Doc du juriste

Consultez plus de 39988 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Faute de négligence

Faute de négligence

  

Nos documents

.doc
09 juin 2009

Le mineur victime d'infractions

Dissertation de 10 pages - Droit pénal

19 000 enfants ont été victimes de mauvais traitements en 2006, dont 6 300 pour violences physiques, 4 300 pour violences sexuelles, 5 000 pour négligences lourdes et 3 400 pour violences psychologiques. Comme dans l’ensemble des études, les principaux auteurs de mauvais traitements...

.rtf
05 août 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 30 juin 1999 - le cas de l'enfant à naître au regard du principe de la légalité des délits et des peines

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

C’est un arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation rendu le 30 juin 1999 qui pose le principe de la non-applicabilité du principe de la légalité des délits et des peines au cas de l’enfant à naître. Suite à une confusion d’homonymie entre deux patientes, le...

.doc
08 déc. 2010

Commentaire comparé : le capital social

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

« Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité » :cette expression attribuée à Victor Hugo reflète très bien la corrélation que l’on peut aujourd’hui observer entre l’accroissement de la liberté d’entreprendre, et de surcroît des risques qui y sont associés, et...

.doc
07 Mars 2011

Commentaire comparé des arrêts de la Cour de cassation du 23 novembre 1999, de la Cour d'appel d'Amiens du 14 février 2006, de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence du 16 mai 2001...

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La faute de gestion dans une société est constituée par tout acte ou omission commis par un dirigeant de société. Cela peut se caractériser par une erreur, une négligence qui peut entraîner la responsabilité des dirigeants sociaux. Si la loi reste muette sur ce point, la...

.doc
04 juin 2012

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de Cassation en date du 25 novembre 2008 et portant le n 07.17-776

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des affaires

La caution qui, appelée en paiement, souhaite être déchargée de son obligation, invoque classiquement la décharge dont l’article 2314 du Code civil lui permet de bénéficier, lorsque par le fait du créancier, elle a perdu un droit préférentiel qui lui aurait permis d’exercer la plénitude...

.doc
11 Oct. 2013

Les fondements du droit de la responsabilité civile délictuelle au XXIème siècle

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La responsabilité civile délictuelle peut se définir comme étant l’obligation pour celui qui a commis un dommage de le réparer. C’est ainsi qu’elle est entendue par les rédacteurs du Code civil en son article 1382. Cependant, la responsabilité civile n’est pas la même...

.doc
16 juil. 2014

La responsabilité du fait personnel en droit civil

Dissertation de 6 pages - Droit civil

La responsabilité du fait personnel est régie par l’article 1382 du Code civil. Ce texte dit que tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer. Cet article est complété par l’article 1383 qui...

.doc
28 Oct. 2016

Cour de cassation, 1re chambre civile, 8 juillet 2009 - Régimes matrimoniaux et successions - Le régime primaire (indépendance des époux)

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit de la famille

À travers cet arrêt de rejet en date du 8 juillet 2009, la première chambre civile de la Cour de cassation a affirmé pour la première fois que la banque, malgré sa possible negligence, était fondée à se prévaloir du mécanisme de la subrogation à l’égard de l’époux qui a effectué...

.doc
21 déc. 2016

L'article 93 de la LCR (loi fédérale sur la circulation routière - droit suisse) : le véhicule défectueux

Fiche de 2 pages - Droit pénal

L’article 93 de la LCR (loi fédérale sur la circulation routière) traite de ce qui tourne autour d’un véhicule défectueux. Il y a deux catégories d’infractions. A l’alinéa 1, il y a le sabotage. C’est le comportement de quelqu'un qui a porté atteinte à l’état de...

.doc
08 juin 2019

Deux cas pratiques sur les quasi-contrats

Étude de cas de 2 pages - Droit civil

Isaure a reçu ce matin une lettre de la caisse d'allocations familiales l'informant qu'elle avait perçu une somme de 154 euros en prestations sociales qui ne lui étaient en réalité pas dues. La caisse invoque un problème informatique à l'origine de cette erreur. Elle demande à Isaure de lui...

