il faut établir un lien entre le fait générateur de responsabilités et le dommage pour qu’il y ait responsabilité après que la victime ait établi le dommage et la faute. La charge de la preuve du lien de causalité pèse sur la victime. La causalité est une condition légale qui...

.doc
10 Janv. 2011

Droit des successions et des libéralités : la dévolution de la succession

Cours de 105 pages - Droit civil

Il existe un lien entre le fondement de la succession et le modèle de la succession légale ou testamentaire, et ce lien peut s'exprimer en 3 propositions :- La justification familiale conduit à la succession légale. En effet dès lors que l'héritage se justifie par la cohésion de la...

.doc
16 Mars 2011

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 9 mai 1995 relatif à la compensation des dettes connexes et la réciprocité

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

Selon le Professeur Mestre, « le meilleur moyen d'être payé est encore sans doute d'être débiteur de son débiteur ». Cette citation peut s'appliquer au mécanisme de la compensation tel que cité par l'article 1289 du Code civil. La difficulté du recouvrement d'une dette due en cas de procédure...

.doc
16 Nov. 2012

Cours de droit patrimonial de la famille

Cours de 127 pages - Droit de la famille

[...] L'art 720 CC dans sa rédaction du 3 déc. 2001 pose « les successions s'ouvrent par la mort ».Mais l'art 720 CC reste incomplet comme l'ancien texte, la mort n'est pas la seule cause d'ouverture de la succession. Il faut ajouter deux autres causes :- La disparition. Selon art 88 CC, un...

.doc
21 Mars 2013

Droit des obligations : les effets du contrat à l'égard des tiers

Dissertation de 13 pages - Droit civil

[...]Les parties au contrat ce ne sont pas uniquement les personnes qui ont consenti à sa formation soit directement soit par l'intermédiaire de leurs représentants.Il peut également s'agir de personnes qui n'acquièrent la qualité de parties qu'au moment de l'exécution du contrat.- Il en est...

.doc
26 Janv. 2011

Le patrimoine : théorie, composition

Cours de 4 pages - Droit civil

En droit français c'est la thèse personnaliste (Aubry et Raw). On en déduit plusieurs conséquences :* Tout patrimoine appartient à une personne car seules les personnes peuvent en être titulaires. On dit qu' « il n'y a pas de patrimoine sans maitre ».** Toute personne a un et un seul patrimoine....

.doc
19 avril 2009

Les modifications apportées à la dévolution ab intestat par la réforme du 23 juin 2006

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

Les causes de la réforme La réforme du 23 décembre 2001 n’était que partielle car elle n’a revu que les droits du conjoint survivant et les discriminations concernant les enfants adultérins. Le règlement successoral a été laissé de côté, de même que les libéralités. C’est pourquoi...

.doc
01 déc. 2009

Droit des régimes matrimoniaux

Cours de 77 pages - Droit de la famille

Le terme « matrimoniaux » vient du latin matrimonium : mariage. C’est une matière qui a un intérêt pratique. Les régimes matrimoniaux intéressent aussi bien le juriste d’affaires que le notaire. Le mariage produit des effets matrimoniaux, mais aussi des effets patrimoniaux. Le régime...

.doc
21 Sept. 2009

Droit des suretés : les garanties personnelles et les garanties réelles

Dissertation de 69 pages - Droit civil

Il y a d'autres garanties, mais qui ne sont pas des suretés :- l'exception d'inexécution ou la résolution d'exécution en droit des obligations : elles jouent le rôle de garantie que s'il y en a une qui ne s'exécute pas. C'est une garantie contre l'inexécution. Mais ce ne sont pas des suretés au...

.pdf
12 Mars 2010

Droit des obligations : régime général

Cours de 68 pages - Droit des obligations

Obligation : rapport juridique patrimonial entre plusieurs personnes en vertu duquel le débiteur est tenu envers le créancier d'une prestation ou d'une abstention.- Rapport entre plusieurs personnes : il faut au moins deux personnes, l'exigence de ce lien fait apparaître le caractère personnel de...

.doc
03 Mars 2008

Les sûretés personnelles et les sûretés réelles

Dissertation de 19 pages - Droit autres branches

On peut définir d’une manière générale les sûretés comme les moyens permettant à un créancier d’être garanti contre le risque d’inexécution de son obligation par le débiteur. Le droit des sûretés a longtemps été inclus dans le droit civil mais son évolution le rapproche...

.doc
03 févr. 2011

CAVEJ L3 Régime de l'obligation

Cours de 197 pages - Droit autres branches

RO = étude des règles applicables à toutes les obligations quelqu'en soit la source.Droit des obligations de 2è année = régime des ob contractuelles et le régime des obligations délictuelles. Ces obligations, en dépit de leurs différences fondamentales, obéissent aussi à un régime commun,...

.doc
27 Sept. 2010

Le régime des obligations

Cours de 98 pages - Droit des obligations

Ce document a pour objet l’étude des règles applicables à toutes les obligations, quelle qu’en soit la source. Une obligation civile est un lien de droit en vertu duquel une personne, appelée le créancier, peut exiger quelque chose d’une autre, appelée le débiteur (ce quelque chose...

.doc
19 Oct. 2012

Droit des obligations: les modalités de l'obligation et les modifications pouvant affecter l'obligation

Cours de 72 pages - Droit des obligations

L’obligation naît du fait ou de l’acte juridique. Il faut étudier les règles s’appliquant à toutes les obligations quelle qu’en soit la source. Une obligation peut avoir plusieurs façons d’être : - elle peut être affectée d’une condition (suspensive ou résolutoire)...

.doc
02 Oct. 2012

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de Cassation du 15 février 2000 : la résiliation des contrats et l'interdépendance des contrats

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit des obligations

L’indivisibilité est une notion des plus élémentaires. Qualité de ce qui ne peut être divisé, elle ne semble poser aucun problème quant à sa définition. Pourtant, cette notion d’indivisibilité, identifiée dans le Code civil relativement aux seules obligations (art. 1217 à 1225), fait...

.doc
04 déc. 2015

Les techniques contractuelles

Cours de 35 pages - Droit des affaires

Définition = technique= l’ensemble des procédés d’un art ou d’un métier utilisé pour produire une œuvre. Techniques contractuelles = l’ensemble des procédés permettant d’élaborer un contrat. Il s’agit donc d’étudier les figures contractuelles utilisées...

.doc
08 avril 2017

Cours complet et détaillé en droit des collectivités territoriales

Cours de 92 pages - Droit administratif

La France est un Etat unitaire (article 1er de la Constitution). Cet article parle de l'indivisibilité de la République française. Cette indivisibilité est un concept à géométrie variable qui vise plusieurs domaines. Il y a une indivisibilité de la souveraineté, une...

.doc
15 Mars 2010

Les collectivités territoriales et la loi

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

"On peut gouverner de loin, mais on n'administre que de près". Cette célèbre formule issue des motifs du décret du 25 mars 1852 qui renforçait les pouvoirs des préfets est très souvent utilisée pour justifier la décentralisation. La décentralisation n’est donc pas une idée récente, mais elle...

.doc
26 Mars 2010

La solidarité en droit comparé

Dissertation de 7 pages - Histoire du droit

Historiquement, comme l’ensemble de la théorie générale des obligations, la solidarité semble résulter d’une lente évolution, assez dialectique. Le particularisme de ses diverses formes s’est tantôt accusé, tantôt estompé. Ainsi, Rome a connu, à côté de l’indivisibilité,...