.doc
18 déc. 2006

Chambre mixte, 22 avril 2005 Chronopost

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Depuis une dizaine d'années, l'affaire Chronopost parvient à tenir en haleine les juristes, jouant de ses nombreux rebondissements. De manière constante, la société Chronopost, spécialisée dans l'acheminement rapide de lettres et de colis, stipule dans ses contrats (qui s'analysent, précisons le,...

.doc
05 juin 2007

Commentaire d'arrêt : Chambre mixte, 22 avril 2005

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Les clauses limitatives de responsabilité sont celles qui, supposant la faute contractuelle établie, fixent le maximum possible des dommages et intérêts (ou encore le plafond de responsabilité). En principe, elles sont valables, mais il existe quelques exceptions comme l’illustre la...

.doc
13 Nov. 2007

Commentaire de l'article 2314 du Code civil

Commentaire de texte de 4 pages - Droit des affaires

Le Droit des obligations définit la subrogation personnelle comme la substitution qui s’opère lorsqu’une personne autre que le débiteur paie le créancier et devient, du fait de ce paiement, et à la mesure de celui-ci, titulaire des droits qui étaient attachés à la créance. Appliquée au...

.doc
02 avril 2008

La prescription de l'action publique

Dissertation de 8 pages - Droit administratif

Le dictionnaire Capitant définit la prescription comme « un mode d’extinction de l’action publique résultant du non exercice de celle-ci avant l’expiration du délai fixé par la loi, dont la survenance résulte du seul écoulement du temps ». La prescription consiste donc dans une...

.doc
07 Oct. 2009

L'élément moral dans l'infraction pénale - jurisprudence et dissertation sur la faute non-intentionnelle

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

À la non-intention se rattachent tous les comportements qui ne procèdent pas d’une volonté délibérée d’atteindre le résultat de l’infraction. La faute pénale est restée pendant très longtemps une faute uniforme, c'est-à-dire toujours identique à elle-même, sans...

.doc
24 Nov. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 19 février 1997 - le lien de causalité entre la faute et le dommage

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

L'article 221-6 du Code pénal dispose que « le fait de causer (...) par maladresse, imprudence, inattention, negligence, ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence la mort d'autrui constitue un homicide involontaire ». Pour que l'homicide involontaire soit retenu il faut...

.doc
27 mai 2010

Responsabilité contractuelle et fait du créancier

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le fait du créancier peut constituer une cause d'exonération du défendeur. Dans la plupart des cas, ce fait a le caractère d'une faute, le plus souvent une imprudence, une négligence quelconque. Il en est notamment ainsi pour les accidents corporels. Cependant, un fait quelconque,...

.doc
28 Nov. 2012

Comment se caractérise la notion de faute ?

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Alain Bénabent dans son livre « Les obligations » qualifie la faute « d’atteinte à l’attitude que l’on peut attendre entre concitoyens normalement conscients et respectueux de l’équilibre qu’exige toute vie en société ». Selon l’article 1383 du Code civil,...

.doc
31 juil. 2013

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière de la Cour de cassation du 13 décembre 1962 : le principe de mandat apparent

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

« La croyance crée le droit » selon le juriste Emmanuel Lévy (1871-1944), dont la citation fut ensuite complétée par celle de Pierre Voirin (1923-1967), « la théorie de l'apparence n'est pas une planche de salut à l’usage des négligents et des étourdis, mais une protection réservée aux...

.doc
27 Mars 2014

Commentaire d'arrêt, Civ. 2ème, 1 juillet 2010 : Régimes spéciaux de responsabilité du fait des choses, loi Badinter

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

Avant la loi du 5 juillet 1985 tendant à l'amélioration de la situation des victimes d'accidents de la circulation et à l'accélération des procédures d'indemnisation, les accidents de la circulation causés par un véhicule relevaient du domaine de la responsabilité du fait des choses. Or, il est...

.doc
03 Janv. 2011

La faute comme motif personnel de licenciement

Dissertation de 3 pages - Droit du travail

[...]C'est le premier degré de la faute susceptible de valider le licenciement pour motif personnel. Cela exclut la simple faute légère qui ne justifie pas le prononcé d'un licenciement (retard, négligence isolée). L'employeur pourra réagir mais sous une autre forme que le...

.doc
27 Oct. 2015

Le droit à l'oubli en droit pénal

Mémoire de 24 pages - Droit pénal

Le mot oubli est un terme polysémique. Tout d’abord, selon le Larousse , l’oubli est « la défaillance dans l’aptitude à se souvenir de quelque chose de précis ». Ainsi l’oubli se définit d’abord comme la perte d’une connaissance, d’un souvenir, et revêt un sens...

.doc
13 déc. 2016

À partir de quel moment peut-on qualifier un comportement ou un autre de fautif ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La faute est un acte illicite supposant la réunion d’un élément matériel qui est le fait originel, d’un élément d’illicéité qui représente la violation d’un devoir et d’un élément moral qui est le discernement de l’auteur du fait. De plus, on parle de...

.doc
01 Janv. 2001

La réparation des dommages subis par les minoritaires

Fiche de 4 pages - Droit des affaires

Le droit à réparation se heurte à la difficulté de la preuve de l'abus. Assez fréquemment, les minoritaires se rendent compte que la société ne produit pas les bénéfices que l'on pourrait espérer. Ils soupçonnent des negligences, voire des malversations mais sans parvenir à préciser leurs...

.doc
14 avril 2003

Synthèse du rapport HIGGS "Review of the role and effectiveness of non-executive directors"

Fiche de 5 pages - Droit des affaires

Ce rapport fait suite aux rapports généraux sur la corporate governance dans les sociétés anglaises. Les négligences structurelles, les manques de maîtrise dans le pouvoir ainsi que la destruction de valeur posent avec acuité le rôle et l'efficacité que peuvent avoir des "non-executive...

.doc
14 déc. 2006

Cour européenne des droits de l'Homme, 25 juin 2002 La liberté d'expression

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit européen

Un arrêt de la Cour européenne des droits de l’Homme tel que celui en date du 25 juin 2002 est un exemple probant sur la primauté faite au droit d’expression dans notre actuelle société ; cela démontre une volonté affichée de prôner ce droit comme un droit incontournable voire...

.doc
14 Mars 2007

L'évolution de la responsabilité médicale

Dissertation de 22 pages - Droit autres branches

Au XIXe siècle la responsabilité des médecins était délictuelle, fondée sur les articles 1382 et 1383 du Code Civil, et nécessitant la preuve d'une faute, d'un dommage, et d'une relation d'une faute entre le dommage et la faute. Ce n'est qu'en 1936 que, dans l'arrêt...

.doc
30 Mars 2007

Commentaire de l'arrêt du 25 juin 2002 de la Chambre criminelle de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation en date du 25 juin 2002 porte principalement sur l’interprétation des textes répressifs par les juges. En l’espèce, Mme B entre en clinique en vue d’accoucher ; mais constatant une anomalie du rythme cardiaque de son...

.doc
12 avril 2007

les responsabilités sans faute

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Au début du siècle dernier, Marcel Planiol disait : « tout cas de responsabilité sans faute, s’il était admis, serait une injustice sociale », comparable à ce qu’est, en droit pénal, « la condamnation d’un innocent ». La faute juridique était donc, pour Planiol,...

.doc
03 juil. 2007

Commentaire de l'arrêt : Cass civ. 3e, 5 juin 1996

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Grâce à la loi du 31 décembre 1975, la sous-traitance est enfin dotée d’un cadre juridique précis. Le législateur a voulu protéger le sous-traitant toujours en position de faiblesse, et lui donner les moyens juridiques pour s’opposer à certains abus émanant d’entrepreneurs...